Equipe du Japon de football


Equipe du Japon de football

Équipe du Japon de football

Japon Japon
Logo
Couleurs bleu et blanc
Classement FIFA Augmentation 39e (5 Août 2009)[1]
Entraîneur Japon Takeshi Okada
Record de sélections Masami Ihara : 122
Meilleur buteur Kunishige Kamamoto : 75
Premier match officiel 9 mai 1917
Japon 0 - 5 Flag of the Republic of China 1912-1928.svg République de Chine
Plus large victoire 27 septembre 1967
Japon 15 - 0 Flag of the Philippines.svg Philippines
Plus large défaite 10 septembre 1917
Japon 2 - 15 Flag of the Philippines.svg Philippines
Coupe du Monde Phases finales : 3
Meilleur résultat: Huitième de finaliste en 2002
Coupe d'Asie Vainqueur en 1992, 2000 et 2004
Jeux Olympiques Meilleur résultat :
médaille de bronze en 1968
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile

L'équipe du Japon de football (サッカー日本代表) est sous l'égide de la Fédération du Japon de football (日本サッカー協会).

Histoire

Les débuts du Japon

Le premier match officiel de l’équipe du Soleil Levant fut joué le 9 mai 1917 contre la République de Chine, et se solda par une défaite nipponne 0-5. Quelques mois après, le 10 septembre de la même année, le Japon enregistra sa plus large défaite de son histoire footballistique, contre les Philippines, à domicile, sur le score de 15 buts à 2. La Fédération du Japon de football est fondée en 1921. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1929 et est membre de l'AFC depuis 1954. La plus large victoire des Japonais fut une vengeance, contre les Philippines, le 27 septembre 1967, à domicile, sur le score de 15 buts à 0. Il faudra attendre 1988 pour voir l’équipe du Japon de football participer à une compétition internationale.

L’empire du Soleil Levant s’affirme dès 1988 à 1996

Le premier tournoi où l’équipe du Japon de football participe fut la Coupe d'Asie des nations de football 1988, au Qatar. Le Japon est sorti dès le premier tour de la phase finale, ne prenant qu’un point contre l’Iran. Durant la période 1988-1996, le Japon ne participa à aucune Coupe du Monde de football. En 1992, fort de cette première expérience au niveau continental, le Japon, qui est le pays hôte, réussit à passer le premier tour, puis bat en demi 3-2 (après prolongation) la Chine, et remporte le trophée 1-0 (but de Takuya Takagi à la 6e minute), contre le tenant du titre, l’Arabie saoudite. En 1996, le Japon est tenant du titre. Il réussit à passer le premier en terminant premier du groupe, mais doit s’incliner 2-0 en quarts de finale contre le Koweït.

28 octobre 1993 : la « tragédie » de Doha

Il est nécessaire d’insister sur ce point : cela concerne les qualifications pour la Coupe du monde de football 1994, aux États-Unis. Pour les Japonais, le 28 octobre 1993 restera un jour gravé dans les mémoires. Il suffisait aux Japonais de gagner le match contre l’Irak pour se qualifier pour la Coupe du Monde 1994. Dans le match, l’équipe du Japon de football prit l’avantage par Kazuyoshi Miura mais l’Irak égalisa juste avant la mi-temps. Puis Masashi Nakayama redonne l’avantage. A la 90ème minute, le Japon menait 2-1, et en plus elle connaissait les autres résultats (Arabie Saoudite - Iran 4-3, Corée du Sud - Corée du Nord 3-0). Mais l’impensable arriva. Dans les ultimes secondes, l’Irak récupère une balle, et se procure un corner, corner qui donne le but à l’Irak et élimine le Japon. Le score final est de 2-2. L’auteur de manga Yoichi Takahashi, créateur du célèbre Olive et Tom, dans la série Captain Tsubasa - World Youth, commence la série (tome 1) sur cette épisode tragique pour le Japon, il représente les joueurs nippons écroulés, ayant conscience d’avoir raté de peu la Coupe du Monde de football. C’est sur cet événement que débute la série Captain Tsubasa World Youth.

