Fides Et Ratio


Fides Et Ratio

Fides et Ratio

Fides et ratio est le titre (ainsi que les tout premiers mots) de l'encyclique publiée le 14 septembre 1998 par le pape Jean-Paul II. L'intégralité de la phrase introductive est la suivante :

« Fides et ratio binæ quasi pennæ videntur quibus veritatis ad contemplationem hominis attollitur animus.»

« La foi et la raison sont comme deux ailes qui permettent à l'esprit humain de s'élever vers la contemplation de la vérité.»

Cette encyclique définit les relations entre la foi et la raison sur le plan de la philosophie chrétienne.

Sommaire

Contexte

L'encyclique Fides et ratio est la dernière encyclique parue au XXe siècle. Elle expose la position de l'Eglise sur la philosophie.

Écrite juste avant l'an 2000, elle cherche à éclairer les hommes sur les différents courants philosophiques qui ont traversé les sociétés occidentales lors des derniers siècles, particulièrement les courants de l'humanisme athée, pour reprendre l'expression du jésuite Henri de Lubac.

Elle indique des pistes nouvelles pour le IIIe millénaire.

Plan de l'encyclique

Introduction - « Connais-toi toi-même »

L'encyclique dresse le constat que les philosophies modernes se sont concentrées sur la connaissance humaine, en se détournant de la question de Dieu et du sens ultime de l'existence humaine :

« Par fausse modestie, on se contente de vérités partielles et provisoires, sans plus chercher à poser des questions radicales sur le sens et sur le fondement ultime de la vie humaine, personnelle et sociale. En somme, on a perdu l'espérance de pouvoir recevoir de la philosophie des réponses définitives à ces questions. » (§5)

Chapitre I - La révélation de la sagesse de Dieu

Jésus révèle le Père

La raison devant le mystère

Chapitre II - Credo ut intellegam

« La sagesse sait et comprend tout » (Sg (9, 11)

« Acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence » (Pr 4, 5)

Chapitre III - Intellego ut credam

Avancer dans la recherche de la vérité

Les différents visages de la vérité de l'homme

Chapitre IV - Les rapports entre la foi et la raison

Les étapes significatives de la rencontre entre la foi et la raison

L'encyclique rappelle le travail d'appropriation par l'Occident, aux XIIe et XIIIe siècles, de la philosophie d'Aristote, l'un des plus grands philosophes de la Grèce antique.

La constante nouveauté de la pensée de saint Thomas d'Aquin

L'encyclique rappelle que la foi et la raison ont fait l'objet d'études approfondies par saint Thomas d'Aquin au XIIIe siècle, notamment dans sa somme théologique.

Le drame de la séparation entre la foi et la raison

L'encyclique constate le drame de la séparation de la foi et de la raison depuis la fin du Moyen Âge :

« Dans le cadre de la recherche scientifique, on en est venu à imposer une mentalité positiviste qui s'est non seulement éloignée de toute référence à la vision chrétienne du monde, mais qui a aussi et surtout laissé de côté toute référence à une conception métaphysique et morale. En conséquence, certains hommes de science, privés de tout repère éthique, risquent de ne plus avoir comme centres d'intérêt la personne et l'ensemble de sa vie. De plus, certains d'entre eux, conscients des potentialités intérieures au progrès technologique, semblent céder, plus qu'à la logique du marché, à la tentation d'un pouvoir démiurgique sur la nature et sur l'être humain lui-même. » (§46)

Chapitre V - Les interventions du Magistère dans le domaine philosophique

Le discernement du Magistère comme diaconie de la vérité

L'intérêt de l'Eglise pour la philosophie

Chapitre VI - Interaction entre la théologie et la philosophie

La science de la foi et les exigences de la raison philosophique

Différentes situations de la philosophie

Chapitre VII - Exigences et tâches actuelles

Les exigences impératives de la parole de Dieu

L'encyclique insiste sur l'importance du fondement dans le développement de la pensée, par rapport à la simple étude des phénomènes. Ce fondement repose sur la métaphysique (§ 83).

Voici un extrait significatif de l'encyclique, le § 83 :
« Je désire seulement déclarer que la réalité et la vérité transcendent le factuel et l'empirique, et je souhaite affirmer la capacité que possède l'homme de connaître cette dimension transcendante et métaphysique d'une manière véridique et certaine, même si elle est imparfaite et analogique. /.../
Un grand défi qui se présente à nous au terme de ce millénaire est de savoir accomplir le passage, aussi nécessaire qu'urgent, du phénomène au fondement. Il n'est pas possible de s'arrêter à la seule expérience ; même quand celle-ci exprime et manifeste l'intériorité de l'homme et sa spiritualité, il faut que la réflexion spéculative atteigne la substance spirituelle et le fondement sur lesquels elle repose. Une pensée philosophique qui refuserait toute ouverture métaphysique serait donc radicalement inadéquate pour remplir une fonction de médiation dans l'intelligence de la Révélation. »

L'encyclique met en garde contre les différents dangers que sont l'éclectisme, l'historicisme, le scientisme, le pragmatisme et le nihilisme (§ 86 à 90).

Elle indique que le positivisme a été discrédité par la critique épistémologique, mais qu'il renaît sous la forme du scientisme.

L'encyclique met surtout en lumière les nouveaux développements de la philosophie : « l'héritage du savoir et de la sagesse s'est enrichi dans de nombreux domaines,

Elle indique que, selon certains penseurs, nous entrons dans une autre époque, la post-modernité, mais que ce terme peut être ambigu.

