Desperate Housewives


Desperate Housewives
Desperate Housewives
Desperate Housewives Logo.svg
Logo actuel de la série
Titre original Desperate Housewives
Autres titres
francophones
Beautés désespérées
(Drapeau : Québec Québec)
Genre Comédie dramatique
Créateur(s) Marc Cherry
Acteurs principaux Teri Hatcher
Felicity Huffman
Marcia Cross
Eva Longoria
Nicollette Sheridan
Steven Culp
Ricardo Antonio Chavira
Doug Savant
Kyle MacLachlan
Mark Moses
Dana Delany
Andrea Bowen
Kathryn Joosten
Cody Kasch
Alfre Woodard
Shawn Pyfrom
Neal McDonough
Drea de Matteo
Tuc Watkins
Kevin Rahm
James Denton
Vanessa Lynn Williams
et Brenda Strong
Musique Steve Jablonsky
Danny Elfman
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d’origine ABC
Nombre de saisons 8
Nombre d’épisodes 165
Durée 42 minutes
Diffusion d’origine 3 octobre 2004 - mai 2012

Desperate Housewives ou Beautés désespérées (au Québec) est un feuilleton télévisé américain créé par Marc Cherry et diffusé depuis le 3 octobre 2004 sur le réseau ABC. Le 7 août 2011, ABC et Marc Cherry d'un commun accord ont annoncé la fin de la série pour mai 2012 à l'issue de la huitième saison[1].

En France, le feuilleton est diffusé depuis le 8 septembre 2005 sur Canal+ et le 23 mai 2006 sur M6 en VM, en Suisse depuis le 19 mai 2006 sur TSR1. En Belgique, la première saison a été diffusée à partir de novembre 2005 sur RTL-TVI puis BeTV a repris la série en proposant les épisodes inédits en avant-première par la suite. Au Québec, la série est diffusée sur Radio-Canada.

Sommaire

Synopsis

La série met en scène le quotidien mouvementé de quatre femmes : Susan Mayer, Lynette Scavo, Bree Van de Kamp et Gabrielle Solis. Elles vivent à Wisteria Lane, une banlieue chic de Fairview, stéréotype des quartiers résidentiels WASP de la middle class américaine. Mary Alice Young, une amie des héroïnes qui se suicide au début de l'épisode pilote, commente d'outre-tombe la multitude d'intrigues mêlant humour, drame et mystère auxquelles prennent part les quatre femmes. Au fil des saisons, d'autres femmes aux foyers désespérées se joindront à elles, dont Edie Britt (saisons 1 à 5), une « croqueuse d'hommes » manipulatrice, Katherine Mayfair (saisons 4 à 6), une ménagère au passé trouble, et Renee Perry (saison 7 et 8), une riche divorcée.

La série débute le 3 octobre 2004 sur ABC, par le suicide d'une mère de famille, Mary Alice Young, dans le quartier bourgeois de Wisteria Lane. Aux yeux de ses amies, le suicide de Mary Alice est un mystère inexplicable. Post-mortem, Mary Alice observe les habitants de son quartier et commente en particulier le quotidien de ses voisines et amies : Gabrielle Solis, Lynette Scavo, Bree Van De Kamp et Susan Mayer. Gabrielle trompe son mari, Carlos, avec leur jardinier, John Rowland, âgé de 17 ans. Lynette a abandonné sa brillante carrière de publicitaire pour s'occuper de ses enfants, de vraies terreurs, et ne trouve aucun épanouissement dans sa condition de femme au foyer. Bree, qui donne l'image d'une parfaite mère au foyer, doit faire face à l'usure de son couple et à la crise d'adolescence de son fils, Andrew et de sa fille, Danielle. Susan est une mère divorcée recherchant désespérément le coup de foudre. Au récit de leurs mésaventures quotidiennes se mêle une intrigue policière, amenant à comprendre pourquoi Mary Alice s'est suicidée.

Le 25 septembre 2005, la deuxième saison commence aux États-Unis. Elle se concentre tout particulièrement sur la descente aux enfers de Bree après la mort de son mari Rex, le retour de Lynette dans la publicité, la grossesse de Gabrielle et l'arrivée d'une nouvelle voisine : Betty Applewhite, pianiste afro-américaine et ses deux fils, Matthew et Khaleb. Tout au long de la saison, les relations entre Bree et son fils Andrew sont de plus en plus tendues. Gabrielle, enceinte, perd son bébé lors d'une chute dans l'escalier mais prend les choses en main pour en avoir un avec Carlos en se tournant vers les adoptions. Lynette redevient le « requin » du monde de la publicité mais a du mal à gérer cette nouvelle vie. La relation amoureuse entre Susan et Mike connaît des hauts et des bas. Mike recherche son fils naturel, Zach, en cavale depuis qu'il l'a menacé, lui et Susan, avec une arme. Karl, l'ex-mari de Susan, vit désormais avec Edie.

