Demain Ne Meurt Jamais


Demain Ne Meurt Jamais

Demain ne meurt jamais

Demain ne meurt jamais
Titre original Tomorrow Never Dies
Réalisation Roger Spottiswoode
Acteurs principaux Pierce Brosnan, Jonathan Pryce, Michelle Yeoh
Scénario Bruce Feirstein
Musique David Arnold
Décors Allan Cameron
Costumes Lindy Hemming
Photographie Robert Elswit
Production Barbara Broccoli et Michael G. Wilson
Société de production EON Productions
Société de distribution United Artists
Budget 110 000 000 USD
Genre Espionnage, James Bond
Durée 119 min
Sortie 17 décembre 1997
Langue(s) originale(s) Anglais
Pays d’origine Angleterre et États-Unis

Demain ne meurt jamais (Tomorrow Never Dies) est un film mettant en scène James Bond, réalisé par Roger Spottiswoode, sorti en 1997.

Sommaire

Synopsis

Dans ce film, Bond doit affronter Elliot Carver, un magnat de la presse mondiale dont le principal outil de communication est son journal Tomorrow, édité dans plusieurs continents sous des titres différents (Demain et Morgen, par exemple). Ce dernier prévoit de déclencher une guerre entre le Royaume-Uni et la Chine, qui conduirait à un conflit nucléaire mondial. 007 est secondé par Wai Lin, une employée des services de renseignements chinois. Elliot Carver, joué par le comédien Jonathan Pryce, n'est pas sans évoquer les magnats de la presse réels que sont Robert Maxwell et Rupert Murdoch.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
Le navire furtif de Carver est une copie plus grande et plus aboutie du Sea Shadow[1].

L'action débute avec le torpillage d'un navire britannique, le Devonshire, en pleine mer de Chine du Sud. Deux chasseurs chinois survolent le navire, l'accusant d'avoir pénétré en eaux chinoises, ce que dément l'équipage britannique, le satellite de positionnement les désignant comme naviguant toujours en eaux internationales. Un navire furtif s'approche du navire britannique et le torpille avec une perforeuse. Dans le même temps, l'équipage du navire furtif détruit un des deux chasseurs chinois. Le Devonshire coule et les survivants sont assassinés par les marins du navire furtif, devant des caméras. Le navire furtif se révèle être sous le contrôle d'Elliot Carver, puissant magnat de la presse dirigeant l'empire médiatique du Carver Media Group Network (CMGN), et de son bras droit, M. Stamper. Ainsi, les Britanniques, persuadés que la destruction de leur navire est due aux Chinois, menacent le pays et la crainte d'un conflit nucléaire est relayée par les publications du CMGN.

Plusieurs éléments mettent en doute la culpabilité de la Chine dans l'assassinat des marins du Devonshire (comme le fait que le CMGN diffusait l'annonce de leurs morts avant que les corps ne soient retrouvés). Les services secrets britanniques chargent alors James Bond d'approcher le CMGN et M l'envoie à Hambourg, recontacter une de ses nombreuses conquêtes, Paris, qui se révèle être la femme actuelle d'Elliot Carver. Se faisant passer pour un banquier, Bond pénètre le siège du CMGN, qui fête l'inauguration de son réseau satellitaire. Il y rencontre Elliot Carver et sa femme Paris. Il la persuade alors de trahir Carver et lui réveler des informations le concernant. Il y rencontre aussi Wai Lin, qui feint d'être une journaliste. Mais Carver démasque Bond et fait exécuter Paris. Bond a cependant retrouvé le brouilleur satellitaire volé aux Américains (dans la première scène par Gupta, un terroriste) qui a permis à Carver d'indiquer au Devonshire de fausses coordonnés maritimes et ainsi d'éveiller les soupçons chinois. Wai Lin, en réalité un agent des renseignements chinois, fait équipe avec Bond, après avoir échappé aux hommes de Carver. Ils plongent dans l'épave du Devonshire et découvre que les hommes de Carver y ont volé un missile de croisière. Cependant, Stamper les retrouve, les capture et les amène à Carver, dans ses bureaux logés dans un gratte-ciel de Saïgon. Wai Lin découvre que le Général Chang est lié à Carver dans ce complot. Bond et Lin échappent encore à Carver et se mettent à rechercher la baie où est ancré son navire furtif. La crise est à son paroxysme et la flotte britannique à rejoint les côtes chinoises : la guerre semble inévitable. Bond et Lin retrouvent alors le navire furtif et y posent des mines. Toutefois, Carver les repère et ordonne à Stamper de les capturer et de détacher les mines. C'est chose faite et Lin est capturée, tandis que Bond passe pour mort.

