Ferdowsi


Ferdowsi

Ferdowsî

Abū-l-Qāsim Manṣūr ibn Ḥasan al-Ṭūṣī, (en persan : أبو القاسم منصور بن حسن طوسی) surnommé Ferdowsî (en persan : فردوسی) (aussi transcrit Firdawsi, Ferdawsi, ou Firdousi) est un écrivain persan du Xe siècle. Surnommé « le Recréateur de la langue perse », il écrivit la plus grande épopée en langue persane intitulée Shâh Nâmeh (ou Livres des rois). Il est né dans le village de Baji à côté de la ville de Tus (Khorasan, Iran), vers 940. Il est mort probablement vers 1020.

Ferdowsî (du persan pardis : paradis, que l'arabe a compris comme un pluriel farâdîs dont le singulier est firdaws, revenu en persan sous la forme ferdows) est né dans une famille de dihkans (propriétaires terriens). Selon Nizami, il aurait été de confession chi'ite, mais des chercheurs pensent qu'il pouvait aussi suivre les rites zoroastriens [réf. nécessaire]. En effet, sa famille s'employait à perpétuer les épopées perses anciennes et zoroastriennes compilées sous les Sassanides en pehlevi[1].

Sa vie, à partir de ses vingt-cinq ans et durant quarante années, fut consacrée à l'écriture de l'épopée nationale persane, pour laquelle il n'obtint de son vivant que peu de reconnaissance, même si elle était destinée à devenir l'un des textes les plus importants de la littérature persane.

Il se rendit, alors âgé de 65 ans, à Ghazna, où sa constante recherche d'un protecteur le mit en contact avec l'un plus grands hommes politiques de son temps, le sultan Mahmud de Ghazna. Il composa, à sa demande, le Shah Nameh, histoire des anciens rois de Perse.

Tandis qu'il se livrait au travail dans la retraite, ses ennemis le perdirent dans l'esprit du roi.

Celui-ci aurait promis une pièce d'or par vers au poète, mais l'œuvre finale en comptant plus de 60 000, le sultan n'accepta de payer qu'en pièces d'argent. Mal récompensé par ce monarque, il lança contre lui une vive satire et s'expatria. Ils se disputèrent donc pour des questions d'argent mais aussi de religion, et Ferdowsî fut contraint de fuir vers d'autres cours. Sa réputation lui valut la protection du calife abbasside de Bagdad.

Il composa aussi plusieurs poèmes lyriques, dont probablement[réf. nécessaire] Youssouf et Zouleïkha (à propos de Joseph fils de Jacob et de la femme d'Aziz (aussi nommé Putiphar)) qui contient 9 000 vers [2].

Bien plus tard, Ferdowsî regagna sa ville natale. Regrettant son ingratitude, Mahmoud aurait ordonné qu'il soit finalement payé au juste prix. Quand le convoi arriva à Tous, il en croisa un autre : c'était le cortège funéraire du plus grand poète qui venait de mourir dans le dénuement complet.

Anecdote

Le tombeau de Ferdowsi à Tus.

Dans le livre Avicenne de Gilbert Sinoué, Ferdowsî apparaît à quelques reprises comme personnage secondaire.

Bibliographie

  • Le Shah Nameh a été publié en persan à Londres par le capitaine Turner Macan, 1829, 4 volumes in-8°.
  • Il a été traduit en anglais par James Atkinson, Londres, 1831.
  • Cet ouvrage a été traduit en français, et publié avec le texte et des commentaires, par Jules Mohl, avec la collaboration de Charles Barbier de Meynard, Paris, 1876-1878, 7 volumes.
  • Le Livre des Rois, Ferdowsî, extraits de la traduction de Jules Mohl choisis par Gilbert Lazard, Éd. Sindbad, Actes Sud, mai 2002, (ISBN 978-2742-73832-8)

