Einstein on the beach


Einstein on the beach

Einstein on the Beach

Einstein on the Beach
Genre Opéra
Nb. d'actes 4 actes
Musique Philip Glass
Livret Christopher Knowles, Samuel L. Johnson et Lucinda Childs
Langue
originale
Anglais
Durée
approximative
environ 5 heures
Dates de
composition
1975-1976
Création 25 juillet 1976
Festival d'Avignon en France par le Philip Glass Ensemble
Création
française
idem

Einstein on the Beach est un opéra écrit et mis en musique, en 1976, par Philip Glass, mis en scène et dirigé par Robert Wilson. L'opéra contient également des textes de Christopher Knowles, Samuel L. Johnson et Lucinda Childs. Einstein on the Beach est défini par Philip Glass comme un opéra en quatre actes, pour ensemble, chœur et solistes.

Avec une durée de cinq heures, c'est le premier et le plus long opéra de Philip Glass. Étant donné la nature de la musique (lente répétition de petits éléments, évolution et changements très graduels, motifs récurrents) et la durée, Robert Wilson a voulu que l'entrée et la sortie des spectateurs soient libres.

Einstein on the Beach a rejoint deux autres opéras (Satyagraha en 1980 et Akhnaten en 1983) pour former une trilogie informelle. Chacun de ces opéras a pour vocation d'établir le portrait de personnages dont la vision et la puissance de leurs idées transformera la pensée de leur temps.

Sommaire

Conception et représentations

Philip Glass et Robert Wilson se rencontrèrent une première fois dans le but de concevoir un projet commun. Ils décidèrent alors de créer un opéra d'une durée de quatre à cinq heures, basé sur un personnage de l'histoire. Wilson proposa les noms de Charlie Chaplin et de Adolphe Hitler, ce que Glass rejeta. Ce dernier proposa le mahatma Gandhi (qui deviendra le personnage central de son second opéra Satyagraha). C'est le personnage d'Albert Einstein qui sera finalement retenu. Le titre de l'œuvre originale était Einstein on the Beach on Wall Street. Il fut raccourci par la suite, sans que personne ne sache pourquoi.

Les textes se composent de nombres, de notes de solfège, ainsi que de poèmes écrits par un jeune autiste, Christopher Knowles, que Robert Wilson connut lorsqu'il était éducateur pour enfants perturbés. D'autres courts textes ont été écrits par la chorégraphe Lucinda Childs et Samuel L. Johnson. L'ensemble de ces textes ne forment pas d'intrigue particulière, comme on en trouve dans les opéras traditionnels. Ils participent à un tout, en s'entrelaçant avec la musique, l'action scénique et les éclairages.

La première de l'opéra, interprétée par le Philip Glass Ensemble, s'est tenue lors du Festival d'Avignon le 25 juillet 1976 où elle fit forte impression. L'opéra sera ensuite joué durant l'été à Hambourg, Paris, Belgrade, Venise, Bruxelles, Rotterdam et enfin, en novembre, au Metropolitan Opera de New York.

En 1988, le directeur Achim Freyer (qui réalisa également la première de Akhnaten à Stuttgart en 1984) proposa une version retravaillée dans un style très abstrait, et comportant de nouveaux textes. Cette version eut un succès mitigé.

En 1992, une version, où participèrent Robert Wilson, Philip Glass et Lucinda Childs, fut organisée à l'Université de Princeton, puis jouée en tournée à Frankfort, Melbourne, Barcelone, Madrid, Brooklyn et Paris.

Synopsis

Dès le début de la collaboration de Glass avec Wilson, ils décidèrent de ne pas apporter d'histoire linéaire à Einstein. Leur objectif était plutôt d'incorporer des symboles liés à la vie d'Einstein, au travers de la mise en scène, des personnages, des textes et de la musique. Par exemple, le premier Knee Play se compose de musique jouée à l'orgue et de nombres répétés par les récitants. Philip Glass explique qu'au départ, ces nombres étaient là simplement pour offrir un texte repère aux récitants, en attendant les textes finaux. Ils furent finalement conservés car ils symbolisaient bien les aspects mathématiques et scientifiques liés à Einstein.

Les thèmes développés font référence à la théorie de la relativité, à la théorie des champs de force unifiés, à l'arme nucléaire ou encore à la radio grandes ondes.

L'opéra se compose de neuf scènes d'environ vingt minutes séparées par des Knee Play. Cinq d'entre eux structurent l'opéra en quatre actes. Pour Philip Glass, un Knee Play est un interlude reliant deux actes et d'une certaine façon, ressemble au genou de l'anatomie humaine (Knee = Genou). Les Knee Play jouaient également le rôle d'entractes durant lesquels la scène pouvait être réorganisée en vue du tableau suivant. Ces interludes n'en restent pas moins des pièces musicales importantes, encore jouées de nos jours, indépendamment de l'opéra tout entier.

