Dynamite


Dynamite
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dynamite (homonymie).
Schéma d'un bâton de dynamite et de son câble permettant sa détonation :
A. Sciure (ou tout autre type de matériau absorbant) trempée dans de la nitroglycérine
B. Revêtement de protection entourant la matière explosive
C. Détonateur
D. Câble électrique connecté au détonateur

La dynamite est un explosif fabriqué à base de nitroglycérine. Inventée par Alfred Nobel en 1866, la dynamite a été très utilisée, notamment dans l'industrie minière, jusqu'à son remplacement par des explosifs plus puissants et plus faciles à manipuler, comme ceux de la famille des plastics.

Sommaire

Étymologie

1864 : Dépot de la demande de brevet par Alfred Nobel, pour le système de percussion et d'ignition de la Nitroglycerine dans un bâton de dynamite.

Le nom de la dynamite vient du mot grec δύναμις (dunamis ou dynamis), qui signifie « puissance », « pouvoir », auquel a été ajouté le suffixe suédois -it.

Histoire

La nitroglycérine est d'abord fabriquée et vendue par la société d'Alfred Nobel sous sa forme liquide. Mais elle est tellement instable et dangereuse (le frère de Alfred Nobel, Emil et d'autres personnes meurent d'une explosion durant la préparation de la nitroglycérine en 1864[1]) qu'elle est rapidement interdite en Europe. La production artisanale de nitroglycérine se fait dans les mines, cependant comme toute fabrication artisanale d'explosifs, les accidents sont fréquents (réactions réalisées à température ambiante et non à 0°C...)

Alfred Nobel résout le problème en la mélangeant à des kieselguhrs (poudre fossile de diatomées), puis en la moulant sous forme de bâtonnets enveloppés de papier, c'est ainsi qu'est créée la dynamite en 1866 et son brevet déposé le 25 novembre 1867. Il s'agit du premier explosif puissant, peu coûteux à produire et stable (comprendre: ne présentant que peu de risques d'explosion involontaire lors du transport)

Le liquide de la nitroglycérine peut également être mélangé à d'autres composants neutres, comme la silice, ou à des composés actifs (soufre, nitrate de sodium, cellulose, etc.).

L'exploitation de son brevet rapporte à Alfred Nobel une fortune considérable, qui est plus tard dévolue aux Prix Nobel. Il contrôle strictement ses droits et réussit à les faire valoir face à des marchands américains qui tentent de plagier son invention en utilisant une formule légèrement différente.

Le bâton de dynamite

Caisse de cartouches de dynamite (100g) Nobel-Bozel originaire de l'usine de Paulilles. Languedoc-Roussillon.

Un bâton de dynamite a classiquement les dimensions suivantes : 25 cm de longueur sur 3 cm de diamètre, mais la grande majorité de la dynamite est utilisée sous forme de cartouches de diamètre supérieur à 5 cm et d'un poids supérieur à 1 kg.

À l'origine, le bâton de dynamite est composé de 75% de nitroglycérine (corps très instable) et de 25% de kieselguhr (micro-algues) qui stabilise la nitroglycérine et fait de la dynamite un explosif plus sûr.

La dynamite est d'utilisation beaucoup moins risquée que la nitroglycérine ou même que la poudre à canon. Elle est moins sensible aux chocs, et un bâton placé dans un feu brûlera (théoriquement) sans exploser. De fait, elle nécessite un détonateur pour être utilisée.

Avec le temps (ou à une température supérieure à 32 °C), les bâtons de dynamite suintent de la nitroglycérine liquide, ce qui peut les rendre dangereux et pose un problème de sécurité sur les chantiers. C'est pourquoi elle est moins utilisée de nos jours.

