Espace Numérique De Travail


Espace Numérique De Travail

Espace numérique de travail

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ENT.

Un espace numérique de travail ou environnement numérique de travail (ENT) est un point d'accès au système d'information des établissements d'enseignement français. Cet article se concentre principalement sur les établissements scolaires du secondaire.

Sommaire

Définitions

Une première définition issue du SDET[1] (« schéma directeur des environnements de travail »), document de cadrage réalisé par le ministère français de l'Éducation nationale : « un espace numérique de travail désigne un dispositif global fournissant à un usager un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son activité. Il est un point d’entrée pour accéder au système d’information de l’établissement ou de l’école ».

Une seconde définition : l’ENT est le service en ligne accessible depuis n'importe quel navigateur connecté à l'Internet qui assemble les services numériques adaptés aux catégories d'utilisateurs : s'informer, produire des informations, consulter des ressources, organiser son travail, communiquer, travailler seul ou en groupe, apprendre, accompagner la scolarité de ses enfants, etc.

Ces services peuvent provenir :

  • de leur organisation d’appartenance (rectorat, ministère, ESEN) ;
  • d’une organisation partenaire (collectivité, mécène, etc.) ;
  • d’un éditeur public (CRDP) ou privé.

Aux partenaires, État et régions, de se partager le financement des différents services offerts et des actions d'accompagnement nécessaires à la diffusion des usages.

L’ENT comporte un socle, lequel permet l’accès à un ensemble de services applicatifs qui sont articulés avec le socle.

L'ENT est, parfois, également appelé « bureau virtuel » ou « portail de services ».

Il est accessible de deux manières :

  • en local : installé dans une structure (école, entreprise), il nécessite l'intervention en interne d'un technicien informatique et empêche dans la plupart du temps la coordination avec un acteur extérieur à l'entité utilisant l'ENT ;
  • en extérieur : il est implanté sur un serveur accessible par tous de manière authentifiée. Ce service peut-être facturé comme un abonnement (ASP) ou être construit et maintenu par l'institution qui finance l'ENT.

Selon Dominique Cavet, directeur adjoint des ressources et de l'ingénierie documentaire du CNDP, l'ENT est un dispositif global fournissant à un usager un point d'accès à travers les réseaux à l'ensemble des ressources et des servives numériques en rapport avec son activité. Il est un point d'entrée pour accéder au système d'information de l'établissement scolaire.

Objectifs principaux

Ils sont nombreux :

  • moderniser l'État en permettant à chaque agent de mieux piloter son système d'information (pour manager, gérer, enseigner, etc.) ;
  • moderniser le service public en offrant à tous les usagers et à leurs familles des services numériques pour apprendre ou accompagner la scolarité de leurs enfants ;
  • familiariser les élèves avec des usages des technologies qui non seulement leur permettent de mieux apprendre mais encore de mieux comprendre la société de la connaissance dans laquelle ils auront à prendre place ;
  • rendre possible par tous et pour tous le recours à des formes d’enseignement et d’apprentissage alternatives.

Avantages

Les ENT permettent à chaque utilisateur de travailler à l’extérieur de l’établissement dans des conditions optimales, de disposer d’un espace personnel de travail, de travailler en groupe.

Ils facilitent également l’organisation de la vie scolaire, permettent un accroissement de l’utilisation des technologies de l'information et de la communication dans l’établissement, favorisent l’autonomie de celui-ci, permettent la réduction des coûts d’assistance et de maintenance, influent sur la variation des pratiques pédagogiques, accentuent l’ouverture des établissements vers l'ensemble des membres de la communauté scolaire (parents d’élèves, conseillers d'orientation, ouvriers en charges de la maintenance, etc.).

De plus, l'ENT est un instrument de décloisonnement des activités d'apprentissage :

  • décloisonnement dans le temps : articuler le temps de la classe avec d'autres temps (continuité pédagogique) ;
  • décloisonnement dans l'espace : travailler en tout lieu de l'établissement scolaire et plus largement en tout lieu connecté à Internet ;
  • décloisonnement social : structure qui met en relation tous ses utilisateurs.

