Décapage


Décapage

Le décapage est un procédé qui consiste à éliminer une couche de matière déposée (volontairement ou non) sur la surface d'une autre matière (appelée le substrat). Généralement il s'agit d'ôter des traces de corrosion (ou d’oxydation) ou une couche de vernis. Des techniques mécanique, chimique ou thermique peuvent être utilisées pour ce faire. On utilise aussi ce terme dans le métier de la coiffure.

Sommaire

Décapages mécaniques

Brossage 
S'applique aux bobines laminées à chaud. La bande passe, après planage, par une série de rouleaux abrasifs qui élimine l'oxyde et une partie contrôlée de la calamine. Les quelques microns de wustite restants constituent une protection naturelle contre la corrosion.
Sablage 
Un jet d’air comprimé entraîne des grains de silice, de granit broyé, et les projettent sur la surface métallique. Cette opération dégage des vapeurs nocives qui oblige de confiner les pièces dans un coffre étanche et, pour l’ouvrier, le port de vêtements de sécurité.
Grenaillage 
Des micros-billes d’acier, verre, métaux légers, voir des céréales (blé), etc. sont projetés par la force centrifuge d’une turbine tournant à grande vitesse pour les installations industrielles de grandes séries comme l’automobile. La projection peut se faire à l’aide d’un puissant jet d’air dans des installations de petites séries, où les pièces à traiter varient constamment. Comme pour le sablage, le port de vêtements de protection est obligatoire.
Frottement 
Différents types de brosses en nylon abrasif, nylon abrasif + toile émeris, en acier, des meules en caoutchouc + grains d'abrasif, disques abrasifs sont utilisés en rotation sur touret, sur outillage électro-portatif ou sur perceuse pour obtenir par frottement un l'enlèvement de matière à décaper.

Décapages chimiques

Décapage sur métaux

Il résulte de l’action d’un acide sur l’oxyde du métal :

  • pour les aciers au carbone, l’aluminium et ses alliages : bain d’eau avec acide sulfurique (5 à 15%), acide chlorhydrique (10%) et acide fluorhydrique (2 à 15%) ;
  • pour les aciers inoxydables : eau avec acide chlorhydrique (15%), acide azotique (15%) et acide sulfurique (5%) ;
  • pour le cuivre et ses alliages : bain d’eau et d'acide azotique (5%), acide sulfurique (5%).

Le décapage peut se faire à froid, mais avec un bain à 70°, l’opération est notablement accélérée. L’acide attaque non seulement l’oxyde adhérent, mais aussi le métal ce qui dégage de l’hydrogène dont une partie est absorbée par le métal. Pour remédier à ce problème, le bain est additionné d’un limiteur de décapage qui retarde l’action de l’acide sur le métal sans gêner la dissolution des oxydes.

Les limiteurs de décapage sont à base de colle, amidon, goudrons ou composés organiques sulfurés.

Décapage sur bois

Le décapage du bois est très employé pour éliminer rapidement les traces de peintures, vernis, etc., sur les meubles ou objet en bois, sans détérioration de celui-ci ; procédé très répandu dans le domaine de la rénovation, brocante, antiquité,… De petites sociétés de décapage existent un peu partout et sont très abordables pour le traitement d’un meuble ou d’autres objets (volets, portes, etc.)

Les décapants du commerce sont disponibles, mais assez onéreux. Un procédé simple et peu coûteux consiste à mélanger 20 à 40 % d’ammoniac ménagé dans un bain d’eau tiède, d’étendre le mélange, au pinceau ou à l’éponge, sur les surfaces à traiter et après quelques minutes, racler les peintures, rincer à l’eau claire et essuyer. Attention les vapeurs d’ammoniac sont assez insupportables lorsqu’on travail dans un local clos. Pour les pièces importantes, travaillez à l’extérieur et portez un masque.

Décapage en coiffure

Le décapage, dans la coiffure, consiste à éliminer les pigments artificiels laissé sur le cheveu par la coloration. Il est nécessaire d'effectuer un décapage pour éclaircir des cheveux déjà colorés.

