Geoffrey Wigoder


Geoffrey Wigoder

Geoffrey Wigoder (גפרי ויגודר), né à Leeds le 3 août 1922 et mort à Jérusalem le 9 avril 1999, est un historien, universitaire et encyclopédiste israélien d'origine britannique. Spécialiste de la culture juive, il fut le rédacteur en chef de la première édition de l'Encyclopaedia Judaica. Il écrivit de nombreux ouvrages à caractère encyclopédique sur l'histoire, l'archéologie, la religion et le cinéma.

Biographie

Après des études à Trinity College (Dublin), Geoffrey Wigoder obtint son doctorat d'histoire médiévale juive à l'université d'Oxford puis continua sa formation au séminaire rabbinique de New York. En 1949, il émigra en Israël, où il travailla d'abord comme journaliste de presse et chroniqueur à la radio. Il fut l'un des responsables de la station The Voice of Zion to the Diaspora, et devint correspondant du Yorkshire Post et de la BBC à Jérusalem. En tant que tel, il « couvrit » jour après jour les développements du procès d'Eichmann. De 1960 à 1967, il dirigea les programmes d'Israël à destination de l'étranger.

Professeur d'histoire à l'université hébraïque de Jérusalem, Wigoder collabora avec Cecil Roth à l'édition New Standard de la Jewish Encyclopedia et à l'élaboration de l'Encyclopaedia Judaica. À la mort de Roth en 1970, il prit sa suite et devint le rédacteur en chef de cette nouvelle encyclopédie, dirigeant une équipe de 2000 personnes.

Ses autres publications incluent notamment l'Oxford Dictionary of Judaism, une concordance de la Bible et une Encyclopaedia of the Jewish Religion, Jewish Art and Civilization.

Il rassembla les archives nécessaires à la création d'une encyclopédie des communautés juives disparues dans la Shoah. L'ouvrage parut en collaboration avec Shmuel Spector, avec une préface d'Élie Wiesel, sous le titre The Encyclopedia of Jewish Life Before and During the Holocaust, en 3 volumes, publié par Yad Vashem en 2001. Les recherches effectuées par Wigoder aboutirent à la fondation de Beth Ha-Tefutsoth, le musée Nahum-Goldmann de la Diaspora juive, et du centre cinématographique Steven-Spielberg.

Pionnier du dialogue inter-religieux, Geoffrey Wigoder consacra une large part de son temps à l'étude des relations judéo-chrétiennes, sur lesquelles il écrivit un dictionnaire. Il fut pendant plus de 20 ans le représentant d'Israël à l'International Jewish Committee for Inter-Religious Consultations, dont il devint le président.

Œuvres traduites en français

  • Art et Civilisation du peuple juif, 2 vol., 1973
  • Geoffrey Wigoder dir., Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, Cerf-Robert Laffont (Bouquins), 1996 (ISBN 978-2221080993)

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Geoffrey Wigoder de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • WIGODER, GEOFFREY — (1922–1999), editor. Born in Leeds, England, Wigoder was educated at Trinity College, Dublin, Oxford, Jews College, London, and the Jewish Theological Seminary, New York. In 1949 he settled in Jerusalem. He was director of Israeli radio s… …   Encyclopedia of Judaism

  • Wigoder, Geoffrey — (1922 99)    Israeli scholar of British origin. Born in Leeds, England, he studied at Trinity College, Ireland and Oxford University. In 1949 he settled in Israel. He was the editor of the Encyclopedia Judaica …   Dictionary of Jewish Biography

  • Cohen Gadol — Kohen Gadol Statue d Aaron en tenue de Kohen Gadol Kohen Gadol (en hébreu כהן גדול, « Grand Prêtre »), Kohen ha Gadol ou Kohen ha Rosh est le titre que portait le Grand Prêtre dans la première religion israélite ancienne et dans le… …   Wikipédia en Français

  • Kohen Gadol — Statue d Aaron en tenue de Kohen Gadol Kohen Gadol (en hébreu כהן גדול, « Grand Prêtre »), Kohen ha Gadol ou Kohen ha Rosh est le titre que portait le Grand Prêtre dans la première religion israélite ancienne et dans le judaïsme… …   Wikipédia en Français

  • Grand prêtre d'Israël — Statue d Aaron en tenue de Grand prêtre Le Grand prêtre (en hébreu כהן גדול, Kohen Gadol, Kohen ha Gadol ou Kohen ha Rosh) est le titre que portait le premier des prêtres dans la religion israélite ancienne et dans le judaïsme classique, depuis l …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en terre d'Israël — L histoire des Juifs en terre d Israël (hébreu : ארץ ישראל Eretz Israel) se développe sur près de 3000 ans et témoigne, malgré la dispersion des Juifs, de l importance particulière, pour eux, de la terre d Israël. La terre d Israël[1],… …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en terre d'israël — Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque)  …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en terre d’Israël — Histoire des Juifs en terre d Israël Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque)  …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en Italie — …   Wikipédia en Français

  • Sajmište concentration camp — The Sajmište concentration camp was a Nazi German concentration camp, located on the outskirts of Belgrade. It was formed in December 1941 and shut down in September 1944. [The Holocaust: The Fate of European Jewry, 1932 1945 by Yahil, Leny… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.