De Humani Corporis Fabrica


De Humani Corporis Fabrica

De humani corporis fabrica

La couverture de la Fabrica. Le titre complet est Andreae Vesalii Bruxellensis, scholae medicorum Patauinae professoris, de Humani corporis fabrica Libri septem (Andreas Vesalius de Bruxelles, professeur de l'école de médecine de Padua, à propos de la fabrication du corps humain en sept livres)
La Fabrica est connue pour la grande qualité de ses illustrations

De humani corporis fabrica libri septem (À propos de la structure du corps humain en sept livres) est un livre sur l'anatomie humaine écrit par l'anatomiste belge Andreas Vesalius (André Vésale, 1514-1564) en 1543 et publié à Bâle par Johannes Oporinus en 1543 , 2e éd. en 1555.

Il s'agit d'un des plus grands ouvrages scientifiques jamais réalisés et du livre fondateur de l'anatomie moderne. En quelques 663 pages et plus de deux cents planches accompagnées de leur commentaire, il fait la première description complète de l'anatomie du corps humain, décrivant soigneusement les os, les articulations, les muscles, le coeur et les vaisseaux sanguins, le système nerveux, les organes de l'abdomen et du thorax ainsi que le cerveau.

Après avoir obtenu l'autorisation en 1539 de pratiquer des dissections sur des cadavres de condamnés, Vésale constate rapidement des erreurs dans les descriptions de Galien et comprend qu’elles s’appliquent au singe et non à l’homme. Il entreprend alors la rédaction d’un traité d'anatomie destiné à corriger ces erreurs. En 1540, il confirme son hypothèse en disséquant à Bologne le cadavre d'un singe et d’un homme et montre que l’appendice tel que le décrit Galien n’existe que chez le singe.

En 1543, à l'âge de 28 ans et après quatre ans de travaux incessants, il publie ses découvertes à Bâle chez Jean Oporin (imprimeur,universitaire et professeur de grec) dans De humani corporis fabrica, couramment appelé la Fabrica, le plus grand traité d’anatomie depuis Galien.

Dans cet ouvrage, Vésale corrige les erreurs les plus flagrantes de Galien, mais certaines persistent encore comme la communication entre ventricules du cœur. La seconde édition en 1555 corrige ces dernières erreurs. Ce livre mettra fin au galénisme, mais par la polémique qu’il engendre amène Vésale à abandonner son travail de recherche. Il est en effet attaqué par de nombreux galénistes, et notamment par Jacobus Sylvius, l'un de ses anciens maîtres. Il fait une dernière démonstration publique à Padoue en décembre 1543. Puis, dans un accès de colère ou de lassitude, il brûle tous ses documents scientifiques, ses livres et ses travaux et abandonne sa chaire de professeur.

L'une des particularité de De humani corporis fabrica est la grande qualité graphique de ses planches anatomiques. Une série de 25 planches hors-texte gravées sur bois est d'ailleurs d'une telle qualité que de nombreux spécialistes les attribuent à Titien (Tiziano venitiano) lui-même. On sait que les reproductions des planches ont été réalisées par l'atelier de Titien et notamment par Jan Van Calcar (Jean de Calcar).

Références

Commons-logo.svg

  • O'Malley, CD. Andreas Vesalius of Brussels, 1514-1564. Berkeley : University of California Press, 1964.
  • Richardson, WF (trans). On the Fabric of the Human Body: A Translation of De corporis humani fabrica. San Francisco : Norman Publishing, 1998.
  • Vesalius, A. De humanis corporis fabrica libri septem, in Andreae Vesalii Bruxellensis, scholae medicorum Patauinae professoris De humani corporis fabrica libri septem. Basileae (Basel): Ex officina Joannis Oporini, 1543.

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « De humani corporis fabrica ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article De Humani Corporis Fabrica de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • De humani corporis fabrica — Saltar a navegación, búsqueda Portada del Fabrica. De humani corporis fabrica libri septem (De la estructura del cuerpo humano en siete libros) es una obra de texto, con profusión de imágenes alegóricas sobre anatomía humana escrito por …   Wikipedia Español

  • De humani corporis fabrica — La couverture de la Fabrica. Le titre complet est Andreae Vesalii Bruxellensis, scholae medicorum Patauinae professoris, de Humani corporis fabrica Libri septem (Andreas Vesalius de Bruxelles, professeur de l école de médecine de Padua, à propos… …   Wikipédia en Français

  • De humani corporis fabrica — The title page of the Fabrica. The full title is Andreae Vesalii Bruxellensis, scholae medicorum Patauinae professoris, de Humani corporis fabrica Libri septem (Andreas Vesalius of Brussels, professor at the school of medicine at Padua, on the… …   Wikipedia

  • André Vésale — Andreas Vesalius Portrait extrait de la Fabrica Nom de naissance Andries van Wesel Naissance …   Wikipédia en Français

  • Andre Vesale — André Vésale Andreas Vesalius Portrait extrait de la Fabrica Nom de naissance Andries van Wesel …   Wikipédia en Français

  • Andreas Vesalius — André Vésale Andreas Vesalius Portrait extrait de la Fabrica Nom de naissance Andries van Wesel …   Wikipédia en Français

  • Vesalius — André Vésale Andreas Vesalius Portrait extrait de la Fabrica Nom de naissance Andries van Wesel …   Wikipédia en Français

  • Vésale — André Vésale Andreas Vesalius Portrait extrait de la Fabrica Nom de naissance Andries van Wesel …   Wikipédia en Français

  • Andreas Vesalius — (auch: Andreas Vesal) (* 31. Dezember 1514 in Brüssel; † 15. Oktober 1564 auf Zakynthos; eigentlich Andreas Witinck) war ein flämischer Anatom der Renaissance und gilt als Begründer der neuzeitlichen Anat …   Deutsch Wikipedia

  • Andrés Vesalio — (retrato procedente de su obra Fabrica). André Vesalio, en francés, o Andreas Vesalius, es la forma latinizada del nombre Andries van Wesel (Bruselas, actual Bélgica, 31 de diciembre de 1514 Zante, actual Grecia, 15 de octubre …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.