Lorsque la troisième saison commence le 24 septembre 2006, six mois se sont écoulés depuis la fin des évènements de la deuxième saison. Mike Delfino est dans le coma à la suite de l'accident de voiture causé par Orson Hodge. Orson qui se met en couple avec Bree, reste un personnage plus qu'énigmatique sous bien des aspects. Pendant ce temps, Andrew est de retour après que sa mère l'a vu aux informations dans un reportage sur les SDF. La femme qui a donné un enfant illégitime au mari de Lynette, Nora, ainsi que sa fille Kayla, emménagent à Fairview. Gaby et Carlos sont en pleine crise conjugale alors que Xiao-Mei est enceinte de huit mois et demi de leur bébé. Austin, le neveu d'Edie emménage chez sa tante à Wisteria Lane et entame assez vite une relation avec Julie, la fille de Susan. On assiste également au retour de Zach Young de façon très inattendue. À la fin de la saison, des évènements inattendus voient le jour : deux mariages, une grossesse feinte, une maladie grave et une rupture provoquant un suicide.

La quatrième saison qui commence le 30 septembre 2007 essaye de reprendre les vieilles ficelles des deux premières saisons, notamment avec plus de comédie que de drame. Alors qu'Edie se remet de son prétendu suicide, Carlos décide de rester auprès d'elle à l'hôpital. Gabrielle, fraîchement mariée au nouveau maire de la ville Victor, se rend compte que son mari ne l'aime pas autant qu'elle l'imaginait, et prépare alors un plan d'évasion avec Carlos. Bree fait semblant d'être enceinte, alors que sa fille Danielle, enfermée dans un couvent, attend vraiment un bébé. Lynette est atteinte d'un cancer et ne sait comment l'expliquer à ses enfants. Susan, désormais mariée à Mike, voit une de ses anciennes amies, Katherine Mayfair, revenir à Wisteria Lane, avec sa fille Dylan et son mari Adam. Mais personne ne se doute que cette famille si charmante cache un terrible secret.

La cinquième saison débute quatre mois après la diffusion du dernier épisode de la saison 4 aux États-Unis, le 28 septembre 2008 mais dans la fiction, ce sont cinq longues années qui se sont écoulées. Un accident de voiture datant d'il y a 3 ans introduit le premier épisode. L'accident a eu lieu le soir de l'anniversaire de mariage de Mike Delfino et Susan Mayer. Ces derniers percutent une voiture conduite par une mère de famille et sa fille, Lila et Paige Dash. Porter et Preston ont aujourd'hui 16 ans et Lynette a fort à faire, Gaby a deux filles assez enrobées pour leur âge. Bree est devenue une véritable femme d'affaires de la cuisine avec son fils Andrew, comme agent. Katherine, quant à elle, n'aime pas la nouvelle Bree, elle se met trop en avant et oublie que Katherine est son associée. Susan a un nouveau copain, Jackson Braddock, mais elle le voit en cachette et ne veut pas le présenter à ses amies. À la surprise générale, Edie revient à Wisteria Lane avec son nouveau mari, Dave Williams, un brin instable et très étrange.

L'épisode 100 (5.13) relate la vie d'Eli Scruggs, l'homme à tout faire de Wisteria Lane, où l'on découvre qu'il a énormément compté dans la vie des Housewives. Cette saison marque également le départ d'Edie. À l'épisode 5.18, elle a un accident de voiture, où le personnage finit par mourir durant l'épisode 5.19 qui lui est consacré à travers les autres Housewives. À la fin de la saison, une scène, deux mois plus tard, montre Mike épousant une femme. Mais on ne sait pas de qui il s'agit.

Le 27 septembre 2009, la sixième saison débute aux États-Unis. Tandis que Julie Mayer revient à Wisteria Lane, rendre visite à sa mère, que Lynette fait face à une nouvelle grossesse non désirée vu qu'elle attend de nouveau des jumeaux, que la nièce de Carlos, Ana, s'amuse à dépasser les limites avec Gabrielle, et que Bree essaie de relativiser sa liaison avec Karl, la future épouse de Mike Delfino est enfin dévoilée au grand jour, il s'agit de Susan. À la fin de l'épisode 6.01, Julie se fait étrangler par un mystérieux agresseur. D'autant plus que plusieurs agressions arriveront tout au long de la saison. À la suite du comportement insupportable de Katherine, Mike lui avoue qu'il a toujours aimé Susan même quand ils étaient ensemble. Celle-ci finit par avoir une dépression nerveuse. Une nouvelle famille, Angie, Nick et Danny Bolen, emménage dans l'ancienne maison de Mary Alice emmenant avec eux un secret des plus étranges. À la fin de la saison, problèmes d'argent, naissance et secrets révélés s'entrechoquent dans un final explosif.

La série reprend le 26 septembre 2010 pour sa septième saison, avec un retour aux sources pures, notamment avec Paul Young & Felicia Tilman. Outre ces retours, une nouvelle housewife emménage à Wisteria Lane, Renee Perry, ancienne amie de Lynette qui semble avoir un lien avec Tom. Après son divorce avec Orson, Bree trouve un nouvel amour dans sa vie : Keith, son entrepreneur. Susan et Mike emménagent dans un petit appartement et elle rencontre Maxine, la propriétaire. Celle-ci possède un site internet qui demande aux femmes au foyer de l'immeuble, de faire un show en sous-vêtements. Pendant ce temps, Carlos apprend que Juanita n'est pas sa fille biologique. Il décide de ne pas en parler à Gabrielle, mais elle finit par le savoir. Gaby rencontre sa vraie fille, Grace, malgré les recommandations de Carlos et se lie d'affection pour elle, surtout lorsqu'elle découvre que sa famille est clandestine. Paul, remarié avec une dénommée Beth, fait son grand retour, après avoir été innocenté et essaye d'acheter la majorité des maisons de la rue pour avoir le pouvoir de détruire Wisteria Lane, mais y parviendra-t-il? ?

