Frères De Limbourg


Frères De Limbourg

Frères de Limbourg

Les Très Riches Heures du duc de Berry
Septembre (vendanges devant le château de Saumur)

Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, en néerlandais), nés vers 1380 à Nimègue, Pays-Bas, étaient des peintres et enlumineurs néerlandais. Ils étaient issus d'une famille de peintres blasonneurs, fils d'Arnold de Limbourg et de Metta Maelwael, elle-même sœur de Jean Malouel (ou Johan Maelwael en néerlandais).

Leur célébrité en France vint de ce qu'ils réalisèrent, sur commande du duc de Berry, Jean Ier, les enluminures des livres d'heures nommés Les Très Riches Heures du duc de Berry et les moins connues Belles Heures du duc de Berry. Ils laissèrent leur œuvre inachevée quand ils moururent de la peste en 1416, la même année que leur commanditaire. L'illustration du livre fut terminée entre 1485 et 1489 par Jean Colombe sur commande du duc de Savoie, Charles Ier. Le manuscrit se trouve au musée Condé, au château de Chantilly.

Les frères de Limbourg sont également les enlumineurs du livre d'heures nommé Les Belles Heures du duc de Berry. Ce manuscrit se trouve actuellement au Metropolitan Museum of Art de New York.

Sommaire

Histoire

Petites Heures de Jean de Berry, 1412 (BNF, Paris)
Belles Heures de Jean de France, duc de Berry (MMA, New York)

Leur grand-père, Johannes de Lymborgh, est probablement venu de Limbourg dans la Meuse à Nimègue, alors capitale du Duché de Gueldre. Son fils Arnold était un sculpteur sur bois pour la cour. Vers 1385 il se maria à Mechteld Maelwael (ou Maloeul), fille d'une famille de peintres héraldiques prospères. Hermant était l'aîné, né vers 1385, puis vint Paul (ou Polleke ou Polequinen, suivant les sources), en 1386 ou 1387, et Johan (ou Johanneke, Jacquemin, Gillequin ou encore Jehanequin) en 1388. Ils avaient aussi deux jeunes frères, Rutger et Arnold, et une soeur, Greta.

Vers 1398, après la mort de leur père, leur oncle Jean Malouel, alors plus important peintre des cours de France et de Bourgogne, les envoya étudier à Paris. Hermann et Jean y apprirent le travail de l'or. À la fin de 1399 ils repassèrent à Nimègue, mais furent capturés à Bruxelles à cause de la guerre en cours. Leur mère ne put payer la rançon de 55 écus d'or. La guilde des travailleurs d'or de la ville commença à récolter l'argent, mais finalement Philippe II de Bourgogne paya la rançon en hommage à leur oncle, alors à son service. Ils furent relâchés en mai 1400.

On sait qu'en février 1402 Philippe II proposa à Paul et Jean de travailler pour quatre ans sur l'enlumination d'une Bible. Il se peut qu'il s'agisse de la Bible Moralisée, conservée à la Bibliothèque nationale de France (Ms.fr.166) à Paris, qui en tout cas est indiscutablement un de leurs travaux. Philip II mourut en 1404, avant qu'ils finissent leur travail.

Plus tard, en 1404, Hermann, Paul et Jean travaillèrent pour Jean Ier de Berry, frère du duc de Bourgogne. Il était un collectionneur excentrique d'art, et spécialement de livres. Leur première commande fut d'enluminer un livre d'heures, maintenant connu sous le nom des Belles Heures du Duc de Berry; il est actuellement conservé dans les Cloisters du Metropolitan Museum of Art de New York.

Il fut terminé en 1409. Le duc fut ravi, et leur assigna un projet encore plus important, qui devint Les Très Riches Heures du duc de Berry, unanimement reconnu comme le chef-d'oeuvre de l'art de l'enluminure médiévale, et peut-être le livre le plus précieux au monde. Il est conservé au Musée Condé du Château de Chantilly (Ms.65).

Paul notamment était en bons termes avec le duc, et il reçut la position de valet de chambre, comme son oncle l'avait reçue du duc de Bourgogne. Il lui donna des joailleries ainsi qu'une grande demeure à Bourges. Paul tomba amoureux de Gillette la Mercière, alors encore enfant, mais ses parents refusèrent. Le duc obtint qu'elle soit enfermée, et ne la libéra qu'à la demande du roi. Paul finit par se marier avec elle en 1411, mais ils n'eurent pas d'enfant (elle avait 12 ans au moment du mariage, lui 24).

