Eadweard Muybridge


Eadweard Muybridge
Eadweard Muybridge

Eadweard Muybridge, né Edward James Muggeridge, à Kingston upon Thames, dans la banlieue de Londres, le 9 avril 1830, mort le 8 mai 1904 (à 74 ans), est un photographe américain d'origine britannique, célèbre pour ses décompositions photographiques du mouvement, et son célèbre cliché « le galop de Daisy ». Il a changé de nom pour retrouver l'origine anglo-saxonne de celui-ci.

Sommaire

Les débuts d'un photographe célèbre

Né à Kingston-on-Thames en Angleterre le 9 avril 1830, Eadweard Muybridge émigre aux États-Unis à l'âge de 22 ans, en passant comme la plupart des émigrants, par New York, puis San Francisco, où il commence à travailler comme éditeur.

Un grave accident de diligence, en 1855, peut être vu comme l'explication d'un tempérament fantasque et morne, au point que certains le considèrent comme dérangé. Il retourne ensuite en Angleterre afin d'y étudier la photographie, pendant cinq ans. Il y fait des investissements considérables pour obtenir le matériel photographique le plus performant de l'époque. Ses études terminées, il retourne à San Francisco en 1866.

À cette époque, la photographie en relief stéréoscopique est en vogue. Eadweard le constate, et se fait un nom en créant un studio de photographie itinérant, avec lequel il photographie les environs de San Francisco. Son panorama à 360° de la ville (réalisé en 1877) devient célèbre, l'élite californienne l'engage régulièrement pour des portraits. Mais sa renommée grandit par sa collaboration avec le Caast and Geadetic Survey en tant que photographe paysagiste. Ses reportages de la guerre des Modocs, ainsi que les premières photos du parc Yosemite font sensation. Elles seront primées en 1867. La même année, il devient le photographe officiel de la présence militaire américaine en Alaska. Entre 1868 et 1873, il arpente le Far West, où il réalise plus de 2000 clichés.

La décomposition du mouvement

Le saut d'un cheval

Parmi ses nombreux et riches clients, figure Leland Stanford, passionné par les chevaux de course, éleveur et entraîneur. C'est par ce personnage que Muybridge prend connaissance de la polémique sur le trot du cheval. À l'époque, en 1872, le physiologiste français Étienne-Jules Marey affirme qu'un cheval au trot voit ses jambes se décoller du sol, une vision vivement repoussée. Un prix est promis à celui qui résoudra le problème. Pour trancher la question, Muybridge va utiliser la photographie. Le 18 juin 1878, devant la presse convoquée, il dispose 12 appareils photographiques le long d'une piste équestre blanchie à la chaux. En les déclenchant à distance par le biais de fils tendus, il obtient les fameux clichés qui confirment la théorie de Marey. Le cheval utilisé pour ses expériences se nommait Occident. Le procédé photosensible utilisé par Muybridge était le collodion humide, qui permettait des temps de pose rapide mais devait être préparé quelques minutes avant d'être utilisé. Chaque appareil photographique se trouvait enfermé dans un petit laboratoire photographique où un opérateur était prêt à préparer le film lorsqu'il entendait un coup de sifflet[1].

Homme montant des escaliers, (1884-1885)

Il s'intéresse dès lors au mouvement, animal et humain. Il met au point le zoopraxiscope, un projecteur qui recomposait le mouvement par la vision rapide et successive des phases du mouvement. La machine est réalisée dès 1879, puis présentée au public européen deux ans durant. Ses travaux le posent en précurseur du cinéma. La photographie oscille entre science et art, chose discutée dans les milieux intellectuels de l'époque. Muybridge appartient à cette génération qui utilise la photo comme témoignage scientifique sûr et objectif. En 1887 est édité son plus important ouvrage, Animal Locomotion, en 11 volumes qui contiennent 100 000 photographies prises entre 1872 et 1885. Il écume l'Amérique et l'Europe, puis meurt en 1904 en Angleterre.

Quelques travaux de Muybridge

A l'exposition universelle de Chicago

Zoopraxiscope d'Eadweard Muybridge, (1893)
Phénakistiscope d'Eadweard Muybridge (1893)

À l'Exposition universelle de 1893, Muybridge donna une série de représentations sur la Science of Animal Locomotion dans le Zoopraxographical Hall, construit spécialement dans ce but dans la section "Midway Plaisance" du parc. Il utilisa son zoopraxiscope pour montrer ses films à un public payant faisant de ce pavillon, la toute première salle de cinéma commerciale[2].

