Emulation


Emulation

Émulation

En informatique, l'émulation consiste à substituer un élément de matériel informatique – tel un terminal informatique, un ordinateur ou une console de jeux – par un logiciel.

La définition du terme émuler est « chercher à imiter ». Il faut voir dans l'émulation une imitation du comportement physique d'un matériel par un logiciel, et ne pas la confondre avec la simulation, laquelle vise à imiter un modèle abstrait. L'émulateur reproduit le comportement d'un modèle dont toutes les variables sont connues, alors que le simulateur tente de reproduire un modèle mais en devant extrapoler une partie des variables qui lui sont inconnues (exemple : la simulation du comportement d'un trou noir). Le recours à un émulateur, selon le contexte, permet de faciliter le développement ou le débogage d'un système ou de remplacer un système obsolète ou inutilisable par un autre. Dans ce cadre, il est possible de faire fonctionner le nouveau système, l'émulateur, de la même manière que le système imité.

Sommaire

Applications

On peut discerner plusieurs applications principales.

Émulateur de terminal

Article détaillé : Émulateur de terminal.

L'émulation de terminal informatique est particulièrement courante. En effet, les terminaux physiques sont devenus rares, mais le mode d'interaction est resté. Ainsi on utilise un émulateur de terminal comme xterm pour interagir avec les commandes Unix lorsqu'on utilise un système Unix dans l'environnement graphique X Window System.

Émulation d'ordinateur

Pour une imitation logicielle d'un ordinateur, on stocke le contenu des périphériques de stockage (disque durs…) dans des fichiers images (reflets) des périphériques d'origine. Ces fichiers images peuvent être à taille fixe ( qui ne grandira pas) ou à taille dynamique ( qui grandira au fur et à mesure où l'on y stocke des données dans la limite de la taille du disque dur physique sur lequel ce fichier image se trouve) Parfois, ces émulateurs d'ordinateurs utilisent certains lecteurs physiques comme les lecteurs de CD rom ce qui permet d'utiliser directement les supports de stockage sans être obligé de transférer leurs données dans des fichiers images qui prennent de la place sur le disque dur.

Émulation en conception électronique

Dans le domaine de l'électronique de l'informatique embarquée, le terme émulateur désigne un dispositif matériel (électronique) qui permet de faire du développement et du débogage. Dans ce cadre, et afin de marquer la différence, on parle de simulateur pour un logiciel qui émule le comportement d'un microprocesseur.

L'émulateur remplace physiquement le microprocesseur (ou le microcontrôleur) à l'aide d'une sonde (connecteur dont le Brochage est compatible avec ce dernier). L'électronique pilotée de l'émulateur remplace ainsi (idéalement strictement à l'identique) le microprocesseur d'un point de vue électrique et numérique. La sonde est interfacée (généralement via une carte périphérique spécifique) avec un ordinateur de développement pour permettre à l'ingénieur de contrôler et d'observer le fonctionnement du microprocesseur émulé.

On parle d'émulateur temps-réel lorsque celui-ci respecte les contraintes temporelles du microprocesseur (cycles d'écriture, temps de réponse…).

Ce type de matériel est très coûteux en comparaison du circuit émulé, coût lié au développement complexe d'un tel dispositif et, au fait qu'il ne fait pas l'objet d'une utilisation massive : l'émulateur est utilisé dans le développement, le microprocesseur/microcontrôleur est utilisé pour la production (de masse). De plus, il n'existe généralement des émulateurs que pour les «petits» microcontrôleurs (8 bits). Pour les autres, il est plus fréquent de voir ce que l'on appelle un « in circuit emulator » (ICE) : l'émulateur est alors intégré au microprocesseur lui-même et est connecté à l'ordinateur de développement via une interface plus simple (comme le célèbre JTAG).

Émulation de jeu

Émulation de consoles de jeux

Dans ce contexte les systèmes de stockage de la console sont appelés des ROM, car dans les consoles de jeux (d'arcades ou autres) les programmes de jeux étaient effectivement stockés dans des mémoires mortes (soit sur la carte mère, soit dans des cartouches enfichables). Pour les machines utilisant comme support le CD-ROM ou le DVD, on utilise généralement le terme ISO.

Il est également possible d'émuler une console de jeu sur une autre console de jeu, par exemple, un émulateur qui permet de jouer aux jeux NES (Nintendo Entertainment System) sur une Playstation.

Émulation de systèmes d'arcade

Certains programmeurs se sont spécialisés dans l'émulation des systèmes inclus dans les bornes d'arcade (ces meubles de jeux-vidéo que l'on trouve souvent dans les bars).
Ce secteur est dominé par un projet célèbre et vivant nommé MAME, très structuré autour d'une équipe de développeurs réguliers et efficaces.

