Francisco Madero


Francisco Madero

Francisco Madero

Francisco Madero avant 1913

Francisco Indalecio Madero González (30 octobre 1873 à Parras Coahuila22 février 1913) était un politicien, qui fut président du Mexique de 1911 à 1913. Il est connu au Mexique comme el Apostol de la revolucion, l'apôtre de la révolution.

Biographie

Sa famille, d'origine juive portugaise, comptait parmi les plus riches du pays. Il reçut une éducation soignée chez les jésuites, puis partit étudier à Baltimore, à Paris, HEC Jouy-en-Josas et à l'Université de Californie à Berkeley.

Ce richissime entrepreneur voulait apporter la démocratie au Mexique, mais sans bouleverser les cadres de la société; il pensait que la démocratie apporterait par elle-même et au fil du temps l'amélioration des conditions de vie pour l'ensemble des Mexicains. Son slogan était le même que celui de Díaz à ses débuts : sufragio efectivo, no reelección (suffrage effectif et pas de réélection).

Luttant contre le gouvernement de Porfirio Díaz, qui, sans cesse réélu, gouvernait le pays depuis 1876, il créa le Parti national anti-réélectionniste le 22 mai 1909 [1] et présenta sa candidature aux élections de 1910. Menacé de mort, il s'exila aux États-Unis et y proclama le plan de San Luis qui déclencha la révolution mexicaine.

Après la chute de Ciudad Juárez et le départ en exil de Porfirio Díaz qui ce faisant voulait empécher une guerre civile, Madero, qui alors avait le soutien des Etats-Unis, remporta l’élection présidentielle d'octobre 1911 et accéda au pouvoir le 6 novembre. La longue période de progrès matériel et dans les infrastructures (ports, voies ferrées, industrialisation) mais aussi d'immobilisme politique qui avait marqué le porfiriat exigeait de nombreuses réformes tant administratives que politiques. Madero ne put surmonter les divergences entre révolutionnaires et satisfaire tout le monde. Pour des raisons opposées, il déçut agraristes, partisans de la réstitution des terres et conservateurs, ouvriers des villes et classe moyenne. Madero en désaccord sur le problème agraire avec Emiliano Zapata qu'il venait pourtant de nommer général, envoya dans l'Etat de Morelos le général Victoriano Huerta, pour le combattre lui et ses partisans.

Mais au début de l'année 1913, Huerta, conspira avec Felix Díaz , le neveu de Porfirio, et l'ambassadeur américain Henry Lane Wilson qui craignait que l'arrivée au pouvoir de Madero n'ouvrît une période d'instabilité. Il fut convenu que Madero serait destitué et que Huerta lui succèderait.

Madero, qui ne soupçonnait rien de cette trahison, fut arrêté et assassiné par ses gardiens, en même temps que son vice-président Pino Suárez, au cours d'un simulacre de tentative d'évasion. Cet assassinat fut le prologue d'une guerre civile entre révolutionnaires.

Madero était un adepte du spiritisme[2],[3] et un membre important de la franc-maçonnerie[4]. Il était végétarien et non violent [5].

Pour la petite histoire : il fut le premier président en exercice au monde à prendre l'avion. Madero à figuré sur de nombreuses monnaies et billets de banque mexicains. Son effigie aparaît sur les nouvelles pièces de 5 pesos de circulation courante de 2009 commémorant le 100ème anniversaire de la Révolution.

Références

  1. NUNES A., Les révolutions du Mexique, Flammarion, Paris, 1975, p. 70.
  2. Rosales Hernán, Madero y el espirítismo, Editorial Posada, Mexico D.F., 1973
  3. Ferre de Mendioles Gabriel, Vida de Francisco I. Madero, Secretaría de Educación Pública, 1945
  4. Robert A. Minder, Freimaurer Politiker Lexikon, Zum Rauhen Stein. ISBN et PARKES H. B., Histoire du Mexique, trad. SOUSTELLE J., Paris, 1939, p. 326.
  5. JAUFFRET E., Révolution et sacrifice au Mexique, Les éditions du Cerf, Paris, 1986, p. 12.

Commons-logo.svg

Ce document provient de « Francisco Madero ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francisco Madero de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francisco Madero — Francisco Ignacio Madero Francisco I. Madero mit Rebel …   Deutsch Wikipedia

  • Francisco Madero — Saltar a navegación, búsqueda Francisco Madero puede referirse a: Personas Francisco I. Madero, presidente de México. Francisco Bernabé Madero, vicepresidente de la República Argentina. Localidades y divisiones administrativas Francisco Madero,… …   Wikipedia Español

  • Francisco Madero (Begriffsklärung) — Francisco Madero bezeichnet: Francisco Bernabé Madero (1816–1896), argentinischer Politiker und Unternehmer Francisco Ignacio Madero (1873–1913), mexikanischer Revolutionär und Präsident Francisco I. Madero (Coahuila), Stadt in Mexiko Francisco I …   Deutsch Wikipedia

  • Francisco Madero (Buenos Aires) — Saltar a navegación, búsqueda Francisco Madero …   Wikipedia Español

  • Church of San Francisco, Madero Street, Mexico City — View of the entrance and atrium from Madero Street The Church of San Francisco is located at the western end of Madero Street in the historic center of Mexico City, near the Torre Latinoamericana and is all that remains of the church and… …   Wikipedia

  • Francisco I. Madero — Francisco Ignacio Madero Francisco I. Madero mit Rebellen Francisco Ignacio Madero (* 30. Oktober 1873 in Parras de la Fu …   Deutsch Wikipedia

  • Francisco Villa — Francisco Villa, Spitzname Pancho, ursprünglicher Name Doroteo Arango Arámbula (* 5. Juni 1878 in San Juan del Río, Durango, Mexiko; † 20. Juli 1923 in Parral, Chihuahua, Mexiko) war ein mexikanischer Volksheld. Pancho Villa wurde von Feinden und …   Deutsch Wikipedia

  • Francisco I. Madero (desambiguación) — Saltar a navegación, búsqueda Francisco I. Madero fue el iniciador de la Revolución Mexicana y posteriormente Presidente de México entre 1911 y 1913. En su honor han recibido su nombre: Ciudad Madero. Ciudad del estado de Tamaulipas. Municipio de …   Wikipedia Español

  • Francisco Indalecio Madero — Francisco Madero Francisco Madero avant 1913 Francisco Indalecio Madero González (30 octobre 1873 à Parras Coahuila – 22 février 1913) était un politicien, qui fut président du Mexique …   Wikipédia en Français

  • Francisco Villa — De gauche à droite : Candelario Cervantes, Pablo López, Francisco Villa, Francisco Beltrán y Martín López Doroteo Arango Arámbula, plus connu sous le pseudonyme de Francisco Villa dont le diminutif mexicain est Pancho (5 juin 1878… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.