Felix Gouin


Felix Gouin

Félix Gouin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouin.
Félix Gouin
Chef du Gouvernement provisoire de la République française
Sin foto.svg

Actuellement en fonction
Mandat
26 janvier 1946 - 24 juin 1946
Depuis le 26 janvier 1946
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Élu(e) le
Parti politique SFIO
Prédécesseur Charles de Gaulle
Successeur Georges Bidault
Élu(e) le {{{élection2}}}
Élu(e) le {{{élection3}}}
Élu(e) le {{{élection4}}}

Autres fonctions
Coprince d'Andorre
avec Ramon Iglesias y Navarri
Mandat
26 janvier 1946 - 16 décembre 1946
Président {{{président1}}}
Président de la République {{{président de la république1}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat1}}}
Monarque {{{monarque1}}}
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil1}}}
Premier ministre {{{premier ministre1}}}
Chancelier {{{chancelier1}}}
Gouvernement 3e gouvernement provisoire
Prédécesseur Charles de Gaulle
Successeur Georges Bidault

Vice-Président du Conseil du gouvernement Georges Bidault (1)
Mandat
24 juin 1946 - 16 décembre 1946
Président {{{président2}}}
Président de la République {{{président de la république2}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat2}}}
Monarque {{{monarque2}}}
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil2}}}
Premier ministre {{{premier ministre2}}}
Chancelier {{{chancelier2}}}
Gouvernement {{{gouvernement2}}}

Ministre d'État, commissaire général au Plan
Mandat
16 décembre 1946 - 22 janvier 1947
Président {{{président3}}}
Président de la République {{{président de la république3}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil3}}}
Premier ministre {{{premier ministre3}}}
Chancelier {{{chancelier3}}}
Gouvernement {{{gouvernement3}}}

Ministre d'État, Président du Conseil du Plan
Mandat
22 janvier 1947 - 22 octobre 1947
Président {{{président4}}}
Président de la République {{{président de la république4}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil4}}}
Premier ministre {{{premier ministre4}}}
Chancelier {{{chancelier4}}}
Gouvernement {{{gouvernement4}}}

Ministre délégué pour les PTT
Mandat
6 février 1947 - 9 mai 1947
Président {{{président5}}}
Président de la République {{{président de la république5}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil5}}}
Premier ministre {{{premier ministre5}}}
Chancelier {{{chancelier5}}}
Gouvernement {{{gouvernement5}}}

{{{fonction6}}}
Mandat
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président de la République {{{président de la république6}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil6}}}
Premier ministre {{{premier ministre6}}}
Chancelier {{{chancelier6}}}
Gouvernement {{{gouvernement6}}}

{{{fonction7}}}
Mandat
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président de la République {{{président de la république7}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil7}}}
Premier ministre {{{premier ministre7}}}
Chancelier {{{chancelier7}}}
Gouvernement {{{gouvernement7}}}

{{{fonction8}}}
Mandat
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président de la République {{{président de la république8}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil8}}}
Premier ministre {{{premier ministre8}}}
Chancelier {{{chancelier8}}}
Gouvernement {{{gouvernement8}}}

{{{fonction9}}}
Mandat
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président de la République {{{président de la république9}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil9}}}
Premier ministre {{{premier ministre9}}}
Chancelier {{{chancelier9}}}
Gouvernement {{{gouvernement9}}}

{{{fonction10}}}
Mandat
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président de la République {{{président de la république10}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil10}}}
Premier ministre {{{premier ministre10}}}
Chancelier {{{chancelier10}}}
Gouvernement {{{gouvernement10}}}

{{{fonction11}}}
Mandat
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président {{{président11}}}
Président de la République {{{président de la république11}}}
Chef de l’État {{{chef de l'etat11}}}
Monarque {{{monarque11}}}
Gouverneur général {{{gouverneur11}}}
Président(s) du
Conseil
{{{président du conseil11}}}
Premier ministre {{{premier ministre11}}}
Chancelier {{{chancelier11}}}
Gouvernement {{{gouvernement11}}}

Biographie
Nom de naissance Félix Gouin
Naissance 4 octobre 1884
{{{lieu naissance}}}
Décès 25 octobre 1977
{{{lieu décès}}}
Nature du décès
Nationalité français
Conjoint(s)
Enfant(s)
Diplômé
Profession
Occupations {{{occupation}}}
Résidence(s)
Religion catholique
Signature

Chefs du gouvernement français

Félix Gouin, né le 4 octobre 1884 à Peypin dans les Bouches-du-Rhône en France, et mort le 25 octobre 1977 à Nice dans les Alpes-Maritimes en France, est un homme politique français.

Sommaire

Carrière politique

Troisième République

Fils d'instituteurs laïques, il se tourne vers des études de droit à Aix-en-Provence où il est boursier. Il obtient la licence. En 1902, il s'inscrit au grand cercle socialiste de Marseille, puis adhère à la SFIO. Avocat, il est inscrit au barreau de Marseille de 1907 à 1953. Félix Gouin est élu conseiller général des Bouches-du-Rhône dès 1911.

Engagé volontaire en 1914, il passe toute la Première Guerre mondiale au front, et participe notamment à la bataille de Verdun. Il est élu maire d'Istres en 1920, et est constamment réélu jusqu'à son retrait de la vie politique, exception faite de la période du régime de Vichy. En 1924, il est élu député, mandat qu'il conserve également toute sa carrière, sauf sous le régime de Vichy. En 1938, il devient vice-président du groupe socialiste à la Chambre des députés.