Sur le pont de son navire furtif, Carver révèle son plan : il prévoit envoyer le missile de croisière volé sur Pékin, tuant ainsi les membres du gouvernement chinois et permettant au général Chang de prendre le pouvoir. En échange de cette aide, Chang a promis à Carver l'exclusivité des ondes chinoises pour les 50 prochaines années. Mais Bond reparait et met en joue Gupta, chargé d'envoyer le missile. Carver pointe alors son arme sur Lin et demande a Gupta si le missile est prêt à être tiré. « Vous n'avez plus qu'a appuyer sur le bouton, répond Gupta », « Eh bien M. Gupta, j'ai bien peur que vous ne surviviez à votre contrat, lui rétorque Carver », avant de le tuer. Bond déclenche alors une explosion et la coque du navire furtif est perforée et perd sa furtivité, les flottes chinoises et britanniques le repèrent. Après entente avec les Chinois, les Britanniques ouvrent le feu contre le navire. Lin parvient à s'échapper de Carver et sabote la salle des machines tandis que Bond continue à endommager le navire. Carver déclenche la mise à feu du missile et en vient à menacer Bond de son arme.

Bond, accoudé à une console et sous le joug de l'arme de Carver, arme discrètement la perforeuse qui se tient derrière lui. Alors que Carver se retourne, Bond lui arrache son revolver. La perforeuse fonce à toute vitesse vers eux. Bond tient alors ces mots « Vous avez oublié la première règle des médias de masse Elliot, donner aux masses ce qu'elles demandent! ». Il plaque alors Elliot contre la console et celui-ci finit en lambeaux, broyé par les rotors de la perforeuse. Bond s'approche alors du missile pour tenter de le désactiver. Il voit alors Stamper, qui a enchainé Lin et qui la plonge dans les eaux de la mer de Chine. Bond place des amorces explosives contre les tuyères des réacteurs du missile et tente de secourir Lin. Il est stoppé par Stamper et les deux se battent sur la plate-forme de lancement. Bond parvient à coincer Stamper sous les tuyères du missile. Toutefois, celui-ci agrippe Bond et lui fait remarquer qu'ils vont mourir tous les deux.

Bond se dégage des mains de Stamper, plonge dans l'eau, alors que le missile explose, emportant avec lui Stamper et le navire furtif du CMGN. Bond, dans l'eau, parvient à libérer Wai Lin. La crise est résolue et Wai Lin et James se retrouvent sur un bout d'épave du navire furtif.

Au Royaume-Uni, pour couvrir la mort d'Elliot Carver, M demande à Moneypenny d'informer la presse qu'il s'est suicidé lors d'un séjour avec son yacht de luxe en mer de Chine.

Fiche technique

  • Titre : Demain ne meurt jamais
  • Titre original : Tomorrow Never Dies
  • Réalisation : Roger Spottiswoode
  • Production : Barbara Broccoli et Michael G. Wilson
  • Scénario : Bruce Feirstein
  • Décors : Allan Cameron
  • Photographie : Robert Elswit
  • Musique: David Arnold, chanson du générique interprétée par Sheryl Crow
  • D'après les personnages imaginés par Ian Fleming

Lieux de tournage[2]

Haute-Garonne (31 - France France) :
Bagnères-de-Luchon
Hautes-Pyrénées (65 - France France) :
Ferrère
Loudenvielle (Col de Peyresourde - premières scènes)
Peyragudes (premières scènes)
Bangkok (Flag of Thailand.svg Thaïlande)
Bangkok (scènes à Saïgon, Viêt Nam Viêt Nam)[3]
Province de Phang Nga (Flag of Thailand.svg Thaïlande)[3]
Ko Tapu (en), Phang Nga Bay (en) (alias James Bond Island)
l'île Koh-Ping-Gan
Phang Nga Bay (en) (scènes de la Baie de Hạ Long, Viêt Nam)
Province de Phuket (Flag of Thailand.svg Thaïlande)
Phuket (scènes de la Baie de Hạ Long, Viêt Nam)
Angleterre de l'Est (Royaume-Uni Royaume-Uni) :
Borehamwood (Studios d'Elstree)
Grand Londres (Royaume-Uni Royaume-Uni) :
Feltham (en)[3]
Londres
Angleterre du Sud-Est (Royaume-Uni Royaume-Uni) :
Iver Heath (en) (Pinewood Studios)
Oxford (université d'Oxford)[3]
Hambourg (Allemagne Allemagne) :
Hambourg (Extérieurs de l'hôtel Atlantic)
Aéroport de Hambourg[3]
Floride (États-Unis États-Unis)
Basse-Californie (Mexique Mexique)
(Fox Baja Studios)[3]

