Fathi Shaqaqi


Fathi Shaqaqi

Fathi Shaqaqi est un homme politique palestinien, né en 1951 et assassiné en 1995. Il fut le fondateur et le dirigeant du Jihad islamique palestinien jusqu'à sa mort.

Biographie

Il a étudié les mathématiques à l'Université de Bir-Zeit, en Cisjordanie et, à partir des années 1970, la médecine en Égypte. Il a été influencé par les Frères musulmans au cours de sa formation médicale en Égypte.

À la fin des années 1970, Shaqaqi rompt avec le mouvement islamique égyptien car pour lui la priorité doit être donnée à la résistance contre Israël. Fortement influencé par la Révolution islamique iranienne, Shaqaqi considérait la révolution islamique comme un modèle pour le monde arabe. Shaqaqi a également été le premier Arabe sunnite à écrire, en mars 1979, un livre défendant l’ayatollah Khomeiny et la révolution iranienne.

Fathi Shaqaqi est expulsé d’Égypte en direction de la Bande de Gaza en 1981 suite à l’assassinat du président du pays, Anouar el-Sadate. Cela pousse à organiser, avec Abdelaziz Awda, les premières structures du Jihad islamique palestinien (JIP) à Gaza. Fathi Shaqaqi a été arrêté et condamné par Israël à un an de prison en 1983, et à trois ans de plus au début de l'année 1986 pour ses activités subversives.

Après le déclenchement de la première Intifada en décembre 1987, en août 1988, Shaqaqi a été expulsé de Gaza vers le Liban où il réorganise le JIP et tisse des liens avec le Hezbollah.

En 1993, il s’oppose aux Accords d'Oslo. Pour lutter contre ces accords, Fathi Shaqaqi joua un rôle majeur dans la création de l'Alliance nationale, en 1994, qui était une coalition de huit mouvements, dont le JIP et le Hamas, qui rejetaient les Accords d'Oslo. Shaqaqi défendait l’union nationale de toutes les fractions opposées à un accord avec Israël.

Il fut assassiné par les services secrets israéliens[réf. nécessaire] à Malte en octobre 1995 au retour d'un voyage en Libye où il avait rencontré Mouammar Kadhafi.

Voire aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fathi Shaqaqi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fathi Shaqaqi — Fathi Shaqaqi, alternatively spelled Fathi Shqaqi or Fathi Shiqaqi, (1951 ndash; 1995) was the Palestinian who founded and led the Palestinian Islamic Jihad organisation and the initiator of suicide bombings.He formed along with Sheik Odeh (aka… …   Wikipedia

  • Fathi — is a given name or surname, and may refer to:* Ahmad Fathi Sorour, speaker of the Egyptian People s Assembly * Ahmed Fathi (born 1984), Egyptian international football player * Fathi Arafat (1933 2004), Palestinian physician * Fathi Eljahmi,… …   Wikipedia

  • Djihad islamique palestinien — Jihad islamique palestinien Le Mouvement du Jihad islamique en Palestine (en arabe: حركة الجهاد الإسلامي في فلسطين, Harakat al Jihad al Islami fi Filastīn) aussi connu sous le nom de Jihad islamique palestinien (JIP), est une organisation de… …   Wikipédia en Français

  • Jihad Islamique Palestinien — Le Mouvement du Jihad islamique en Palestine (en arabe: حركة الجهاد الإسلامي في فلسطين, Harakat al Jihad al Islami fi Filastīn) aussi connu sous le nom de Jihad islamique palestinien (JIP), est une organisation de militants palestiniens placée… …   Wikipédia en Français

  • Jihad islamique palestinien — Le Mouvement du Jihad islamique en Palestine (arabe : حركة الجهاد الإسلامي في فلسطين, Harakat al Jihad al Islami fi Filastīn) aussi connu sous le nom de Jihad islamique palestinien (JIP), est une organisation indépendantiste et islamiste… …   Wikipédia en Français

  • Islamic Jihad Movement in Palestine — The Islamic Jihad Movement in Palestine ( ar. حركة الجهاد الإسلامي في فلسطين, Harakat al Jihād al Islāmi fi Filastīn ) is a Palestinian militant group designated terrorist by the United States [http://www.state.gov/s/ct/rls/45394.htm] , the… …   Wikipedia

  • Operations conducted by the Mossad — The following is an incomplete list of recognized and non recognized operations carried out by Israel s intelligence agency, Mossad, sorted in chronological order. Nikita Khrushchev s speech capture (1956) Mossad capture of a copy of the Nikita… …   Wikipedia

  • Hamas — حركة المقاومة الاسلامية …   Wikipedia

  • Civilian casualties in the Second Intifada — Contents 1 Israeli non combatant casualties 2 Palestinian non combatant casualties 3 Western casualties in the Second Intifada 3.1 Casualties by Israel …   Wikipedia

  • Karine A Affair — Noah s Ark Part of the al Aqsa intifada Military equipment confiscated from Karine A Planned by …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.