Equipe de Guadeloupe de football


Equipe de Guadeloupe de football

Équipe de Guadeloupe de football

Flag of Guadeloupe (local).svg Guadeloupe
Logo
Couleurs Rouge (domicile), vert (extérieur)
Surnom Gwadaboys
Entraîneur Roger Salnot
Record de sélections
Classement mondial de football Elo Augmentation 89e (octobre 2009)
Stade Stade René Serge Nabajoth (Les Abymes)
Meilleur buteur
Premier match officiel Flag of Martinique.svg Martinique 6 - 0 Guadeloupe
(Martinique, 1934)
Plus large victoire Guadeloupe 11 - 0 Iles Vierges Americaines
Plus large défaite Flag of Martinique.svg Martinique 6 - 0 Guadeloupe
(Martinique, 1934)
Flag of Martinique.svg Martinique 8 - 2 Guadeloupe
(Martinique, 1975)
Gold Cup 2 phases finales :
Meilleur résultat: demi-finaliste en 2007
Coupe de la Caraibe meilleur résultat : 3ème en 1994 et en 2008
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur

L'équipe de Guadeloupe de football est une sélection des meilleurs joueurs guadeloupéens sous l'égide de la Ligue guadeloupéenne de football. La Guadeloupe n'est pas membre de la FIFA car elle n'a pas de fédération propre, mais cependant elle participe aux compétitions de la CONCACAF : Coupe de la Caraïbe et Gold Cup.

Composée à la fois d'amateurs et de professionnels, l'équipe a réussi un exploit lors de la Gold Cup 2007 en parvenant en demi-finale, battue par le Mexique 1 à 0, après des victoires sur le Canada et le Honduras. Qualifiée pour la Gold Cup 2009, la Guadeloupe a été éliminée en quarts-de-finale, 5-1, par le Costa Rica.

Si la Guadeloupe gagnait un jour cette dernière compétition, elle ne pourrait néanmoins pas participer à la Coupe des Confédérations de la FIFA, n'étant pas membre de cette même FIFA. La Ligue guadeloupéenne de football ambitionne néanmoins de participer aux compétitions de la FIFA.

Sommaire

Le cadre statutaire

La sélection

L'équipe de Guadeloupe peut être constituée selon le règlement suivant, issu des statuts de la FFF (article 34, alinéa 6) : « […] Sous l'égide de la Confédération continentale concernée, et avec l'accord exprès de la F.F.F., ces Ligues peuvent organiser des manifestations sportives internationales à caractère régional ou constituer des équipes en vue d'y participer. »

Stricto-sensu, la Guadeloupe ne dispute pourtant pas de matches internationaux. En effet, la FIFA ne reconnait, comme seul représentant légal de la France, que l'équipe de France de la FFF (Tahiti et la Nouvelle-Calédonie sont, en revanche, sortis du cadre français). Les matches de la Guadeloupe sont néanmoins officiels sur un plan continental, puisque reconnus par la CONCACAF.

Les joueurs

Si « tout joueur retenu […] est à la disposition de la Fédération » (article 135, RG de la FFF), aucun article du règlement de la FFF, et à fortiori de la FIFA, ne permet la mise à disposition d'un joueur à la Ligue de Guadeloupe. Cette dernière n'a donc aucun pouvoir de subordination sur un club en dehors de sa juridiction de ligue, de surcroît si ce club possède le statut professionnel[1].

Enfin, une entrave à la sélection de tout joueur guadeloupéen existe dans le règlement de la Gold Cup : ce dernier n'autorise en effet la sélection de joueurs internationaux français d'origine guadeloupéenne que s'ils n’ont plus porté le maillot national de la France, en match officiel, depuis au moins cinq ans[2],[3]. Ce règlement s'applique aussi à la Martinique et la Guyane, en cas de qualification pour la phase finale de la Gold Cup.

La Gold Cup 2007 : l'exploit guadeloupéen

Qualification pour le 2e tour

La Guadeloupe se qualifie pour la Gold Cup 2007 grâce à sa 4e place à la Digicel Cup 2007. Cette compétition se déroule aux Etats-Unis du 6 au 24 juin 2007. La Guadeloupe tombe dans le groupe A, pour sa première participation avec le Mondialiste de 2006, le Costa Rica, le Canada et Haiti. Elle joue son premier match face à Haiti le 6 juin au Miami Orange Bowl devant plus de 17 000 spectateurs (ce qui est néanmoins faible par rapport à la capacité du stade, qui est de 74 000 places). Haiti ouvre le score grâce à Mones Chery sur pénalty à la 36e minute. Mais en deuxième période, Cédrick Fiston marque un superbe but en réalisant une reprise de volée horizontale qui trompe le gardien Haitien. Le chronomètre pointe alors la 54e minute. Les deux équipes se séparent sur le score de un but partout.