Influence

Des avancées dans la représentation picturale du mouvement

Avant les travaux de Muybridge, les artistes représentaient le mouvement, comme la course d'un animal, de manière erronée. L'objectif affiché du photographe était d'apporter de nouvelles connaissances aux artistes et à la science par le biais de ses prises de vue en série.
Ainsi le peintre Ernest Meissonier reconsidère-t-il sa manière de représenter le trot du cheval quand il prend connaissance des travaux de Muybridge[3].

Quelques noms...

  • Frederic Remington - En 1890, la série de photographies Annie G., qui décompose le galop d'un cheval, lui inspire Cowboy.
  • Marcel Duchamp - En 1912, l'artiste peint une femme descendant un escalier, inspirée du livre Le Mouvement d'Étienne-Jules Marey qui lui même s'est appuyé sur les travaux de Muybridge.
  • U2 - L'esthétique du clip de la chanson Lemon (1993), dans lequel les quatre musiciens irlandais sont en action sur un fond noir quadrillé de blanc, est directement inspiré des travaux d'Eadweard Muybridge.
  • John Gaeta - Les principes de base de Muybridge ont servi dans la réalisation de l'effet du bullet time dans le film Matrix.
  • Philip Glass compose, en 1983, une pièce musicale en trois actes intitulée The Photographer en hommage à l'histoire personnelle et mouvementée de Muybridge.

Notes et références

  1. Sadoul, Georges, Histoire du cinéma mondial.
  2. Brian Clegg, The Man Who Stopped Time, Joseph Henry Press, 2007.
  3. Rebecca Solnit, River of Shadows : Eadweard Muybridge and the Technological Wild West. [1].

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Eadweard Muybridge, Animal Locomotion, 11 volumes, 1872-1885
  • Eadweard Muybridge, Hans Christian Adam, Eadweard Muybridge, The Human and Animal Locomotion Photographs, Taschen, 2010
  • Rebecca Solnit, River of Shadows: Eadweard Muybridge and the Technological Wild West, New York, 2003
  • Thom Andersen, Eadweard Muybridge, Zoopraxographer, 1974, documentaire
  • David Harris, Eadweard Muybridge et le panorama photographique de San Francisco, 1850-1880, Montréal, Centre canadien d'architecture, 1993, 135 p. (OCLC 27682136) 

Liens externes

The Compleat Muybridge http://www.stephenherbert.co.uk



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eadweard Muybridge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eadweard Muybridge — Birth name Edward James Muggeridge Born April 9, 1830(1830 04 09) Kingston upon …   Wikipedia

  • Eadweard Muybridge — (* 9. April 1830 in Kingston upon Thames, England; † 8. Mai 1904 ebenda; eigentlich Edward James Muggeridge) war ein britischer Fotograf und Pionier der Fototechnik. Er gilt – neben Étienne Jules Marey und …   Deutsch Wikipedia

  • Eadweard Muybridge — Eadweard Muybridge. Eadweard Muybridge (seudónimo de Edward James Muggeridge) fue un fotógrafo e investigador nacido en Kingston on Thames (Gran Bretaña) el 9 de abril de 1830. Cambió su nombre cuando emigró a los Estados Unidos en 1851. Murió el …   Wikipedia Español

  • Eadweard Muybridge — (Edward James Muggeridge) fotógrafo e investigador nacido en Inglaterra el día 9 de abril de 1830 y muerto el día 8 de mayo de 1904, conocido principalmente por sus experimentos con múltiples cámaras para la captación del movimiento. En el año… …   Enciclopedia Universal

  • Eadweard Muybridge — noun United States motion picture pioneer remembered for his pictures of running horses taken with a series of still cameras (born in England) (1830 1904) • Syn: ↑Muybridge, ↑Edward James Muggeridge • Instance Hypernyms: ↑inventor, ↑discoverer,… …   Useful english dictionary

  • Eadweard Muybridge — ➡ Muybridge * * * …   Universalium

  • Eadweard Muybridge — (9.4.1830 8.5.1904) eigentlich Edward James Muggeridge, amerikanischer Fotograf englischer Herkunft, wanderte 1852 in die USA aus, wo er sich schnell als Landschaftsfotograf einen Namen machte. Bekannt sind heute vor allem seine ab 1872 gemachten …   Das Lexikon aus „Bernie's Foto-Programm"

  • Eadweard Muybridge — (1830 1904) British born American photographer, inventor of an early projector known as the zoopraxiscope …   English contemporary dictionary

  • Eadweard Muybridge, Zoopraxographer — Infobox Film name = Eadweard Muybridge, Zoopraxographer image size = caption = director = Thom Andersen producer = Thom Andersen writer = narrator = Dean Stockwell starring = Eadweard Muybridge music = cinematography = editing = Morgan Fisher… …   Wikipedia

  • Eadweard James Muybridge — Eadweard Muybridge Eadweard Muybridge …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.