Le Japon, l’ascension du football qui l’a amené au sommet mondial

Sa première participation est assez récente, en 1998 en France. Les Japonais, inexpérimentés malgré le talent d'un jeune joueur de 21 ans nommé Hidetoshi Nakata, repartent avec 3 défaites (0-1 contre l’Argentine, 0-1 contre la Croatie, et 1-2 contre la Jamaïque). Du fait de la rapide ascension du Japon, il fut invité en 1999 par la CONMEBOL à participer à la Copa América 1999 au Pérou, où elle fut éliminée dès le premier tour. En 2000, le Japon remporta la Coupe d’Asie des nations 2000, au Liban pour la deuxième fois de son histoire. Deux ans plus tard, lors de sa Coupe du Monde, co-organisée avec sa sœur ennemie, la Corée du Sud, l'équipe japonaise a d'autres ambitions. Un an avant le grand rendez-vous, l’équipe du Japon de football atteint la finale de la Coupe des Confédérations 2001 (battue par la France). En 2002, le Japon, entraîné par Philippe Troussier, sort premier de son groupe (2-2 contre la Belgique, 1-0 contre la Russie, 2-0 contre la Tunisie) avant de se faire éliminer en huitièmes de finale par la Turquie (0-1, but de Ümit Davala). Le Japon remporta pour la troisième fois la Coupe d’Asie des nations sur la Chine, pays organisateur, en finale, sur le score de 3 buts à 1. Enfin en 2006, le Japon dirigé par Zico se montre décevant. Elle repart d’Allemagne qu’avec un point (0-0 contre la Croatie) et deux défaites (1-3 contre l’Australie et 1-4 contre le Brésil).

Le Japon depuis 2006

L’équipe du Japon de football est considérée comme l'une des meilleures équipes de football du continent asiatique, avec la Corée du Sud et l'Iran, malgré son nombre de participations à la Coupe du monde assez limité. Le Japon continue à progresser. Depuis la réussite de Hidetoshi Nakata en Italie, les clubs européens ont tendance à de plus en plus importer des joueurs japonais (comme Daisuke Matsui au MUC 72 puis à l'ASSE et maintenant au Grenoble Foot 38), notamment pour récupérer le droit d'image. Depuis que Nakata est parti à la retraite malgré son jeune âge, le Japon compte sur Shunsuke Nakamura, le nouveau numéro 10, un gaucher à la précision chirurgicale... En 2007, le Japon, tenant du titre continental, réussit à sortir premier de son groupe, en quarts il bat l’Australie aux tirs au but, mais doit s’incliner en demi contre l’Arabie Saoudite 2-3, et prend la quatrième place lors de cette compétition remportée par la surprenante équipe d'Irak.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Tour préliminaire
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Tour préliminaire
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : 1er tour
  • 2002 : 8e de finale
  • 2006 : 1er tour
  • 2010 : Qualifiée pour le 1er tour

Parcours en Coupe d'Asie

  • 1956 : Non inscrit
  • 1960 : Non inscrit
  • 1964 : Non inscrit
  • 1968 : Tour préliminaire
  • 1972 : Non inscrit
  • 1976 : Tour préliminaire
  • 1980 : Non inscrit
  • 1984 : Non inscrit
  • 1988 : 1er tour
  • 1992 : Vainqueur
  • 1996 : Quart de finale
  • 2000 : Vainqueur
  • 2004 : Vainqueur
  • 2007 : 4e place

Participation à la Copa América

Participation à la Coupe des Confédérations

Sélectionneurs nationaux

  • Hirokazu Ninomiya : 1951
  • Shigemaru Takakoshi : 1951 - 1956
  • Hidetoshi Takahashi : 1957
  • Shigemaru Takakoshi : 1958 - 1959
  • Taizô Kawamoto : 1958
  • Hidetoki Takahashi : 1960 - 1962
  • Ken Naganuma : 1962 - 1969
  • Shunichirô Okano : 1970 - 1971
  • Ken Naganuma : 1972 - 1976
  • Hiroshi Ninomiya : 1976 - 1978
  • Yukio Shimomura : 1979 - 9 mai 1980
  • Masashi Watanabe : 15 mai 1980 - 1980
  • Saburô Kawabuchi : 10 octobre 1980 - 1981
  • Takaji Mori : mai 1981 - 11 novembre 1985
  • Yoshinobu Ishii : mai 1986 - octobre 1987
  • Kenzô Yokoyama : janvier 1988 - juillet 1991
  • Marius Johan Ooft : mai 1992 - octobre 1993
  • Paulo Roberto Falcão : mai 1994 - octobre 1994
  • Shû Kamo : janvier 1995 - octobre 1997
  • Takeshi Okada : octobre 1997 - juillet 1998
  • Philippe Troussier : octobre 1998 - juillet 2002
  • Zico : août 2002 - juin 2006
  • Ivica Osim : juillet 2006 - novembre 2007
  • Takeshi Okada : décembre 2007 - ...