Trois jours plus tard, la Guadeloupe affronte cette fois le Canada, toujours au Miami Orange Bowl, devant 25 000 personnes. La Guadeloupe ouvre le score grâce à son joueur vétéran Jocelyn Angloma, l'ancien international français. En effet, l'ancien joueur du PSG marque un but somptueux des 25 mètres, excentré, en faisant une chandelle qui lobe le gardien canadien, trop avancé, à la 9e minute du match. Vingt-cinq minutes plus tard, les Canadiens égalisent grâce à Ali Gerba, bien seul dans l'axe, qui ajuste magnifiquement Franck Grandel d'une puissante reprise de volée. Mais trois minutes plus tard seulement, le tourangeau David Fleurival fait un raid au milieu du terrain avec le ballon et, à 20 mètres du but, frappe fort et trompe le portier canadien au ras du poteau. La Guadeloupe créé la sensation en s'imposant 2-1.

Le troisième match s'annonce, lui, bien plus difficile. En effet, les Guadeloupéens affrontent le Costa Rica, équipe ayant absolument besoin de s'imposer pour se qualifier pour les quarts de finale. C'est ce que l'équipe d'Amérique Centrale va faire en s'imposant 1-0 grâce à un coup franc de Walter Centeno à la 13e minute, devant plus de 15 000 spectateurs, toujours au Miami Orange Bowl. Heureusement pour la Guadeloupe, elle termine dans les deux meilleurs troisièmes des groupes de cette Gold Cup 2007 et se qualifie pour les quarts de finale.

Les Guadeloupéens parviennent en demi-finale

La Guadeloupe a pour adversaire en quarts de finale le Honduras, sorti premier du groupe C devant le Mexique. Le match a lieu le 17 juin à Houston au Reliant Stadium, rempli à ras-bord par plus de 72 000 personnes. Les Guadeloupéens ouvrent une nouvelle fois le score grâce à Jocelyn Angloma, qui reprend de volée au point de penalty une remise de la tête d'un de ses partenaires. La Guadeloupe va même doubler la marque grâce au brestois Richard Socrier, qui reprend devant le but un centre venu de la droite, d'une tête piquée qui trompe le gardien hondurien. Mais à la 70e minute, le Honduras va réduire le score grâce au meilleur buteur de la compétition, Carlos Pavón qui reprend de la tête, au point de penalty, un centre victorieux venu de la droite d'Ivan Guerrero.

Les Guadeloupéens tiendront jusqu'à la fin et se qualifieront pour les demi-finales de cette Gold Cup, un stade qu'ils n'auraient jamais imaginés atteindre pour leur première participation. En demi-finale, les Guadeloupéens doivent se frotter au Mexique, l'une des deux meilleures équipes du continent avec les États-Unis. Cette tâche s'annonce alors difficile pour les Guadeloupéens. Le match a lieu le 21 juin au Soldier Field de Chicago, devant plus de 50 000 personnes. Les Guadeloupéens tiennent le match nul 0-0 en première période. Mais à la 69e minute, le défenseur Mexicain du Club América, Pavel Pardo envoie une lourde frappe des 25 mètres en plein dans la lucarne de Franck Grandel. La Guadeloupe perd le match 1-0 et est éliminée. Les Guadeloupéens n'auront pas à rougir de ce magnifique parcours qui restera comme l'un des plus grands moments du football Caribéen. Le gardien de but Franck Grandel sera élu gardien de l'équipe type du tournoi.

