Elckerlijc


Elckerlijc

Elckerlijc est une moralité écrite vers 1470 en néerlandais, et imprimée pour la première fois en 1495. Le titre complet est Den Spyeghel der Salicheyt van Elckerlijc - Hoe dat elckerlijc mensche wert ghedaecht Gode rekeninghe te doen (Le miroir du salut d'Elckerlijc - Comment chaque personne doit suivre les instructions divines). La pièce eut beaucoup de succès ; elle est à l'origine de la pièce anglaise Everyman. Elckerlijc est attribué à Pieter van Diest, un écrivain des Pays-Bas bourguignons.

La pièce reçut le premier prix au concours Rederijker à Anvers en 1485. En tant que moralité, elle met en valeur un message didactique. Elle emploie l'allégorie du héros, "monsieur tout-le-monde" (un être humain typique). Elle est rédigée dans un style Rederijker modérément élevé, en vers utilisant des rimes plates.

Sommaire

Contenu

La pièce s'ouvre sur Dieu, qui depuis les cieux, observe les êtres humains, et constate qu'ils vivent dans la débauche et se complaisent dans les biens matériels, en s'éloignant de plus en plus de lui. Il donne donc à la Mort pour tâche de visiter Elckerlijc ("monsieur tout-le-monde") et de l'envoyer en pélerinage, voyage purgatoire. Elckerlijc obtient de la Mort de pouvoir emmener des compagnons de voyage. Ses amis, sa famille, et enfin ses possessions (tous sont des personnages allégoriques, par exemple, ses amis sont réunis sous un même personnage Gheselscap) refusent de l'invitation. La Vertu, elle, est trop faible pour l'accompagner, du fait qu'Elckerlijc l'a trop négligée. Mais la Vertu lui présente sa sœur, le Repentir, qui emmène Elckerlijc voir la Confession. Une fois confessé, Elckerlijc est prêt à partir et appelle ses Cinq Sens, sa Sagesse, sa Force et sa Beauté pour venir avec lui. Avant de partir, il écrit son testament et reçoit la Communion et l'Extrême-onction. Une fois venu le moment d'entrer dans sa tombe, ses Cinq Sens, sa Sagesse, sa Force et sa Beauté l'abandonnent, seule reste la Vertu, qui l'annonce auprès de Dieu. Un ange vient emporter Elckerlijc, qui se voit ouvrir les portes du paradis car il s'est repenti de ses pêchés. La pièce se termine sur une morale, exprimée dans un style rappelant une prière.

Nu laet ons bidden onghelet,
Dat dit Elck mensche moet vesten,
Dat wi voer Gode suver comen ten lesten.
Des gonne ons die hemelsche Vader.
`Amen' segghet alle gader.

Ce qui pourrait être traduit par Prions pour que cette pièce puisse encourager chaque homme dans sa lutte contre le pêché afin de tous apparaître purs devant Dieu.

Contexte

Bien qu'Elckerlijc est sensé représenté tout le monde, d'après Herman Pleij, il représenterait plutôt les riches marchands[1].

« De hoofdfiguur is zogenaamd iedereen, maar verwijst vooral naar rijk geworden kooplieden in de kracht van hun leven. »

Ce qui pourrait être traduit par Le personnage principal est soi-disant tout le monde, mais renvoie principalement aux marchands devenus riches, dans la fleur de l'âge. En effet, au Moyen-Age, la Flandre connaît une économie florissante, notamment les villes de Gand et de Bruges où les guildes marchandes tiennent une place prépondérante. D'ailleurs, Dieu reproche majoritairement aux hommes leur attachement aux bien matériels. Un des péchés Elckerlijc est qu'il n'ait pas donner un sou aux pauvres, ce qui, à l'époque, était considéré comme un investissement au paradis. Mourir subitement et devoir tenir compte de ses actes devant Dieu était une peur fréquente au quinzième siècle. On sent également le climat de reproche contre l'Eglise catholique, qui éclateront en 1517 avec les 95 thèses de Luther. Les prêtres avaient alors tendance à vivre dans le luxe, s'éloignant parfois des règles morales qui devraient convenir à leur position. Cependant, Elckerlijc est loin de porter le germe de la Réforme comme le fait l'Eloge de la folie d'Erasme. Au contraire, cette moralité défend l'Eglise, en conditionnant l'entrée d'Elckerlijc à une série de sacraments, tels que la confession et l'Extrême-onction. Si la conduite immorale des prêtres y est une fois abordée, il est tout de suite après encouragé de les honorer et de suivre leurs recommandations.

Daer om: laet ons die priester eeren
Ende volghen altijt haer leeren,
Wi zijn haer scapen ende si ons herden,
Daer wi alle in behoet werden

Ce qui pourrait être traduit par C'est pour ça que nous devons honorer les prêtres et toujours suivre ce qu'ils nous apprennent. Nous sommes leurs moutons et ils sont nos bergers, chez qui nous trouverons tous protection. L'importance des sept sacrements est également plusieurs fois abordée, notamment par la Sagesse et les Cinq Sens.


Traductions

Lien externe

Références

  1. H. Pleij, Het gevleugelde woord. Geschiedenis van de Nederlandse literatuur 1400-1560, uitgeverij Bert Bakker, Amsterdam, 2007

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Elckerlijc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elckerlijc — oder Elckerlyc (kompletter Titel: Den Spyeghel der Salicheyt van Elckerlijc – Hoe dat elckerlijc mensche wert ghedaecht Gode rekeninghe te doen) ist eine sogenannte Moralität in niederländischer Sprache aus dem 15. Jahrhundert. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Elckerlijc — also known as Elckerlyc, is a morality play was written about 1470 in Dutch, and originally printed in 1495. It was extremely successful and was the original source for the English play Everyman , as well as many other translations for other… …   Wikipedia

  • Георгиус Макропедиус — Макропедиус Macropedius …   Википедия

  • Макропедиус — Macropedius Портрет написан Филипсом Галле, 1572. Стихотворение Бенито Ариас Монтинус. Имя при рождении: Йорис ван Ланкфелд …   Википедия

  • Макропедиус, Георгиус — Макропедиус Macropedius Портрет написан Филипсом Галле, 1572. Стихотворение Бенито Ариас Монтинус. Имя при рождении: Йорис ван Ланкфелд …   Википедия

  • Макропедиус Г. — Макропедиус Macropedius Портрет написан Филипсом Галле, 1572. Стихотворение Бенито Ариас Монтинус. Имя при рождении: Йорис ван Ланкфелд …   Википедия

  • Макропедиус Георгиус — Макропедиус Macropedius Портрет написан Филипсом Галле, 1572. Стихотворение Бенито Ариас Монтинус. Имя при рождении: Йорис ван Ланкфелд …   Википедия

  • Everyman — Première page d une édition imprimée d Everyman, vers 1500 Everyman (The Somonyng of Everyman, ou La Semonce de Tout Homme) est une pièce de théâtre en moyen anglais composée à la fin du XVe siècle et dont l auteur est inconnu. Il s agit d une… …   Wikipédia en Français

  • Dutch literature — comprises all writings of literary merit written through the ages in the Dutch language, a language which currently has around 23 million native speakers. Dutch literature is not restricted to the Netherlands, Flanders (Belgium), Suriname and the …   Wikipedia

  • Peter van Diest — (Latinised as Petrus Diesthemius) was a medieval writer from the Low Countries. The late 15th century morality play Elckerlijc is attributed to him. Elckerlijc , which was translated into English to become the famous Everyman , has come down to… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.