Enrages


Enrages

Enragés

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Enragés.

Lors de la Révolution française, les Enragés étaient un groupe de révolutionnaires radicaux qui eurent notamment pour représentant le prêtre constitutionnel Jacques Roux. Ils revendiquent l'égalité civique et politique mais aussi sociale, préconisant la taxation des denrées, la réquisition des grains et des taxes sur les riches. On peut les situer à gauche des Montagnards. Ils sont combattus aussi bien par Maximilien de Robespierre que par Danton, Marat et les Hébertistes. Leurs idées furent reprises et développées par Babeuf. Marat, dans son journal Le Publiciste de la République française du 4 juillet 1793, décrivait les Enragés de la façon suivante : « Ces intrigants ne se contentent pas d’être les factotums de leurs sections respectives, ils s’agitent du matin au soir pour s’introduire dans toutes les sociétés populaires, les influencer et en devenir enfin les grands faiseurs. Tels sont les 3 individus bruyants qui s’étaient emparés de la section des Gravilliers, de la Société fraternelle et de celle des Cordeliers : je veux parler du petit Leclerc, de Varlet et de l’abbé Renaudi soi-disant Jacques Roux » Marat, Le publiciste de la République française, par Marat, l’Ami du Peuple, Paris, n°233, 4 juillet 1793. S’ajoute à ces trois personnages, une garde rapprochée composée essentiellement de Pauline Léon et de Claire Lacombe, toutes deux membres des Républicaines Révolutionnaires, ainsi que les séides de ces différents personnages au sein de leurs sections.

Que ce soit dans la propagande de Varlet, celle de Roux, Leclerc, ou celle des Républicaines Révolutionnaires comme Claire Lacombe et Pauline Léon, la référence au caractère populaire de la souveraineté, son exercice direct par le peuple est permanente. Cette aspiration à une démocratie populaire, corollaire dans la réflexion enragée d’une critique de la représentation nationale s’appuie sur une méfiance viscérale envers les représentants du peuple. Celle-ci s’accompagne naturellement de la volonté de contrôler fortement ces mandataires du peuple. Jacques Roux écrira ainsi : « Peuple ! Sous le règne de la liberté, tu dois avoir sans cesse les yeux fixés sur tes magistrats », Jacques Roux, Le Publiciste de la République française, n°247, 25 juillet 1793, p. 4.

Pour Varlet, la défience pour les représentants du peuple est la même : « Point de députés sans pouvoirs, sans mandats. Ce principe nous garantit de la Tyrannie législative » Varlet Jean-François, Projet d’un mandat spécial et impératif 1793.

Sommaire

Bibliographie

T. Leclerc, Extraction, profession avant et depuis la Révolution ; carrière politique et Révolutionnaire et état présent des affaires de Théophile Leclerc, Paris, 1794, AN F747749

  • Daniel Guérin: Bourgeois et bras nus : 1793-1795, Paris : Gallimard, 1973, nouvelle édition: Paris (21 bis rue de Simplon, 75018) : les Nuits rouges, 1998, ISBN 9782913112018
  • David Gilles, « Représentation et souveraineté chez les Enragés (1792-1794) », Le concept de Représentation dans la pensée politique, AFHIP vol. XV, PUAM, 2003, pp. 253-287.
  • Claude Guillon : Notre patience est à bout (1792-1793, les écrits des enragé(e)s), Radicaux Libres, IMHO, 2009.

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Enrag%C3%A9s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Enrages de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ENRAGÉS — Pour Michelet, «les Enragés étaient des fanatiques d’une portée inconnue, d’un fanatisme redoutable, emportés par un souffle vague encore, mais qui allait se fixer peut être, prendre forme, et pour une révolution en face de la Révolution».… …   Encyclopédie Universelle

  • Enragés —   [ãra ʒe; französisch »die Wütenden«, »die Rasenden«], 1792 in Paris formierte radikale Gruppe von Sansculotten, nach ihrem Führer, dem ehemaligen Priester J. Roux, auch Jacquesroutins genannt. Die Enragés stellten die wirtschaftlichen und… …   Universal-Lexikon

  • Enrages — Die Enragés (französisch enragé: wütend) waren eine sozialrevolutionäre politische Gruppierung innerhalb der Jakobiner, die sich Ende 1792 unter der Führung des Priesters Jacques Roux formierte. Als radikale Splittergruppe der Sansculotten waren… …   Deutsch Wikipedia

  • Enragés — Die Enragés (französisch enragé: ‚wütend‘) waren eine sozialrevolutionäre politische Gruppierung, die sich Ende 1792 unter der Führung des Priesters Jacques Roux formierte. Als radikale Splittergruppe der Sansculotten waren die Enragés während… …   Deutsch Wikipedia

  • Enragés — Les Enragés (literally the Enraged Ones ) were a radical group active during the French Revolution of 1789 opposed to the JacobinsFact|date=March 2008. Initiated by Jacques Roux, Théophile Leclerc, Jean Varlet and others, they believed that… …   Wikipedia

  • Enragés — Pour les articles homonymes, voir Les Enragés. Lors de la Révolution française, les Enragés étaient un groupe de révolutionnaires radicaux qui eurent notamment pour représentant le prêtre constitutionnel Jacques Roux. Ils revendiquent l égalité… …   Wikipédia en Français

  • Enragés —    During the revolution of 1789, Enragés ( enraged ones ) was the name given to the revolutionary extremists (e.g., jacques roux) who demanded not only civil and political but also economic and social equality. They demanded leveling taxation,… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Enragés — En|ra|gés [ãra ʒe:] die (Plur.) <aus fr. enragés, Plur. von enragé, vgl. ↑enragiert> Gruppe radikaler ↑Sansculotten während der Französischen Revolution, die für Zwangsbewirtschaftung eintraten …   Das große Fremdwörterbuch

  • enrages — en·rage || ɪn reɪdÊ’ v. infuriate, anger, exasperate …   English contemporary dictionary

  • Les Enrages — Les Enragés Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lors de la Révolution française, les Enragés est le nom donné aux ultra révolutionnaires qui eurent notamment pour chef un prêtre… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.