La Gold Cup 2009

Matches du premier tour (Groupe C - trois qualifiés par groupe de quatre équipes) :

  • Dimanche 5 juillet : Panama 1-2 Guadeloupe, à San Francisco (Californie)
  • Mercredi 8 juillet : Guadeloupe 2-0 Nicaragua, à Houston (Texas)
  • Dimanche 12 juillet : Mexique 2-0 Guadeloupe, à Phoenix (Arizona)

Quarts de finale :

  • Dimanche 19 juillet : Guadeloupe 1-5 Costa Rica, à Dallas (Texas)

Palmarès

Parcours en Gold Cup

  • 1991 : Tour préliminaire
  • 1993 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 1998 : Non inscrit
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2003 : Tour préliminaire
  • 2005 : Tour préliminaire
  • 2007 : Demi-finaliste
  • 2009 : Quart de finaliste

Parcours en Coupe de la Caraïbe

  • 1989 : 1er tour
  • 1990 : Compétition abandonnée
  • 1991 : Tour préliminaire
  • 1992 : 1er tour
  • 1993 : Tour préliminaire
  • 1994 : 3e place
  • 1995 : Tour préliminaire
  • 1996 : Non inscrit
  • 1997 : Non inscrit
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 1999 : 1er tour
  • 2001 : Tour préliminaire
  • 2005 : Tour préliminaire
  • 2007 : 4e place
  • 2008 : 3e place

Autres

Joueurs

Liste des joueurs participant à la Gold Cup 2009 du 3 au 26 juillet[4] :

Nom Equipe actuelle Date de naissance ( âge)
Gardiens de but
Marius Fausta Evolucas de Petit-Bourg Flag of Guadeloupe (local).svg 28.04.1973 (36)
Yohan Bus FC Saint-Louis Neuweg Flag of France.svg 12.02.1986 (23)
Cédric Celigny Jeunesse Evolution des Abymes Flag of Guadeloupe (local).svg 18.04.1981 (28)
Défenseurs
Cédric Avinel FC Gueugnon Flag of France.svg 11.09.1986 (22)
Miguel Comminges Cardiff City FC Flag of Wales.svg 16.03.1982 (27)
Mickaël Tacalfred Stade de Reims Flag of France.svg 23.04.1981 (28)
Eddy Viator Amiens SC Flag of France.svg 02.06.1982 (27)
Willy Laurence Etoile de Morne-à-l'eau Flag of Guadeloupe (local).svg
Meddy Lina Vannes OC Flag of France.svg 11.01.1986 (23)
Alain Vertot Etoile de Morne-à-l'eau Flag of Guadeloupe (local).svg 14.11.1972 (36)
Milieux de terrain
David Fleurival RAEC Mons Flag of Belgium.svg 19.02.1984 (25)
Stephane Auvray Nîmes Olympique Flag of France.svg 04.09.1981 (27)
Aurélien Capoue AJ Auxerre Flag of France.svg 28.02.1982 (27)
Ivy Pied La BR Flag of France.svg
Ludovic Sylvestre FK Mladá Boleslav Flag of the Czech Republic.svg 05.02.1984 (25)
Grégory Gendrey Vannes OC Flag of France.svg 07.10.1986 (22)
Lery Hanany Racing Club de Basse-Terre Flag of Guadeloupe (local).svg 01.10.1982 (26)
Jean-Luc Lambourde Amical Club de Marie-Galante Flag of Guadeloupe (local).svg 10.04.1980 (29)
Attaquants
Alexandre Alphonse FC Zurich Flag of Switzerland.svg 17.06.1982 (27)
Mickaël Antoine-Curier Hamilton Academical Flag of Scotland.svg 05.03.1983 (26)
Loïc Loval FC Utrecht Flag of the Netherlands.svg 28.09.1981 (28)
Ludovic Gotin CS Moulien Flag of Guadeloupe (local).svg 05.07.1985 (23)
Sélectionneur
Roger Salnot Flag of Guadeloupe (local).svg

Références

  1. L'Alsace, 25 mars 2009, « A la demande du RC Strasbourg, James Fanchone, qui devait honorer sa première cape en équipe de Guadeloupe mardi à Caen en amical face au Stade Malherbe, a décliné l'invitation. Le club strasbourgeois ne souhaite pas que son meilleur buteur s'expose à une blessure avec une sélection non reconnue par les instances internationales, alors que le sprint final est engagé en Ligue 2. »
  2. Gaspard Brémond, « Richard Socrier veut faire danser la Guadeloupe à Miami », Ouest France, le 6 juin 2007.
  3. « RFO parle de la participation de la Guadeloupe à la Gold Cup », le 4 juin 2007.
  4. L'équipe à la Gold Cup 2009 sur antilles-sport.com

Articles connexes

Lien externe

(fr) Site officiel de la Sélection

  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Guadeloupe Portail de la Guadeloupe
Ce document provient de « %C3%89quipe de Guadeloupe de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de Guadeloupe de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.