Gazelec Football Club Olympique Ajaccio


Gazelec Football Club Olympique Ajaccio

Gazélec Football Club Olympique Ajaccio

Gazélec Football Club Olympique Ajaccio Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Nom complet Gazélec Football Club Olympique Ajaccio
Surnom(s) Le Gaz, Le Bistrot
Date de fondation 1910
Statut professionnel jamais
Couleurs rouge et bleu
Stade Stade Ange Casanova
(6 000 places)
Siège Route de Mezzavia
20167 Mezzavia
Président François Tagliaglioli
Entraîneur Patrick Leonetti
Site web www.gfcoa.espacecorsica.net
Dernière mise à jour : 11 août 2009.

Le Gazélec Ajaccio est un club omnisports fondé en 1910. Cette page ne concerne que la section football du club corse qui évolue en 2009-2010 en CFA. Le club est présidé par Fanfan Tagliaglioli et est entrainé par l'ancien joueur emblématique du club Patrick Leonetti.

Sommaire

Palmarès

Historique

Les débuts du club

Il voit le jour en 1960 et est le résultat de la fusion entre le FC Ajaccio, à bout de souffle (fondé en 1933, succédant à la Jeunesse Sportive Ajaccienne fondée en 1910 ; champion de Corse 1937, 1938, 1956 et 1957), et un club monté en 1956 par les agents E.D.F.-G.D.F., le Gazélec Football Club d'Ajaccio. Les couleurs rouge et bleu adoptées par le Gazélec sont celles du F.C.A. Le surnom du club est « le bistro », car son siège se trouve alors au fond d'un bar. Le Gazélec reprend à son compte le lourd héritage du F.C.A. rival éternel de l'AC Ajaccio.

Le premier stade du Gazélec se nomme Miniconi, du nom du président du F.C.A. Le club s'installe à Mezzavia en 1961. Le 16 juillet 1994, le club rend hommage au principal artisan de la création du Gazélec en 1960, Ange Casanova (décédé le 24 mars 1998), en donnant son nom au stade Mezzavia.

Sur les conseils d'Albert Batteux, Pierre Cahuzac devient l'entraîneur de l'équipe en juillet 1961. Le club remporte le championnat de Corse et se trouve promu en CFA. Pour sa première saison en CFA, le Gazélec se classe à la cinquième place du championnat. En Coupe de France, le Gazélec affronte Béziers en 32es de finale. C'est la première fois qu'un club corse atteint ce stade de l'épreuve. Après un résultat nul (2-2) à Bastia, les deux équipes se retrouvent à Nice. Les spectateurs azuréens découvrent à cette occasion le « Canon à Mercure », véritable pièce d'artillerie, mascotte du Gaz. Discrètement posé dans un angle de la tribune, l'engin fait tant de bruit qu'il est emporté au poste de police le plus proche... mais est restitué aussitôt sous la menaçante pression des centaines de supporters corses!

Meilleur club amateur

Le Gaz' est à son apogée à la fin des années 1960 quand il enlève quatre couronnes de Champion de France Amateurs. Les glorieux défilés qui marquent le retour du trophée des « purs » (les amateurs) à Ajaccio sont mémorables. Le GFCA refuse d'accéder au professionnalisme et laisse son ennemi l'AC Ajaccio représenté la ville en 1ère division, dans les années 60-70. Il navigue alors entre la 2ème et la 3ème division. Jusqu'au début des années 90. Le club, alors en deuxième division, refait parler de lui avec plusieurs parcours en coupe de France qui le voient éliminer des clubs de l'élite (Toulon, Saint Etienne...) et lui permet d'affronter le Grand Olympique de Marseille de Jean Pierre Papin (défaite 3-1 au stade Ange Casanova). En 1992, le club atteint même les quarts de finales de la compétition où il s'incline à domicile face à Monaco, alors entraîné par Arsène Wenger, finaliste de la coupe des coupes européennes (défaite 3-0).

En 1997-1998, malgré la venue de Pascal Olmeta venu tout droit de L'Espanol Barcelone, le club finit 5ème, à 20 points du leader du championnat National, son grand rival l'AC Ajaccio. Cette saison marque un changement dans la hierarchie du football ajaccien. Le Gazélec se retrouve derrière l'Athlétic après plus de 20 ans de règne sur la cité impériale.