Moyens à mettre en œuvre

L’intégration d’un ENT dans un établissement scolaire pose la question des moyens à mettre en œuvre pour la réussite d’un tel projet. Des moyens techniques, humains, juridiques et financiers doivent venir répondre aux questions soulevées.
Du point de vue technique, il s’agit tout d’abord d’assurer l’équipement des établissements, c’est-à-dire le renforcement des parcs informatiques et le bon fonctionnement des réseaux. Ensuite, la mise en place d’un ENT se traduit concrètement par la possibilité d'accéder à une plate-forme commune, et la distribution des comptes d’utilisateurs. Enfin, il faut mettre en place une structure d’assistance et de maintenance aux utilisateurs.

Il existe à ce titre plusieurs façons de déployer un ENT  :

  • En déployant une plateforme centralisée (le plus souvent en ASP (Application Service Provider : il s'agit du mode hébergé, l'établissement scolaire laisse le côté technique au prestataire de services (Voir article du CNPD sur "l'Intranet s'en mèle" : SommaireArticle sur Netasp). Cette solution est certainement la plus exigeante dans la mesure où l'ensemble des membres de la communauté scolaire réclament une qualité de service équivalente à celle qui sont offerts dans la sphère privée. Les coûts financiers de cette qualité de service ne pouvant être financés par la publicité ou l'exploitation des données personnelles, d'autres sources de financement doivent être trouvées. Les collectivités locales sont généralement celles qui assurent ce financement. Une étude réalisée par la Caisse des Dépôts à ce sujet ([1]) montre que des économies liées notamment à la dématérialisation des échanges peuvent compenser les coûts de l'ENT.
  • En local, très pénalisant pour l'interopérabilité avec d'autres solutions et exigeant l'intervention d'un technicien, la mise à disposition d'une salle des machines avec serveurs, des solutions de sauvegardes, etc. Pour les établissements, c'est l'assurance de tout contrôler mais cela a un coût "humain" élevé (souvent lié en partie au bénévolat), limite la qualité de service (en soirée, les week-ends et durant les vacances) et comporte des risques juridiques importants pour les chefs d'établissement sur des sujets aussi sensibles que l'exploitation des données personnelles, la sauvegarde des données, etc.

Les moyens humains se traduisent avant tout par la pleine participation de l’ensemble des acteurs à la conception de l’ENT de l’établissement : les partenaires (Éducation Nationale, collectivités locales, éditeurs, partenaires privés…) comme les utilisateurs (personnels de l’établissement, élèves, parents). Il faut ensuite assurer la formation des utilisateurs aux fonctionnalités d’un ENT pour l’intégration la plus efficace possible de ce nouvel outil. Il faut enfin mettre en place une structure d’échange et de mutualisation pour permettre aux acteurs de collaborer et de partager les différentes expériences.

Sur le plan juridique, il s’agit de mettre en place trois grands moyens. Tout d’abord, face aux morcellements des responsabilités (par exemple : les collectivités territoriales sont responsables de l’équipement et de son financement, alors que l’Éducation Nationale a en charge la dimension pédagogique et la formation des enseignants), il faut mettre en place un partenariat formalisé entre les différents acteurs pour avoir une vision globale du projet ENT. Il s’agit ensuite d’acquérir par appel d'offres les droits d’auteurs et les licences d’utilisation des ressources pédagogiques ou administratives et des logiciels. Enfin, la définition de règles communes de fonctionnement et la rédaction d’une charte d’utilisation sont indispensables afin de contrôler l'utilisation qui est faite des données personnelles.

Quant aux moyens financiers, ils doivent être affectés à trois domaines principaux : l’équipement des établissements, l’assistance et la maintenance et l’acquisition des droits et des licences d’utilisation. L'utilisation de logiciels libres permet de limiter le budget à la maintenance du matériel, mais demande de financer une communauté de développeurs assez conséquente pour disposer d'une qualité de service optimum et fédérer les différentes contributions.

Fonctions et usages

Les ENT s’adressent à l’ensemble de la communauté éducative, lesquels peuvent également inviter des usagers externes à l’établissement.