Grands joueurs du passé

Équipe 2009

Nom Poste Date de naissance Taille Poids Club Sélection(s)
1 Seigo Narazaki Gardien 15/04/76 1,87 80 Nagoya Grampus (Japon Japon) 64
18 Ryuta Tsuzuki Gardien 18/04/78 1,85 81 Urawa Red Diamonds (Japon Japon) 5
23 Eiji Kawashima Gardien 20/03/83 1,85 80 Kawasaki Frontale (Japon Japon) 3
22 Yuji Nakazawa Défenseur 25/02/78 1,87 78 Yokohama F. Marinos (Japon Japon) 86
5 Satoshi Yamaguchi Défenseur 29 1,78 74 Gamba Ōsaka (Japon Japon) 0
4 Tanaka Marcus Tulio Défenseur 24/04/81 1,85 82 Urawa Red Diamonds (Japon Japon) 22
3 Yuichi Komano Défenseur 25/07/81 1,72 76 Júbilo Iwata (Japon Japon) 42
20 Yasuyuki Konno Défenseur 25/01/83 1,78 73 F.C. Tokyo (Japon Japon) 27
15 Yuto Nagatomo Défenseur 12/09/86 1,70 65 F.C. Tokyo (Japon Japon) 11
21 Tomoaki Makino Défenseur 27/03/87 1,82 77 Sanfrecce Hiroshima (Japon Japon) 0
6 Atsuto Uchida Défenseur 27/03/88 1,76 62 Kashima Antlers (Japon Japon) 19
27 Hideo Hashimoto Milieu 21/05/79 1,73 68 Gamba Ōsaka (Japon Japon) 8
14 Kengo Nakamura Milieu 31/10/80 1,75 67 Kawasaki Frontale (Japon Japon) 32
8 Daisuke Matsui Milieu 11/05/81 1,75 64 Grenoble Foot 38 (France France) 15
2 Yuki Abe Milieu 06/09/81 1,77 77 Urawa Red Diamonds (Japon Japon) 33
11 Keiji Tamada Attaquant 11/04/80 1,73 67 Nagoya Grampus (Japon Japon) 57
12 Kisho Yano Attaquant 05/04/84 1,85 76 Albirex Niigata (Japon Japon) 12
9 Shinji Okazaki Attaquant 16/04/86 1,73 70 Shimizu S-Pulse (Japon Japon) 9
13 Shinzo Koroki Attaquant 31/07/86 1,75 67 Kashima Antlers (Japon Japon) 4

Meilleurs buteurs

  1. Kunishige Kamamoto 75 buts (1964-1977)
  2. Kazuyoshi Miura 56 " (1990-2000)
  3. Hiromi Hara 37 " (1978-1988)
  4. Takuya Takagi 27 " (1992-1997)
  5. Kazushi Kimura 26 " (1979-1986)

Record de sélections

  1. Masami Ihara 122 sélections (1988-1999)
  2. Yoshikatsu Kawaguchi 116 " (depuis 1997)
  3. Yuji Nakazawa 90 " (depuis 1999)
  4. Kazuyoshi Miura 89 " (1990-2000)
  5. Shunsuke Nakamura 87 " (depuis 2000)
  6. Alessandro dos Santos 82 " (2002-2006)
  7. Yasuhito Endo 79 " (depuis 2002)
  8. Satoshi Tsunami 78 " (1980-1995)
  9. Hidetoshi Nakata 77 " (1997-2006)
  10. Kunishige Kamamoto 76 " (1964-1977)

Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, Août 2009. Consulté le 5 août 2009.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « %C3%89quipe du Japon de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe du Japon de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.