Enguerrand de Boves


Enguerrand de Boves

Enguerrand Ier de Coucy

Enguerrrand Ier de Coucy
Naissance v. 1042
Décès 1116
Titre Seigneur de Coucy
(1080 - 1116)
Enfant de Dreux ou Drogon de Boves
et de
Conjoint Ade de Marle
puis
Sibylle de Château-Porcien
Enfants Thomas de Marle
Agnès de Coucy

Enguerrand de Boves ou Enguerrand Ier (env. 1042 - 1116). Fils de Dreux ou Drogon de Boves. De son père, il hérite de la seigneurie de Boves, et en épousant Ade de Marle, il acquiert les seigneuries de Marle, de Coucy (par son premier mari) et de La Fère.


En 1085, il devint comte d'Amiens du chef de sa grand-mère. En 1105, l'abbaye de Saint-Fuscien au sud d'Amiens fut dotée par Enguerrand de Boves de la seigneurie tout entière.

Il devint possesseur en 1080 du château de Coucy dont il donna le nom à ces descendants.

Sommaire

Famille

Enguerrand Ier et Ade de Marle, fille de Létaud (ou Létard) de Roucy (ou de Marle), seigneur de Marle, et nièce du comte Ebles Ier de Roucy[1] eurent deux enfants :

  1. Thomas de Marle
  2. Agnès de Coucy

Guibert, abbé de l'abbaye de Nogent-sous-Coucy note que Thomas de Marle eut une mère si ignominieuse, c'est-à-dire d'une vie si débordée, que pour cela il ne fut jamais beaucoup aimé de son père[1].

Enguerrand n'était pas non plus exempt de péché, puisqu'il s'adonna fort à l'amour des autres femmes. Selon les sources, après avoir répudié Ade de Marle pour adultère ou après son veuvage, Enguerrand de Boves épouse en secondes noces Sibylle de Château-Porcien. Femme de médiocre condition, Sibylle est la fille de Roger, comte de Porcien, et ex-épouse répudiée de Godefroi Ier de Namur[1].

Histoire

blason de la famille de Coucy

Il participe à la première croisade en 1096 et est présent au siège d'Antioche qui capitule le 3 juin 1098. La légende dit que c’est Enguerrand Ier qui, au cours d’un combat contre les Maures lors de la première croisade en Terre sainte, ayant perdu sa bannière, découpa en bandes son manteau bleu doublé de rouge pour en faire une nouvelle qui deviendra par la suite les armoiries de Coucy : trois bandes rouges et trois bandes faites de cloches, tête-bêche, bleu azur et blanc.

En 1100, revenu en France, il entre en conflit avec son fils Thomas de Marle et obtient alors l'appui de son cousin l'évêque Enguerrand de Laon. Il se réconcilie ensuite avec lui au cours des évènements de la commune d'Amiens pour lutter contre les bourgeois révoltés.

Les habitants d'Amiens ayant obtenu du roi Louis-le-Gros, la permission de s'établir en commune, avec le support de Geoffroy, l'évêque, et Guermond, le vidame, demandèrent à Thomas de les soutenir dans leurs œuvres contre Adam, le châtelain qui tenait la garde de la Tour du Castillon, et Enguerrand, le comte, son père. Mais Thomas se réconcilia avec son père et combattit avec lui contre les habitants d'Amiens. Les habitants obtenir le soutien du roi Louis-le-Gros qui lui envoya du renfort. Le siège dura deux ans. Thomas chercha à se venger et fit exécuter Gautier, demi-frère de Sybille. Le clergé décida alors de l'excommunier en 1114 lors de leur assemblée à Beauvais. Le roi assaillit Thomas, enleva les châteaux de Crépy et Nogent et ruina les forts érigés sur les terres appartenant à l'abbaye Saint-Jean de Laon.

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. a , b  et c Histoire de l'état de la ville d'Amiens et de ses comtes, par Charles du Fresne
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Enguerrand Ier de Coucy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Enguerrand de Boves de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Enguerrand Ier De Coucy — Enguerrrand Ier de Coucy Naissance v. 1042 Décès 1116 Titre Seigneur de Coucy (1080 1116) Enfant de …   Wikipédia en Français

  • Enguerrand ier de coucy — Enguerrrand Ier de Coucy Naissance v. 1042 Décès 1116 Titre Seigneur de Coucy (1080 1116) Enfant de …   Wikipédia en Français

  • Enguerrand I. de Coucy — Enguerrand I. de Coucy, oder Enguerrand de Boves genannt († um 1116/18) war ein Herr (Sire) von Boves, La Fère und Coucy sowie Graf von Amiens. Er war ein Sohn des Drogo/Dreux von Boves. Seine Mutter war vermutlich eine Tochter des Aubry von… …   Deutsch Wikipedia

  • Enguerrand Ier de Coucy — Enguerrrand Ier de Coucy Titre Seigneur de Coucy (1080 1116) Biographie Naissance v. 1042 Décès 1116 Père Dreux ou Drogon de Boves Conjoint …   Wikipédia en Français

  • Enguerrand — war ein im französischen Mittelalter häufiger auftretender männlicher Vorname. Die eingedeutschte Version des Namens ist Engelram. Die bekanntesten Namensträger sind: 1. Aus der Familie der Herren von Coucy Enguerrand II. de Coucy (… …   Deutsch Wikipedia

  • Enguerrand II. de Boves — († vor 1224) war ein französischer Adliger und Kreuzritter aus dem Haus Boves. Er war der ältere Sohn des Robert I. de Boves († 1191) und der Beatrix, einer Tochter des Grafen Hugo III. von Saint Pol. Von seinem Vater erbte er die Burg von Boves …   Deutsch Wikipedia

  • Enguerrand III, Lord of Coucy — (c. 1182 ndash; 1242) was the eldest son and successor of Raoul I, Lord of Coucy. He succeeded as Lord of Coucy ( sieur de Couci ) in 1191, and held it until his death; he was also lord of Marle and Boves. BiographyEnguerrand III was one of the… …   Wikipedia

  • Enguerrand III. de Coucy — (* 1182; † ca. 1242) war Herr der Baronie Coucy in der Picardie (Nordfrankreich). Seine Beinamen waren „der Große“ (le Grand) oder „der Erbauer“ (le Bâtisseur). Er war der älteste Sohn von Raoul I. de Coucy († 1191) und der Alice de Dreux (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Enguerrand II. de Coucy — (* um 1110; † um 1147/49) war Herr von Coucy, Marle, Vervins, Pinon, Crépy, Crécy und La Fère. Er war ein Sohn des Sire Thomas de Coucy (Thomas de Marle; † 1131) und der Mélisende von Crècy. Im Gegensatz zu seinem Vater war Enguerrand von… …   Deutsch Wikipedia

  • Enguerrand de Coucy — Liste des seigneurs de Coucy blason de la famille de Coucy Liste des seigneurs du château de Coucy ( Aisne ) Début du Xe siècle : Hervé ou Hérivé archevêque de Reims de 900 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.