Fatah-CR


Fatah-CR

Fatah-Conseil révolutionnaire

Fatah-Conseil Révolutionnaire (arabe : فتح المجلس الثوري, Fatah-Majlis al Thawri, Fatah-CR, nommé également Organisation Abou Nidal, Conseil révolutionnaire arabe, Brigades révolutionnaires arabes ou encore Organisation révolutionnaire des musulmans socialistes) est un mouvement palestinien de tendance dure, formé en 1974 par Sabri al Banna en désaccord avec la nouvelle politique du Fatah[1].

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada[2], des Etats-Unis d'Amérique[3], de l'Union européenne[4] et du Royaume-Uni[5].

Soutenue à ses débuts par l'Irak[1], le Fatah-Conseil Révolutionnaire est d'abord basée à Bagdad (1974-83). Chassée en 1983 par Saddam Hussein, qui cherche à conserver le soutien des Occidentaux dans la Guerre Iran-Irak, le Fatah-CR s'établit à Damas en Syrie[1] de 1983 à 1987. Mais les liens avec l'Irak subsistent[réf. nécessaire]. A la fin 1987, le Fatah-CR déplace son quartier-général opérationnel dans la plaine de la Bekaa libanaise, où sa présence est importante, tandis que le QG politique s'installe en Libye[1]. La Libye met à sa disposition des camps d'entraînement à Gharyan, Ma'atan as Sarah et Ras al-Hilal.

Sous ses différentes appellations, le Fatah-CR a commis des attentats, parfois particulièrement meurtriers, dans de nombreux pays en dehors d'Israël et des Territoires palestiniens, entre autres en Italie[6], au Pakistan[7], en Grèce[8], aux Émirats arabes unis[9] ou encore en France[10]). Le Fatah-CR est suspecté d'avoir perpétré la fusillade de la rue des Rosiers[11].

En 1988, Sabri al Banna (Abou Nidal), son chef, revient s'établir officiellement en Irak, tout en conservant son quartier-général en Libye. En janvier 1991, le Fatah-CR regroupe ses quartiers-généraux dans le quartier Mar Elias de Beyrouth. Elle entretient également une antenne en Algérie.

Depuis 1987-88, le Fatah-CR est partagée entre une tendance dure, dont Abou Nidal est le tenant, et une tendance modérée, probablement soutenue par la Libye, qui cherche à se rapprocher de l'Occident. Cette tension a conduit à l'élimination de responsables " modérés " de l'organisation.

Notes et références

  1. a , b , c  et d Jean-Marc Balencie et Arnaud de La Grange, Mondes rebelles : Dictionnaire des mondes rebelles, [Michalons], Paris, 1996-1999-2001, 1677 p. (ISBN 2841861422), p. 1257 
  2. http://www.publicsafety.gc.ca/prg/ns/le/cle-fr.asp#AIAI
  3. http://www.state.gov/s/ct/rls/other/des/123085.htm
  4. [pdf]http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:023:0025:0029:FR:PDF
  5. http://security.homeoffice.gov.uk/legislation/current-legislation/terrorism-act-2000/proscribed-groups
  6. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198512270002
  7. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198609050009
  8. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198511230005
  9. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198309230010
  10. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198402080009
  11. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198208090005


  • Portail de la Palestine Portail de la Palestine
Ce document provient de « Fatah-Conseil r%C3%A9volutionnaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fatah-CR de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fatah — Fatah, al …   Enciclopedia Universal

  • Fatah — فتح Leader Mahmoud Abbas Founder Yasser Arafat Founded 1959 Headquarters Ramallah, Pale …   Wikipedia

  • Fatah — Logo officiel Données clés Nom arabe فتح …   Wikipédia en Français

  • Fatah-RC — Saltar a navegación, búsqueda Fatah Consejo Revolucionairo Archivo:AbuNidal.jpg Abu Nidal en los años 80s. Activa 1974 1997? País El Oriente Medio …   Wikipedia Español

  • Fatah — [fə tä′, fät′ə] n. 〚Ar, lit., victory, conquest: used as a reverse acronym of ḥarakat ṭahrīr Filasṭīn, Movement for the Liberation of Palestine〛 a militant nationalist Palestinian political faction opposed to Israel * * * inverted acronym of… …   Universalium

  • Fatah — (El ) ou Fath (El ) mouvement politique palestinien, fondé en 1959. Dirigé par Yasser Arafat, il est la princip. composante de l Organisation de libération de la Palestine (O.L.P.) …   Encyclopédie Universelle

  • Fatah — [fə tä′, fät′ə] n. [Ar, lit., victory, conquest: used as a reverse acronym of ḥarakat ṭahrīr Filasṭīn, Movement for the Liberation of Palestine] a militant nationalist Palestinian political faction opposed to Israel …   English World dictionary

  • Fatah — Das offizielle Wappen der Fatah zeigt zwei Fäuste, die Gewehre halten, und eine Granate vor dem Hintergrund einer Karte des historischen Palästina (das Gebiet des Staates Israel, des Westjordanlands und des Gaza Streifens), die Ärmel bestehen aus …   Deutsch Wikipedia

  • Fatah — Movimiento Nacional de Liberación de Palestina Al Fatah Presidente Mahmud Abbas Fundación 1959 Ideología política Nacionalismo palestino, Nacionalismo de izquierdas …   Wikipedia Español

  • Fatah — Fa|tah [fa tax], die; [arab. (al )fataḥ., geb. aus rückwärts gelesenem ḥarakat at taḥrīr al waṭanī al filasṭīnī = Bewegung zur nationalen Befreiung Palästinas, also eigtl. = fatḥ = Eroberung]: von palästinensischen Arabern gegründete, zur… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.