Fenrir


Fenrir
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fenrir (homonymie).

Dans la mythologie nordique, Fenrir (« habitant des marais ») ou Fenrisúlfr (« loup de Fenrir ») est un loup gigantesque, fils de Loki[1] et de la géante Angrboda[2], tout comme Jörmungand, le serpent de Midgard, et Hel, qui règne sur le monde des morts. Considéré trop puissant et dangereux par les dieux, Fenrir est enchaîné par ruse et se libérera pour la bataille prophétique Ragnarök durant laquelle il avalera Odin puis sera abattu violemment par Vidar, un des fils du dieu.

Sommaire

Enchaînement

Fenrir arrache la main de Týr.
Manuscrit SÁM 66, 1765, Copenhague, Bibliothèque royale.

Le mythe de l'enchaînement de Fenrir est rapporté dans l’Edda de Snorri[3].

Les dieux découvrirent l'existence de la progéniture de Loki et d'Angrboda et des prophéties leur apprirent qu'elles seraient responsables de grands malheurs. Jörmungand fut jeté dans l'océan et Hel précipitée dans Niflheim. Quant à Fenrir, il fut élevé chez les dieux. Seul Týr était assez courageux pour le nourrir. Mais le loup grandissait. Les dieux imaginèrent alors une ruse : lui faisant croire qu'ils voulaient éprouver sa force, ils l'enchaînèrent. Fenrir brisa facilement le premier lien, Lœding, puis le second, Drómi.

Fenrir enchaîné.
Manuscrit ÁM 738 4to, 1680, Reykjavik, Institut Árni Magnússon.

Les dieux envoyèrent alors Skírnir, le serviteur de Freyr, à Svartalfheim, chez les nains, qui fabriquèrent Gleipnir à partir du bruit de pas d'un chat, de la barbe d'une femme, des racines d'une montagne, des tendons d'un ours, du souffle d'un poisson et de la salive d'un oiseau. Le lien était fin comme un ruban de soie. Les dieux se rendirent sur l'île de Lyngvi avec le loup. Devinant que Gleipnir devait avoir des propriétés magiques, Fenrir refusa d'abord de se laisser attacher. Il accepta finalement si l'un des dieux mettait sa main dans sa gueule en gage de bonne foi. Tous refusèrent, sauf Týr. Le loup resta emprisonné, mais Týr perdit sa main droite. Les dieux coincèrent le lien sous des rochers, et placèrent une épée en travers de la gueule de Fenrir. De sa gueule coule la bave qui forma la rivière Ván (espoir).

Ragnarök

Lors du Ragnarök, Fenrir se libèrera, ce que Snorri évoque en ces termes :

« Le loup Fenrir marchera la gueule béante, la mâchoire inférieure rasant la terre et la mâchoire supérieure touchant le ciel, et il l'ouvrirait davantage encore s'il y avait la place. Du blizzard jailliront de ses yeux et de ses narines. »
—Snorri Sturluson, Gylfaginning (51), traduite par François-Xavier Dillmann[4].

Ensuite, Fenrir engloutira Odin, scène représentée sur plusieurs pierres gravées anciennes comme la croix de Thorvald dans l'île de Man (Xe siècle). Il sera ensuite tué par Vidar le vengeur, qui lui plongera une épée dans le cœur[5] ou lui déchirera la gueule[6]. Snorri précise que, pour ce faire, il posera sur la mâchoire inférieure du loup son pied, portant une chaussure faite à partir des bouts de cuir que les hommes enlèvent de la pointe et du talon de leurs chaussures, et arrachera d'une main sa mâchoire supérieure.

Culture populaire

Dans la littérature

  • Dans la saga Harry Potter, l'écrivaine anglaise J. K. Rowling donne le nom de Fenrir à un loup-garou, particulièrement sauvage, parmi les Mangemorts qui apparaissent dans le sixième tome de la saga : Fenrir Greyback.
  • Dans la saga Les Chroniques de la Tour, de l'écrivain espagnol Laura Gallego García, l'elfe Fenris est un personnage capable de se transformer en loup-garou.
  • Dans le roman intitulé Fenrir, par l'auteure néerlandaise Hella S. Haasse, il y a une peinture illustrant le loup Fenrir en train d'avaler le soleil. L'histoire traite entre autres des loups.
  • Dans le Silmarillion, Tolkien décrit un loup, Carcharoth, appelé aussi Anfauglir, qui est très proche du Fenrir mythologique et dévore la main de Beren devant le palais de Morgoth

