Expo 67


Expo 67

Exposition universelle de 1967

La Place des Nations, où se sont déroulées les cérémonies d'ouverture et de fermeture d'Expo 67.
L'ancien Pavillon des États-Unis sur l'Île Sainte-Hélène, devenu la Biosphère
Fichier:RCMP officer Expo 67.jpg
Policier et foule devant le pavillon du Québec
L'ancien Pavillon de la France, devenu le Casino de Montréal

L'Expo 67 de Montréal fut une exposition universelle (de catégorie A) tenue en 1967 sur le thème de « Terre des Hommes » (anglais : Man and his World). Ces grandes expositions sont tenues depuis le milieu du XIXe siècle et servent à mettre en valeur les réalisations technologiques et industrielles des pays hôtes.

Sommaire

Description détaillée

Le 13 novembre 1962, le Bureau international des expositions a choisi le Canada pour être l'hôte de l'exposition universelle de 1967 (Expo 67). De 1963 à 1969, Expo 67 fut dirigée par le conseil d'administration de la Compagnie canadienne de l'Exposition universelle (CCEU) qui, elle, relevait du ministère de l'Industrie et du Commerce sous le gouvernement Jean Lesage dont le représentant du Québec était M. André Rousseau.

Coïncidant avec le centième anniversaire de la Confédération canadienne et le 325e anniversaire de la ville de Montréal, Expo 67 fut sans contredit un événement marquant de l'histoire de la ville. D'une durée de six mois (du 28 avril au 27 octobre 1967), l'exposition a accueilli près de 50 millions de visiteurs et, au total, 61 pays y participèrent sous le thème Terre des hommes. L'idée de ce thème provient du récit du même nom d'Antoine de Saint-Exupéry. Près de 90 pavillons de toutes sortes (gouvernements, pavillons thématiques, etc.) ont été mis en place pour l'événement. Des travaux majeurs avaient suivi l'obtention de l'exposition : l'île Sainte-Hélène a doublé de superficie suite aux travaux d'agrandissement et une toute nouvelle île, l'île Notre-Dame, a été érigée près de la première.

Il subsiste un des trois circuits de monorail, soit celui dans le parc d'attraction La Ronde. Sont encore en service les anciens pavillons du Canada (maintenant le bureau administratif du Parc Jean-Drapeau), du Québec et de la France (maintenant le Casino de Montréal), de la Tunisie (maintenant un casse-croute), de la Jamaïque et des États-Unis (maintenant le musée de la Biosphère). La structure du pavillon de la Corée également a été préservée et il subsiste aussi en partie les fondations de l'imposant pavillon thématique l'Homme à l'œuvre et la partie souterraine du pavillon des Nations Unies

Faits et chiffres

Toutes valeurs en dollars canadien de 1967:

  • Coût: 431 904 683 $
  • Revenu: 221 239 872 $
    1,768 $ milliard de 2005
  • Déficit: 210 664 811 $
  • Architecte en chef: M. Edouard Fiset

Quelques pavillons

Pavillons nationaux

  • États-Unis d'Amérique du Nord : le pavillon entier est contenu dans un dôme géodésique, bulle de plastique armé de l'architecte Richard Buckminster Fuller
  • Grande-Bretagne : le pavillon en est une grande tour entourée d'eau. Des photos des Beatles comme d'immenses statues de Giacometti marquent ce pavillon, ainsi qu'une pointe d'humour typiquement britannique : on y apprend par exemple que le pays compte deux fois plus de perruches que de bébés.
  • France : son centre est occupé par les fils et lumières du Polytope du compositeur et architecte Iannis Xenakis. Le pavillon est équipé de nombreux postes de télévision en couleur équipés du procédé SECAM. Le Panrama est également présenté comme curiosité expérimentale, sans que personne n'imagine que son principe couvrira la planète une fois réinventé sous le nom d'IMAX.
  • Iran : le pavillon présente ce pays comme une société résolument moderne et ne souhaitant pas pour autant se couper de son passé prestigieux.
  • Kenya, Ouganda et Tanzanie ont décidé de créer un pavillon commun - ou plus exactement un espace commun au centre du pavillon de l'Afrique.