Les utilisateurs ont accès à des services vie scolaire (emploi du temps de la classe, consultation et gestion des notes, autoévaluation, relations avec les parents…), la vie de l’établissement (voyages scolaires, activités associatives et périscolaires…) et les relations pédagogiques entre enseignants et élèves (mise à disposition de ressources pédagogiques, tutorat, gestion du B2i, cahier de texte de la classe, enseignement à distance…). Ils ont également des services de base, tels que la mise à disposition d’outils de communication (courrier électroniques, forums de discussions…), la possibilité de consulter les annuaires de l’établissement et de l’académie, l’accès à un carnet d’adresses, la mise à disposition d’un espace de stockage de fichiers privés, d’un agenda personnel, etc.

De nombreuses initiatives autour d'outils apportant une ou plusieurs de ces fonctions sans être complètement un ENT ont permis de faire naitre des usages innovants. Ils se révèlent très utiles et facilitent le travail d'accompagnement du changement nécessaire au moment du déploiement de l'ENT.

Schéma directeur des espaces numériques de travail (SDET-V2)

Le SDET est piloté par la Direction de la Technologie et s’inscrit dans le S3IT (Schéma stratégique des systèmes d’information et de télécommunication). Il s’adresse aux acteurs des projets ENT et est destiné à être un guide dans les mises en place techniques, organisationnelle et fonctionnelle.

Ayant fait l’objet d’une remise à jour en 2006, ce document a pour ambition de devenir un instrument de dialogue entre les différents partenaires des projets. L'ensemble des documents sont également mis en référence dans les appels d'offres de généralisation des ENT.

Cellule d'animation ENT

Depuis septembre 2003, la cellule d'animation[2] ENT a été mise en place par la Caisse des Dépôts, dans le cadre de ses activités d'intérêt général, et la sous-direction des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement afin d'accompagner les projets ENT portés conjointement (collectivité(s)/rectorat). Ce dispositif vise à mettre en place une structure d’échange et de mutualisation qui accompagne les projets ENT vers la généralisation et opère un suivi des usages. L'ensemble des projets fait l'objet d'une évaluation partagée. Cette évaluation repose notamment sur un marquage des plateformes industrielles d'ENT permettant d'évaluer les accès et les usages selon des critères établis nationalement par les porteurs de projet ENT.

De nombreuses études sont réalisées dans le cadre de la cellule pour soutenir la généralisation des ENT. De nouveaux projets territoriaux (regroupant collectivités et rectorats) rejoignent régulièrement le dispositif en signant un partenariat formalisé.

Bilan des projets

Vingt-trois projets ENT du secondaire sont actuellement soutenus par le ministère de l’Éducation nationale et la Caisse des Dépôts. Dix projets généralisent les ENT sur l'ensemble de leur territoire (l'Alsace, l'Auvergne, Midi-Pyrénées, l'Île de France, la Lorraine, la Picardie, la Haute-Marne, les Alpes-Maritimes, l'Isère, la Loire).

Sur le plan technique, le mode de diffusion en ASP est celui qui est le plus souvent retenu lors des appels d'offres. Les solutions sont éprouvées sur des populations importantes (150 000 comptes en Alsace par exemple). L'alimentation automatique des annuaires ENT a été mise en place à la rentrée 2007 sur de nombreux territoires accompagnés par la cellule d'animation ENT. Cette procédure d'alimentation permet aux chefs d'établissements qui en bénéficient de réaliser leur déclaration CNIL de manière simplifiée en ligne.

Globalement, l'ENT touche la communauté scolaire dans sa définition la plus large, professeurs et élèves, mais également tous ceux qui accompagnent cette relation : personnels d'encadrement, parents, CPE, EMOP (équipes mobiles d'ouvriers professionnels), conseillers d'orientation, maîtres d'apprentissage, infirmières, etc. Chacun y trouve un moyen d'accéder à des informations pertinentes, à mieux communiquer et mieux accompagner les élèves dans leur quotidien.

