Demolition


Demolition

Démolition

Démolition d'un immeuble par un engin de chantier.

La démolition (ou déconstruction, ou démantèlement) est la destruction d'œuvres de génie civil telles que bâtiments, infrastructures de transport de biens, énergie, ou personnes, avions ou bateaux etc. Quand un objectif de recyclage ou réutilisation des éléments de l'ouvrage existe : on parle plutôt de démontage ou de déconstruction, éventuellement HQE. Dans tous les cas, il peut y avoir une ou plusieurs étape(s) de déconstruction et recyclage de matériaux, avant, pendant et après la démolition, avec par exemple, la récupération des métaux ferreux ou non-ferreux, poutres, fenêtres, éléments de décor, etc.

Les chantiers de démolition navale sont des installations de démolition de bateau.
Des cahiers des charges et précautions particulières sont à l'essai pour les premiers démantèlement de centrales nucléaires.

Sommaire

Méthodes

La démolition peut se faire par :

  • La force humaine, avec des outils comme la masse.
  • L'utilisation d'outils de démolition montés au bout de pelles hydrauliques, grues, et mini-pelles. Ces outils se décomposent en plusieurs familles adaptées aux différentes applications de démolition. La pince de démolition hydraulique (la plus grosse en version 2 vérins est d'une ouverture de 2500 mm et d'un poids de 13100 kg la MS130R de Mantovanibenne), le broyeur hydraulique fixe ou à rotation (généralement en version 1 vérin), la cisaille à métaux hydraulique fixe ou à rotation (1 vérin) jusqu'à 10800 kg par exemple en application de découpe de bateaux en condition sous-marine, la pince de tri hydraulique, le broyeur à poteaux jusqu'à 1800 mm de diamètre, le grappin de démolition, et d'engins de démolition tels que le bulldozer, la pelle hydraulique équipée de bras standard ou de bras grande hauteur pouvant atteindre 90 m.
  • Le grignotage. Cette technique, plus couramment utilisée que le dynamitage, elle consiste à démolir la structure à l’aide d’une pelleteuse équipée d’un outil. La dextérité du conducteur, alliée à la performance de l’engin, vient à bout des structures les plus rigides. Mais aujourd’hui les tours à démolir sont de plus en plus hautes, ce qui nécessite des machines toujours plus hautes (la kobelco SK3500D parmi les plus hautes pelles du monde avec 65 mètres de bras de démolition, et au printemps 2008 entrera en service aux Pays-Bas chez le client Eurodemoliton une CAT5110 modifiée avec un bras de démolition télescopique de 90 m portant une pince à béton de 5000 kg et à 70 m une pince à béton Mantovanibenne modèle CR100R de 11 t d'une ouverture de 2000 mm).
  • Lance thermique. Technique atypique permettant la découpe ou le perçage rapide de n’importe quel matériau (Béton armé, roches, inox, fonte, aluminium…) sans vibration. Technique utilisé comme dernier recours lorsque les techniques classiques ne s'avèrent pas efficaces.
  • Le dynamitage, c'est-à-dire l'utilisation d'explosifs, et notamment de dynamite pour des immeubles de plus de 7 étages.
  • Le vérinage, qui consiste à exercer une poussée oblique ou horizontale à l'aide de vérins hydraulique sur un ou deux étages préparés d'une tour ou d'une barre.

Démolition HQE

Une démolition peut faire l'objet d'un cahier des charges de type HQE (Haute qualité environnementale), qui visera à réduire les nuisances tout au long du chantier (bruit, poussière, odeurs, dérangement), à réduire l'empreinte écologique et énergétique du chantier, et à recycler au mieux les matériaux démontés ou issus de la déconstruction et démolition. Certaines constructions HQE sont d'ailleurs maintenant conçues (écoconception) en amont pour faciliter une future déconstruction et la réutilisation de matériaux ou éléments bâtis.

Chantiers

Ils sont toujours dangereux et pour cette raison soigneusement matérialisés et entourés de grilles afin d'en restreindre l'accès public. L'évacuation provisoire des riverains peut être décidées en cas d'usage d'explosifs ou de danger particulier. Le brûlage de tout type de déchet à l'air libre est interdit en France et dans de nombreux pays. Certaines friches industrielles, sites militaires, hôpitaux, etc nécessitent des précautions particulières, et devraient être précédés d'une étude de risque et de dangers.

