Gabriel Domenech


Gabriel Domenech
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Domenech.
Gabriel Domenech

Parlementaire français
Date de naissance 4 septembre 1920
Date de décès 14 mai 1990
Mandat Député 1958-1962
puis 1986-1988
Circonscription Basses-Alpes
puis Bouches-du-Rhône
Groupe parlementaire RPCD (1958-1962)
FN (1986-1988)
Ve République

Gabriel Domenech est un journaliste et un homme politique français né à Reynes (Pyrénées-Orientales) le 4 septembre 1920 et mort à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 14 mai 1990.

Biographie

Il entre au quotidien de droite Le Méridional en 1945 et y passe toute sa carrière journalistique. Il en est le rédacteur en chef à partir de 1971 et jusqu'à son départ, en 1985.

En 1958, il devient conseiller général du canton de Peyruis, dans les Basses-Alpes, département où il s'était implanté, et quelques mois plus tard, il est élu député. Il avait fait campagne sur le thème de l'Algérie française, qui lui est cher. Il s'apparente au groupe des Républicains populaires et centre démocratique (droite non gaulliste). En 1962, resté attaché à l'Algérie française, il est battu.

Il milite alors au Centre démocrate, devenu ensuite Centre des démocrates sociaux (CDS), mais se consacre surtout à son activité de journaliste, où il expose ses griefs contre les gaullistes et les Algériens, évoluant vers l'extrême droite et s'inspirant de Léon Daudet. En 1973, il publie un article extrêmement virulent appelant à des expéditions punitives contre les travailleurs algériens. En un mois, une douzaine de personnes seront victimes d'attentats racistes dans l'agglomération marseillaise. Domenech sera condamné pour incitation à la haine raciale, malgré le soutien de l'ensemble de la droite marseillaise.

En 1985, il prend sa retraite, quitte le CDS, et se rallie au Front national. Il est élu député et conseiller régional des Bouches-du-Rhône en mars 1986 sur deux listes FN et prend sa carte au parti un an plus tard. Il est animé, selon ses propres termes, par le souci d'« apporter la caution de quarante ans de journalisme au service de la vérité » à Jean-Marie Le Pen. Suite à l'accord de cogestion entre la droite et l'extrême droite, Gabriel Domenech est élu vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Aux élections législatives de 1988, il bénéficie de l'accord de désistement réciproque entre RPR et l'UDF d'une part, le FN d'autre part, mais échoue de peu à conserver son siège de député. Deux mois plus tard, il devient président de la fédération FN des Bouches-du-Rhône, poste qu'il doit quitter en mai 1989, à cause du résultat médiocre obtenu par la liste FN aux élections municipales de mars. Il meurt un an plus tard.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gabriel Domenech de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Domenech — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Domenech est un patronyme porté par : Gabriel Domenech (1920 1990), journaliste et homme politique français Amédée Domenech (1933 2003),… …   Wikipédia en Français

  • Gabriel Miró — Gabriel Francisco Víctor Miró Ferrer (Alicante, 28 de julio de 1879 Madrid, 27 de mayo de 1930), conocido como Gabriel Miró, fue un escritor español. Contenido 1 Biografía 2 Obra 3 Bi …   Wikipedia Español

  • Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí Domènech — Salvador Dalí Salvador Dalí Salvador Dalí photographié par Carl van Vechten, le 29 novembre 1939 …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du Front National — Les 10 et 11 juin 1972, lors du deuxième congrès de l organisation Ordre nouveau, un vote avait décidé de participer aux élections législatives de 1973 au sein d une structure plus large, nommée « Front national », par 224… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Front National — Les 10 et 11 juin 1972, lors du deuxième congrès de l organisation Ordre nouveau, un vote avait décidé de participer aux élections législatives de 1973 au sein d une structure plus large, nommée « Front national », par 224… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Front national — Les 10 et 11 juin 1972, lors du deuxième congrès de l organisation Ordre nouveau, un vote avait décidé de participer aux élections législatives de 1973 au sein d une structure plus large, nommée « Front national », par 224… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du front national — Les 10 et 11 juin 1972, lors du deuxième congrès de l organisation Ordre nouveau, un vote avait décidé de participer aux élections législatives de 1973 au sein d une structure plus large, nommée « Front national », par 224… …   Wikipédia en Français

  • Racisme en France — Le racisme en France a pris et peut prendre plusieurs facettes, allant de la simple xénophobie jusqu au racisme d État. Sommaire 1 La question de l esclavage et du métissage 2 Le racialisme 3 L antisémitisme …   Wikipédia en Français

  • Derechos de los animales — Saltar a navegación, búsqueda Un hombre sujeta a un mono con una cuerda alrededor del cuello. Se conoce como derechos de los animales a las ideas postuladas por corrientes de pensamiento y al movimiento que sostienen que la naturaleza animal es… …   Wikipedia Español

  • Chronologie du Front national — Les 10 et 11 juin 1972, lors du deuxième congrès de l organisation Ordre nouveau, un vote avait décidé de participer aux élections législatives de 1973 au sein d une structure plus large, nommée « Front national », par 224… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.