Résistance et Libération

En 1940, il fait partie des quatre-vingts parlementaires à refuser les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Au procès de Riom de 1942, il assure la défense de Léon Blum dont il est l'ami intime.

En mars 1941, il cofonde le Comité d'action socialiste avec Daniel Mayer. Il est incarcéré pendant trois mois dans un camp de concentration à Miranda de Ebro en Espagne, alors qu'il cherchait à rejoindre l'Angleterre. Il rejoint finalement Londres, où il préside la Commission de réforme de l'État qui établit entre autres le texte instituant une Assemblée consultative provisoire. Le 10 novembre 1943, il est élu président du Comité français de la Libération nationale d'Alger.

En octobre 1944, il est élu président de l'Assemblée consultative provisoire, puis, en 1945, il est élu député de Marseille (tête de liste socialiste) à la première Assemblée constituante, dont il devient président.

La présidence du Conseil

En 1946, il est président du 3e gouvernement provisoire (par 497 voix contre 35 à Michel Clemenceau du PRL, 17 à Jacques Bardoux, 3 au général de Gaulle et 3 abstentions). Il se réserve le ministère de la défense nationale. Le 29 janvier, présentation du gouvernement devant l'assemblée (23 communistes, socialistes et MRP). La confiance est votée à 503 voix contre 44. Son gouvernement fait voter la nationalisation de l'électricité et du gaz (création d'EDF et de GDF), des bassins houillers non nationalisés en 1944, et de trente-quatre compagnies d'assurance. Il fait également adopter la loi Marthe Richard.

Fin de carrière

Tout au long de la Quatrième République, il participe à plusieurs gouvernements et exerce différents mandats : député, maire, membre de la délégation française à la 11e session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York en 1956. En 1958, il vote non au référendum constitutionnel contre la majorité de la SFIO. Il renonce ensuite à toute carrière politique et démissionne de tous ses mandats. Il deviendra membre honoraire du parlement.

Récapitulatif des fonctions

Félix Gouin
Parlementaire français
Naissance 4 octobre 1884
Décès 25 octobre 1977
Mandat Député 1924-1940,
puis 1945-1958
Début du mandat 1924
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription Bouches-du-Rhône
Groupe parlementaire SFIO
IIIe République-IVe République

Fonctions gouvernementales

Autres mandats

Chronologies

Précédé par Félix Gouin Suivi par
Charles de Gaulle
Flag of France.svg
Chef du Gouvernement provisoire de la République française
26 janvier 1946 - 24 juin 1946
Georges Bidault
Charles de Gaulle
Coat of arms of Andorra.svg
Coprince d'Andorre
avec Ramon Iglesias y Navarri
1946-1946
Georges Bidault

Bibliographie

Roger Klotz - Félix Gouin, l'avocat de la démocratie, Istres. A.V.I., 2008.

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail de la Résistance française Portail de la Résistance française
Ce document provient de « F%C3%A9lix Gouin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Felix Gouin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Felix - получить на Академике активный купон Zoomag или выгодно felix купить по низкой цене на распродаже в Zoomag

  • Felix Gouin — Félix Gouin (* 4. Oktober 1884 in Peypin, Bouches du Rhône, Frankreich; † 25. Oktober 1977 in Nizza, Frankreich) war ein französischer Jurist und Politiker. Leben Gouin besuchte das Gymnasium von Marseille und studierte Rechtswissenschaften in… …   Deutsch Wikipedia

  • Félix Gouin — (* 4. Oktober 1884 in Peypin, Bouches du Rhône, Frankreich; † 25. Oktober 1977 in Nizza, Frankreich) war ein französischer Jurist und Politiker. Leben Gouin besuchte das Gymnasium von Marseille und studierte Rechtswissenschaften in Aix en… …   Deutsch Wikipedia

  • Félix Gouin — (Peypin, 4 de octubre de 1884 Niza 25 de octubre de 1977) Fue un político socialista francés, miembro de la SFIO. Biografía Era hijo de maestros de escuela. Estudió Derecho en Aix en Provence. En 1940 se encontró en la minoría de parlamentarios… …   Wikipedia Español

  • Félix Gouin — Pour les articles homonymes, voir Gouin. Félix Gouin Mandats Chef du Gouvernement provisoire de la République française 125e chef du gouvernement …   Wikipédia en Français

  • Félix Gouin — Infobox President | name=Felix Gouin order=President of the Provisional Government of the French Republic nationality=French term start=26 January 1946 term end=24 June 1946 predecessor=Charles de Gaulle successor=Georges Bidault birth date=4… …   Wikipedia

  • Gouvernement Felix Gouin — Gouvernement Félix Gouin Gouvernement Félix Gouin Régime Gouvernement provisoire de la République française Président du Conseil Félix Gouin Début 26 janvier 1946 …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Félix Gouin — Régime Gouvernement provisoire de la République française Président du Conseil Félix Gouin Début 26 janvier 1946 Fin 12 juin 1946 Durée …   Wikipédia en Français

  • Gouin — can refer to:People* Ernest Gouïn (1815 1885), French engineer * Félix Gouin (1884 1977), French politician * Jacques Gouin de Beauchene (1652 1730), a French explorer * Léon Mercier Gouin (1891 1983), Quebec lawyer and politician * Lomer Gouin… …   Wikipedia

  • Gouin — ist der Familienname folgender Personen: Félix Gouin (1884–1977), französischer Politiker Léon Mercier Gouin (1891–1983), kanadischer Politiker Lomer Gouin (1861–1929), kanadischer Politiker Paul Gouin (1898–1976), kanadischer Politiker Ernest… …   Deutsch Wikipedia

  • Gouin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Pseudonyme 3 Topon …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.