Annoncée comme étant la dernière saison, le 7 août 2011 par ABC, la Saison 8 a débuté le 25 septembre 2011. Elle commence quelques minutes après la fin des évènements de la saison passée : le meurtre du beau-père de Gaby et la séparation du couple Scavo.

Distribution

Personnages principaux

Personnage Interprète Voix française Saison
Régulier[2] Récurrent[3] Invité[4]
Mary Alice Young Brenda Strong Françoise Cadol 1 à 8 († 1.01)
Susan Delfino Teri Hatcher Claire Guyot 1 à 8
Lynette Scavo Felicity Huffman Caroline Beaune 1 à 8
Bree Van de Kamp Marcia Cross Blanche Ravalec 1 à 8
Gabrielle Solis Eva Longoria Odile Schmitt 1 à 8
Katherine Mayfair Dana Delany Marine Jolivet 4 (4.01) à 6 (6.18) 8
Edie Britt Nicollette Sheridan Marie-Martine Bisson 1 à 5 († 5.19)
Renee Perry Vanessa Williams Isabelle Leprince 7, 8
Betty Applewhite Alfre Woodard Maïk Darah (saison 1)
Françoise Vallon (saison 2)
2 1 (à partir du 1.22)
Angie Bolen Drea De Matteo Marjorie Frantz 6
Mike Delfino James Denton Arnaud Arbessier 1 à 8
Carlos Solis Ricardo Antonio Chavira Bernard Gabay 1 à 8
Tom Scavo Doug Savant Emmanuel Curtil 2 à 8 1
Orson Hodge Kyle MacLachlan Patrick Poivey 3 à 6 2, 7
Rex Van de Kamp Steven Culp Georges Caudron 1 († 1.23) 2, 3, 5 à 7
Paul Young Mark Moses Luc Bernard 1, 2, 7 3, 6 et 8
Karl Mayer Richard Burgi Bernard Lanneau 2 1, 5 et 6 († 6.11) 3 et 4
Dave Williams Neal McDonough Bruno Dubernat 5
Julie Mayer Andrea Bowen Karine Foviau 1 à 4 6 5, 7, 8
Andrew Van de Kamp Shawn Pyfrom Yoann Sover 5 2 à 4 1, 6, 7, 8
John Rowland Jesse Metcalfe Emmanuel Garijo 1 2 à 4, 6
Zach Young Cody Kasch Alexis Tomassian 1, 2 3, 7
Ana Solis Maiara Walsh Chloé Berthier 6 5
Karen McCluskey Kathryn Joosten Paule Emanuele (saisons 1 à 4)
Nicole Favart (saisons 5 à 8)
7 6, 8 1 à 5
Bob Hunter Tuc Watkins Jérôme Rebbot 7 8 4 à 6
Lee McDermott Kevin Rahm Pierre Tessier 7 8 4 à 6
Chuck Vance Jonathan Cake Guillaume Orsat 8 7
Juanita Solis Madison De La Garza 8 6, 7 4, 5

