David II Bruce


David II Bruce

David II d'Écosse

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David II et David.

David II d'Écosse (Dunfermline, 5 mars 1324Édimbourg, 22 février 1371), est roi des Écossais de 1329 à sa mort. Il est le fils du roi Robert Ier d’Écosse et de sa deuxième épouse, Elizabeth de Burgh.

Enfance

En vertu du traité d’Édimbourg-Northampton, il est marié le 17 juillet 1328 à Jeanne d’Angleterre, la fille d’Édouard II d’Angleterre et d’Isabelle de France puis devient roi des Écossais à la mort de son père, le 7 juin 1329 mais ne sera couronné qu’en 1331 à Scone.

Après la victoire d’Édouard III d’Angleterre et de son protégé, Édouard Baliol à la bataille de Halidon Hill en juillet 1333, David II et sa reine sont envoyés en France pour leur sécurité. Il arrive à Boulogne-sur-Mer en mai 1334, où il est reçu très amicalement par le roi de France, Philippe VI. On connaît mal sa vie. On sait que Château-Gaillard lui est donné en résidence, et qu’il est présent à la rencontre des armées françaises et anglaises à Buironfosse en octobre 1339.

Pendant sa minorité et son absence du royaume, la régence d'Écosse est exercée par les Gardiens de l'Écosse suivants :

Retour en Écosse, domination anglaise

Pendant cette période, les différents Gardiens de l’Écosse réussissent à reprendre l’Écosse, et David II peut retourner dans son royaume en juin 1341 et reprendre les rênes du gouvernement. En 1346, selon les termes de l’Auld Alliance, il envahit l’Angleterre dans l’intérêt de la France, et est fait prisonnier à la bataille de Neville's Cross le 17 octobre de la même année. Il reste en Angleterre pendant onze ans, principalement à Londres et à Odiham dans le Hampshire. Son emprisonnement n’est pas des plus rigides, et des négociations en vue de sa libération commencent rapidement.Finalement, en octobre 1357, un traité est signé à Berwick-upon-Tweed selon lequel l’État écossais s’impose de payer une rançon de 100 000 merks pour la libération du roi. Pendant cette période, la régence est une nouvelle fois assurée par son neveu et futur successeur,Robert Stuart, 7e stewart.

David II, qui a la possibilité de reconnaître Édouard III comme son suzerain, retourne d'abord en Écosse. Le pays est appauvri par les guerres avec l’Angleterre, et il paraît rapidement évident qu’il est impossible de réunir l’argent de la rançon. Quelques annuités sont payées, et le roi fuit ses responsabilités en offrant à Édouard III ou à un de ses fils sa succession en tant que roi d’Écosse car il n'a pas d'héritier direct. En 1364, le parlement écossais rejette la proposition de faire de Lionel d’Anvers le prochain roi, mais David II négocie secrètement avec Édouard III sur ce point, après avoir réprimé une révolte de quelques-uns de ses nobles.

Le roi divorce d’avec sa seconde femme, Margaret Drummond, en 1369, puis meurt au château d’Édimbourg, deux ans plus tard, alors qu’il songe à épouser sa maîtresse, la fille d’Agnes Dunbar. Il ne laisse aucun enfant. Son neveu, Robert II d’Écosse, lui succède.

Il n'a pas été un des plus grands rois d'Écosse. Il souffre de la comparaison avec son père. De plus, il a régné pendant une période objectivement difficile.

Sources

  • Michael Brown The Wars of Scotland 1214~1371 The New Edinburgh History of Scotland. Edinburgh University Press, Edinburgh (2004) (ISBN 0748612386) (en).
  • (en) Andrew of Wyntoun, The orygynale cronykil of Scotland, édité par D. Laing, Édimbourg, 1872–1879
  • (en) John of Fordun, Chronica gentis Scotorum, édité par W. F. Skene, Édimbourg, 1871–1872
  • (en) J. H. Burton, History of Scotland, vol. II, Édimbourg, 1905
  • (en) Andrew Lang, History of Scotland, vol. I, Édimbourg, 1900
  • (en) « David II d'Écosse », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]


Précédé par David II d'Écosse Suivi par
Robert Ier
Chardon écossais.svg
Souverains écossais
Robert II
  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « David II d%27%C3%89cosse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David II Bruce de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David Brudenell-Bruce, Earl of Cardigan — David Michael James Brudenell Bruce, Earl of Cardigan (born 12 November 1952) is the heir apparent to the Marquessate of Ailesbury, and its subsidiary titles. These include Earl of Cardigan, which he currently uses as his courtesy title. Contents …   Wikipedia

  • David L. Bruce-Brown — David Loney Bruce Brown (August 13, 1887 New York City ndash; October 1, 1912 Milwaukee, Wisconsin) was an American racecar driver. Having bluffed his way into auto racing at the age of 18, he turned out to be a natural talent behind the wheel… …   Wikipedia

  • David Bruce (brewer) — David Bruce David Bruce circa 2008 Born: July 1948 Marital Status: Married Residence: England Notable Achie …   Wikipedia

  • David Yazbek — (born 1961) is an American writer, musician, composer, and lyricist. He wrote the music and lyrics for the Broadway musicals The Full Monty (2000), Dirty Rotten Scoundrels (2005) and Women on the Verge of a Nervous Breakdown (2010). Contents 1… …   Wikipedia

  • David Letterman — Letterman performing on his show in June 2011. Pseudonym Earl Hofert Born April 12, 1947 (1947 04 12) …   Wikipedia

  • David Bruce-Brown — Bruce Brown and his mechanic Tony Scudelari, shortly before they were killed in an practice accident at the 1912 American Grand Prize. David Loney Bruce Brown (August 13, 1887 New York City – October 1, 1912 Milwaukee, Wisconsin) was an American… …   Wikipedia

  • Bruce Johnston — 2006 Bruce Johnston (* 24. Juni 1944 in Chicago, Illinois, USA als Billy Baldwin) ist ein US amerikanischer Musiker und Komponist, der vor allem durch seine Mitgliedschaft in der Band The Beach Boys bekannt wurde. Johnston war allerdings kein… …   Deutsch Wikipedia

  • David Bruce-Payne — (born 1945) is a former cathedral organist, who served at St. Philip s Cathedral, Birmingham, England.[1] Background David Malcolm Bruce Payne was born on 8 August 1945 in Banbury, Oxfordshire. He was a chorister at King s College, Cambridge… …   Wikipedia

  • David S. Weiss — is an American comedy writer. He has written for Dennis Miller Live, CNBC s Dennis Miller , The Late, Late Show with Craig Kilborn, and Penn Teller: Bullshit!. In 2005, he ran unsuccessfully for the Writers Guild of America board of directors.… …   Wikipedia

  • David Odell — is a screenwriter and film director. He was nominated in 1980 for an Emmy for Outstanding Writing in a Variety or Music Program for The Muppet Show alongside Jim Henson, Don Hinkley, and Jerry Juhl. He won the award the following year with co… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.