Distorsion (Acoustique)


Distorsion (Acoustique)

Distorsion (guitare)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Distorsion (homonymie).

La distorsion est un effet fréquemment utilisé avec la guitare électrique, plus particulièrement pour le rock et le metal. Elle permet généralement d'obtenir un sustain plus soutenu lors des solos, ainsi qu'un son à l'agressivité variable pour les parties rythmiques.

Sommaire

Définition

Avec la distorsion, les notes jouées acquièrent un son diffu (le grain ou crunch) qui les rend moins claquantes. Plus on augmente la distorsion et plus le son brut de l'instrument (souvent la guitare électrique) est effacé et moins précis au profit du crunch et du sustain qui augmentent. La distorsion est un effet sonore. Elle est obtenue via un amplificateur à lampes ou des pédales. Il existe plusieurs niveau de distorsion qui correspondent plus ou moins à des genres :

  • modéré : son crunchy (jazz, country, rock).
  • moyen à fort : son rock.
  • élevé : son thrash (pour le hard rock, heavy metal).

Avec la distorsion, le son produit est plus fluide (sustain) et entraînant mais perd en clarté.

Évolution

Une légende veut que la distorsion ait été créée accidentellement par l'un des membres de The Kinks qui, de rage, avait envoyé sa guitare sur son ampli. Le baffle fendu donnait alors un son jamais entendu alors, et la distorsion serait née. Cependant, la distorsion aurait été utilisée dès 1956 par Paul Burlison, le guitariste du trio rockabilly de Johnny Burnette, qui, l'ayant découverte au cours d'un incident technique (il avait heurté accidentellement son ampli et aurait alors découvert que le son était distordu), l'aurait ensuite réemployée sur les titres-culte "The Train Kept A-Rollin'" et "Honey Hush". Cette version (diffusée par Paul Burlison lui-même) est cependant contestée [1]. On considére également que Link Wray a été le premier guitariste de rock à utiliser volontairement de la distorsion[réf. nécessaire].

Les premières applications intentionnelles de la distorsion ont été appliquées en s'approchant des limites des amplificateurs et des haut-parleurs. Par la suite, l'essor de l'électronique a permis de produire un grand nombre d'effets de distorsion grâce à des amplificateurs opérationnels, des transistors et des composants classiques. L'informatique offre des possibilités infinies en matière de modélisation d'effets. Des logiciels permettent de simuler les effets de distorsion pour un coût en général moindre par rapport aux pédales.

Distorsions

Effet induit par les amplificateurs à lampe

L'effet repose sur le phénomène obtenu dans un tube électronique dont l'amplification est poussée à la limite de la distorsion, de manière à ce qu'un grattage franc des cordes produise un niveau de distorsion plus élevé qu'un toucher plus délicat. Dépasser cette frontière (« edge of break-up » en anglais) amène progressivement à un son de plus en plus « crunchy ».

D'autres éléments influencent grandement la distorsion obtenue : micros, cordes, électronique, type de jeu, etc.

Écrêtage

Dans les fuzzboxes, l'amplitude du signal est augmentée et ses extrémités sont coupées, de telle manière que le signal ne peut pas dépasser une certaine amplitude avec à la clé un effet de saturation. Toute valeur dépassant le seuil fixé sera limitée à la borne maximale autorisée par le système (hard-limit ou hard-clipping). La plage de valeurs possibles peut être conditionnée par la tension d'alimentation du circuit, par la présence de diodes ou de composants qui bloquent l'amplitude du signal. Dans un tube électronique et les systèmes simulant les effets analogiques, la limitation n'est pas parfaite. Le sommet du signal est écrasé, offrant ainsi une distorsion qui restitue mieux le signal original. Ce type de son, l'« overdrive », est plus doux à l'oreille. Le terme vient de la façon de conduire (drive en anglais) le signal au-delà (over) de l'amplification habituelle des lampes.

Les circuits basés sur des transistors et des puces essaient de simuler ce son « chaud » caractéristique des tubes.

Distorsion produite par équalisation et filtrage

La distorsion habituellement rencontrée dans le rock est obtenue grâce à une transformation du signal depuis l'instrument jusqu'aux enceintes. Les caractéristiques de la distorsion dépendent de chacun des maillons de la chaîne :

  • instrument : micros (simple ou double bobinages, nombre de tours, aimants, fréquence de résonance [2]), cordes (tirant, métal, etc.), électronique (potentiomètres, condensateurs)
  • pédales
  • amplificateur : transistors, diodes, tubes, types de composants et matériaux utilisés (germanium, silicium, etc.)
  • alimentation électrique : présence d'un bruit de fond (la plupart du temps indésirable et supprimé par divers moyens)
  • enceintes : elles peuvent produire un effet de distorsion si elles sont poussées dans leurs retranchements

Le style de distorsion pourra être contrôlé en changeant la courbe de réponse fréquentielle avant et après chaque étage de distorsion. C'est le cas par exemple d'une pédale wah-wah qui accentue le spectre près de la fréquence de coupure ou d'une pédale d'équalisation qui favorisera les basses et les fréquences moyennes du signal de la guitare avant de l'envoyer plus loin dans la chaîne sonore. Dans le cas de l'amplificateur, on pourra agir sur la tonalité en accentuant les basses et en limitant les hautes fréquences. Les paramètres poussés au maximum sont plutôt utilisés pour les sons « metal ». L'augmentation des basses et des hautes fréquences en réduisant ou éliminant le milieu du spectre (environ 750 Hz) produira un son sourd. La configuration inverse qui consiste à diminuer les basses et augmenter les fréquences plus élevées fournit un son plus ou moins criard, moins étouffé.

