Filleul


Filleul

Parrain (religion)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parrain.

Le parrain et la marraine ont d'abord un rôle au moment de la cérémonie du baptême concernant l'entrée dans l'Église orthodoxe ou catholique. Ce rôle est plus important pour les baptêmes d'adultes : ils présentent leur filleul qu'ils ont aidé à se préparer au baptême.

Ils ont aussi un rôle après le baptême. Ils s'engagent à soutenir leur filleul dans sa vie chrétienne, à l'aider à grandir dans la foi. Ils seront présents lors des grandes étapes de sa vie chrétienne :

  • première communion,
  • profession de foi,
  • confirmation.

Ils ne doivent pas oublier de prier pour leur filleul et effectuer une parenté spirituelle. Ils s'engagent aussi à participer à l'éducation du filleul et à aider les parents dans leurs responsabilités. Pour y arriver, ils doivent posséder les capacités nécessaires et une certaine maturité. L'Église catholique exige p.ex. un âge minimum de 16 ans pour les parrains et marraines.

En cas de décès des parents, selon la tradition, le rôle des parrains et marraines se trouve renforcé. En effet, ils sont investis d'une responsabilité morale selon leurs liens affectifs avec leur filleul.

La loi (en France et au Canada) ne leur reconnaît aucun statut particulier, ils ne sont donc pas tenus d'assumer la garde de l'enfant et ne sont pas forcément tuteurs de leur filleul. Le tuteur est désigné par le juge de tutelle et le conseil de famille; parrain et marraine n'ont aucun droit. On peut dire dans son testament que l'on désire que telle personne soit le tuteur de ses enfants.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Parrain (religion) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Filleul de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • filleul — filleul, eule [ fijɶl ] n. • filluel XIIe; lat. filiolus, dimin. de filius « fils » ♦ Personne qui a été tenue sur les fonts baptismaux, par rapport à son parrain et à sa marraine. Offrir un cadeau à son filleul pour son anniversaire. Par ext.… …   Encyclopédie Universelle

  • FILLEUL (N.) — FILLEUL NICOLAS (1537? apr. 1584) Né à Rouen d’une famille de petite noblesse, Nicolas Filleul est un homme de théâtre. En 1563 il fait représenter au collège d’Harcourt une tragédie intitulée Achille , selon la mode du temps, dans les… …   Encyclopédie Universelle

  • filleul — filleul, eule (fi lleul, lleu l , ll mouillées, et non fi yeul. Au XVIIe siècle, du moins Chifflet, Gramm. p. 209, l assure, l l finale ne se prononçait pas, quelle que fût la lettre qui suivît : mon filleu) s. m. et f. Celui, celle qui a été… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • filleul — Filleul, [fill]eule. subst. Terme relatif qui se dit de celuy qui a esté tenu sur les fonts de Baptesme, par rapport au parrein & à la marreine qui l ont tenu. C est vostre filleul. c est vostre filleule …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Filleul — Le nom a le même sens qu aujourd hui, et évoque un lien de parenté. On le trouve surtout dans l Ouest (35, 53, 76) et dans le Limousin (87). Variantes : Filieul (16, 87), Fillieul (76), Lefilleul (35, 76, 62), Filleux (80, 42), Fillieux (89, 69,… …   Noms de famille

  • filleul — Filleul, ou Fillol, m. acut. Est celuy que j ay tenu sur les fonds et presenté pour recevoir baptesme, Lustricus filiolus, Initialis filius, Alterius geniturae, vel immortalis geniturae filius …   Thresor de la langue françoyse

  • FILLEUL — EULE. s. Terme relatif, qui se dit de Celui ou de celle qui ont été tenus sur les fonts de baptême, par rapport au parrain et à la marraine qui les ont tenus. C est mon filleul. C est ma filleule …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • filleul — nm. felyou (Albertville.021), felyouha (Saxel.002), flyû (Albanais.001, Balme Si.020, Cordon.083), feulyeûézh (St Martin Porte.203). E. : Fils. A1) nf., filleule : felyoula (002,021), feulyoulo (203), flyula (001,020,083, Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Filleul de guerre — ● Filleul de guerre militaire choisi par une femme ou une jeune fille, dite marraine de guerre …   Encyclopédie Universelle

  • FILLEUL, EULE — n. Fils, fille spirituelle d’un parrain et d’une marraine. Cet enfant est mon filleul. Par extension, il se dit de Celui qui bénéficie d’une protection spéciale. Filleul des fées. Filleul de guerre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.