Quelques vers de Ferdowsî

C'est le livre des rois des anciens temps,
Évoqués dans des poèmes bien éloquents
Des héros braves, des rois renommés
Tous un par un, je les ai nommés
Tous ont disparu au passage du temps
Je les fais revivre grâce au persan
Tout monument se détruit souvent
A cause de l'averse, à cause du vent
J'érige un palais au poème persan
Qui ne se détruira ni par averse ni par vent
Je ne mourais jamais, je serai vivant
J'ai semé partout le poème persan
J'ai beaucoup souffert pendant trente ans
Pour faire revivre l'Iran grâce au persan
Traduits par Mahshid Moshiri
Référence: Dictionnaire des poètes renommés persans: A partir de l'apparition du persan dari jusqu'à nos jours. Téhéran, Aryan-Tarjoman, 2007.

Références

  1. Y. Thoraval, Dictionnaire de civilisation musulmane , Larousse, 2003, ISBN 2-03-720235-0
  2. Y. Thoraval, Dictionnaire de civilisation musulmane , Larousse, 2003, ISBN 2-03-720235-0

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ferdows%C3%AE ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ferdowsi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ferdowsi — Saltar a navegación, búsqueda Hakīm Abul Qāsim Firdawsī Tūsī (persa حکیم ابوالقاسم فردوسی توسی), más comunmente conocido como Ferdowsi o Firdusi, (Tus, Jorasán, 935 Mazandarán, 1020), es probablemente el poeta persa más reconocido. Su obra más… …   Wikipedia Español

  • Ferdowsi — Hakīm Abū l Qāsim Firdawsī Tūsī (PerB|حکیم ابوالقاسم فردوسی توسی), more commonly transliterated as Ferdowsi, (935 ndash;1020) was a highly revered Persian poet. He was the author of the Shāhnāmeh , the national epic of Persian speaking world as… …   Wikipedia

  • Ferdowsî — Abū l Qāsim Manṣūr ibn Ḥasan al Ṭūṣī, (en persan : أبو القاسم منصور بن حسن طوسی) surnommé Ferdowsî (en persan : فردوسی) (aussi transcrit Firdawsi, Ferdawsi, ou Firdousi) est un poète persan du Xe siècle. Surnommé «le Recréateur de… …   Wikipédia en Français

  • Ferdowsī — or Firdusī or Firdousī orig. Abū al Qāsim Manṣūr born с 935, near Ṭūs, Iran died сc1020, Ṭūs Persian poet. Though many legends surround his name, few facts are known about his life. He gave the final and enduring form to the Persian national epic …   Universalium

  • Ferdowsi — o Firdusi orig. Abu al Qasem Mansur ( 935, cerca de Tus, Irán– 1020, Tus). Poeta persa. Su nombre es objeto de numerosas leyendas, pero poco se sabe sobre su vida. Dio su forma definitiva y perdurable al poema épico nacional de Persia, el… …   Enciclopedia Universal

  • Ferdowsi — Firdausī Statue auf dem Firdausī Platz in Tehran Szene aus dem Schāhnāme: Rostam erschießt …   Deutsch Wikipedia

  • Ferdowsī — biographical name see Firdawsī …   New Collegiate Dictionary

  • Ferdowsi University of Mashhad — دانشگاه فردوسى مشهد Established 1949 Type Public Endowment …   Wikipedia

  • Ferdowsi Tousi — Ferdowsî Abū l Qāsim Manṣūr ibn Ḥasan al Ṭūṣī, (en persan : أبو القاسم منصور بن حسن طوسی) surnommé Ferdowsî (en persan : فردوسی) (aussi transcrit Firdawsi, Ferdawsi, ou Firdousi) est un écrivain persan du Xe siècle. Surnommé… …   Wikipédia en Français

  • Ferdowsi (film) — Ferdowsi (en Persan: فردوسی) est un film iranien d Abdolhossein Sepanta, sorti en 1934. L’histoire du film est basée sur la vie de Ferdowsi, le grand poète épique iranien et auteur de Shah Nameh. Sommaire 1 Synopsis 2 Distribution 3 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.