Pédales

Pédale de distorsion Proco Turbo RAT.

Entre les années 1960 et le début des années 1970, la distorsion était essentiellement obtenue via les amplificateurs. Plus tard, les pédales ont permis de transformer le signal avant que celui-ci ne parvienne à l'amplificateur, permettant à ce dernier de fonctionner selon un régime linéaire et permettant d'obtenir un son de distorsion avec un niveau de sortie configurable.

Un grand nombre de pédales de distorsion existe sur le marché avec chacune leurs spécificités et une complexité plus ou moins grande. Certaines pédales simulent la distorsion d'un amplificateur à lampes en incorporant un tube électronique ou une lampe au sein de la pédale, comme par exemple la Behringer Vt999 avec un ECC83 (12AX7) [3]. Des pédales plus onéreuses tentent de reproduire le son des débuts du rock en employant des composants volontairement imparfaits, fabriqués selon des méthodes qui ne sont plus en vigueur ou avec des semi-conducteurs devenus moins courants comme le germanium.

Atténuation de la puissance pour une distorsion indépendante du volume

Il est désormais possible d'obtenir une distorsion à un volume moins élevé en utilisant des réducteurs de puissance qui diminuent le nombre de watts fournis par l'amplificateur. Ces modules peuvent être présents au sein de l'amplificateur ou être séparés. Une autre solution consiste à utiliser des lampes nécessitant moins d'énergie (un quart de watt ou moins par exemple). L'isolation des enceintes ou l'utilisation de haut-parleurs avec une efficacité moindre permettent de limiter le volume.

Références

Liens internes

Liens externes


  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la guitare Portail de la guitare
Ce document provient de « Distorsion (guitare) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Distorsion (Acoustique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Distorsion (acoustique) — Distorsion (guitare) Pour les articles homonymes, voir Distorsion (homonymie). La distorsion est un effet fréquemment utilisé avec la guitare électrique, plus particulièrement pour le rock et le metal. Elle permet généralement d obtenir un… …   Wikipédia en Français

  • DISTORSION (physique) — DISTORSION, physique Étant donné un dispositif transmettant un signal mécanique, électrique ou optique (par exemple, un amplificateur), on appelle distorsion toute déformation du signal de sortie par rapport au signal d’entrée. D’après le… …   Encyclopédie Universelle

  • distorsion — [ distɔrsjɔ̃ ] n. f. • 1538; lat. distorsio 1 ♦ Méd. État d une partie du corps qui se tourne d un seul côté par le relâchement des muscles opposés, ou par la contraction des muscles correspondants. Distorsion de la face. 2 ♦ (1948) Défaut d un… …   Encyclopédie Universelle

  • Distorsion (effet) — Distorsion (guitare) Pour les articles homonymes, voir Distorsion (homonymie). La distorsion est un effet fréquemment utilisé avec la guitare électrique, plus particulièrement pour le rock et le metal. Elle permet généralement d obtenir un… …   Wikipédia en Français

  • Distorsion (musique) — Distorsion (guitare) Pour les articles homonymes, voir Distorsion (homonymie). La distorsion est un effet fréquemment utilisé avec la guitare électrique, plus particulièrement pour le rock et le metal. Elle permet généralement d obtenir un… …   Wikipédia en Français

  • ACOUSTIQUE - Propagation et production des sons — 1. Historique L’intérêt porté par l’homme aux phénomènes sonores remonte à la nuit des temps, mais cet intérêt ne fut pas dès l’origine d’ordre scientifique. Les premières recherches concernant les phénomènes sonores datent du VIe siècle avant… …   Encyclopédie Universelle

  • Distorsion (guitare) — Pour les articles homonymes, voir Distorsion (homonymie). La pédale d effet bien connue «Turbo Distortion» fabriquée par Boss. La distorsion est un effet fréquemment utilisé avec la …   Wikipédia en Français

  • ÉLECTRO-ACOUSTIQUE — En acoustique comme en tant d’autres domaines, l’électricité a acccompli une révolution: véhicule de l’information aux propriétés remarquables, elle a permis de résoudre des problèmes restés sans solution depuis des millénaires et a ainsi donné… …   Encyclopédie Universelle

  • Enceinte acoustique — Enceinte (audio) Les enceintes sont des caisses souvent en bois dans lequel sont fixés des haut parleurs, permettant la reproduction acoustique du son à partir d un signal électrique produit par un amplificateur audio. Une paire d enceintes… …   Wikipédia en Français

  • Guitare électro-acoustique — Une guitare électro acoustique de la marque Fender. Une guitare électro acoustique est une guitare acoustique à laquelle on a implantée un ou plusieurs micros, dans le but de pouvoir l’amplifier ou l’enregistrer dans les meilleures conditions. Sa …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.