Elle mentionne une persistance de mentalité positiviste :

« Il reste toutefois vrai qu'une certaine mentalité positiviste continue à accréditer l'illusion que, grâce aux conquêtes scientifiques et techniques, l'homme, en tant que démiurge, peut parvenir seul à se rendre pleinement maître de son destin. »[1]

Les tâches actuelles de la théologie

Conclusion

Bref rappel historique

La philosophie d'Aristote a commencé à pénétrer l'occident au Moyen Âge, un peu avant l'an mil (voir Sylvestre II).

Progressivement, on ressentit le besoin de réconcilier le christianisme et la philosophie antique au-delà des auteurs latins et de Platon. Ce fut saint Thomas d'Aquin qui remit en forme la pensée chrétienne à partir de la philosophie d'Aristote, et établit la métaphysique en occident. La métaphysique subit de profondes évolutions au cours de l'Histoire.

Article détaillé : Histoire de la métaphysique.

Les découvertes scientifiques qui ont marqué les XVIIe et XVIIIe siècles, notamment ce que l'on a appelé la révolution copernicienne, ont entraîné des bouleversements techniques et sociaux, et fait évoluer le champ de la métaphysique d'une façon telle qu'elle a été rejetée par les idéologies matérialistes et athées au XIXe siècle.

Article détaillé : Idéologie.

Voir aussi le Drame de l'humanisme athée du jésuite Henri de Lubac.

Travaux récents en philosophie

Depuis le milieu du XIXe siècle ont eu lieu des travaux d'étude de la philosophie de Thomas d'Aquin :

Voir :

Aujourd'hui, les découvertes fondamentales dans les sciences, notamment les recherches en physique quantique, et leurs conséquences dans les techniques et la vie quotidienne, tendent à recadrer la métaphysique vers de nouvelles études sur l'être et son environnement.

On peut citer les travaux menés dans les dernières décennies :

Certains développements en philosophie des sciences, en particulier les travaux de Claude Tresmontant, ont cherché à réconcilier les questions de foi et de raison ("concordisme"), mais ils paraissent plus éloignés de la métaphysique.

Outre les développements en métaphysique (métaphysique descriptive), on observe des recherches dans toutes les autres branches de la philosophie :

Note

Voir aussi

Sur l'Église

Sur la philosophie chrétienne

Sur la métaphysique

Sur les concepts philosophiques en rapport avec la foi et la raison

Sur les origines de la philosophie

Sur les relations entre foi et raison

Sur le rationalisme

Sur les athéismes philosophiques

Accès au texte de l'encyclique

Bibliographie


  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du Vatican Portail du Vatican
Ce document provient de « Fides et Ratio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fides Et Ratio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fides et ratio — est le titre (ainsi que les tout premiers mots) de l encyclique publiée le 14 septembre 1998 par le pape Jean Paul II. L intégralité de la phrase introductive est la suivante : « Fides et ratio binæ quasi pennæ videntur quibus veritatis …   Wikipédia en Français

  • Fides et Ratio — Saltar a navegación, búsqueda Fides et Ratio (latín: Fe y Razón) Carta encíclica del papa Juan Pablo II Ut Unum Sint ◄ …   Wikipedia Español

  • Fides et Ratio — est le titre (ainsi que les tout premiers mots) de l encyclique publiée le 14 septembre 1998 par le pape Jean Paul II. L intégralité de la phrase introductive est la suivante : « Fides et ratio binæ quasi pennæ videntur quibus veritatis …   Wikipédia en Français

  • Fides et Ratio — (Glaube und Vernunft) vom 14. September 1998 ist die dreizehnte und vorletzte Enzyklika des Papstes Johannes Paul II. Sie trägt den Untertitel: An die Bischöfe der Katholischen Kirche – über das Verhältnis von Glaube und Vernunft. In acht… …   Deutsch Wikipedia

  • Fides et ratio — (Glaube und Vernunft) vom 14. September 1998 ist die dreizehnte und vorletzte Enzyklika des Papstes Johannes Paul II. Sie trägt den Untertitel: An die Bischöfe der Katholischen Kirche – über das Verhältnis von Glaube und Vernunft. In acht… …   Deutsch Wikipedia

  • Fides et Ratio — ( la. faith and reason) is an encyclical promulgated by Pope John Paul II on 14 September 1998. It deals primarily with the relationship between faith and reason.The Pope posits that faith and reason are not only compatible, but essential… …   Wikipedia

  • Fides et ratio —   [lateinisch »Glaube und Vernunft«], Enzyklika Papst Johannes Pauls II. vom 14. 9. 1998, gerichtet »an die Bischöfe der katholischen Kirche« und »an alle Menschen, die sich auf der Suche befinden«; befasst sich, die Grundfragen der Menschen… …   Universal-Lexikon

  • Fides — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres   Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la théologie catholique — Théologie catholique La théologie catholique est l écoute, l analyse, l interprétation, l explicitation et l étude méthodique de la Révélation par un sujet croyant catholique qui, d’une manière rationnelle, veut approfondir l’intelligence de la… …   Wikipédia en Français

  • Renouvellement de la théologie — Théologie catholique La théologie catholique est l écoute, l analyse, l interprétation, l explicitation et l étude méthodique de la Révélation par un sujet croyant catholique qui, d’une manière rationnelle, veut approfondir l’intelligence de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.