L'accession en D2 refusée

Nous sommes en 1999. Les dirigeants et leur président Robert Feliciaggi sont bien décidé à rattraper le grand rival. Le club recrute réalise un recrutement ambitieux fait de joueurs confirmés qui s'ajoutent aux joueurs déjà présents au club : Van Kets (qui finira meilleur buteur du championnat), Mamadou Faye, Philippe Mazzuchetti, Cedric Pardeilhan, Pascal Olmeta, Christophe Destruhaut, Mickael D'Amore. Mais Dédé Di Scala a aussi le nez creux et il recrute des inconnus qui seront les révélations de la saison : Mickaël Pagis, Sadio Sow, Yannick Zambernardi, Herve Sekli. Cet effectif, sous la responsabilité de Jean-Michel Cavalli, effectue un parcours en dent de scie jusqu'au mois de Mars où au terme d'une soirée où il est défait 2-0 à Valenciennes, le club compte 10 points de retard sur le 3ème, Valenciennes. Les Ajacciens entament alors une folle remontée qui les voit se retrouver à la 3ème place à la veille de la dernière journée. Mais la dernière journée se joue à Créteil, le 2ème. Au terme d'un match à rebondissement, Le Gaz s'impose 2-1 au stade Dominique Duvauchelle : un véritable exploit a été réalisé par les joueurs. Malheureusement, la ligue refusera la montée au club ajaccien. Motif: un article qui interdit à une ville de moins de 100 000 habitants de compter 2 clubs professionnels dans la même division. Les dirigeants ajacciens luttent contre cette décision d'autant qu'à la ligue, les opposants sont nombreux, tel le Sporting Club de Bastia. Finalement, la ligue maintient sa décision. Le Gaz jouera en National la saison prochaine et n'aura pas le droit de monter !!! Finalement, une décision de justice abrogera 6 mois plus tard cet article. Mais qu'importe; le mal est fait. Le club a dû redémarrer la saison en jouant ses 5 premiers matches à domicile sur le continent(à Istres et Vitrolles). Après 2 premiers mois très difficiles où il n'emporte aucun match, il reçoit et bat Martigues 2-1 à Mezzavia pour son retour dans son antre grace à des buts de Turudija et Sow. Les jeunes ajacciens (encadré de quelques anciens comme D'amore, Bernaud,Turudija ou Leonetti) arracheront le maintien en fin de championnat, terminant à la 15ème place.

La saison suivante, en 2000-2001, le club, toujours en difficulté financière recrute malin. Franck Soler, Anthony Colinet, Jean Luc Gautier, Julien François, Guillaume Deschamps et un certain Daniel Meslin rejoignent une équipe à reconstruire. Le nouvel entraineur Hubert Velud choisit un schéma de jeu résolumment offensif qui verra le club finir 3ème attaque du championnat et Daniel Meslin remporter le titre de meilleur buteur du National avec 21 buts (en compagnie du Valenciennois Lachaab). L'équipe finira 8ème après un très bon début de championnat. Mais on retiendra surtout cette année là, la venue, en 32ème de finale de la coupe de France, de l'AS Saint Etienne en plein affaire des faux passeports. Les ajacciens après avoir encaissé un but de Pedron égalisent grâce à une superbe volée de Gautier, puis prennent l'avantage par Meslin qui dribble Janot avant de marquer dans le but vide. Mais malheureusement, à la 94ème minute (alors que 3 minutes d'arrêts de jeu sont annoncés), Julien Sablé profite d'un cafouillage pour égaliser. Les verts s'imposeront en prolongation grace à Chaveriat qui détourne involontairement une frappe puissante de Pedron. Les ajacciens auront fait honneur à leur maillot. Mais en fin de saison, stupeur, la DNCG rétrograde le club...en DH et menace de le mettre en liquidation judiciaire. Le club et les supporters font tout pour empecher cela. Une manifestation est organisée devant la préfecture de région. Nombreuses sont les personnes qui y participent. Ils réussiront à réduire la sanction en obtenant une rétrogradation en CFA. Le club ne reste que 2 saisons en CFA et remonte avec de gros objectifs. Marc Libbra est ainsi recruté pour jouer la montée en L2. Après une très bonne première partie de saison(les gaziers sont deuxièmes à la trêve), les hommes de Jean Luc Luciani s'écroulent ce qui lui coutera sa place remplacé par Baptiste Gentili. Après une saison de transition avec une équipe de jeune, le club semble reparti pour jouer l'accession avec un recrutement qui semble correcte. Mais le GFCOA vivra là un des pires saisons de son histoire, finissant dernier du championnat National, avec un changement d'entraineur dès Octobre(Baptiste Gentili remplacé par Patrick Leonetti), un capitaine suspendu pour deux saisons pour un coup de tête...

