Ekofisk


Ekofisk

56° 32′ 09″ N 3° 11′ 55″ E / 56.5358, 3.19861 Ekofisk est l'un des plus grands gisements pétroliers de la Norvège. Il fut découvert en 1969 dans un réservoir crayeux (fait très rare) à la pointe sud des eaux norvégiennes, ce qui stimula l'exploration de la mer du Nord, qui s'avéra être la plus grande région pétrolière entièrement nouvelle depuis 1945.

Le gisement possède des réserves ultimes de 3.3 Gbbls de pétrole et 180 G.m3 de gaz naturel, dont les deux tiers sont déjà extraits. La mise en place d'une exploitation par injection d'eau exceptionnellement réussie prolongea la durée de vie du gisement.

Ainsi, Ekofisk produit encore aujourd'hui plus de 250 kbbls/j. Les estimations initiales prédisaient que 17% du pétrole en place serait extrait, et ce taux a été progressivement revu à la hausse jusqu'à 50%. Le mécanisme de récupération du pétrole doit beaucoup à la compaction, inattendue, du réservoir de craie dont les conséquences auraient pu être dramatiques. Les installations ont été entièrement remaniées récemment, et le gisement, exploité par ConocoPhillips, pourrait rester en exploitation jusqu'en 2050. Ainsi, le premier gisement norvégien à produire du pétrole pourrait aussi être le dernier.


SAUVETAGE

Dans le milieu des années 1980 le site d'Ekofisk dans son ensemble et les plates-formes en particulier, se sont avérées subir un phénomène de subsidence. L’étude géologique a montré que ce dernier était lié à la dégradation de la craie qui constituait l'enveloppe de la poche de pétrole. Au fur et à mesure de l’extraction des hydrocarbures et de leur remplacement par de l’eau, la craie a commencé à se décomposer du fait de la très haute pression inter-grains puis à se recomposer sous une forme plus compacte et avec une porosité plus faible. Un enfoncement de près de quatre mètres a été constaté et l’on a calculé qu’au rythme de 35 cm/an l'affaissement total serait de plus de 6 mètres à la fin de la concession ce qui était beaucoup trop en cas de forte tempête. Le gouvernement norvégien a donc imposé à Phillips de prendre des mesures.
C’est à une entreprise d’ingénierie française TECHNIP qu’il a été demandé de trouver une solution afin de rehausser ces plateformes. Sachant que 5 sur 7 d’entre elles étaient reliées, une contrainte forte était de pouvoir les surélever simultanément. Des vérins de soutènement ont donc été fixés le long des jambes, ces dernières ont été coupées et d’imposantes brides y furent soudées. Les plates formes ont alors toutes été rehaussées simultanément d'environ 6 mètres et les entretoises intercalées. Après fixation complète par boulonnage de toutes les entretoises les plates-formes se sont à nouveau retrouvées en sécurité.

L’opération effectuée en quatre jours a été terminée le 17 août 1987 à 23:30, grâce aux 108 vérins hydrauliques synchronisés par un réseau de 14 CNCs NUM760F[1]. La tolérance entre les vérins (3 mm pour une extension de 6 mètres, 100 mm entre plateformes) devait être maintenue pendant 38 heures. Au cours de l’opération d’insertion des entretoises, c’est sur ces vérins que reposait toute la charge des plateformes. A titre de répétition, c'est quelques jours auparavant que la plate-forme hôtel qui, elle, était indépendante avait été surélevée. Avec cette capacité de levage de près de 40 000 tonnes, l’opération a été publiée dans le livre Guinness des records comme étant le plus grand relevage jamais effectué.

Références

  1. Erreur dans la syntaxe du modèle Article« Special Ekofisk », dans , NUM, octobre 1987, p. 1-2 [texte intégral [PDF] (page consultée le 2011-01-26)] 



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ekofisk de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ekofisk — …   Deutsch Wikipedia

  • Ekofisk —   [ eːkufisk], Erdöl und Erdgasfeld im norwegischen Sektor der Nordsee, rd. 300 km vor der südnorwegischen Küste, 1969 entdeckt; Förderung seit 1971 (Erdgas seit 1977). Heute muss man zwischen dem räumlich begrenzten Ekofiskzentrum und dem weit… …   Universal-Lexikon

  • Ekofisk — riche gisement sous marin d hydrocarbures de la mer du Nord (zone norvégienne), relié par oléoduc à la G. B. et par gazoduc à l Allemagne …   Encyclopédie Universelle

  • Ekofisk — ▪ oil field, Norway  group of Norwegian offshore natural gas and oil fields located in the North Sea about 180 miles (290 km) southwest of Norway, halfway between Norway and the United Kingdom. The Ekofisk district includes the Ekofisk field… …   Universalium

  • Ekofisk oil field — Ekofisk is an oil field in the Norwegian sector of the North Sea. Discovered in 1969, it remains one of the most important oil fields in the North Sea. Production began in 1971 after the construction of a series of off shore platforms by Phillips …   Wikipedia

  • ЭКОФИСК (Ekofisk) — газонефтяное месторождение в норвежском секторе Северного м.; входит в Центральноевропейский нефтегазоносный бассейн. Открыто в 1969. Залежи на глубине 3,1 3,3 км. Начальные запасы 230 млн. т. Плотность нефти 0,85 г/см³ …   Большой Энциклопедический словарь

  • Norpipe — oil pipeline Location Country Norway, United Kingdom General direction east–west From Ekofisk oil field Passes through …   Wikipedia

  • Nordseeöl — Bohrinsel Mittelplate (Ölfeld) im Schleswig Holsteinischen Wattenmeer Mit Nordseeöl werden Kohlenwasserstoffe (Erdöl und gas) bezeichnet, die unter dem Boden der Nordsee lagern. Anfang der 1960er Jahre wurde Öl in der Nordsee entdeckt, die… …   Deutsch Wikipedia

  • Alexander L. Kielland (Bohrinsel) — Die Alexander L. Kielland war eine nach dem norwegischen Schriftsteller Alexander Lange Kielland benannte und als Wohnunterkunft eingesetzte Halbtaucherbohrinsel, die nach einem Unfall am 27. März 1980 in der Nordsee kenterte. Hierbei starben 123 …   Deutsch Wikipedia

  • NORD (MER DU) — Mer épicontinentale peu profonde, grande comme la France, riche en poisson, bordée par des pays densément peuplés dont l’activité industrielle est ancienne, la mer du Nord est plus un lien qu’une frontière entre les pays riverains: à plusieurs… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.