Dans les jeux vidéo

  • Dans le jeu Battle Engine Aquila, le Fenrir est le plus puissant vaisseau de guerre et porte navettes de la flotte des Muspell.
  • Dans le jeu Final Fantasy VII, est l'épée de Cloud, et on la retrouve dans le film Final Fantasy VII Advent Children.
  • Dans le jeu Final Fantasy IX, Fenrir est la première Chimère d'Eiko, représentée sous la forme d'un immense loup hurlant à la lune, puis catapultant ses ennemis dans les airs.
  • Dans le jeu Final Fantasy XI (Online), après l'avoir combattue, Fenrir devient un avatar invocable grâce au job Summoner. Il a la forme d'un grand loup bleu-gris associé au ténèbres.
  • Dans le jeu Ace Combat X: Skies Of Deception, le FENRIR représente le chasseur polyvalent le plus puissant de l'armée aérienne Leasathienne. Il est équipé d'un camouflage optique tiré du Gleipnir.[1]
  • Dans le jeu Age of mythology, la portée de loups de Fenris est une des plus puissantes unités mythologiques scandinaves.
  • Dans le jeu Rappelz, le fenrir est un puissant loup de guerre.
  • Dans le jeu Tales of Symphonia: Dawn of the New World, le fenrir est un loup de glace, évolution du loup.
  • Dans le jeu Fire Emblem: The Sacred Stones, fenrir est l'un des sorts de magie noire les plus puissants.
  • Dans le jeu Kingdom Hearts II, Fenrir est le nom de la Keyblade que Sora obtient après avoir battu Sephiroth à la forteresse oubliée, en référence à Cloud.
  • Dans le jeu Valkyrie Profile, (ce jeu est plongé dans la mythologie nordique) Fenrir est un boss vers la fin du jeu à Asgard Hill.
  • Dans le jeu World of Warcraft, Fenris est une grande île se trouvant au centre du lac Lordamere avec un Loup spécifique.
  • Dans le jeu Dragon Age II, Fenris est un ancien esclave elfe dont la peau est marquée de tatouages de lyrium.
  • Dans le jeu Lineage II, le Fenrir est un loup qui peut être montable.
  • Dans le jeu Guild Wars, Eye Of The North , Fenrir est un loup à deux têtes dans le Domaine de Norrhart.
  • Dans le jeu Eve online, le fenrir est un transporteur lourd (freighter) développé par les Minmatars.
  • Dans le jeu Shin Megami Tensei : Imagine, Fenrir est un des monstres que l'on peut rencontrer, mais il fait aussi office de monture.

Dans la musique

Notes et références

  1. Loki est ainsi désigné par la kenning « père du loup » dans la Haustlöng de Þjóðólfr ór Hvini (8).
  2. La Völuspá hin skamma (Hyndluljód, 40) indique qu'Angrboda est la mère de Fenrir, et Snorri Sturluson ajoute dans son Edda (Gylfaginning, 34) qu'il s'agit d'une géante.
  3. Gylfaginning, 34.
  4. Snorri Sturluson. L'Edda : récits de mythologie nordique. Trad. du vieil-islandais, intr. et annoté par François-Xavier Dillmann. Paris : Gallimard, 2003. (L'Aube des peuples). ISBN 2-07-072114-0.
  5. Völuspá, 55.
  6. Vafthrúðnismál, 53 et Gylfaginning, 51.
  7. MySpace du groupe Fenrir

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fenrir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fenrir — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Fenrir (desambiguación). Ilustración de Fenrir en un manuscrito islandés del siglo XVII En la mitología nórdica …   Wikipedia Español

  • Fenrir — est le plus âgé des fils de Loki et d’Angrboda. Ce loup fut enlevé à sa naissance par les Dieux et Tyr fut son maître. Il apparaît dans le Ragnarok à «un âge de la hache, un âge de l’épée, un âge du vent, un âge du loup, avant l’anéantissement du …   Mythologie nordique

  • Fenrir — (Fenrisulfr, nord. Myth.), ein Wolf, Sohn Lokis u. der Riesin Angerbodi; da er nach alten Weissagungen den Asen Unheil drohte, so suchten diese ihn unschädlich zu machen; vergebens aber banden sie ihn mit den Bändern Leding u. Dromi, er zerriß… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fenrir — Fenrir, in der nord. Mythologie der grimme Wolf, der beim Weltuntergang Odin verschlingt und dann von dessen Sohn Widar getötet wird, war der Sohn Lokis u. Bruder der Hel. Vgl. Nordische Mythologie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fenrir — Fenrir, Fenriswolf, in der nordischen Sage ein Dämon des Meers, nach der Edda ein Kind Lokis, wird von den Göttern gefesselt, reißt sich bei der Götterdämmerung los, verschlingt Odin und wird selbst von dessen Sohn Vidar getötet …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fenrir — For other uses, see Fenrir (disambiguation). Odin and Fenris (1909) by Dorothy Hardy In Norse mythology, Fenrir (Old Norse: fen dweller ),[1] Fenrisúlfr (Old Norse: Fenris wolf ) …   Wikipedia

  • Fenrir — /fen rir/, n. Scand. Myth. a wolflike monster, a son of Loki and Angerboda, chained by Gleipnir but destined to be released at Ragnarok to eat Odin and to be killed by Vidar. Also called Fenris wolf /fen ris woolf /. * * * In Norse mythology, a… …   Universalium

  • Fenrir — Fenris und Tyr Gemälde von John Bauer (1911) Isländische Illustration aus dem 17. Jh. Der Fenriswolf (auch Fenrir, Fenrisúlfr …   Deutsch Wikipedia

  • Fenrir — En la mitología escandinava, es uno de los tres monstruos que nacieron de la unión entre Loki y Angrboda: la diosa de la muerte Hel, la serpiente gigante Jörmungandr, y el gran lobo Fenrir (también Fenris o Frenrihr) Al principio sólo era un… …   Enciclopedia Universal

  • Fenrir — Fẹnrir,   Fẹnriswolf, nordische Mythologie: gefährlicher, götterfeindlicher Dämon, Sohn Lokis und der Riesin Angrboda, Bruder der Hel und der Midgardschlange. Die Asen zogen ihn auf, begannen sich aber vor ihm zu fürchten und fesselten ihn mit… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.