Etienne Œhmichen


Etienne Œhmichen

Étienne Œhmichen

Étienne Œhmichen (prononciation : [ømiʃɛn]), né à Châlons-sur-Marne le 15 octobre 1884 et mort à Paris le 10 juillet 1955, est un ingénieur français. Il est considéré par certains comme l'inventeur de l'hélicoptère, mais Oehmichen disait modestement : « Je ne suis pas l'inventeur de l'hélicoptère. Le seul, c'est Léonard de Vinci, lorsqu'il dessina sa machine volante à aile tournante, en 1486[1]. »

Sommaire

Biographie

Étienne Œhmichen, fils du colonel Œhmichen, au 25éme régiment d'artillerie, qui dirigera l’ École d'application de l'artillerie de Châlons à partir de 1891, arriva dans le pays de Montbéliard en 1897 après le décès de son père à l'âge de 13 ans et y fit ses études avant d'être diplômé de l'École centrale Paris. Il fit des études sur l’aérodynamique, la cinématographie, la zoologie et la paléontologie. Il effectua le 4 mai 1924 à Arbouans (pays de Montbéliard, Doubs) le premier kilomètre en circuit fermé pour hélicoptère, avec son laboratoire volant n°2, décollage et atterrissage à la verticale. En 1939 il devient professeur. Il fut titulaire de la chaire d’aérolocomotion mécanique et biologique au Collège de France. Il repose, depuis 1956, à Arbouans, où il fit son vol historique.

Ses travaux

La dynamo

Après son passage à la Société alsacienne de construction mécanique (devenue Alstom) à Belfort, il crée son atelier Oehmichen-Peugeot, en association avec Peugeot, à Valentigney, où il améliore la dynamo inventée par Zénobe Gramme en remplacement des phares à acétylène des premières voitures. Il invente également les premiers feux de croisement (brevet jamais déposé).

Le char d'assaut

En 1914, il participe aux combats dans les tranchées. Décoré de la Croix de Guerre et de la Légion d'honneur, en 1917, il collabore aux premiers chars de combat produits par Peugeot.

Autres travaux

Il s’intéresse aussi à l'électrité et invente les travaux sur l’électricité et la lumière. Cette passion le conduira à créer le premier stroboscope électrique et une caméra capable de saisir 1 000 images en une seconde. De même, son intérêt pour l’air lui permettra de concevoir le canon à air comprimé.

Voilure tournante Laboratoire volant, Monohélicoptère, Hélicostat

  • 1921 : Il approfondit ses théories sur le vol ascensionnel et met au point ses prototypes, financés par les contrats d'Etat. Il effectue un premier vol aux commandes d'un appareil de type Cornu doté d'un ballon Zodiac gonflé à l'hydrogène, pendant 1 minute, à 10 mètres de hauteur, dans un engin à voilure tournante, c'est les prémisses de l'hélicostat...
Oehmichen N°2 1922
  • 1924 : Le 4 mai, avec son deuxième prototype, il réalise le premier kilomètre en circuit fermé sur le terrain d'Arbouans (aujourd'hui aérodrome de Montbéliard). L'appareil comporte 12 hélices. La même année, il réalise un vol stationnaire de 3 minutes, puis un autre vol avec passager.
  • 1928 il réalise un monohélice autostable Monohélicoptère comportant un systéme brevetet d'autostabilisation.
  • 1930 : Les marchés de l'Etat s'interrompent (« Les hélicoptères n'ont pas d'avenir. »). Oehmichen continue de déposer des brevets, dont les fabricants modernes ont pu ensuite s'inspirer. Il poursuit ses recherches sur l'hélicostat, mêlant les techniques de l'hélicoptère et du dirigeable, sans parvenir à convaincre les responsables de l'aéronautique. Dans sa conférence du 20 mai 1937 à l'Institut colonial Français, il précise son attachement à l'hélicostat qui est selon lui la seule solution qui puisse assurer la sécurité aérienne.

Notes et références

  1. Montbéliard, Terre d'Inventeurs, Etienne Œhmichen, l'inventeur de l'hélicoptère, 2003-09-19 (Montbeliard.com : consulté le 2007-02-04)
  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La vie rémoise
  • Puissance 29, magazine de la communauté d'aggmomération du pays de Montbéliard
  • Toute l'Aviation par Elmond Bland Ingénieur de Centrale, capitaine aviateur. Préface de Laurent Eynac. Edition par La société parisienne d'Edition 1930-1931.

Liens externes

  • Portail de la Franche-Comté Portail de la Franche-Comté
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « %C3%89tienne %C5%92hmichen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etienne Œhmichen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Étienne Œhmichen — Étienne Edmond Œhmichen (prononciation : [ømiʃɛn]), né à Châlons sur Marne le 15 octobre 1884 et mort à Paris le 10 juillet 1955, est un ingénieur français. Il est considéré par certains comme l inventeur de l hélicoptère …   Wikipédia en Français

  • Étienne Œhmichen — [e.tjɛn ømiʃɛn] (* 15. Oktober 1884 in Châlons sur Marne; † 10. Juli 1955 in Paris) war ein französischer Ingenieur und Hubschrauberkonstrukteur. Leben Oemichen …   Deutsch Wikipedia

  • Etienne Oehmichen — Étienne Œhmichen Étienne Œhmichen (prononciation : [ømiʃɛn]), né à Châlons sur Marne le 15 octobre 1884 et mort à Paris le 10 juillet 1955, est un ingénieur français. Il est considéré par certains comme l inventeur de l hélicoptère, mais… …   Wikipédia en Français

  • Étienne Oehmichen — Étienne Œhmichen Étienne Œhmichen (prononciation : [ømiʃɛn]), né à Châlons sur Marne le 15 octobre 1884 et mort à Paris le 10 juillet 1955, est un ingénieur français. Il est considéré par certains comme l inventeur de l hélicoptère, mais… …   Wikipédia en Français

  • Etienne Oehmichen — Étienne Œhmichen (* 15. Oktober 1884 in Châlons sur Marne; † 10. Juli 1955 in Paris) war ein französischer Ingenieur und Hubschrauberkonstrukteur. Leben Er studierte in École centrale Paris. Am 18. Februar 1921 absolvierte er seinen ersten… …   Deutsch Wikipedia

  • Étienne Oehmichen — Étienne Œhmichen (* 15. Oktober 1884 in Châlons sur Marne; † 10. Juli 1955 in Paris) war ein französischer Ingenieur und Hubschrauberkonstrukteur. Leben Er studierte in École centrale Paris. Am 18. Februar 1921 absolvierte er seinen ersten… …   Deutsch Wikipedia

  • Voilure tournante — d un hélicoptère Une voilure tournante est l élément sustentateur en mouvement d un aérodyne. Il s agit principalement du ou des rotor(s) principal(aux) équipant les hélicoptères ou les autogires. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'hélicoptère et des voilures tournantes — Article principal : Hélicoptère. L histoire de l hélicoptère et des voilures tournantes commence au début du XXe siècle, comme pour l avion. Mais l insuffisance de la puissance des moteurs et les problèmes de stabilité rendent les… …   Wikipédia en Français

  • Quadrirotor — Le X UFO, jouet radio commandé quadrirotor. Un quadrirotor est un aéronef à voilure tournante comportant quatre rotors pour sa sustentation. Les quatre rotors sont généralement placés aux extrémités d une croix. Afin d éviter à l appareil de… …   Wikipédia en Français

  • 1921 en aéronautique — Années : 1918 1919 1920  1921  1922 1923 1924 Décennies : 1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.