Dans la première moitié de l'année 1416, les quatre frères Limbourg moururent tous, à moins de 30 ans, pour raisons inconnues, et les Très Riches Heures restèrent inachevées. Un artiste non identifié, peut-être Barthélemy van Eyck, travaille sur le calendrier dans les années 1440, alors que le livre était apparemment en possession de René d'Anjou, et en 1485 Jean Colombe acheva le livre pour la Maison de Savoie.

En grande partie inaccessible, les travaux de frères Limbourg restèrent relativement oubliés, jusqu'au XIXe siècle. Ils furent cependant une inspiration pour les générations suivantes de peintres, au-delà de la seule enluminure. Leur travail relève d'une tradition européenne du Nord, mais montre aussi des influences italiennes.

Festival Frères de Limbourg

Nimègue, ville natale des frères de Limbourg, organise fin août un festival annuel médiéval sous le nom de Festival Frères de Limbourg. Des personnes en costumes d'époque inspirés partiellement sur les enluminures médiévales jouent des scènes d'époque: marché, campements, batailles, jeux. Les participants se mettent en cortège. Il y a des expositions thématiques et on sert des nourritures de l'époque.

Notes et références


  • Rob Dückers et Pieter Roelofs (eds.), The brothers van Limburg. Catalogue d'exposition, Ludion, Nimègue, 2005. ISBN 90-5544-576-2

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Fr%C3%A8res de Limbourg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frères De Limbourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Freres de Limbourg — Frères de Limbourg Les Très Riches Heures du duc de Berry Septembre (vendanges devant le château de Saumur) Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, en néerlandais), nés vers… …   Wikipédia en Français

  • Frères de limbourg — Les Très Riches Heures du duc de Berry Septembre (vendanges devant le château de Saumur) Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, en néerlandais), nés vers 1380 à …   Wikipédia en Français

  • Frères de Limbourg — Les Très Riches Heures du duc de Berry, mois de janvier, musée Condé, Chantilly, ms.65, f.1v, vers 1411 1416 Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, de Gueldre, nés vers …   Wikipédia en Français

  • Les frères de Limbourg — Frères de Limbourg Les Très Riches Heures du duc de Berry Septembre (vendanges devant le château de Saumur) Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, en néerlandais), nés vers… …   Wikipédia en Français

  • Frères Limbourg — Frères de Limbourg Les Très Riches Heures du duc de Berry Septembre (vendanges devant le château de Saumur) Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (Paul, Herman en Johan, Gebroeders van Limburg, en néerlandais), nés vers… …   Wikipédia en Français

  • LIMBOURG (LES) — Si le souvenir des Limbourg ne s’effaça pas immédiatement de la mémoire des générations postérieures – la figure légendaire des «trois frères enlumineurs» est évoquée bien après leur mort par Guillebert de Mets, et Jean Pèlerin dans son traité De …   Encyclopédie Universelle

  • LIMBOURG — Deux provinces, l’une belge, l’autre néerlandaise, portent le nom de Limbourg. Le Limbourg belge (2 422 km2, 750 435 hab. au recensement de 1991), situé dans le nord est du pays, est formé de trois régions géographiques: la Campine au nord, la… …   Encyclopédie Universelle

  • Limbourg — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Limbourg est une région historique située aux environs des villes de Liège (Belgique), Maastricht (Pays Bas) et Aix la Chapelle (Allemagne) :… …   Wikipédia en Français

  • Limbourg-stirum — Maison de Limburg Stirum Les armoiries des comtes de Limburg Stirum La Maison de Limburg Stirum est une des plus anciennes familles d’Europe. Elle prit son nom du château de Limburg sur la Lenne au XIIe siècle dans l’Allemagne actuelle. Elle …   Wikipédia en Français

  • Limbourg-styrum — Maison de Limburg Stirum Les armoiries des comtes de Limburg Stirum La Maison de Limburg Stirum est une des plus anciennes familles d’Europe. Elle prit son nom du château de Limburg sur la Lenne au XIIe siècle dans l’Allemagne actuelle. Elle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.