Le GFCOA participe donc à ce CFA depuis la saison 2006-2007. Si il n'est pas en réussite en championnat où il ne termine jamais très loin de l'accession, son parcours en coupe de france est excellent. Un 32ème de finale face à Strasbourg(1-2) en 2006-2007, un 16ème de finale à Amiens(1-0) en 2007-2008 et pour la saison 2008-2009, les diables rouges ont réediter l'exploit pour un club amateur d'atteindre pour la deuxième fois consécutive les 16èmes de finale. Cette fois ci, c'est le Paris Saint Germain qui leur est proposé. De quoi redonner de sa superbe au stade de Mezzavia qui a subi quelques travaux pour pouvoir accueillir les supporters parisens! Ce match fut disputé dans une excellente ambiance et aucun incident ne fut à déplorer, preuve que le club a fait des efforts en matière de sécurité. Sur le terrain, les Ajacciens se sont bien battu et se sont inclinés 3-0 après un match plein et télévisé sur Eurosport. Mais en championnat, le club patinne toujours et n'accèdera pas une fois de plus au National. Il faut maintenant préparer activement la saison prochaine...

Les différents noms du club

  • 1910-1933 : Jeunesse Sportive Ajaccienne
  • 1933-1960 : Football Club Ajaccio
  • 1960-1996 : Gazélec Football Club Ajaccio, après la fusion avec le Gazélec Ajaccio
  • depuis 1996 : Gazélec Football Club Olympique Ajaccio, après la fusion avec l'Olympique d'Ajaccio

Gazajaccio.jpg

Personnalités liées au club

Joueurs actuels

Gardiens

  • Antonin Trilles
  • Michel Uscidda
  • André Barette

Défenseurs

  • Roderic Filippi
  • Julien Blanc-Martini
  • Frédéric Danjou
  • Félix Grimaldi
  • Ouejdi Hasni
  • Philippe Gigon
  • Nicolas Martinetti
  • Marc Santunione
  • Anthony Salis
  • Iyad Issimaïla


Milieux

Attaquants

  • Christophe Aubanel
  • Jean-Claude Cahuzac
  • Stéphane Mathieu
  • Karim El Hany
  • Madimoussa Traoré
  • Riad Dob
  • Romain Taddéi


Grands noms

Présidents

  • Pierre Martinetti
  • Ange Casanova
  • François Tagliaglioli (dit Fanfan la Tulipe)
  • Jean Bujoli
  • Robert Feliciaggi

Entraîneurs


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la Corse Portail de la Corse
Ce document provient de « Gaz%C3%A9lec Football Club Olympique Ajaccio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gazelec Football Club Olympique Ajaccio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gazélec Football Club Olympique Ajaccio —  Ne doit pas être confondu avec Athletic club ajaccien. Infobox club sportif Gazélec Football Club Olympique Ajaccio …   Wikipédia en Français

  • Stade lavallois Mayenne Football Club — Infobox club sportif Stade lavallois …   Wikipédia en Français

  • Valenciennes Football Club — Pour les articles homonymes, voir VA. Infobox club sportif Valenciennes FC …   Wikipédia en Français

  • Stade Lavallois Mayenne Football Club — Stade Lavallois …   Wikipédia en Français

  • Montauban Football Club Tarn-et-Garonne — Infobox club sportif Montauban FC Généralités Nom complet …   Wikipédia en Français

  • Valenciennes Anzin Football Club — Valenciennes Football Club Pour les articles homonymes, voir VA. Valenciennes Football Club …   Wikipédia en Français

  • Gazélec Ajaccio — Gazélec Football Club Olympique Ajaccio Gazélec Football Club Olympique Ajaccio …   Wikipédia en Français

  • Gazélec Ajaccio — Football club infobox clubname = Gazélec Ajaccio fullname = Gazélec Football Club Olympique Ajaccio nickname = Le Gaz, Le Bistrot founded = 1910 ground = Stade Ange Casanova Ajaccio (Corse du Sud) capacity = 6,000 manager = chairman = league =… …   Wikipedia

  • Gazélec FCO Ajaccio — Gazélec Football Club Olympique Ajaccio (oder kurz Gazélec bzw. GFCO) ist ein französischer Fußballverein aus Ajaccio, der Hauptstadt des französischen Départements Corse du Sud auf der Insel Korsika. Gegründet wurde er 1910 als Jeunesse Sportive …   Deutsch Wikipedia

  • Ajaccio — Pour le vin, voir ajaccio (AOC). 41° 55′ 36″ N 8° 44′ 13″ E / …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.