Distribution

Lieux de l'action

Autour du film

  • Le titre du film était à l'origine Tomorrow Never Lies (« Demain ne ment jamais ») en référence au journal d'Elliot Carver. Une faute de frappe le transforma en Tomorrow Never Dies (Demain ne meurt jamais), titre qui plut aux producteurs.
  • Teri Hatcher a accepté le rôle pour réaliser le fantasme de son mari d'être marié à une James Bond girl.
  • Michelle Yeoh, qui interprète Wai Lin, maîtrise si bien les arts martiaux qu'elle a tourné elle-même la plupart des scènes de combat.
  • Quand Gubta espionne la conversation de Paris disant « Dis-moi James, tu dors toujours avec une arme sous ton traversin ? », apparaît le programme Avid qui ne sert pas à espionner mais au montage vidéo.
  • Alors que James Bond et Wai Lin sont à la recherche du navire furtif de Carver, l'ile de Phang Nga Bay est visible à l'arrière plan. Connue dans la région comme l'« île de James Bond », elle abritait l'antre de Scaramanga dans L'Homme au pistolet d'or, film de la saga James Bond sorti en 1974.
  • Le personnage d'Elliot Carver apparait comme une satire des magnats du XXe siècle, tel que Rupert Murdoch.

Novélisation

Demain ne meurt jamais fit l'objet d'un roman écrit par Raymond Benson, et paru en 1997. Cette novélisation reprend le scénario du film, avec toutefois quelques changements au niveau des actions et de l'intrigue et des rajouts de passages qui ne figurent pas dans le livre ; ainsi on a de plus amples détails sur l'enquête en Chine de Wai Lin et sur le passé d'Elliot Carver, comment en est-il arrivé à être le magnat des médias mondiaux. Elle fut traduite en français par Patrick Delperdange, et publiée en France fin 1997 aux éditions Claude Lefrancq sous le titre de Demain ne meurt jamais.


Précédé de :
Jour J moins Dix
Romans de James Bond
1997
Suivi de :
Le Visage de la mort


Références

  1. (en) Adam Hinterthuer : Bond-Villain Lairs Revealed, Wired (14 novembre 2008). Consulté le 2008-11-14.
  2. (fr) l2tc.com
  3. a , b , c , d , e  et f (fr+en) Lieux de tournage sur l'Internet Movie Database.

Lien externe


  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du renseignement Portail du renseignement

Ce document provient de « Demain ne meurt jamais ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Demain Ne Meurt Jamais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Demain ne meurt jamais — Données clés Titre original Tomorrow Never Dies Réalisation Roger Spottiswoode Scénario Bruce Feirstein Acteurs principaux Pierce Brosnan, Jonathan Pryce, Michelle Yeoh …   Wikipédia en Français

  • Demain ne meurt jamais (novélisation) — Demain ne meurt jamais Demain ne meurt jamais Titre original Tomorrow Never Dies Réalisation Roger Spottiswoode Acteurs principaux Pierce Brosnan, Jonathan Pryce, Michelle Yeoh Scénario Bruce Feirstein Musique David Arnold Décor …   Wikipédia en Français

  • Demain ne meurt jamais (jeu vidéo) — Demain ne meurt jamais Éditeur EA Games Développeur Black Ops Entertainment Date de sortie Novembre 1999 Genre Tir objectif Mode de jeu Un joueur …   Wikipédia en Français

  • 007 : Demain ne meurt jamais — Demain ne meurt jamais (jeu vidéo) Demain ne meurt jamais Éditeur EA Games Développeur Black Ops Entertainment Date de sortie novembre 1999 Genre Tir objectif Mode de jeu Un jo …   Wikipédia en Français

  • Jamais Plus Jamais — Fichier:James Bond Domino.jpg Sean Connery et Kim Basinger Jamais plus jamais (Never Say Never Again) est un film britannique réalisé par Irvin Kershner et co produit par Taliafilms[1] et Warner Bros. Sorti en 1983[2], c est le remake « ho …   Wikipédia en Français

  • Jamais plus jamais — (Never Say Never Again) est un film britannique réalisé par Irvin Kershner et co produit par Taliafilms[1] et Warner Bros. Sorti en 1983[2], c est le remake « hors série » d un James Bond précédent : Opération Tonnerre (1965).… …   Wikipédia en Français

  • Demain — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Demain », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Demain définit le jour après aujourd’hui. C’est …   Wikipédia en Français

  • demain — (de min) adv. de temps 1°   Au jour qui suit immédiatement celui où l on est. Je vous attends demain. Venez demain. Demain nous nous verrons. •   Qui sait si nous serons demain ?, RAC. Athal. II, 9.    Il est demain fête, le jour de demain est un …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • demain — [ d(ə)mɛ̃ ] adv. et n. m. • XIIe; lat. de mane « à partir du matin » →aussi lendemain; après demain I ♦ Le jour suivant immédiatement celui où l on parle, ou celui où est censée parler la personne dont on rapporte les paroles. 1 ♦ Adv. Attendez… …   Encyclopédie Universelle

  • Ne rêve jamais de mourir — Auteur Raymond Benson Genre Roman d espionnage Version originale Titre original Never Dream of Dying Langue originale Anglais …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.