Don De Sperme


Don De Sperme

Don de sperme

Le don de sperme est une pratique qui permet à un homme de donner son sperme afin qu’un enfant puisse naître. Le donneur peut faire ce don dans une clinique ou une banque du sperme. Dans certains pays, comme en France, il est basé sur la gratuité, l’anonymat et le volontariat. Dans d’autres pays, l’anonymat peut être interdit par la loi. La loi peut aussi limiter le nombre d’enfants qu’un donneur peut engendrer par cette pratique.

Le don de sperme est utilisé depuis plusieurs décennies, il a été établi en 1973 en France avec les CECOS (Centre d'Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humain). Plus de 38 000 enfants sont nés sur le territoire français grâce à plus de 9 300 donneurs. Chaque année, ils sont plus de 4 000 couples à être demandeurs. La demande étant bien supérieure à l'offre, les couples receveurs sont confrontés à des délais très importants de l'ordre de un, voire deux ans. Pour les ovocytes, ce délai est encore plus long, supérieur à deux ans.

Sommaire

Historique

L'Insémination artificielle avec Don de Sperme (IAD) est une technique qui remonte à un peu plus 100 ans, puisque la première tentative réussie date de 1884, par le docteur William Pancoast aux États Unis.

Depuis les années 40, il est possible de congeler les spermatozoïdes sans modifier leur aptitude à la fécondation, et les premières naissances d'enfants conçus avec spermatozoïdes congelés datent de 1953.

En France, les CECOS ont été créés en 1973 pour assurer la congélation et la conservation des spermatozoïdes. Ces centres sont chargés de s'assurer que le sperme récolté est le plus fécondant possible tout en évitant la transmission des maladies héréditaires ou infectieuses.

La loi sur la bioéthique datant du 29 juillet 1994 règlemente le fonctionnement général des CECOS.

Indications

  • Stérilité du conjoint, soit par absence ou rareté des spermatozoïdes, soit par absence de pouvoir fécondant de ces derniers. On utilise dans ce cas le don de sperme après que les tentatives d'ICSI ont échoué.
  • Anomalie génétique chez le conjoint, qui risquerait d'être transmise à l'enfant en cas de procréation normale. Le diagnostic pré-implantatoire peut être une alternative.

Les étapes d'une demande de don de sperme

Un couple fait une demande, le dossier est examiné au cours d'une réunion pluridisciplinaire à laquelle assistent le clinicien, le biologiste, le psychiatre et le généticien du CECOS. On vérifie l'indication clinique, biologique et génétique et on s'assure de la bonne prise en charge psychologique.

Si l'avis est favorable le CECOS informe par écrit le couple receveur et adresse également une attestation au Tribunal de grande instance ou au notaire auprès desquels le consentement doit être donné.

Puis le CECOS recherche au sein de ses échantillons de sperme, celui qui vient d'un donneur dont les caractéristiques sont les plus proches du couple receveur : groupe sanguin compatible mais également couleur de peau, de cheveux et des yeux.

Technique

Recueil du sperme

Le recueil se fait par masturbation et, pour autant que l'on dispose du matériel adéquat pour conserver le sperme, peut se faire n'importe où. Si prélevé ailleurs, le donneur doit se rendre dans une clinique ou banque de sperme pour y remettre son don.

Conservation du sperme

Le sperme recueilli est congelé sous forme de paillettes de 0.25 ml et conservé dans l'azote liquide à - 196°c.

Une fois congelé, il doit être conservé sans être utilisé pendant 6 mois au terme desquels on vérifie que les sérologies du donneur sont toujours négatives et ce afin d'éviter toute transmission de maladies sexuellement transmissibles.

Avec le recul, on sait actuellement que les spermatozoïdes peuvent garder leur pouvoir fécondant après avoir été congelés pendant 10 ans[réf. souhaitée].

Procédures du don de sperme

Il existe quatre techniques différentes :

  • L'IAD qui correspond à un simple dépôt de sperme décongelé au niveau de la glaire cervicale. Cette technique est pratiquée directement au cabinet du gynécologue.
  • L'IIU-D qui associe l'insémination intra utérine (IUU) avec le don de sperme.
  • LA FIV-D qui associe la technique de fécondation in vitro (FIV) classique et le don du sperme.
  • L'ICSI-D qui associe la technique de la microinjection et le don du sperme.