Pavillons thématiques

  • Le Labyrinthe présente Dans le labyrinthe, avec des effets qu'on ne reverra en France qu'avec le Futuroscope, soit des écrans multiples qui combinent différentes images ou qui offrent un panorama élargi.
  • L'homme dans la cité explore les défis auxquels les grandes conurbations devront faire face à la fin du XXe siècle
  • L'homme et la santé expose les progrès effectués dans la médecine, dont la percée de l'heure : l'opération à cœur ouvert. Ironiquement, c'est à ce pavillon que les ambulanciers seront le plus souvent appelés, en raison de nombreux évanouissements de spectateurs...
  • Le génie créateur de l’homme comporte une exposition internationale d’œuvres d’Art, une exposition de photographies et une exposition de design industriel.
  • L’homme dans l’univers expose la découverte de l’Univers par l’Homme.
  • L’homme et la vie propose au visiteur de se promener à l’intérieur d’une représentation géante d'une cellule animale.
  • L’homme et la mer montre la relation qu’entretient l’Homme avec l’océan et propose une démonstration de plongée sous-marine dans un aquarium géant en plus de présenter, en première mondiale, la célèbre soucoupe de plongée du Commandant Jacques Cousteau.
  • L’homme et les régions polaires montre la découverte, l’exploration et la vie dans les régions polaires. On y présente un film dans une salle de cinéma dont les sièges sont placés au centre d’un plateau circulaire tournant, évoquant le lent mouvement des glaces polaires.
  • L’homme et l’agriculture expose les nouvelles techniques agroalimentaires tel les couveuses, les croisements d'espèces de plantes et l'aménagement des cultures.
  • L'homme à l’œuvre montre les diverses technologies utilisées par l'Homme.
  • L'apprenti-sorcier expose les divers défis éthiques découlant de la science et de la technologie
  • Le pavillon du téléphone, contenant un film produit par Disney en Circle-Vision 360°

Autres pavillons notoires

  • Le pavillon du Canadien National explore le thème du mouvement et du temps. Un film en 70 mm sur grand écran incurvé, intitulé Le Mouvement / Motion en fait l'éloquente démonstration.
  • Le pavillon Canadien Pacifique-Cominco projette un film sur écrans multiples : Nous Sommes Jeunes / We Are Young, un tableau de la vibrante jeunesse des années '60. Le visiteur est ensuite invité à jouer interactivement avec les cinq sens.
  • Le pavillon Polymer, autant par des installations ingénieuses que par son architecture audacieuse, rend compte des progrès dans le monde des plastiques et des composés de synthèse.
  • Le pavillon de la société Kodak éblouit le visiteur par ses avancements dans le domaine de la photographie. Un spectacle d'images projetées sur des jets d'eau termine la visite.
  • Le pavillon Kaléidoscope offre au spectateur une féerie de couleurs sur film avec ses trois salles de projection cintrées de miroirs qui donnent des effets d'infinité ou de volume dépassant la dimension du pavillon.
  • Le pavillon des Compagnies de téléphone du Canada présente tout d'abord son célèbre Cinéma 360 où six écrans concaves forment un cercle autour de la salle, emmenant le spectateur d'un bout à l'autre du Canada « en tapis magique », le film présenté Canada '67 avait été réalisé par les Studios Disney[1],[2]. La deuxième section du pavillon fait étalage des prodiges à venir dans le monde de la téléphonie, du tout nouveau téléphone à clavier, en passant par les fonctions domestiques que permettront le système à tonalités, jusqu'au vidéophone futuriste. À la sortie du pavillon, une application pratique attend le visiteur : des cabines téléphoniques insonorisées, à usage mains libres.