Personnages secondaires

Personnage Interprète Voix française Saison
Récurrent[5] Invité[6]
Parker Scavo Zane Huett Kévin Sommier 2 à 4 1, 6
Joshua Logan Moore Thomas Sagols 5 à 8
Preston Scavo Brent Kinsman Gwenvin Sommier 2 à 4 1, 5 à 7
Max Carver Alexandre N'Guyen 5 6, 7, 8
Porter Scavo Shane Kinsman Gwénaël Sommier 2 à 4 1, 5 à 7
Charles Carver Olivier Martret 5 à 8
Penny Scavo Dylan et Jordan Cline 1
Darien et Kerstin Pinkerton 2 à 4
Kendall Applegate 5, 6
Darcy Rose Byrnes Claire Bouanich 7, 8
Danielle Katz Joy Lauren Manon Azem 2 à 4 1, 5 à 8
Martha Huber Christine Estabrook Marie-Martine 1, 5, 7 († 1.08)
Yao Lin Lucille Soong Claude Chantal 1, 5
Dr. Albert Goldfine Sam Lloyd Patrick Préjean 1, 2
Juanita « Mama » Solis Lupe Ontiveros Thamila Masbah 1 († 1.17)
Maisy Gibbons Sharon Lawrence Céline Monsarrat 1
Felicia Tilman Harriet Sansom Harris Élisabeth Wiener 7 († 7.22) 1, 2
Justin Ryan Carnes Pascal Nowak 1, 2
Ida Greenberg Pat Crawford Brown Claude Chantal 1 à 4 († 4.10)
Sophie Bremmer Lesley Ann Warren Anne Jolivet 1, 2, 7
Deirdre Taylor Jolie Jenkins Marie-Eugénie Maréchal 1 († saison 1)
Noah Taylor Bob Gunton Michel Modo 1, 2 († 2.23)
George Williams Roger Bart Vincent Ropion 2 († 2.09) 1
Mona Clark Maria Cominis Véronique Rivière 1, 5, 6 († 6.11)
Phyllis Van de Kamp Shirley Knight Marion Game 2, 4
Matthew Applewhite Mehcad Brooks Adrien Antoine 2 († 2.24) 1
Caleb Applewhite Page Kennedy (du 2.01 au 2.07)
NaShawn Kearse (du 2.08 au 2.24)
Daniel Lobé 2
Nina Fletcher Joely Fisher Marie Vincent 2
Ed Ferrara Currie Graham Guy Chapellier 2, 3
David Bradley Adrian Pasdar Jean-Pierre Michaël 2
Dr. Ron McCready Jay Harrington Xavier Fagnon 2
Xiao-Mei Gwendoline Yeo Yumi Fujimori 2, 3
Peter MacMillian Lee Tergesen Thierry Mercier 2
Nora Huntington Kiersten Warren Natacha Muller 2, 3 († 3.07)
Kayla Huntington Rachel G. Fox Claire Bouanich 4 3
Ian Hainsworth Dougray Scott Guillaume Orsat 3
Carolyn Bigsby Laurie Metcalf Isabelle Ganz 3 († 3.07)
Gloria Hodge Dixie Carter Évelyne Séléna 3
Austin McCann Josh Henderson Axel Kiener 3
Victor Lang John Slattery Eric Legrand 3, 4 († 4.09)
Stella Wingfield Polly Bergen Arlette Thomas
Perrette Pradier
3, 4, 5, 7
Adam Mayfair Nathan Fillion Tanguy Goasdoué 4
Dylan Mayfair Lyndsy Fonseca Adeline Chetail 4 6
Travers McLain Jake Cherry 3
Stephen Lunsford Donald Reignoux 5
Lydia Lindquist Sarah Paulson Laurence Dourlens 4, 8
Jackson Braddock Gale Harold Thierry Ragueneau 5
M. J. Delfino Mason Vale Cotton 6, 7, 8 5
Celia Solis Daniella Baltodano 4 à 8
Alex Cominis Todd Grinnell Jérémy Prévost 5, 7
Dominic Bolen Jeffrey Nordling Michel Dodane 6
Danny Bolen Beau Mirchoff Donald Reignoux 6
Roy Bender Orson Bean Jean-François Laley 6, 7
Mitzi Kinsky Mindy Sterling Régine Teyssot 6, 7
Robin Gallagher Julie Benz Anneliese Fromont 6
Eddie Orlofsky Josh Zuckerman Alexandre Gillet 6
Sam Allen Samuel Page Damien Ferrette 6
Patrick Logan John Barrowman Serge Faliu 6 († 6.23)
Maxine Rosen Lainie Kazan Michèle Bardollet 7
Rebecca Shepard Jennifer Dundas Elisa Bourreau
Keith Watson Brian Austin Green Damien Boisseau 7
Beth Young Emily Bergl Valérie Nosrée 7 († 7.16)
Ben Faulkner Charles Mesure 8
Jane Andrea Parker 8

Wisteria Lane

Article détaillé : Wisteria Lane.

Wisteria Lane est le nom d'une rue fictive de la ville de Fairview, dans l'État fictif d'Eagle State (États-Unis), où se déroule la série Desperate Housewives qui caricature les stéréotypes d'une banlieue chic américaine avec ses pelouses parfaites, de grandes maisons confortables, souvent entourées par une barrière aux piquets blancs. Traduit, Wisteria Lane, signifie "Allée des Glycines", on peut d'ailleurs en voir dans le jardin de Mary Alice.

Le lieu, Colonial Street, est le fruit d'une exclusivité pour la série, tout le long de sa production (jusqu'en mai 2012, fin de la saison 8 et de la série).

Fiche technique

Audiences

Le feuilleton connaît un grand succès aux États-Unis où il a été nommé quinze fois aux Emmy Awards depuis sa création. Il fait partie du « grand cru » de la saison télévisuelle 2004/2005 aux côtés de Lost, les disparus (au Québec, Perdus), Grey's Anatomy (Dr Grey, leçons d'anatomie) et Dr House, qui, selon les critiques, a marqué le renouveau des fictions télévisées américaines.

Saison Horaire Premier épisode Dernier épisode Année Rang Audience moyenne
1 Dimanche 21h00 3 octobre 2004 22 mai 2005 2004-2005 #4 24.13
2 Dimanche 21h00 25 septembre 2005 21 mai 2006 2005-2006 #4 23.99
3 Dimanche 21h00 24 septembre 2006 20 mai 2007 2006-2007 #12 19.18
4 Dimanche 21h00 30 septembre 2007 18 mai 2008 2007-2008 #8 17.83
5 Dimanche 21h00 28 septembre 2008 17 mai 2009 2008-2009 #9 14.80
6 Dimanche 21h00 27 septembre 2009 16 mai 2010 2009-2010 #10 12.81[7]
7 Dimanche 21h00 26 septembre 2010 15 mai 2011 2010-2011 #11 11.17[8]
8 Dimanche 21h00 25 septembre 2011 mai 2012 2011-2012 - TBA

Distinctions

Récompenses

Nominations

Analyse

Genèse

L'idée de Desperate Housewives est venue à Marc Cherry lorsqu'il regardait un documentaire sur le procès d'Andrea Yates (qui avait en 2001 noyé ses cinq enfants dans une baignoire). Il a confié à sa mère qu'il ne comprenait pas comment une femme pouvait faire cela, celle-ci lui a répondu qu'elle, elle comprenait parfaitement et qu'il lui était arrivé d'avoir de telles pensées lorsque Marc Cherry et sa sœur étaient enfants et n'arrêtaient pas de la pousser à bout. Cherry s'est dit que si sa mère était capable d'avoir de telles pensées, toutes les femmes pouvaient en avoir également.

