Fabien Levy


Fabien Levy

Fabien Lévy

Fabien Lévy
Naissance 11 decembre 1968
Paris, France France
Activité principale compositeur français
Éditeurs Ricordi, Billaudot

Sommaire

Biographie

Fabien Lévy est un compositeur français né le 11 décembre 1968 à Paris. Il a étudié la composition avec Gérard Grisey au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, et l'analyse musicale avec Michaël Levinas, l'ethnomusicologie avec Gilles Léothaud, et l'orchestration avec Marc-André Dalbavie.

Fabien Lévy est actuellement professeur de composition à la Columbia University de New York. Il a auparavant enseigné l'orchestration au conservatoire de Berlin (Hochschule für Musik Hanns-Eisler) entre 2004 et 2006, et a été chargé de cours à la Sorbonne et conseiller pédagogique à l'IRCAM (1998-2001).

Il a été lauréat de nombreux prix, dont le Composer's price de la Fondation Ernst von Siemens en 2004, et le Rostrum de l'Unesco pour sa pièce pour alto et orchestre Hérédo-Ribotes en 2002. Il a également été pensionnaire de la Villa Médicis (Académie de France à Rome) et du programme d'artiste à Berlin du Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD Berliner Künstlerprogramm).

Ses œuvres instrumentales (orchestre, musique de chambre, solistes) et électroniques ont été interprétées entre autres par le Quatuor Habanera, l'Ensemble l'Itinéraire, l'Ensemble Modern de Francfort, L'Ensemble Recherche de Freiburg, le London Sinfonietta, l'Orchestre de la Radio de Berlin, le Tokyo Symphony Orchestra, Claude Delangle ou l'Ensemble Argento. Ses œuvres sont publiées par Billaudot (1998-2008) et, depuis 2008, par Ricordi Allemagne.

Esthétique

L'esthétique singulière de ce compositeur est complexe à définir et en permanente évolution.

Ses premières oeuvres "mures" (après 1996) s'inspirent directement de certains principes de la musique spectrale (il a étudié avec Gérard Grisey), en particulier un retour à la perception et un refus des combinatoires sur le signe et sur les paramètres musicaux travaillés séparément. Sa formation en mathématiques, son intéret pour les illusions et les paradoxes, et l'influence du philosophe Vladimir Jankelevitch ont certainement contribué à cette esthétique initiale centrée sur le transparamétrique, les inflexions musicales (l'auditeur doit idéalement percevoir des phénomènes musicaux "inéffables", c'est-à-dire défiant une perception plus analytique), un certain minimalisme d'apparence dans des textures en fait finement ciselées, et une abstraction musicale non dénuée d'émotion.

Dans les années qui suivent, Fabien Lévy se détache de plus en plus d'une conception normative, universaliste, et psychoacoustique de la perception qui prédomine chez les compositeurs spectraux comme les néo-tonaux de la génération précédente. Ses réflexions portent sur les limites et déconstructions de la grammatologie musicale occidentale, son eurocentrisme et ses logocentrismes. La musique de Lévy devient plus ludique, jouant sur des illusions culturelles, des déconstructions de catégories musicales classiques (telles que les notions traditionnelles de contrepoint, de note ou d'intervalle, de soliste face à un ensemble, de disposition orchestrale, et même, plus récemment, d'instrumentalité). Son intéret pour les musiques issues d'autres cultures (notamment asiatiques et africaines -sa musique emprunte parfois aux techniques pygmées de "cross rhythm" et de hoquet et aux techniques Ouldeme de hoquet voix/instrument-), et sa découverte de la philosophie de Jacques Derrida l'ont conforté dans cette voie. L'oeuvre devient plus organique et formellement plus contrastée. L'instrument musical n'est souvent plus reconnaissable dans son unité, mais devient un ensemble de points dans une granulation polyphonique complexe et très écrite. Dans les oeuvres les plus récentes, Fabien Lévy compose d'ailleurs moins pour l'instrument de musique que pour un instrumentiste humain aux capacités diverses (utilisation de la voix ou du sifflement du musicien, en hoquet avec l'instrument). De plus, le musicien se détache généralement de moins en moins du groupe et de la texture en mosaïque. Certains musicologues germaniques ont parlé, pour positionner la musique de Lévy, de "synthèse granulaire instrumentale" (tout comme la musique spectrale pouvait être une sorte de "synthèse additive instrumentale"), et d'un plaisir de déconstruire l'instrumentalité des instruments de musique sans cependant refuser leur "caisse de résonance", ni leur organologie, à la différence de compositeurs plus "bruitistes" comme Helmut Lachenmann ou Salvatore Sciarrino. Les oeuvres récentes de Fabien Lévy font également souvent appel à des références culturelles plus ou moins cachées, et à des pulsations rythmiques ou polymétriques affirmées.

