Equipe de Coree du Nord de football


Equipe de Coree du Nord de football

Équipe de Corée du Nord de football

Flag of North Korea.svg Corée du Nord
Logo
Classement FIFA Stagnation 106e (3 juin 2009)[1]
Couleurs Blanc (à l'intérieur de la Corée) et Rouge (à l'extérieur)
Entraîneur Han Hyong-Il
Record de sélections
Meilleur buteur
Premier match officiel Myanmar Birmanie 0 - 0 Corée du Nord
(Rangoon, Birmanie; 22 mars, 1964)
Plus large victoire Corée du Nord 21 - 0 Guam Guam
(Taipei, Taïwan; 11 mars, 2005)
Plus large défaite Bulgarie Bulgarie 6 - 1 Corée du Nord
(Sofia, Bulgarie; 25 mai, 1974)
Pologne Pologne 5 - 0 Corée du Nord
(Montréal, Canada; 25 juillet, 1976)
Coupe du Monde Phases finales : 1
Quart de finaliste en 1966
Coupe d'Asie 2 participations
en phase finale
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur

L'équipe de Corée du Nord de football est une sélection des meilleurs joueurs nord-coréens sous l'égide de la Fédération de Corée du Nord de football.

Sommaire

Histoire

Les débuts de la Corée du Nord

La Fédération de Corée du Nord de football est fondée en 1945. Elle est membre de l'AFC depuis 1954 et affiliée à la FIFA depuis 1958. Le premier match officiel de l'équipe de Corée du Nord de football fut joué à Rangoon, contre la Birmanie le 22 mars 1964 qui se solda par un score nul et vierge de 0-0.

La surprise nord coréenne à la Coupe du monde 1966

Cette année-là, la FIFA décide de placer tous les pays d'Afrique et d'Asie dans un seul groupe d'éliminatoires. Ceci ayant pour résultat qu'il ne pourrait y avoir qu'un seul de ces pays parmi les 16 qualifiés, les pays africains protestent unanimement en se retirant de la compétition. Il ne reste plus que la Corée du Nord et l'Australie. Tout le monde est certain que l'Australie va gagner, mais les Coréens, en faisant preuve d'une redoutable coordination et d'une grande discipline, gagnent le match et se qualifient pour l'étape suivante (6-1 ; 3-1). La Corée du Nord posa un problème diplomatique au pays organisateur : en effet, depuis la guerre de Corée, l'Angleterre n'a toujours pas reconnu la légitimité du gouvernement nord-coréen et ne peut par exemple pas faire flotter son drapeau. Le problème s'arrange finalement. Dans le groupe 4, l’équipe de Corée du Nord de football perd 3-0 contre l'URSS, puis obtient le match nul 1-1 contre le Chili (but de Pak Seung-jin), mais leur discipline quasi-militaire parvient à les faire gagner 1-0, sur un but de Pak Doo-ik, contre le jeu individuel des Italiens, alors double champion du monde en 1934 puis 1938, qui recevront des tomates à leur retour au pays. Le 19 juillet 1966, la victoire de la Corée du Nord sur l'Italie, grâce à un but à la quarante-deuxième minute de Pak Doo-ik (source [1]), permettait pour la première fois à une équipe asiatique de se qualifier en quarts de finale d'une coupe du monde de football. Trente-cinq ans plus tard, le réalisateur britannique Dan Gordon, avec l'aide de Nicholas Bonner, a tourné un film intitulé The game of their lives (« Le match de leur vie ») après avoir retrouvé les sept joueurs survivants de l'équipe de 1966, qui étaient devenus les favoris du public britannique et ont été célébrés comme des héros à leur retour dans leur pays. Le film a été projeté en Corée du Nord et en Corée du Sud et a reçu le prix du meilleur documentaire sportif de la télévision britannique (voir l'article [2] et le site en anglais du film [3]). Parallèlement, le public se met à s'intéresser à ces joueurs disciplinés venus d'un pays fermé, qui par leur stratégie tiennent tête aux favoris. Ils sont acclamés par les habitants de la ville de Middlesbrough, où ils sont logés, notamment les joueurs vedettes de l'équipe Pak Seung-jin et Pak Doo-ik. Et lorsqu'ils se retrouvent à Londres dans la communauté religieuse qui devait loger les Italiens, ils ont du mal à s'adapter aux chambres individuelles et aux crucifix au-dessus des lits. Viennent les quarts de finale. Le 23 juillet, la Corée du Nord se retrouve face au Portugal. Après 25 minutes de jeu, les Coréens mènent 3 à 0 (buts de Pak Seung-jin, de Yang Seung-kook et de Lee Dong-woon), ils commencent à perdre leur discipline et leur jeu devient plus individuel. C'est alors que les Portugais entrent dans le match et Eusébio inscrit quatre buts. Un autre but est inscrit par José Augusto. La Corée du Nord perd donc finalement 5-3. Les joueurs coréens rentrent chez eux. La foule les acclame comme des héros. Pak Seung-jin est le meilleur buteur de l'équipe de Corée du Nord de football en Coupe du monde de football avec deux buts.

De 1966 à 1980

Durant cette période, l'équipe de Corée du Nord de football n'a participé qu’aux éliminatoires de la Coupe du monde 1974, où elle est battue au 1er tour par la Syrie et l'Iran tout en étant devant le Koweït. Une des plus larges défaites de la Corée du Nord fut enregistrée à Sofia contre la Bulgarie, le 25 mai 1974, qui se solda par une défaite sur le score de 6 buts à 1. L’autre plus large défaite de la Corée du Nord fut enregistrée le 25 juillet 1976 à Montréal (Canada Canada) sur le score de 5 buts à 0, lors des quarts des JO 1976 contre la Pologne.