Le feuilleton de Marc Cherry trouve ses racines dans un lot de séries à succès : le point de départ est sans conteste Melrose Place. Fan de son personnage central Amanda Woodward (Heather Locklear devait jouer un rôle dans Desperate Housewives, très probablement celui de Susan) et des intrigues tordues, il a engagé deux de ses acteurs, Marcia Cross et Doug Savant, ainsi que John Haymes Newton qui apparaît dans le rôle du réparateur du câble que Carlos passe à tabac dans la première saison. Mais le créateur a d'autres références telles que Six Feet Under (la mort de l'un des personnages principaux comme point de départ de la série) ou American Beauty (les décors idylliques, la narration post-mortem et la critique sociale concernant le mode de vie WASP).

Également amateur de la série Sex and the City, Cherry lui emprunte sa structure narrative et thématique, à savoir la mise en opposition de personnages féminins appartenant à un même groupe social, au même cadre de vie urbain, liés par quelques mini-intrigues comiques ou dramatiques mais séparés par leur représentation du monde et leur rapport à l'existence (sur un mode économique, culturel, sentimental, affectif, sexuel…). Avec Desperate Housewives, Cherry crée en quelque sorte une suite à cette série, dans laquelle il montre ce que peuvent devenir ces femmes quand, passés les 35 ans, elles ont trouvé leur soi-disant prince charmant, avec les enfants et la villa qui va avec.

Mais le feuilleton lorgne également sur des références plus souterraines : Alfred Hitchcock, d'abord pour la forme, l'art de la transition, la variété simple et dynamique des plans, des focales, la manière frontale de peindre un cadre social, le recours symbolique à une palette de couleurs primaires (le noir de l'âme, le bleu de l'azur, le rouge du sang) et la façon de construire un environnement apparemment lisse et sans histoire, mais d'où sourd un ou plusieurs mystères dont la présence bouleverse la petite vie ordonnée et tranquille des personnages principaux. L'élucidation de l'énigme permet de tenir le spectateur en haleine grâce à un déroulement dramatique. Si le dénouement est tragique, ses péripéties sont ponctuées en parallèle de jeux de fausses pistes, d'accusations trompeuses et de répliques ironiques. L'esprit hitchcockien de la série se fonde avant tout sur Fenêtre sur cour, où la promiscuité et l'ennui mènent le personnage incarné par James Stewart à espionner les locataires de sa cour résidentielle à l'aide de jumelles puis à découvrir un meurtre.

L'utilisation, quant à elle, d'un comique de situation, dynamique, rythmé, axé sur l'enchaînement de gags avec effet d'emballement et série de chutes est un clin d'œil appuyé à la tradition burlesque du cinéma américain : celle de la comédie des années trente (la screwball comedy), celle des années soixante, pour l'importance narrative accordée aux objets et la dégénérescence en catastrophe générale de petits gestes maladroits (l'exemple typique de cette construction est l'incendie involontaire, dans le tout premier épisode, de la maison d'Edie Britt provoquée, aux suites d'un quiproquo, par Susan qui lance par dépit un soutien-gorge, sans intention de nuire, sur une bougie qui se renverse alors sur un rideau et ainsi de suite…) et le cinéma de Woody Allen pour la satire sociale et la comédie de mœurs avec son lot de joutes verbales et de phrases assassines.

Description du générique

Le générique de Desperate Housewives est un détournement de quelques documents iconographiques plus ou moins célèbres mettant en scène des femmes et leur évolution au cours du temps. Il a été mis en musique par le célèbre compositeur Danny Elfman.

On aperçoit tout d'abord Ève, qui croque la pomme. C'est en fait un mélange de plusieurs œuvres de Lucas Cranach l'Ancien. Puis le décor change : le décor de fond, qui représente un décor typique égyptien, est une œuvre de David Roberts à laquelle on a ajouté le portrait de la reine d'Égypte Néfertari. Comme Lynette, cette reine est littéralement « débordée » par ses enfants. Cette scène laisse place au tableau Les Époux Arnolfini de Jan Van Eyck. La femme se met à balayer la pièce alors que son époux jette ses ordures partout. On se retrouve ensuite avec une adaptation du tableau American Gothic de Grant Wood (1891-1942). La femme y est plus renfrognée que sur l'original, car son mari, censé être un fermier austère, se laisse séduire par une pin-up, peinte par Gil Elvgren dans les années 1950. On voit ensuite une affiche de propagande américaine de Dick Williams datant de la seconde guerre mondiale : « Am I Proud ! ». Dans le générique de la série, la ménagère lâche ses courses, et on aperçoit la boîte de Campbell's Soup Cans d'Andy Warhol. Cette boîte de conserve se retrouve dans les mains d'une femme qui frappe son mari avec, ce couple est tiré des œuvres pop art de Roy Lichtenstein. Ce générique primé montre les différents types de femmes, de l'épouse soumise à la femme rebelle en passant par l'épouse surpuissante, et dresse un portrait de la femme au foyer à travers les âges. Il montre également différents grands courants artistiques et resitue la place de la femme dans ceux-ci.