Les dynamites actuelles contiennent un peu de coton azotique (nitrocellulose) qui gélifie la nitroglycérine et supprime les suintements. La nitroglycérine est remplacée jusque 50 % par du nitroglycol, ce qui abaisse le point de congélation du mélange et le rend plus sûr, car une dynamite gelée est très sensible aux chocs. Le kieselguhr est remplacé par un mélange de farine de bois ou similaire, et de nitrate d'ammonium, qui augmente la puissance du produit.

Usages

Les principaux domaines d'utilisation de la dynamite ont été la construction, l'exploitation minière et la démolition. Durant l'industrialisation, il y eut un important besoin de puissants explosifs pour l'industrie minière ou la construction de tunnels. Cependant, de nouveaux explosifs et de nouvelles techniques ont peu à peu remplacé la dynamite. Cela fait des décennies qu'elle n'a plus été commercialisée.

La dynamite a aussi été utilisée dans des conflits armés.

Il est arrivé que des criminels intéressés par l'ouverture de coffres-forts aient délibérément extrait de la nitroglycérine de bâtons de dynamite en les faisant bouillir.

Les spéléologues ont longtemps utilisé de la dynamite pour pratiquer la désobstruction des conduits et chatières non-pénétrables par l'Homme. Petit à petit, la pratique s'est orientée vers des explosifs plus intéressants d'un point de vue rapport puissance/volume.

Notes et références

  1. (en) Alfred Nobel - Timeline sur Nobelprize.org. Consulté le 31 août 2008

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dynamite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dynamite — [ dinamit ] n. f. • 1868; gr. dunamis « force » ♦ Substance explosive, composée d un mélange de nitroglycérine et de différentes matières solides, inertes (ex. kieselguhr) ou actives (nitrate de sodium, soufre, charbon, paraffine, cellulose...).… …   Encyclopédie Universelle

  • Dynamite MC — performing at Ultra Music Festival 09 Background information Genres Hip Hop Drum Bass Occupations …   Wikipedia

  • Dynamite — Saltar a navegación, búsqueda Dynamite Álbum de Jamiroquai Publicación 21 de Julio, 2005 (Reino Unido) 15 de Junio, 2005 (Japón) ( …   Wikipedia Español

  • Dynamite — bezeichnet: Dynamite (Album), Album der Band Jamiroquai (2005) Dynamite (Lied), Lied des Sängers Taio Cruz (2010) den Originaltitel eines Thrillers von Walter Baltzer (2002), siehe Explosiv – Der Tod wartet nicht Siehe auch: Dynamit… …   Deutsch Wikipedia

  • Dynamite RC — is a brand of accessories and hop up options parts for various radio controlled cars and trucks. Dynamite, distributed by Horizon Hobby, is well known for their Blue Thunder fuel line up. One version, Blue Thunder Sport, is a blend of fuel that… …   Wikipedia

  • Dynamite AC — Dynamite FC Full name Dynamite Athletic Club Ground Saint Marc, Haiti League Ligue Haïtienne Dynamite AC is a Haiti …   Wikipedia

  • dynamite — ► NOUN 1) a high explosive consisting of nitroglycerine mixed with an absorbent material. 2) informal an extremely impressive or potentially dangerous person or thing. ► VERB ▪ blow up with dynamite. ORIGIN from Greek dunamis power …   English terms dictionary

  • dynamite — [dī′nə mīt΄] n. [coined (1866 or 1867) by NOBEL Alfred Bernhard < Gr dynamis: see DYNAMIC] 1. a powerful explosive made by soaking nitroglycerin into some absorbent, such as ammonium nitrate and wood pulp 2. Informal anything potentially… …   English World dictionary

  • Dynamite — Dy na*mite, n. [Gr. ? power. See {Dynamic}.] (Chem.) An explosive substance consisting of nitroglycerin absorbed by some inert, porous solid, as infusorial earth, sawdust, etc. It is safer than nitroglycerin, being less liable to explosion from… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • dynamite — index bomb Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • dynamite — [n] explosive gelignite, nitroglycerin, TNT, trinitrotoluene; concept 500 …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.