Distributed Component Object Model


Distributed Component Object Model

Distributed Component Object Model (DCOM) est une technique propriétaire de Microsoft qui permet la communication entre des composants logiciels distribués au sein d'un réseau informatique. DCOM, appelé à l'origine « Network OLE », étend COM et fournit le substrat sous l'infrastructure du serveur d'application COM+. Il a été rendu obsolète par Microsoft .NET.

L'addition du « D » à COM est due à l'utilisation intensive de DCE/RPC, plus précisément sa version Microsoft, connue sous le nom de MSRPC.

En termes d'extensions ajoutées à COM, DCOM devait résoudre les problèmes de :

  • Marshallingsérialisation et désérialisation des paramètres et des valeurs de retour des appels de méthode à travers le réseau.
  • Ramasse-miettes distribué - s'assurant que les références des clients des interfaces soient libérées quand, par exemple, le processus client plantait, ou la connexion réseau était perdue.

Un des facteurs clés de la résolution de ces problèmes est l'utilisation de DCE/RPC comme le mécanisme RPC derrière DCOM. DCE/RPC possède des règles strictement définies à propos de la sérialisation et de la responsabilité de la libération de la mémoire.

DCOM fut un adversaire important de CORBA. Les supporters de ces deux techniques les voyaient un jour devenir le modèle pour la réutilisation de code et de services sur Internet. Cependant les difficultés pour les faire marcher à travers des pare-feu et sur des machines inconnues et non sécurisées, ont impliqué que des requêtes HTTP normales combinées avec des navigateurs web les ont supplantés. Microsoft a, à un moment, essayé et échoué de les atténuer en ajoutant une couche de transport supplémentaire http à DCE/RPC appelée ncacn_http (Network Computing Architecture, Connection-based, over HTTP, littéralement : architecture de réseau informatique, basée sur des connexions, sur HTTP). Ceci fut recyclé plus tard pour supporter des connexions Exchange 2003 sur HTTP.

Sommaire

Versions et implémentations alternatives

The Open Group possède une implémentation appelée COMsource. Son code source est disponible, avec de la documentation complète, suffisante pour utiliser et implémenter une version interopérable de DCOM. D'après cette documentation, COMsource vient directement du code source de Windows NT 4.0, et inclut même le code source d'une base de registre Windows NT.

L'équipe Wine est aussi en train d'implémenter DCOM pour des questions d'interopérabilités : ils ne sont pas intéressés pour l'instant par le côté réseau de DCOM, fournit par MSRPC. Ils ne peuvent qu'implémenter la NDR (Network Data Representation ou représentation donnée en réseau) via l'API de Microsoft, mais promettent de la rendre aussi compatible que possible avec MSRPC.

j-Interop est une implémentation LGPL de MSRPC en Java pur, qui supporte des applications clientes en Java sur toute plate-forme communicant avec des serveurs DCOM.

J-Integra est une implémentation commerciale en Java du protocole DCOM qui autorise l'accès aux composants COM à partir de clients Java, et aux objets Java à partir de clients COM.

EntireX DCOM est une complémentation commerciale par Software AG pour Windows, AIX, HP/UX, Solaris, Linux, AS/400, z/OS, z/VM et BS2000/OSD.

Procédure

Pour accéder aux propriétés DCOM sur un ordinateur Windows 2000, Windows XP et autres, cliquer sur Démarrer, puis sur exécuter pour ouvrir la fenêtre commandes MS-DOS, et taper « dcomcnfg ». (Cliquer sur Non s'il y a une boite de dialogue d'erreur qui apparaît.)

Ceci ouvre la boite de dialogue Propriétés de DCOM.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Distributed Component Object Model de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Distributed Component Object Model — (DCOM) is a proprietary Microsoft technology for communication among software components distributed across networked computers. DCOM, which originally was called Network OLE , extends Microsoft s COM, and provides the communication substrate… …   Wikipedia

  • Distributed component object model — (DCOM) est une technologie propriétaire de Microsoft qui permet la communication entre des composants logiciels distribués au sein d un réseau informatique. DCOM, appelé à l origine « Network OLE », étend COM et fournit le substrat sous …   Wikipédia en Français

  • Distributed Component Object Model — (DCOM), en español Modelo de Objetos de Componentes Distribuidos, es una tecnología propietaria de Microsoft para desarrollar componentes software distribuidos sobre varios ordenadores y que se comunican entre sí. Extiende el modelo COM de… …   Wikipedia Español

  • Distributed Component Object Model — Distributed Component Object Model,   DCOM …   Universal-Lexikon

  • Distributed Component Object Model — DCOM (Distributed Component Object Model) ist ein objektorientiertes RPC System, das auf dem DCE Standard basiert. Es wurde von Microsoft definiert, um die Technologie COM über ein Netzwerk kommunizieren zu lassen. Eine frühere Bezeichnung ist… …   Deutsch Wikipedia

  • Distributed Component Object Model —    Abbreviated DCOM. A specification from Microsoft that enables communications between distributed objects. DCOM extends the Component Object Model (COM) so that clients can communicate directly with other processes on different computers on a… …   Dictionary of networking

  • Distributed Component Object Model — …   Википедия

  • Microsoft Distributed Component Object Model — …   Википедия

  • Component Object Model — (COM) es una plataforma de Microsoft para componentes de software introducida por dicha empresa en 1993. Esta plataforma es utilizada para permitir la comunicación entre procesos y la creación dinámica de objetos, en cualquier lenguaje de… …   Wikipedia Español

  • Component Object Model — Not to be confused with COM file. Component Object Model (COM) is a binary interface standard for software componentry introduced by Microsoft in 1993. It is used to enable interprocess communication and dynamic object creation in a large range… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.