Réglementation

Elle diffère considérablement en Europe et dans le monde oscillant entre le don éponyme ou anonyme, gratuit ou rémunéré, pour des couples hétérosexuels, des femmes célibataires, ou même l'interdiction pure et simple (en Italie par exemple). Des variations existent également quant aux conditions qu'un homme doit remplir pour pouvoir devenir donneur (en termes d'âge, de parentalité, de situation maritale, conditions de santé, etc.).

L’Allemagne, l’Autriche, la Suède et la Suisse, et plus récemment les Pays-Bas et la Grande Bretagne, ont levé l’anonymat du don de gamètes tout en conservant sa rétribution soit officielle soit, pour garder le principe de gratuité, par un montant fixe censé couvrir les frais de transport. Alors que, à l’opposé, la France, l’Espagne et la Norvège imposent dans leur loi l’anonymat du tiers donneur de gamètes.

Ainsi le don de sperme n'est plus anonyme en Grande Bretagne depuis avril 2005, les enfants conçus après avril 2005 par assistance médicale à la procréation avec recours d'un donneur, pourront à l'âge de 18 ans et 9 mois demander l'identité de leur père biologique. [1]

En Belgique

Le don de sperme est régi par plusieurs lois en Belgique, les réglementations sont nombreuses [2] :

  • le don n’est pas rémunéré, est volontaire et strictement anonyme ;
  • la loi de juillet 2007 interdit notamment que le sperme d'un donneur fertilise plus de six femmes différentes ;
  • tout volontaire n’est retenu comme donneur que si :
    • il a moins de 40 ans ;
    • son sperme est d’excellente qualité résistant bien à la congélation ;
    • il est exempt de maladies sexuellement transmissibles ou d’anomalies génétiques ;
    • il a une perception saine de son acte.

Aux États-Unis

Si le principe de gratuité garantit une certaine éthique, il cause également une pénurie. Aux Etats-Unis le donneur est rémunéré pour son geste. À 15 dollars le don standard, les candidats ne manquent pas.

Aux États-Unis, des sociétés privées en font commerce, y compris sur Internet[3]. Ainsi le choix du père biologique se fait sur catalogue où l'on peut choisir entre un sportif, un scientifique, un homme d'affaire, ou un mannequin. Avec, au choix, des promesses de grande taille, de yeux bleus, de cheveux blonds ou de QI élevé.

En France

Le don de sperme est régi par la loi de bioéthique de 1994.

La gestion des dons de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) est régi en France par la Fédération Nationale des CECOS (Centre d'Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains). Cette confédération regroupe tous les centres publics autorisés à recueillir et à distribuer les paillettes de sperme.

Les règlementations du don de sperme en France sont nombreuses :

  • Le don de spermatozoïdes n'est pas rémunéré et est volontaire;
  • L'homme donneur doit être âgé de moins de 45 ans.
  • L'homme donneur doit déjà être père.
  • Depuis août 2004, la loi n'impose plus pour le donneur d'être en couple, mais si tel est le cas, sa conjointe doit donner son accord.
  • Le donneur ne doit pas être porteur de maladies génétiques ou de maladies infectieuses transmissibles par le sperme. Des tests sont effectués et le sperme doit être conservé 6 mois avant d'être donné afin de vérifier que les sérologies du donneurs sont bien négatives.
  • Le don est anonyme, c’est-à-dire que le donneur ne connaît pas la destination du sperme et le couple receveur n'en connaît pas l'origine.
  • Le don s'adresse à un couple hétérosexuel en âge de procréer et ne pouvant avoir d'enfant pour causes médicales; les femmes seules ou les couples homosexuels ne peuvent donc être receveurs.
  • Le don aussi bien que la demande sont gardés secrets.
  • Un don ne peut être utilisé pour la naissance de plus de 5 enfants.
  • Le choix du sperme s'effectue en tenant compte des caractéristiques physiques comme la couleur de la peau ou des cheveux et des groupes sanguins du couple receveur. Ceci afin d'éviter un trop grand contraste d'apparence physique entre l'enfant et ses parents.
  • Une peine de deux ans d'emprisonnement et de 30 500 euros d'amende est prévue si un prélèvement est effectué en dehors des CECOS ou si les règles d'hygiène et de sécurité ne sont pas respectées lors d'un don.

En Grande-Bretagne

Malgré la levée de l'anonymat du don en 2005, on constate une hausse du nombre des donneurs[4]. Rappelons ici que le don de sperme est rémunéré en Grande Bretagne.