Décapage cryogénique

Le décapage (ou nettoyage) cryogénique repose sur la projection pneumatique de pellets de glaces carbonique (billes de glace entre -70 et -80°C) sur la surface à traiter. La technique tire son efficacité de trois phénomènes :

  • L'impact : Effet mécanique dû au choc du pellet sur la pièce.
  • Choc thermique : exposés au froid extrême, les résidus se fragilisent et se rétractent ; une facture se crée sous l'effet du froid.
  • L'effet de souffle : créé par la sublimation de la glace carbonique (augmentation du volume par 500) et qui décolle le résidu.

Le procédé de cryogénie est employé pour l'élimination de dépôts et divers résidus (ciment, goudron, peinture, huile, bitume, encre, vernis, caoutchouc) mais aussi pour le nettoyage de lignes de production, d'armoire électrique, de radiateurs, de circuits électriques et même de ventilateurs qui nécessitent des nettoyages sous tension, donc à sec. Seulement quelques sociétés utilisent ce procédé à ce jour.

Décapage thermique

Le décapage thermique se fait au moyen de fours à pyrolyse et est principalement utilisé pour supprimer totalement des couches de peinture (par exemple celles qui enrobent les balancelles utilisées sur les lignes de peinture industrielles à convoyeur motorisé). Les fours à pyrolyse modernes garantissent la récupération et le traitement des fumées résultantes de ce procédé.

Décapage au laser

Le décapage au laser est basé sur l'utilisation de l'énergie contenue dans le faisceau laser. Cette énergie est absorbée par la couche de salissure à traiter qui "explose" et est ainsi réduite en fines particules qui seront ensuite aspirées.

Décapage électrolytique

Le décapage électrolytique permet d’accélérer l’opération en provoquant l’attaque de l’oxyde par de l’acide naissant, plus actif que l’acide en solution.

On procède par électrolyse en plongeant les pièces à décaper dans un bain d’acide sulfurique. Les pièces forment l’anode, une plaque de plomb sert de cathode. À l’anode, sur les pièces, les réactions chimiques ont pour effet de décoller la pellicule d’oxyde qui tombe au fond du bac.

Rinçage

Le rinçage est la dernière et essentielle opération qui doit être suivie d’un ou plusieurs rinçages à l’eau froide. L’immersion des pièces dans un bain basique, destiné à éliminer toute trace d’acide, peut utilement suivre les rinçages à l’eau pure.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Décapage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décapage — [ dekapaʒ ] n. m. • 1768; de décaper ♦ Action de décaper; son résultat. ⇒ décapement. Décapage chimique. Décapage mécanique, à l aide d abrasifs. ⇒ grenaillage, ponçage. Eaux de décapage. ● décapage nom masculin Opération ayant pour objet de… …   Encyclopédie Universelle

  • DÉCAPAGE — n. m. T. d’Arts Action de décaper. Le décapage du cuivre. Le décapage du fer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • décapage — ėsdinimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. etching vok. Ätzen, n; Ätzung, f rus. травление, n pranc. attaque chimique, f; décapage, m …   Fizikos terminų žodynas

  • décapage — (dé ka pa j ) s. m. Opération consistant dans l enlèvement, au moyen d un dissolvant ordinairement de nature acide, des impuretés qui recouvrent une surface métallique, de manière à la rendre nette et brillante. ÉTYMOLOGIE    Décaper …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • décapage latéral — šoninis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. lateral etching; side etching vok. laterales Ätzen, n; Unterätzen, n; Unterätzung, f rus. боковое травление, n pranc. décapage latéral, m; sous décapage, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • décapage à deux stades — dvipakopis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. two step etching vok. Zweischrittätzung, f rus. двухстадийное травление, n pranc. décapage à deux stades, m; décapage à deux étapes, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • décapage à deux étapes — dvipakopis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. two step etching vok. Zweischrittätzung, f rus. двухстадийное травление, n pranc. décapage à deux stades, m; décapage à deux étapes, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • décapage directionnel — kryptinis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. directional etching; orientation dependent etch vok. gerichtete Ätzen, n rus. направленное травление, n pranc. décapage directionnel, m; décapage orienté, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • décapage orienté — kryptinis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. directional etching; orientation dependent etch vok. gerichtete Ätzen, n rus. направленное травление, n pranc. décapage directionnel, m; décapage orienté, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • décapage faible — silpnasis ėsdinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. mild etching vok. Anätzen, n rus. слабое травление, n pranc. décapage faible, m …   Radioelektronikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.