À noter qu'il est remplacé en saison 4 par un mini générique de quelques secondes, avec le thème de Danny Elfman remixé.

Technique de scénarisation

Desperate Housewives suit une technique de scénarisation particulièrement adaptée à la télévision, une des particularités de ce médium, par rapport au cinéma, étant que le spectateur a le loisir de changer de chaîne si le programme ne l'intéresse pas. Cette composante est prise en compte dans toute production destinée au petit écran, selon une des règles courantes d'écriture de scénario, énoncée par le théoricien Syd Field : prévoir, après un moment fort de l'histoire (plot point), une séquence d'intériorisation de l'événement par les personnages (aftermath). Cependant, les responsables de chaînes exigent souvent la suppression de tels moments, jugés trop lents et sans intérêt pour la progression de l'histoire et dont on craint qu'ils ne fassent fuir les spectateurs vers une autre chaîne.

Desperate Housewives est un exemple-type d'écriture adaptée à la télévision : chaque épisode est en fait une succession de petites histoires autosuffisantes de quelques minutes, auxquelles le spectateur peut s'intéresser, quel que soit le moment où il allume son téléviseur. Lorsque le mini-événement est terminé, on ne s'attarde jamais sur ses conséquences et on embraye directement sur un autre événement afin de maintenir l'attention. Si des conséquences à un événement doivent être exposées, elles le seront à l'occasion d'un autre mini-événement, plus tard. Si ce schéma est parfois un peu frustrant pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la réaction de tel ou tel personnage face à tel événement, il garantit en tout cas la captation du public au-delà de la conclusion d’une séquence.

Le défaut de cette technique est qu'il donne à tous les événements, même les plus dramatiques, un aspect anecdotique. C'est pourquoi en de rares occasions, des entorses ont été faites à la règle. Ainsi, dans l'épisode 23 de la saison 1 (Une fin heureuse), lorsque Bree apprend la mort de son mari, on a droit à un long aftermath où Bree se retrouve seule et continue à nettoyer calmement sa maison, puis finit par craquer et s'effondrer.

Épisode-type

La pomme du générique rappelle le « péché originel »

La plupart des épisodes sont construits autour d'une anaplodiplose, constituée par le commentaire en voix-off de Mary Alice :

  • Après le résumé des storylines qui se poursuivront dans l'épisode (qui peuvent remonter à plusieurs épisodes), Mary Alice Young, narrateur omniscient, révèle un trait de caractère d'un personnage principal ou secondaire et illustre ses propos d'anecdotes (généralement 3 ou 4). Elle souligne la véracité de ses dires par un « oui… » récurrent, juste avant le lancement du générique.
  • Après le générique, Mary Alice introduit le propos par quelques phrases générales, dont chacune correspond généralement à un des personnages. Elle donne un cadre à l'épisode, sans toutefois enfermer l'épisode dans un sujet bien précis.
  • L'épisode se déroule, amenant son lot d'anecdotes en tous genres, de bonheurs et de malheurs.
  • Reprenant la parole, Mary Alice Young conclut l'épisode par une réflexion plus ou moins longue, symétrique à celle du début (chaque partie correspond à un des personnages). Cette réflexion complète et approfondit la première, donnant aux événements qui viennent d'avoir lieu tout leur sens.

Ce mode d'organisation des épisodes est plus ou moins flagrant. Il se met en place dès le deuxième épisode et s'estompe peu à peu au cours de la saison 1.

Un des meilleurs exemples est l'épisode 8 de la saison 1, Nous sommes tous des pécheurs (Guilty) :

Introduction

« Dans un livre particulièrement lu il est écrit que nous sommes tous des pécheurs. Oh bien sûr, tous ces lecteurs ne culpabilisent pas d'avoir fait quelque chose de mal. Mais Bree Van de Kamp, si. En fait, Bree avait passé la majeure partie de sa vie à culpabiliser. Petite fille, elle avait culpabilisé de ne pas avoir que des A. Adolescente, elle avait culpabilisé d'avoir laissé son petit ami atteindre la deuxième base. Jeune mariée, elle avait culpabilisé d'avoir mis trois semaines pour envoyer les cartes de remerciements. Mais elle savait que les transgressions du passé n'étaient rien comparés au péché qu'elle s'apprêtait à commettre. » (« There is a widely read book that tells us everyone is a sinner. Of course, not everyone who read this book feels guilt over the bad things they do. But Bree Van de Kamp did. In fact, Bree had spent most of her life feeling guilty. As a child she felt guilty about not getting straight As. As a teenager, she felt guilty about letting her boyfriend go to the second base. As a newly wed, she felt guilty about taking 3 weeks to get out her thank you card. But she knew the transgressions of her past were nothing compared with the sin she was about to commit. »)

Déroulement de l'épisode

Bree résout un fâcheux problème lié à la nouvelle voiture de son fils. Gabrielle tente de soulager sa conscience en rendant visite à son prêtre. Lynette cherche un moyen de se détendre et finit par en trouver un, bien peu approprié. Susan effleure le côté obscur de Mike et Paul découvre qui était le corbeau de son épouse.