Dès lors, la mise en place d’un ENT soulève les questions suivantes : un tel projet peut-il diversifier les méthodes pédagogiques actuelles ? Apportera-t-il de nouveaux moyens de transmission des connaissances ? Les descriptions d’expériences prouvent que, quand les besoins des élèves et des enseignants ainsi que les objectifs de travail sont bien déterminés, les avantages des ENT sont indéniables[réf. nécessaire] : un meilleur cadre, une relation professeur/élève plus souple, une autonomie plus grande de l’élève et un suivi plus individualisé de la part de l’enseignant, une mutualisation du travail de chacun, une possibilité pour les parents de mieux suivre leur enfant et, pour l'ensemble de la communauté scolaire, de trouver un outil qui facilite le fonctionnement de l'établissement. C'est pourquoi de plus en plus de collectivités locales s'intéressent au financement de ces plateformes.

Cependant, de nombreuses questions restent en suspens sur la sécurisation des données personnelles. Comment, pour un parent, avoir la garantie qu'un ENT préserve la vie privée et les données personnelles de son enfant ? Quelles obligations pour l'archivage des données ? Reste également la question, pour chaque territoire, de savoir qui doit prendre en charge la maintenance des ordinateurs et des réseaux dans chaque établissement (TOS informatique) ? En l'absence de réponse à cette question, les partenariats locaux établis restent fragiles et se tendent à chaque négociation comme se fut le cas lors des négociations des contrats projet État/Région[réf. nécessaire].

L'objectif d'offrir un support efficace aux TICE dans les établissements reste assez fédérateur pour que les partenaires continuent d'avancer dans la mise à dispositions d'ENT aux usagers en consensus avec l'ensemble des acteurs.

Sources

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Espace num%C3%A9rique de travail ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Espace Numérique De Travail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Espace numerique de travail — Espace numérique de travail Pour les articles homonymes, voir ENT. Article principal : Technologies de l information et de la communication pour l éducation. Un espace numérique de travail ou environnement numérique de travail (ENT) est un… …   Wikipédia en Français

  • Espace numérique de travail — Pour les articles homonymes, voir ENT. Un espace numérique de travail ou environnement numérique de travail ou « bureau virtuel » ou « portail de services » (ENT) est un CMS respectant un cahier des charges réalisé dans le… …   Wikipédia en Français

  • Travail collaboratif — Le travail est souvent naturellement collectif et collaboratif, c est à dire qu il fait interagir plusieurs acteurs pour la réalisation de tâches qui visent à atteindre un but commun. La notion de travail collaboratif désigne aujourd hui un… …   Wikipédia en Français

  • Espace Colorimétrique — Cet article fait partie de la série Photographie …   Wikipédia en Français

  • Espace colorimetrique — Espace colorimétrique Cet article fait partie de la série Photographie …   Wikipédia en Français

  • ESPACE (CONQUÊTE DE L’) - Lanceurs et vaisseaux spatiaux — Les véhicules de lancement sont des vaisseaux autopropulsés, du type «plus lourd que l’air», utilisés pour mettre un vaisseau secondaire ou une charge utile sur une trajectoire balistique. Ils sont proches parents des engins antérieurs, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Espace Public Numérique — Un espace public numérique (EPN) est une structure d accueil du public, à but non lucratif, pour l initiation à l informatique et aux technologies de l information et de la communication. Ce nom a d abord été un label français, dont le terme s… …   Wikipédia en Français

  • Espace public numerique — Espace public numérique Un espace public numérique (EPN) est une structure d accueil du public, à but non lucratif, pour l initiation à l informatique et aux technologies de l information et de la communication. Ce nom a d abord été un label… …   Wikipédia en Français

  • Travail à distance — Télétravail Le télétravail est l une des formes du « travail hors les murs » ou « travail à distance ». Il se pratique en continu, en mode alterné ou occasionnellement est est défini comme : une forme d organisation ou de …   Wikipédia en Français

  • Travail à domicile — Télétravail Le télétravail est l une des formes du « travail hors les murs » ou « travail à distance ». Il se pratique en continu, en mode alterné ou occasionnellement est est défini comme : une forme d organisation ou de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.