L'oeuvre s'accompagne d'une réflexion théorique abondante, mais qu'on ne peut détacher de l'oeuvre elle-même, et qui l'inspire. Les compositions doivent au contraire être appréhendées sans connaissance consciente des réflexions qui les ont fait naître, et être écoutées "comme un enfant" (comme le compositeur le demande lui-même dans le texte de présentation de sa pièce "à propos", pièce hommage à des artistes de l' Arte povera).

Enfin, et paradoxalement, ce compositeur plaide pour une certaine autonomie de la musique mais présente son attitude de déconstruction musicale comme un geste non seulement musicalement inspirateur (recherche personnelle de nouveaux horizons musicaux), mais également politique (l' "écouter autrement").

Catalogue (extrait)

  • "A propos", pour flute, clarinette, piano, violon, violoncelle (2008)
  • Pour Orchestre pour grand orchestre (2008)
  • Lexèmes hirsutes pour violoncelle solo (2007)
  • Querwüchsig pour ensemble (2007)
  • Tre volti del volubile Ares pour orchestre d'harmonie professionnel (2006)
  • Les murmures d'une orchidée solitaire pour deux Guqin, Flutes chinoises, orgue hammond, harpe, violon & violoncelle (2004)
  • Risâla fî-l-hob wa fî'lm al-handasa ["Petit traité d'amour et de géométrie"] pour flûte, clarinette, euphonium ou saxophone tenor, violon & violoncelle (2003)
  • Soliloque sur [X, X, X et X] commentaire par un ordinateur d'un concert mal compris de lui (2002)
  • Hérédo-ribotes pour alto solo et 51 musiciens d'orchestre (2001)
  • Où niche l'hibou ? petites pièces pédagogiques pour un jeune élève et son professeur (versions pour deux saxophones ou deux flutes ou deux clarinettes) (1999)
  • Coïncidences pour ensemble de 33 musiciens (1999)
  • Durch, in memoriam G. Grisey pour quatuor de saxophones (1998)
  • L'air d'ailleurs-Bicinium pour saxophone alto et bande (1997)
  • Dr.B. pour baryton et basson. Théatre musical, à partir d'un propos tiré de "die Schachnovelle" de Stefan Zweig (1996)
  • Les deux ampoules d'un sablier peu à peu se comprennent, pour harpe solo amplifiée (1996)

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Fabien L%C3%A9vy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fabien Levy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fabien Lévy — Naissance 11 décembre 1968 Paris,  France Activité principale compositeur français Éditeurs …   Wikipédia en Français

  • Fabien Lévy — (* 11. Dezember 1968 in Paris) ist ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 2.1 Veröffentlichungen (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Fabien Levy — Fabien Lévy (* 11. Dezember 1968 in Paris) ist ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 2.1 Veröffentlichungen (Auswahl) 3 Auszeichnungen und Ehrungen …   Deutsch Wikipedia

  • Fabien Lévy — (born December 11, 1968) is a French composer. He studied with Gérard Grisey at the Conservatoire de Paris. In 2004 he shared the Ernst von Siemens Music Prize in composition with Johannes Maria Staud and Enno Poppe. A former pedagogical advisor… …   Wikipedia

  • Levý — Levy, Levý oder Lévy ist der Familienname folgender Personen: A Alan Levy (1932–2004), amerikanischer Journalist Albert Levy (1862–1922), Vorsitzender der Centrale für private Fürsorge, Sozialarbeiter Alexandre Levy (1864–1892), brasilianischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Lévy — Levy, Levý oder Lévy ist der Familienname folgender Personen: A Alan Levy (1932–2004), amerikanischer Journalist Albert Levy (1862–1922), Vorsitzender der Centrale für private Fürsorge, Sozialarbeiter Alexandre Levy (1864–1892), brasilianischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Fabien — may refer to:People with the given name Fabien:* Fabien Audard (born 1978), French professional football (soccer) player * Fabien Barthez (born 1971), retired French football goalkeeper * Fabien Boudarène (born 1978), French footballer * Fabien… …   Wikipedia

  • Levy — Levy, Levý oder Lévy ist ein jüdischer Familienname. Herkunft und Bedeutung Der Name leitet sich vom israelitischen Stamm Levi ab. Varianten Levey Levi, Lewi, Lewis, Lewy Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B …   Deutsch Wikipedia

  • Levy — or Lévy may refer to:*Levy County, Florida * Forced labor; see conscription or national service * An imposition of a tax * A judicial remedy where the property of a judgment debtor is seized for public sale to satisfy a monetary judgment * An… …   Wikipedia

  • Lévy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Lévi (homonymie) et Lévis (homonymie). Lévy ou Levy est, dans le peuple juif, un des noms portés par les… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.