Conclusion

« Dans un livre particulièrement lu il est écrit que nous sommes tous des pêcheurs. Oh bien sûr, tout le monde ne culpabilise pas d'avoir fait quelque chose de mal. En revanche, il y en a qui assument beaucoup plus que leur part de responsabilité. Et d'autre qui soulagent leur conscience en ayant quelques petites attentions. Ou en se disant que leurs pêchés étaient justifiés. Et enfin, il y a ceux qui promettent tout simplement de mieux faire la prochaine fois et qui prient le ciel de leur pardonner. Parfois, il arrive que leurs prières soit exaucées. » (« There is a widely read book that tells us everyone is a sinner. Of Course, not everyone feels guilt over the bad things they do. In contrast, there are those who assume more than their share of the blame. There are others who soothe their consciences with small acts of kindness ... or by telling themselves their sins were justified. Finally, there are the ones who simply vow to do better next time and pray for forgiveness. Sometimes, their prayers are answered. »)

Dans cet épisode, l'introduction concerne une seule des quatre femmes, la conclusion désigne les quatre, l'une après l'autre. Le propos, telle la morale des fables, permet au téléspectateur une réflexion sur la manière dont il assume ses propres actes, influencée par un certain puritanisme lié au caractère très américain de la série, mais non sans une once d'ironie, étant donné son esprit impertinent[9].

À noter que dans de rares épisodes, Mary Alice est remplacée par d'autres narrateurs, morts eux aussi :

  • Rex Van De Kamp, dans l'épisode 3.16, dont la vision est beaucoup plus personnelle que d'habitude, le narrateur donnant franchement son avis et citant des noms.
  • Edie Britt, dans l'épisode 5.19.

Grève des scénaristes de 2007

Le lundi 5 novembre 2007, douze mille scénaristes de la Writers Guild of America à Hollywood entament une grève illimitée, avec pour principale revendication la perception d'une partie des bénéfices de la manne représentée par la vente de DVD et de VOD. La finalisation des scénarios n'ayant lieu qu'au fur et à mesure de la saison, de nombreuses séries et feuilletons en cours de tournage sont dès le mois de novembre en danger d'arrêt prématuré. Desperate Housewives est la première victime de ce mouvement. Avant que la grève ne commence, seuls dix épisodes avaient été tournés. Le tournage de la saison 4, qui bat des records d'audiences aux États-Unis, est suspendu jusqu'à nouvel ordre. ABC indique que les épisodes déjà tournés suffiraient à combler sa grille habituelle avant la traditionnelle trêve hivernale durant laquelle les séries à succès voient leur diffusion interrompue au profit des programmes de Noël.

La diffusion reprend le dimanche 13 avril 2008 sur ABC et les six autres épisodes ont été diffusés les dimanches suivant cette date. Il est à noter que, parmi ces sept épisodes, deux ont été couplés pour une diffusion finale qui a clôturée cette saison 4.ABC annonce une fin de saison 4 tout à fait honorable puisque sept nouveaux épisodes ont été tournés.

La grève s'est terminée le 12 février 2008 aux États-Unis[10], la saison 5 se déroulera donc normalement sans encombres à partir de la date de diffusion initialement prévue.

Les épisodes spéciaux (sortes de résumés des épisodes récents) ne seront a priori pas diffusés en français.

Autour de la série

  • Tous les titres des épisodes en français donnés par Canal+ sont des parodies de titres connus (chansons, œuvres, films…). Sur M6, les titres des épisodes sont différents et tirés de la narration de Mary Alice.
  • La série aurait pu s'appeler The Secret Lives of the Housewives (« Les vies secrètes des femmes au foyer ») ou Wisteria Lane (nom du quartier de la ville de Fairview à l'apparence idyllique, dans lequel les personnages vivent). Mais Marc Cherry, qui est à l'origine de tout le concept, a tenu à intituler la série Desperate Housewives (« Femmes au foyer désespérées ») car, selon lui, ce nom promettait quelque chose de nouveau par rapport aux titres classiques « compréhensibles » (Lost : Les Disparus, par exemple).
  • Durant la troisième saison, un jeu de prises de vues a dû être déployé afin de masquer la grossesse de Marcia Cross (Bree).
  • La série devait s'arrêter après sept saisons mais Marc Cherry a déclaré le 15 décembre 2008 qu'il irait jusqu'à une neuvième saison (soit un arrêt en 2013). En avril 2010, la chaîne ABC a annoncé être en négociations avec les actrices pour une seule saison supplémentaire, portant le nombre à 8 (et non 9). Le 7 août 2011, la nouvelle tombe, la série s'arrêtera au terme de la Saison 8.
  • Quatre parfums au nom des héroïnes de la série ont été créés en collaboration avec la société allemande LR Health & Beauty Systems[11] : Bree, Susan, Lynette et Gabrielle. Ils sont commercialisés depuis le 1er août 2009 exclusivement par LR Health & Beauty Systems, par l'intermédiaire des partenaires de vente agréés, dans plus d'une trentaine de pays dans le monde.
  • Oprah Winfrey a joué dans un mini-épisode bonus de la Saison 1. Elle y incarne une nouvelle voisine, Karen Stouffer, qui emménage dans Wisteria Lane. Elle y rencontre les cinq housewives et découvre les principaux évènements de la saison, très rapidement (Paul enterrant Martha, la liaison John/Gabrielle, etc...) qui sont des montages d'anciens épisodes. Effrayée, elle quitte précipitamment Wisteria Lane. Mais, dans sa voiture, se trouve la même lettre qui a poussé Mary-Alice au suicide... [12]