Déchets

La démolition est à l'origine d'un volume important de déchets (ex. : 310 millions de tonnes par an, rien que pour les chantiers de démolition et de travaux publics français). Ils sont, dans la plupart des pays dits développés, répartis en plusieurs catégories, selon leur dangerosité :

Les déchets inertes (DI) ou de classe 3 : Ce sont les déchets non toxiques et qui ne subissent aucune modification dans le temps (gravats, brique, parpaing, tuile, mortier, ciment, carrelage, enrobés sans goudron, terre…). Ils seront retraités en plate-forme de tri, centre de tri, centre d'enfouissement technique de type III. Le béton, lui, pourra être concassé pour être réutilisé en cailloux, gravier, pour faire des routes…

Les déchets industriels banals (DIB) ou de classe 2 : Ce sont les déchets réputés non dangereux, assimilables aux ordures ménagères (emballages, cartons, déchets issus du curage des bâtiments, PVC, lino, plâtre, végétaux, métaux (hors plomb, mercure, etc.), sacs à ciment, câbles et tuyauteries). Ils pourront être enfouis en centre d'enfouissement technique de type II, recyclés (carton, métaux et certains plastiques), incinérés ou revalorisés (transformation des végétaux en compost ou gaz).

Les déchets industriels spéciaux (DIS) ou de classe 1 : Ce sont les déchets comportant des matériaux et produits chimiques ou toxiques néfastes à la santé et à l'environnement (piles, produits ménagers, acides, peintures, dissolvants, hydrocarbures, huiles, pesticides, liquides de refroidissement, amiante, etc.) Ils seront retraités en centre spécialisé, inertés et enfouis selon la réglementation (en décharge de classe 1 en France).

Deux solutions existent pour le traitement de l'amiante :

  • La vitrification (par plasma),
  • l’enfouissement en centre spécialisé.

Les déchets dangereux ou les déchets toxiques sont à éliminer avec précaution et selon la réglementation spécifique à leur nature.

Aspects légaux

La démolition d'infrastructures et de bâtiments importants nécessite généralement un permis de démolir. Sauf pour les communes de moins de 10 000 habitants.
Le brûlage des déchets de démolition (et autres) est interdit dans de nombreux pays, en raison du fait qu'ils contiennent souvent des produits toxiques ou posant des problèmes sanitaires ou environnementaux (bois traités avec des pesticides, laines minérales, plomb, zinc, cuivre, PVC, peinture, vernis, etc. qui produisent des fumées et/ou cendres toxiques)

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

Ce document provient de « D%C3%A9molition ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Demolition de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • démolition — [ demɔlisjɔ̃ ] n. f. • XIVe; lat. demolitio 1 ♦ Action de démolir (une construction). La démolition des taudis a commencé. Chantier de démolition. Entreprise de démolition. Maison en démolition. ♢ Fig. Destruction. « Toute synthèse nouvelle sort… …   Encyclopédie Universelle

  • Demolition 23 — Demolition 23. Origin New York, USA Finland Genres Glam punk, punk rock Years active 1993–1994 Labels Music for Nations …   Wikipedia

  • Demolition 23 — Saltar a navegación, búsqueda Demolition 23 Información personal Origen  Estados U …   Wikipedia Español

  • Demolition F.C — Demolition Football Club Nickname(s) Demo (Surprisers) Founded 2009; 23 months ago (2009) …   Wikipedia

  • Demolition — Demolition  многозначный термин: Demolition (альбом Райана Адамса) Demolition (альбом Judas Priest) См. также Demolition Racer Demolition Champions Demolition Derby Figure 8 Race Demolition man …   Википедия

  • Demolition — steht für: Demolition (Album), ein Album von Judas Priest Demolition (Band) Demolition (Wrestling) Demolition (Erstes deutsches Hörspiel in Kunstkopfstereofonie) …   Deutsch Wikipedia

  • demolition — 1540s, from O.Fr. demolition (14c.) demolition; defeat, rout, from L. demolitionem (nom. demolitio), noun of action from pp. stem of demoliri (see DEMOLISH (Cf. demolish)). Mencken noted demolition engineer for house wrecker by 1936. Demolition… …   Etymology dictionary

  • Demolition — Dem o*li tion (?; 277), n. [L. demolitio, fr. demoliri: cf. F. d[ e]molition. See {Demolish}.] The act of overthrowing, pulling down, or destroying a pile or structure; destruction by violence; utter overthrow; opposed to construction; as, the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • demolition — DEMOLITION. s. f. L action de démolir. La démolition de cette tour coûtera beaucoup. [b]f♛/b] Il signifie aussi Les matériaux qui restent de ce qu on démolit. Les démolitions de ce bâtiment ont été bien yendues. Il ne se dit en ce sens qu au… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • demolition — Demolition. s. f. L action de demolir. La demolition de cette tour coustera beaucoup. Il signifie aussi, Les materiaux qui restent de ce qu on demolit. Le Roy luy a donné les demolitions d un tel bastiment …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.