La Coupe d’Asie 1980, la meilleure place continentale de la Corée du Nord

A la Coupe d'Asie des nations de football 1980 au Koweït, l'équipe de Corée du Nord de football prit la 2e place lors du 1er tour derrière l’Iran, devant la Syrie, la Chine et le Bangladesh mais est battue en demi par la Corée du Sud (1-2, but de Jong-Hon Park), puis battue lors du match pour la 3e place par l’Iran (0-3). C’est la meilleure performance en Asie de la Corée du Nord.

De 1980 à 1992

Pour la Coupe du monde de football 1982, l'équipe de Corée du Nord de football bat Macao au 1er tour, puis bat Hong Kong et Singapour au 2nd tour, puis bat le Japon en demi, mais perd contre la Chine en finale du groupe 4 des éliminatoires. Pour la Coupe du monde de football 1986, elle est battue au 1er tour par le Japon, devant Singapour. Pour la Coupe du monde de football 1990, elle bat au 1er tour le Japon, l’Indonésie et Hong-Kong, puis termine dernière lors du tour finale, derrière la Corée du Sud, le Qatar, la Chine, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis. Elle ne participe pas aux éditions 1984 et 1988 de la Coupe d’Asie.

La Coupe d’Asie 1992

Lors de la Coupe d'Asie des nations de football 1992 au Japon, la Corée du Nord fit un match nul contre le Japon (1-1, but de Kim Kwangmin) et deux défaites contre l'Iran (0-2) et les Émirats arabes unis (1-2, but de Kim Kwangmin) au 1er tour. C’est la dernière fois que l'on a pu voir l'équipe de Corée du Nord de football dans une grande compétition internationale.

Depuis 1992

Pour la Coupe du monde de football 1994, l'équipe de Corée du Nord de football bat au 1er tour le Vietnam, l'Indonésie, le Qatar et Singapour. Puis lors du tour final, elle termine dernière, derrière l'Iran, l'Irak, le Japon, la Corée du Sud et l'Arabie Saoudite. La plus large victoire de la Corée du Nord fut enregistrée à Taipei (Taïwan Taïwan) contre le Guam, qui se solde par un score sans appel de 21 buts à 0, le 11 mars 2005, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Asie de l'Est de football. Pour la Coupe du monde 2006, elle a terminé première lors du second tour devant le Yémen, les Émirats arabes unis et la Thaïlande, dernière au 3e tour avec une seule victoire (contre le Bahreïn) en 6 matchs (contre Bahreïn, le Japon et l’Iran)). En outre, l'équipe de Corée du Nord de football féminin, se situait, en décembre 2006, au cinquième rang mondial selon le classement de la FIFA. L'équipe de Corée du Nord de football ne participa pas à la Coupe d’Asie 2007 puisqu’elle n’était pas inscrite dans les éliminatoires.

Pour la Coupe du monde de football 2010, elle bat au 1er tour la Mongolie, puis passe le 3e tour en prenant la 2e place du groupe 3, derrière la Corée du Sud, devant la Jordanie et le Turkménistan, sans avoir encaissé le moindre but. Lors du 4e tour, elle affrontera l’Iran, la Corée du Sud, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis. A la dernière journée, alors à la lutte avec l'Iran et l'Arabie Saoudite pour la deuxième place qualificative, elle fait preuve d'abnégation pour faire match nul à Riyhad contre l'Arabie Saoudite 0-0, score qui la qualifie pour la Coupe du Monde, 44 ans après l'épopée de 1966. Cette participation devrait faire figure de publicité positive pour un régime isolé sur la scène diplomatique internationale.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Quart de finale
  • 1970 : Forfait
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Forfait
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Non inscrit
  • 2002 : Non inscrit
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Qualifiée pour la phase finale

Parcours en Coupe d'Asie

  • 1956 : Non inscrit
  • 1960 : Non inscrit
  • 1964 : Non inscrit
  • 1968 : Non inscrit
  • 1972 : Non inscrit
  • 1976 : Forfait après les qualifications
  • 1980 : 4e place
  • 1984 : Non inscrit
  • 1988 : Tour préliminaire
  • 1992 : 1er tour
  • 1996 : Non inscrit
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2004 : Tour préliminaire, suspension par l'AFC
  • 2007 : Non inscrit

Parcours en Coupe d'Asie de l'Est de football

  • 1990 : 3e
  • 1992 : 3e
  • 2003 : Forfait
  • 2005 : 3e
  • 2008 : 4e

Equipe junior

En novembre 2006, l'équipe junior est devenue championne d'Asie après sa victoire sur l'équipe japonaise, après prolongations (1-1) et tirs aux buts (5-3) (voir l'article sur le site de la FIFA reproduit à l'adresse suivante [4]).

Choe Myong-ho a été élu Jeune Joueur de l’Année 2005 par la Confédération Asiatique de Football (source [5]).

Footballeurs nord-coréens jouant en dehors de la RDP Corée

Plusieurs footballeurs nord-coréens jouent dans des clubs en dehors de la République populaire démocratique de Corée : Ahn Young-hak en Corée du Sud, Choe Myong-ho et Ri Kwan-myong en Russie, Ryang Yong-gi et Jong Tae-se au Japon.

Liens externes

Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, juin 2009. Consulté le 4 juin 2009.
  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Corée Portail de la Corée
Ce document provient de « %C3%89quipe de Cor%C3%A9e du Nord de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de Coree du Nord de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.