Equipe de Croatie de football


Equipe de Croatie de football

Équipe de Croatie de football


Croatie Équipe de Croatie Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Confédération
Couleurs rouge et blanc
Classement FIFA Diminution 10e (1 juillet 2009)[1]
Personnages
Sélectionneur Croatie Slaven Bilić
Record de sélections Dario Šimić : 100
Meilleur buteur Davor Suker : 45
Matchs historiques
Premier match officiel 2 avril 1940
Croatie Croatie 4 - 0 Suisse Suisse
Plus large victoire 6 juin 1998
Croatie Croatie 7 - 0 Australie Australie
7 octobre 2006
Croatie Croatie 7 - 0 Andorre Andorre
Plus large défaite 15 juin 1941
Allemagne Allemagne 5 - 1 Croatie Croatie
1er novembre 1942
Allemagne Allemagne 5 - 1 Croatie Croatie
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 3
3e en 1998
Championnat d'Europe Phases finales : 3
Quart de finale en 1996 et en 2008
Maillots

Croatia home kit 2008.svg
Domicile

Croatia away kit 2008.svg
Extérieur

Actualités
Soccerball current event.svg
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe de Croatie de football en 2009

L'équipe de Croatie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs croates sous l'égide de la Fédération de Croatie de football.

Sommaire

Histoire

Préambule

La Croatie est aujourd’hui un état indépendant vis-à-vis de la Yougoslavie, depuis 1992. Elle fut déjà indépendante durant la Seconde Guerre mondiale, s’appelant alors Nezavisna Država Hrvatska (État indépendant de Croatie du 10 avril 1941 au 8 mai 1945). C'était une monarchie[réf. nécessaire], un État satellite du Troisième Reich et de l'Italie fasciste. Ces précisions sont importantes pour comprendre quelques points d'histoire qui semblent incohérents à première vue.

Les débuts de la Croatie

La Fédération de Croatie de football (Hrvatski nogometni savez) est fondée en 1912[réf. nécessaire]. Le premier match officiel de l’équipe de Croatie de football (Hrvatska nogometna reprezentacija) fut joué le 2 avril 1940, à Zagreb, contre la Suisse et se conclut par une victoire croate, 4-0. . Durant cette même période, l'équipe de Croatie enregistra contre l’Allemagne ses deux plus larges défaites, sur même score de 5-1, à Vienne le 15 juin 1941 et le 1er novembre 1942 à Stuttgart. La Croatie fut ensuite réincorporée à la Yougoslavie, de 1945 à 1991, jouant à une seule reprise avant la période trouble de 1990, le 12 septembre 1956 contre l'Indonésie (5-2) à Zagreb.

  • La Fédération de Croatie de football fut affiliée à la FIFA seulement en 1992[2], après avoir quitté la Yougoslavie.

Vers l’indépendance de la Croatie

Le 13 mai 1990, lors du match Dinamo Zagreb contre Étoile Rouge Belgrade, des bagarres éclatent dans les tribunes puis sur le terrain, ce qui entraînera la suspension du joueur Zvonimir Boban par la Fédération yougoslave de football, qui le privera de Coupe du Monde 1990. En juillet de la même année, le juge Marko Ilešič (Slovénie) est élu président de la Fédération Yougoslave de Football. Répondant aux rumeurs de sécession de la Fédération Slovène de Football, il déclare : « Dans le football yougoslave, il n'y a place ni pour la haine ni pour la politique. Je l'affirme. Et je ne serai jamais président de la Slovénie : Je serai le Président de la Fédération Yougoslave. »[3] La Slovénie avait lancée l'idée d'une ligue indépendante avec son homologue croate.

Le 17 octobre 1990 à Zagreb, la Croatie rencontre les États-Unis pour son premier match, certes officieux, depuis 1956. La FIFA avait envoyé un télégramme d'avertissement à la Fédération yougoslave de football afin de lui rappeler son « entière responsabilité pour le maintien de l'ordre de cette rencontre ». Ce match, puis un autre contre la Roumanie, seront déclarés illégaux par la Fédération yougoslave de football. Durant cette période officieuse, le sélectionneur de la Croatie fut Drazen Jerkovic, de 1990 à 1991.

La Croatie retrouve son siège à la FIFA

Les troubles politiques continuant d'agiter la Yougoslavie, le football croate décide de faire sécession en mars 1991. « Nous ne voulons pas la destruction de la Fédération [yougoslave de football], déclare alors le Dr. Mladen Vedris, Président de la Fédération croate (entre 1988 et 1994), mais nous souhaitons suivre l'exemple britannique et devenir une entité indépendante. Là bas, il y a une nation mais quatre équipes nationales. Nous n'avons rien à faire dans un pays où la police tire sur les gens dans la rue. Il s'agit d'une décision ferme et définitive. Nous sommes prêts à attendre des années pour obtenir satisfaction. »[4]

Malgré tout, en mai 1991, ces demandes de sécession croate et slovène sont repoussées par la Fédération yougoslave de football, la FIFA confirmant que la Croatie ne serait pas admise en tant que membre à part entière. L'UEFA lui emboîte le pas en septembre 1991, arguant du fait que la Yougoslavie joue toujours en tant qu'équipe nationale, alors qu'en août 1991 les combats entre les forces croates et l'Armée populaire yougoslave avaient déjà commencé, marquant là un point de non retour. La Croatie avait déclarée son indépendance le 25 juin 1991.

