Gershom Scholem


Gershom Scholem

Gershom Scholem est un historien et philosophe juif, spécialiste de la kabbale et de la mystique juive, né à Berlin en 1897 et décédé à Jérusalem en février 1982.

Sommaire

Biographie

En Allemagne

Gershom Scholem naît dans une famille juive de Silésie assimilée à la culture allemande. En révolte contre eux, il redécouvre ses racines juives et le sionisme pendant son adolescence. Il apprend l'hébreu et étudie le Talmud sous la direction d'un rabbin orthodoxe. Il fréquente beaucoup les milieux Ostjuden et notamment Martin Buber. Il étudie aussi les mathématiques et la philosophie. En 1915, il rencontre Walter Benjamin. Dès cette époque, il est fasciné par la kabbale, qu'il place au centre de la continuité de l'histoire juive.

En 1918, il décide de se consacrer définitivement aux études juives, et passe en 1922 sa thèse à Munich sur le Séfer ha-Bahir, texte de la kabbale provençale.

En Israël

Il arrive à Jérusalem en 1923, et il devient responsable de la section juive et hébraïque de la bibliothèque de la future Université Hébraïque de Jérusalem. En 1925, quand l'Université se crée, il est chargé d'enseignement pour la mystique juive, puis en 1933, il est élu professeur, chaire qu'il occupera jusqu'en 1965. Par la suite, il devient aussi membre de l'Académie israélienne des sciences et lettres à partir de 1960 puis président de cette académie de 1968 à sa mort. Il est enterré aux côtés de son épouse au cimetière de Sanhédriah à Jérusalem.

Il a légué une très importante bibliothèque consacrée à la kabbale à l'Université hébraïque.

Son œuvre immense a fait entrer l'étude de la kabbale dans le champ académique des sciences humaines. Mais il fut aussi une figure de l'histoire d'Israël, en prenant position sur tous les sujets touchant le pays. Il fut toujours attentif à ce que le sionisme ne sombre ni dans le nationalisme, ni dans le populisme, et préserva entre le rationalisme et l'orthodoxie un judaïsme de la liberté ouvert vers l'utopie.

Œuvres

L'œuve de Gershom Scholem comprend plus de quarante volumes et sept cents articles. Parmi les plus importants, on peut citer :

  • Bibliographia kabbalistika, 1933. Bibliographie complète des œuvres sur la kabbale des origines à nos jours.
  • Majors Trends of Jewish Mysticism, 1941. Reprise de ces conférences au Jewish Theological Seminary de New York. Ce livre brosse un historique complet de la mystique juive, avec ses ruptures et sa continuité. C'est ce livre qui le rend mondialement célèbre.
  • שבתי צבי והתנועה השבתאית בימי חייו , 1957 . Biographie magistrale de Sabbataï Tsevi, du sabbataïsme et de son époque.
  • Ursprung und Anfänge der Kabbalah, 1962. Sur les débuts de la kabbale en Espagne et en Provence, en particulier autour de l'œuvre des frères Isaac et Jacob Cohen, et leur disciple Moïse de Burgos.

Œuvres traduites en français

Voir aussi

Bibliographie sur Gershom Scholem

  • David Biale, trad. J.-M. Mandosio, Gershom Scholem. Cabale et contre-histoire (1982), Paris, Éditions de l’éclat, 2001.
  • Stéphane Mosès, L’Ange de l’Histoire. Rosenzweig, Benjamin, Scholem, Paris, Seuil, 1992.
  • Robert Alter, traduit par I. Rozenbaumas, Les Anges nécessaires. Kafka, Benjamin et Scholem, entre tradition et modernité, Editions Les Belles Lettres, 2001.
  • Cahier Scholem (collectif), dirigé par Maurice Kriegel, Éditions de l'Herne, 2009.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gershom Scholem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gershom Scholem — (* 5. Dezember 1897 in Berlin als Gerhard Scholem; † 21. Februar 1982 in Jerusalem) war ein jüdischer Religionshistoriker, der in Ivrith, Deutsch und Englisch über 500 Werke publizierte. Er hatte ab 1933 einen Lehrstuhl zur Erforschung der… …   Deutsch Wikipedia

  • Gershom Scholem — Gershom Gerhard Scholem (5 de diciembre de 1897 en Berlín, Alemania – 21 de febrero de 1982 en Jerusalén, Israel), filólogo, historiador y teólogo israelí, figura destacada dentro y fuera del judaísmo, unánimemente considerado como el más… …   Wikipedia Español

  • Gershom Scholem — Gerschom Scholem (December 5, 1897 ndash; February 21, 1982), also known as Gerhard Scholem, was a Jewish philosopher and historian raised in Germany. He is widely regarded as the founder of the modern, academic study of Kabbalah, becoming the… …   Wikipedia

  • Gershom Sholem — Gershom Scholem Gershom Scholem est un historien et philosophe juif, spécialiste de la kabbale et de la mystique juive, né à Berlin en 1897 et décédé à Jérusalem en février 1982. Sommaire 1 Biographie 1.1 En Allemagne 1.2 En Israël …   Wikipédia en Français

  • SCHOLEM (Shalom), GERSHOM GERHARD — (1898–1982), the most important scholar of Jewish mysticism and a towering figure in Jewish intellectual life. Born to an assimilated family in Berlin, he was attracted in his youth to Judaism and Zionism and studied major Hebrew Jewish texts and …   Encyclopedia of Judaism

  • Scholem — ist der Familienname folgender Personen: Emmy Scholem (1896–1970), KPD Politikerin in der Weimarer Republik, Ehefrau von Werner Scholem Gershom Scholem (1897–1982), deutscher Schriftsteller und Religionshistoriker Werner Scholem (1895–1940),… …   Deutsch Wikipedia

  • SCHOLEM (G.) — SCHOLEM GERSHOM (1897 1982) Philologue, historien et théologien israélien, né à Berlin, Gershom Scholem étudia à Berlin, à Iéna, à Berne et à Munich. Il enseigne à l’université de Jérusalem et, depuis 1968, est président de l’Académie israélienne …   Encyclopédie Universelle

  • SCHOLEM, WERNER — (1895–1940), communist politician and lawyer. Scholem was the third son of the Berlin printer Arthur Scholem and his wife, Betty, and the elder brother of …   Encyclopedia of Judaism

  • Scholem — Scholem,   Gerhard (Gerschom), jüdischer Religionshistoriker, * Berlin 5. 12. 1897, ✝ Jerusalem 20. 2. 1982. Scholem fühlte sich bereits früh dem Kulturzionismus verbunden; widmete sich nach dem Studium (Mathematik, Philosophie) in München und… …   Universal-Lexikon

  • Scholem, Gershom Gerhard — (1897–1982)    Historian and student of Jewish mysticism. Scholem, born in Germany, was professor of Jewish mysticism and the Cabbala at the Hebrew University from 1933–65 and was widely regarded as the world’s leading authority on the subject.… …   Who’s Who in Jewish History after the period of the Old Testament


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.