Sorties DVD

En France
  • 9 décembre 2005 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 1
  • 28 septembre 2007 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 2 - Une édition divinement appétissante
  • 3 décembre 2008 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 3
  • 2 septembre 2009 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 4 - Une édition aux révélations explosives
  • 2 décembre 2009 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 5 - Une édition qui ne manque pas de piment
  • 1er décembre 2010 : Desperate Housewives – L’intégrale de la Saison 6 - Une édition surprenante, pleine de rebondissements
  • 7 décembre 2011 : Desperate Housewives – L’intégralité de la Saison 7 - Un vent nouveau souffle sur Wisteria Lane

Titre en différentes langues

  • 2006 : Amas de Casa Desesperadas (« Des maîtresses de maison désespérées ») en Argentine.
  • 2007 : Donas de Casa Desesperadas (« Femmes au foyer désespérées ») au Brésil.
  • Született felesegek en Hongrie.
  • 2005 - 2009 : les Pays Bas sortent leur propre version de Desperate Housewives : Jardins Secrets ou Gooische Vrouwen
  • 2011: La Turquie sort sa propre version de Desperate Housewives,comme les Pays bas: "Umutsuz Ev KadInlarI"
  • "Neveste Disperate" (« Epouses désespérées ») en Roumanie.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Séries cultes, l'autre Hollywood de Abdessamed

Liens externes

Téléchargement

Les épisodes du feuilleton sont accessibles au téléchargement payant sur l’iTunes Music Store grâce à un partenariat entre Apple et ABC. Depuis le mois de mai 2006, les épisodes sont également téléchargeables gratuitement depuis le site de la chaîne ABC depuis les États-Unis. Les épisodes ainsi téléchargés sont en streaming et ont des coupures de publicité que le téléspectateur ne peut pas passer.

Notes et références

  1. http://www.audiencesusa.com/article-desperate-housewives-la-saison-8-sera-la-derniere-80947042-comments.html
  2. Saison dans laquelle l'acteur est crédité starring dans le générique
  3. Saison dans laquelle l'acteur est crédité also starring dans le générique
  4. Saison dans laquelle l'acteur est crédité guest star dans le générique
  5. saison dans laquelle l'acteur est crédité also starring dans le générique
  6. saison dans laquelle l'acteur est crédité guest star dans le générique
  7. Classement série de la saison 2009 / 2010, 29 mai 2010. Consulté le 29 août 2011
  8. Classement série de la saison 2010 / 20111, 27 mai 2011. Consulté le 29 août 2011
  9. Cet effet est atténué par la version française : les introductions/conclusions sont en effet remplies d'expressions idiomatiques en anglais, qui leur donnent un caractère très sentencieux et définitif, un peu comme si Mary Alice Young énonçait une vérité absolue.
  10. Article sur Allociné
  11. LRworld.com
  12. [1]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Desperate Housewives de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Desperate Housewives — Genre Comedy drama Mystery Created by Marc Cherry …   Wikipedia

  • Desperate housewives — Titre original Desperate Housewives Autres titres francophones Beautés désespérées (  Qu …   Wikipédia en Français

  • Desperate Housewives — [Desperate Housewives] a very successful American television series shown on ↑ABC and in Britain on ↑ITV about the lives of four women in a road in the suburbs called Wisteria Lane. A fifth woman, a friend of the other four, has just killed… …   Useful english dictionary

  • Desperate Housewives — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Desperate Housewives — Seriendaten Deutscher Titel Desperate Housewives …   Deutsch Wikipedia

  • Desperate Housewives — …   Википедия

  • Desperate Housewives (season 1) — Desperate Housewives Season 1 ABC promotional poster for the first season of Desperate Housewives. From left to right: Gabrielle, Bree, Lynette, and Susan. Country of origin …   Wikipedia

  • Desperate Housewives (season 7) — Desperate Housewives Season 7 ABC promotional poster for the seventh season of Desperate Housewives. From left to right: Lynette, Susan, Renee, Gabrielle, and Bree. Country o …   Wikipedia

  • Desperate Housewives (season 2) — Desperate Housewives Season 2 ABC promotional poster for the second season of Desperate Housewives. Clockwise from the top right: Susan, Gabrielle, Bree, Edie, and Lynette …   Wikipedia

  • Desperate Housewives (season 5) — Desperate Housewives Season 5 ABC promotional poster for the fifth season of Desperate Housewives. From left to right: Edie, Bree, Susan, Lynette, and Gabrielle. Country of origin United Sta …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.