Évènements

  • À l'occasion de sa visite à Montréal, le général français Charles de Gaulle prononce: « Vive le Québec libre ! » lors d'un discours qui restera gravé dans les mémoires, des mots provoquant un scandale politique. Ce dernier termina son discours en reprenant la devise de la république: Liberté, Égalité, Fraternité.[citation nécessaire] Il quittera le Canada sans se rendre à Ottawa, où se trouve le Parlement du Canada.

Notes et références

  1. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia p 86
  2. (fr+en) Exposition universelle de 1967 sur l’Internet Movie Database

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada

Ce document provient de « Exposition universelle de 1967 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Expo 67 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expo '88 — Expo 88, officially known as World Expo 88 was a World s Fair held in Brisbane, Queensland, Australia during a six month period between 30 April 1988 and 30 October 1988. The theme of the Expo was Leisure in the Age of Technology , and the mascot …   Wikipedia

  • Expo '98 — (in full, 1998 Lisbon World Exposition) was an official specialised World s Fair held in Lisbon, Portugal from May 22 to September 30 1998. The theme of the fair was The Oceans, a Heritage for the Future, chosen in part to commemorate 500 years… …   Wikipedia

  • Expo '75 — (Japanese: 沖縄国際海洋博覧会, Okinawa kokusai kaiyou hakurankai ) was a World s Fair held on the island of Okinawa in Japan from July 20, 1975 to January 18, 1976. History Expo 75 was conceived, in part, to commemorate the American handover of Okinawa to …   Wikipedia

  • Expo — may refer to:*Expo, short for exposition , and also known as World s Fair *A trade fair:*Computer expo, a trade fair focused on computers and electronics *A convention and exhibition venue, e.g. Singapore Expo *Expo MRT Station, part of the… …   Wikipedia

  • Expo '98 — Saltar a navegación, búsqueda La Expo 98, o Exposición Internacional de 1998, cuyo tema fue Los océanos: un patrimonio para el futuro , fue una Exposición Internacional Especializada regulada por la Oficina Internacional de Exposiciones, que se… …   Wikipedia Español

  • Expo '74 — was an environmentally themed World s Fair hosted in May 4th to November 3rd, 1974 by Spokane, Washington, at the time the smallest city ever to host a World s Fair until Knoxville, Tennessee held one in 1982. The theme for Expo 74 was… …   Wikipedia

  • Expo.02 — was the 6th Swiss national exposition, which was held from 15 May to 20 October 2002. The exposition took place around the lakes of Neuchâtel, Bienne/Biel and Morat/Murten. It was divided into five sites, which were called Arteplages , due to the …   Wikipedia

  • Expo — oder EXPO steht für: allgemein eine Ausstellung Weltausstellung, eine internationale Ausstellung Expo Line, eine Bahnlinie des SkyTrain Vancouver Expo (Zeitschrift), eine schwedische antirassistische Zeitschrift Galerie EXPO 3000, eine Berliner… …   Deutsch Wikipedia

  • Expo 67 — Saltar a navegación, búsqueda El antiguo pabellón de los EE.UU., en la actualidad la Biosphère La Expo 67 o Exposición Universal de 1967 se realizó en la ciudad de Montreal (Canadá). La Expo 67 originalmente iba a tener lugar en …   Wikipedia Español

  • Expo '58 — Expo 58, also known as the Brussels World’s Fair, Brusselse Wereldtentoonstelling or Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles, was held from 17 April to 19 October 1958 [cite web |url=http://flanderstoday.eu/jahia/Jahia/pid/1586… …   Wikipedia

  • Expo '92 — Saltar a navegación, búsqueda Expo 92, forma abreviada de Expo 1992 y esta de Exposición de 1992, puede hacer referencia a: La Exposición Internacional de Génova (1992). La Exposición Universal de Sevilla (1992). Obtenido de Expo %2792 Categoría …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.