La Croatie retrouvera finalement son siège à la FIFA le 3 juillet 1992 et deviendra membre de l'UEFA la même année. L'équipe de Croatie sera alors officiellement reconstituée. Le 20 avril 1994, à Bratislava, la Slovaquie infligea à la Croatie nouvellement indépendante sa plus large défaite, sur le score de 4-1.

Une grande première pour la Croatie : l’Euro 1996

Toute jeune nation indépendante, la Croatie réalise une très belle prestation à l’Euro 1996. Pour sa première participation à une compétition internationale, elle surprend tout le monde, battant la Turquie (1-0, but de Vlaović à la 86e minute), puis les tenants du titre, le Danemark 3-0 (doublé de Šuker et un but de Boban), mais doit s’incliner contre le Portugal (0-3).

De ce fait, l’équipe de Croatie prend la deuxième du groupe D, avant de s’incliner 2-1 en quarts de finale contre l’Allemagne, futur vainqueur de la compétition. Le meilleur croate de la compétition est Davor Šuker, avec 3 buts, les autres buteurs étant Zvonimir Boban et Goran Vlaović avec un but chacun.

La Coupe du monde 1998 : l’apogée du football croate

Le 6 juin 1998, la Croatie enregistra la plus large victoire de son histoire, contre l’Australie, sur le score de 7 buts à 0. Cette large victoire fut le dernier match de préparation de la Croatie avant la Coupe du Monde 1998. Toute jeune nation et pour sa première participation, la Croatie réalisa une extraordinaire prestation en terminant troisième avec des joueurs comme Davor Šuker, Aljoša Asanović, Robert Prosinečki et Zvonimir Boban, entre autres. Au premier tour, les croates battent la Jamaïque (3-1) puis le Japon (1-0) mais doivent s’incliner contre l’Argentine (0-1).

Du fait de sa deuxième place dans le groupe H, l’équipe de Croatie joue les huitièmes puis les quarts de finale, éliminant l'Allemagne 3-0, au stade de Gerland à Lyon, à la surprise générale, car l’équipe germanique était pressentie pour affronter la France en demi-finale. Battue par la France (2-1) lors de cette demi-finale, elle obtient la troisième place de la compétition en battant les Pays-Bas 2-1. Le Croate Davor Šuker termine meilleur buteur du Mondial avec 6 buts, suivi par Robert Prosinečki avec 2 buts et enfin Robert Jarni, Mario Stanić et Goran Vlaović avec un but chacun. La Coupe du monde 1998 constitue la meilleure performance de la Croatie dans une compétition internationale.

La Croatie rentre dans le rang après 1998

Après sa troisième place en 1998, le monde du football s'attendait à ce que la Croatie confirme son superbe parcours. Mais elle ne se qualifia pas pour l’Euro 2000, éliminée par la... Yougoslavie. Néanmoins, elle sera présente à la Coupe du Monde 2002. Dans le groupe G, elle sort néanmoins de la compétition dès le premier tour, avec deux défaites contre l’Équateur (0-1) et contre le Mexique (0-1) mais remporte une victoire surprise mais inutile sur l’Italie (2-1). De même, à l’Euro 2004, les Croates réalisèrent deux matches nuls contre la Suisse (0-0) et la France (2-2) mais concédèrent une défaite éliminatoire contre l’Angleterre (2-4). La Coupe du Monde 2006 ne sera pas meilleure pour la Croatie. Bien que qualifiée pour la phase finale, elle est éliminée au premier tour : match nul 0-0 contre le Japon, défaite contre le Brésil (0-1) puis match nul 2-2 éliminatoire contre l’Australie (les deux équipes avaient la particularité de compter en leurs rangs des joueurs ayant la double nationalité, australienne et croate).

L'ambition retrouvée de l'Euro 2008

Qualifiée pour l’Euro 2008 (après une victoire de prestige à Wembley contre l'Angleterre), la Croatie est dans le groupe B de la phase finale, composé de l’Allemagne, de la Pologne et de l’un des pays organisateurs, l’Autriche. Lors de son premier match, elle dispose, non sans quelques frayeurs, de l'Autriche par 1 but à 0. Puis, au terme d'un match d'anthologie maitrisé de bout en bout, elle crée la première sensation du tournoi en battant l'Allemagne par 2 buts à 1 en s'adjugeant du même coup la première place du groupe avant la dernière journée. Avant même d'affronter la Pologne (2-0), elle est qualifiée pour les quarts de finale (voir l'article détaillé : Croatie à l'Euro 2008). Mais en quarts de finale, elle affronte la spécialiste du tournoi du renversement de situation, la Turquie. Alors que la Croatie pense avoir fait le plus dur en marquant à la 120e minute, elle se voit égaliser à la dernière seconde (1-1). Déstabilisée par ce coup du sort, elle perdra au tirs au but (4-1) alors que la demi-finale lui tendait les bras. La Turquie obtient donc par la même occasion sa revanche depuis son élimination de l'Euro 1996.