Popularisation de l'émulation

Les émulateurs étant devenus très populaires au milieu des années 1990, une très grande communauté de fans et de programmeurs s'est formée sur l'Internet, ce qui a popularisé plusieurs sites webs dédiés à l'émulation. Les artéfacts de cette 'culture de l'émulation' commencent à faire l'objet d'un effort de conservation. Le site web EmuWiki.com, l'encyclopédie de l'émulation a pour vocation de recenser l'ensemble des émulateurs ayant existés (toutes plateformes confondues) ainsi que leur historique respective, leur programmeur, et plus particulièrement vise à promouvoir la conservation des artéfacts de la culture de l'émulation de ses débuts à aujourd'hui. Le site détaille largement les différentes versions distribuées pour chaque émulateur ainsi que le contenu de chaque mise à jour. (par exemple, la révision complète de l'histoire de Final Burn [1] ou de Basilisk II [2])

Le problème légal des ROM

Sur les consoles de jeu et les bornes d'arcade, le logiciel du jeu et le système d'exploitation de la machine sont enregistrés sur des mémoire morte (ROM - de l'anglais Read Only Memory) soudée dans la machine, ou sur une cartouche. L'émulateur permet techniquement de faire fonctionner le jeu sans utiliser la console, cependant le contenu des ROM n'est pas fourni avec l'émulateur - pour des raisons de droit d'auteur, or ce contenu est indispensable à l'utilisation du jeu.

Le fait de copier le contenu d'une ROM et de la vendre ou la distribuer sans l'accord de son auteur est assimilé à du piratage informatique et est illégal, les auteurs qui autorisent la copie sont rares.

Le propriétaire d'une ROM est autorisé d'effectuer une copie pour son propre usage.

La copie de ROM est autorisée si la durée du copyright est passée.

Les auteurs de l'émulateur MAME recommandent d'attendre au minimum 3 ans depuis le début de la commercialisation du jeu, cependant cette règle empirique n'a aucune base juridique[3].

La distribution légale

La distribution légale, effectuée avec l'accord de l'auteur, et parfois son soutien, est l'exception plus que la norme.

  • Les auteurs des jeux Gridlee et Robby Rotto sont parmi les seuls auteurs qui autorisent la distribution gratuite et la copie des ROM de leur jeu[réf. nécessaire].
  • Les sociétés Capcom et Atari mettent à disposition le contenu des ROM de leurs anciens jeux. Des jeux qui ne sont plus disponibles dans le commerce.[réf. nécessaire]

Le piratage

  • Des sites web offrent illégalement des copies de ROM à télécharger. cependant aujourd'hui en 2009, un grand nombre de ces sites ont fermé.
  • Des pirates informatiques vendent illégalement des CD ou des DVD contenant des copies de ROM par l'intermédiaire de sites web de vente en ligne comme eBay.
  • Des copies de ROM sont distribuées via des forums comme par exemple Usenet.

Notes

  1. L'histoire de l'émulateur Final Burn, EmuWiki.com - L'encyclopédie de l'émulation.
  2. L'histoire de l'émulateur Basilisk II, EmuWiki.com - L'encyclopédie de l'émulation.
  3. (en)About MAME

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « émulation » sur le Wiktionnaire.

Articles connexes

Liens externes

Catégorie Émulateur de l’annuaire dmoz

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « %C3%89mulation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emulation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • émulation — [ emylasjɔ̃ ] n. f. • 1532; « rivalité, jalousie » XIIIe; lat. æmulatio 1 ♦ Sentiment qui porte à égaler ou à surpasser qqn en mérite, en savoir, en travail. ⇒ amour propre, concurrence, zèle. Il y a entre eux de l émulation, une grande émulation …   Encyclopédie Universelle

  • Emulation — Em u*la tion, n. [L. aemulatio: cf. F. [ e]mulation.] 1. The endeavor to equal or to excel another in qualities or actions; an assiduous striving to equal or excel another; rivalry. [1913 Webster] A noble emulation heats your breast. Dryden.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • émulation — ÉMULATION. subst. f. Sentiment noble qui excite à égaler ou à surpasser quelqu un en quelque chose de louable. Noble, belle émulation. Honnête, louable émulation. Ils étudierent mieux par émulation. Il y a une honnête émulation. Exciter, donner… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • emulation — EMULATION. s. f. Espece de jalousie qui excite à égaler, ou à surpasser quelqu un en quelque chose de loüable. Noble, belle émulation. honneste, loüable émulation. ils estudieront mieux par émulation. il y a une honneste émulation, une secrette… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • emulation — 1550s, from M.Fr. émulation (13c.) and directly from L. aemulationem (nom. aemulatio), from pp. stem of aemulari to rival, strive to excel, from aemulus striving, rivaling, from PIE *aim olo, from root *aim copy (see IMITATION (Cf. imitation)) …   Etymology dictionary

  • emulation — index contest (competition), fake Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • emulation — Emulation, AEmulatio …   Thresor de la langue françoyse

  • emulation — [em΄yo͞o lā′shən, em΄yəlā′shən] n. [L aemulatio] 1. the act of emulating 2. desire or ambition to equal or surpass 3. Obs. a) ambitious rivalry b) envious dislike 4. Comput. the act or an instance of usi …   English World dictionary

  • Émulation — En informatique, l émulation consiste à substituer un élément de matériel informatique – tel un terminal informatique, un ordinateur ou une console de jeux – par un logiciel. La définition du terme émuler est « chercher à imiter ». Il… …   Wikipédia en Français

  • émulation — (é mu la sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Sentiment généreux qui excite à égaler, à surpasser quelqu un en talents, en mérite. •   Quelque rapport qu il paraisse de la jalousie à l émulation, il y a entre elles le même éloignement que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.