L'exécution de l'opéra nécessite deux femmes, un homme et un enfant pour les rôles récités (dans la version de Wilson), un cœur de 16 personnes (sopranos, altos, ténors et basses) avec une importante contribution soliste du soprano et une partie plus petite pour le ténor, une flute (doublée d'un piccolo et d'une clarinette basse), un saxophone soprano (doublé d'une flute), un saxophone ténor (doublé d'un saxophone alto), un violon solo et deux orgues/synthétiseurs. L'orchestration était à l'origine prévue pour les cinq membres du Philip Glass Ensemble, auquel s'ajoutait un violon solo.

Structure

  • Knee 1
  • Train 1
  • Trial 1
    • Entrance
    • Mr. Bojangles
    • All Men Are Equal
  • Knee 2
  • Dance 1
  • Night Train
  • Knee 3
  • Trial 2
    • Prematurely Air-Conditioned Supermarket
    • Ensemble
    • I Feel the Earth Move
  • Dance 2
  • Knee 4
  • Building
  • Bed
    • Cadenza
    • Prelude
    • Aria
  • Spaceship
  • Knee 5

Enregistrements

Il existe, à ce jour, deux enregistrements complets, publiés en disques.

Le premier enregistrement date de 1979 et fut publié en quatre disques LP chez Tomato Records (devenu ensuite CBS Masterworks puis Sony). Cet enregistrement fut ramené à 160 minutes pour tenir en quatre disques. De ce fait, certains passages sont fortement raccourcis.

Le second enregistrement a été publié en trois CD, en 1993, chez Nonesuch Record. L'opéra dure 190 minutes. Les récitants sont les mêmes que pour le premier enregistrement, à l'exception de Samuel L. Johnson, décédé entretemps et remplacé par Jasper McGruder. Le violon est tenu par Gregory Fulkerson, la soprano par Patricia Schuman.

L'album Songs from the Trilogy, CBS Records (1989), est une compilation incluant quatre extraits de Einstein on the Beach ainsi que des extraits de Satyagraha et Akhnaten.

Source

  • Portail de l’opéra Portail de l’opéra
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Einstein on the Beach ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Einstein on the beach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Einstein on the Beach — is an opera scored and written by Philip Glass and designed and directed by theatrical producer Robert Wilson. [Philip Glass, Music by Philip Glass (New York: Harper and Row, 1997) 40.] It also contains writings by Christopher Knowles, Samuel M.… …   Wikipedia

  • Einstein On The Beach — Genre Opéra Nb. d actes 4 actes Musique Philip Glass Livret Christopher Knowles, Samuel L. Johnson et Lucinda Childs Langue originale Anglais Durée approximative …   Wikipédia en Français

  • Einstein on the Beach — Genre Opéra Nb. d actes 4 actes Musique Philip Glass Livret Christopher Knowles, Samuel L. Johnson et Lucinda Childs Langue originale Anglais Durée approximative …   Wikipédia en Français

  • Einstein on the Beach (For an Eggman) — Infobox Single Name = Einstein on the Beach (For an Eggman) Artist = Counting Crows from Album = DGC Rarities Volume 1 Released = 1993 Format = CD single Recorded = Genre = Rock Length = Label = Geffen Writer = Adam Duritz, David Bryson Producer …   Wikipedia

  • Einstein (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L einstein est une unité de mesure correspondant à l énergie lumineuse absorbée par une mole de réactif. Personnes Albert Einstein est le célèbre… …   Wikipédia en Français

  • Einstein (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L einstein est une unité de mesure correspondant à l énergie lumineuse absorbée par une mole de réactif. Personnes Albert Einstein est le célèbre… …   Wikipédia en Français

  • The opera corpus — is a list of nearly 2,500 works by more than 775 individual opera composers. Some of the works listed below are still being performed today   but many are not. The principal works of the major composers are given as well as those of historical… …   Wikipedia

  • Einstein (disambiguation) — Albert Einstein was a German born theoretical physicist.See Einstein (surname) for many people with this name.Einstein may also refer to: * Einstein (crater), a large lunar crater * 2001 Einstein a main belt asteroid * Einstein Observatory, the… …   Wikipedia

  • Einstein — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L einstein est une unité de mesure correspondant à l énergie lumineuse absorbée par une mole de réactif. Personnes Albert Einstein est le célèbre… …   Wikipédia en Français

  • The Magic School Bus merchandise — relates to the The Magic School Bus series for children. Contents 1 Books (1986–2010) 2 Software 2.1 Original titles (1994–2000) 2.2 Seg …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.