Résultats

Les taux de succès sont à peu près les mêmes que ceux obtenus avec des spermes identiques non congelés ; ils dépendent aussi beaucoup de la fertilité de la femme.

Particularités, problèmes éthiques

  • L'anonymat du don de gamètes pose de nombreuses questions relatives aux origines et à la filiation sous un angle social, symbolique et génétique. Plusieurs prises de position s'entrecroisent. Nous pouvons citer celle de la sociologue Irène Théry qui s'est prononcée en faveur de la levée de l'anonymat des dons d'engendrement[5]. Ou a contrario, celle de l'anthropologue Françoise Héritier pour qui «la filiation biologique est une hérésie, il n'y a de filiation que sociale". Enfin, une toute récente recherche psychosociale à échelle nationale portant sur les enjeux psycho-sociaux et identitaires engagés dans l’acte de procréation avec don de sperme a permis de mettre en évidence la complexité de ces questions auprès de acteurs principaux du don de sperme (donneurs, couples receveurs), mais aussi de la population générale[6].

Notes et références

  1. La revue de presse www.genethique.org du vendredi 1er avril 2005
  2. Don de sperme, Institut de pathologie et de génértique, Asbl. (Belgique)
  3. Fay B, Sperme, ovules et compagnies
  4. Day M Number of sperm donors rises despite removal of anonymity in UK, BMJ, 2007:334:971
  5. THERY Irène, L’anonymat des dons d’engendrement est-il vraiment « éthique » ?, Esprit, mai 2009. Contre l’anonymat des dons d’engendrement. Entretien vidéo avec Irène Théry, La Vie des idées, 8 mai 2009.
  6. [1]Kalampalikis, N. et al. 2009. Enjeux éthiques et identitaires engagés dans l'acte de procréation avec don de sperme. Rapport de fin de recherche, Groupe de Recherche en Psychologie Sociale, Université Lyon 2

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Don de sperme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Don De Sperme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Don de sperme — Le don de sperme est une pratique qui permet à un homme de donner son sperme afin qu’un enfant puisse naître. Le donneur peut faire ce don dans une clinique ou une banque du sperme. Dans certains pays, comme en France, il est basé sur la gratuité …   Wikipédia en Français

  • Don de spermatozoïdes — Don de sperme Le don de sperme est une pratique qui permet à un homme de donner son sperme afin qu’un enfant puisse naître. Le donneur peut faire ce don dans une clinique ou une banque du sperme. Dans certains pays, comme en France, il est basé… …   Wikipédia en Français

  • Don d'ovule — Donneuse d ovule Une donneuse d ovules est une femme qui fournit en général plusieurs ovules (ovocytes), la plupart du temps pour une autre personne ou couple qui désire avoir un enfant dans le cadre d une procréation médicale assistée (PMA, en… …   Wikipédia en Français

  • Don d'ovules — Donneuse d ovule Une donneuse d ovules est une femme qui fournit en général plusieurs ovules (ovocytes), la plupart du temps pour une autre personne ou couple qui désire avoir un enfant dans le cadre d une procréation médicale assistée (PMA, en… …   Wikipédia en Français

  • Don — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Don », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Don peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • DON — Donner est une opération des plus familières qui ne semble pas appeler de définition sociologique particulièrement précise: un bien change d’attributaire par la décision de son propriétaire qui manifeste à un tiers une disposition bienveillante… …   Encyclopédie Universelle

  • Donneur de sperme — Don de sperme Le don de sperme est une pratique qui permet à un homme de donner son sperme afin qu’un enfant puisse naître. Le donneur peut faire ce don dans une clinique ou une banque du sperme. Dans certains pays, comme en France, il est basé… …   Wikipédia en Français

  • Centre D'étude Et De Conservation Des Œufs Et Du Sperme Humains — La gestion des dons de gamètes (don d ovocytes et don de sperme) est régie en France par la confédération des CECOS : Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Cette confédération regroupe tous les centres publics… …   Wikipédia en Français

  • Centre d'etude et de conservation des œufs et du sperme humains — Centre d étude et de conservation des œufs et du sperme humains La gestion des dons de gamètes (don d ovocytes et don de sperme) est régie en France par la confédération des CECOS : Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme… …   Wikipédia en Français

  • Banque Du Sperme — Une banque du sperme est une institution qui collecte et stocke le sperme humain provenant de donneurs, surtout pour l insémination artificielle. Les deux premières banques du sperme ont été ouvertes à Iowa City (États Unis) et à Tokyo (Japon) en …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.