Si elle se qualifie pour la Coupe du monde 2010, une Croatie talentueuse mais encore plus sérieuse pourrait être une des attractions voire un des favoris de la compétition.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

Parcours en Championnat d'Europe

  • 1996 : Quart de finale
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2004 : 1er tour
  • 2008 : Quart de finale

Principaux joueurs croates avant l'indépendance

Principaux joueurs croates depuis l'indépendance

L'équipe d'aujourd'hui

  • Groupe sélectionné pour les matchs Ukraine - Croatie et Croatie - Andorre

Croatie Croatie

Sélectionneur Croatie Slaven Bilić
Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
1 Stipe Pletikosa 8 janvier 1979 (29 ans) 79 (0) Russie Spartak Moscou
23 Vedran Runje 9 février 1976 (32 ans) 6 (0) France RC Lens
12 Danijel Subašić 27 octobre 1984 (23 ans) 0 (0) Croatie HNK Hajduk Split
Défenseurs
2 Hrvoje Vejić 8 juin 1977 (31 ans) 5 (0) Croatie HNK Hajduk Split
15 Dario Knežević 20 avril 1982 (26 ans) 12 (1) Italie Juventus Turin
3 Josip Šimunić 18 février 1978 (30 ans) 71 (3) Allemagne Hertha Berlin
6 Danijel Pranjić 2 décembre 1981 (26 ans) 21 (0) Allemagne FC Bayern Munich
4 Robert Kovač 6 avril 1974 (35 ans) 80 (0) Croatie Dinamo Zagreb
N.C Dino Drpić 26 mai 1981 (27 ans) 1 (0) Croatie Dinamo Zagreb
5 Vedran Ćorluka 5 février 1986 (22 ans) 31 (0) Angleterre Tottenham Hotspur
22 Ivica Križanac 13 avril 1979 (29 ans) 3 (0) Russie Zénith Saint-Pétersbourg
Milieux
16 Jerko Leko 9 avril 1980 (28 ans) 57 (2) France AS Monaco
13 Nikola Pokrivač 26 novembre 1985 (22 ans) 7 (0) Autriche Red Bull Salzbourg
14 Luka Modrić 9 septembre 1985 (23 ans) 34 (6) Angleterre Tottenham Hotspur
25 Igor Biscan 28 mai 1978 (31 ans) 15 (1) Croatie Dinamo Zagreb
8 Ognjen Vukojević 20 décembre 1983 (24 ans) 12 (1) Ukraine Dynamo Kiev
7 Ivan Rakitić 10 mars 1988 (20 ans) 18 (6) Allemagne Schalke 04
11 Darijo Srna 1er mai 1982 (27 ans) 64 (17) Ukraine Shakhtar Donetsk
19 Niko Kranjčar 13 aout 1984 (25 ans) 49 (7) Angleterre Tottenham
Attaquants
17 Ivan Klasnić 29 janvier 1980 (28 ans) 35 (11) Angleterre Bolton Wanderers
18 Ivica Olić 14 septembre 1979 (29 ans) 63 (11) Allemagne Bayern Munich
9 Eduardo Alves da Silva 25 février 1983 (26 ans) 24 (15) Angleterre Arsenal
21 Mladen Petrić 1er janvier 1981 (27 ans) 32 (10) Allemagne Hambourg SV
29 Nikola Kalinić 5 janvier 1988 (20 ans) 3 (0) Croatie HNK Hajduk Split
13 Mario Mandžukić 21 mai 1986 (22 ans) 4 (1) Croatie Dinamo Zagreb

Sélectionneurs

Records individuels

chiffres au 2 avril 2009

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
100 Dario Šimić 1996-2008 3
83 Niko Kovač 1996-2008 14
81 Robert Jarni 1990-2002 1
81 Robert Kovač 1999-.... 0
79 Stipe Pletikosa 1999-.... 0
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
45 Davor Šuker 1990-2002 69
17 Darijo Srna 2002-.... 62
15 Goran Vlaović 1992-2002 51
14 Niko Kovač 1996-2008 83
14 Eduardo Da Silva 2004-.... 24


source: http://www.rsssf.com/miscellaneous/kroa-recintlp.html

Voir aussi

Références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, 1 juillet 2009. Consulté le 1 juillet 2009.
  2. http://fr.fifa.com/associations/association=cro/index.html
  3. in France Football, n°2312, 31 juillet 1990.
  4. in L'Équipe, 28 mars 1991.

Commons-logo.svg


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Croatie Portail de la Croatie

Ce document provient de « %C3%89quipe de Croatie de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de Croatie de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.