Gilg Tschudi


Gilg Tschudi
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tschudi.
Aegidus Tschudi

Aegidius (ou Gilg, Gilles) Tschudi (5 février 1505 à Glaris - 28 février 1572) est un homme politique, diplomate, géographe et historien suisse ; il est considéré comme le père de l'histoire suisse.

Il est catholique, mais eut le réformateur protestant Ulrich Zwingli comme précepteur. Il soutient activement la Contre-Réforme, en particulier dans l'affaire de Glaris »[1], au terme de laquelle il doit s'exiler à Rapperswil.

Tschudi est Landaman de Glaris de 1558 à 1560, puis anobli par l'empereur Ferdinand Ier auprès de qui il avait été envoyé en tant qu'ambassadeur.

Aegidus est d'abord un géographe. Dès 1524 il se lance sur les chemins des Alpes. Il franchit le col du Septimer, le col du Saint-Gothard, le col de la Furka, le col du Grimsel et le col du Grand-Saint-Bernard. À la suite de ses périples, il écrit en 1528 Alpisch Rhaetia publié en 1538 et accompagné d'une carte de la Suisse. Cette publication le rend célèbre bien au-delà des frontières helvétiques.

C'est cependant en tant qu'historien de la Suisse qu'il est le plus connu. Ses incessantes recherches et collection de documents originaux lui permirent de rassembler la matière nécessaire à la rédaction de trois grands travaux : Chronicon Helveticum. Ses travaux, sans perdre de leur valeur, ont cependant été largement corrigés par des études récentes.

Il a aussi, semble-t-il, falsifié certaines inscriptions latines dans le but de repousser les origines de sa propre famille aux débuts de l'histoire de la Confédération helvétique et de Glaris.

Notes et références

Bibliographie

  • (de) la Chronique de la Suisse, de l'an 1000 à 1470, Bâle, 1734, 2 volumes in-fol.
  • (la) De Prisca ac vera Alpina Rhaetia, cum caetero Alpinarum gentium tractu, nobilis et erudita ex optimis quibusque ac probatissimis autoribus descriptio, Bâle, 1538

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gilg Tschudi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gilg Tschudi — Aegidius Tschudi (* 5. Februar 1505 in Glarus; † 28. Februar 1572 ebenda) war der erste schweizerische Historiker und zugleich auch Politiker. Eine Büste des auch Gilg Tschudi genannten Geschichtsschreibers ist in der von König Ludwig I. von… …   Deutsch Wikipedia

  • Tschudi — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Tschudi est un patronyme porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : de Tschudi, famille de botanistes d origine suisse ;… …   Wikipédia en Français

  • Tschudi — Tschudi, Adelsgeschlecht der Schweiz im Kanton Glarus. Die Tradition, daß dasselbe 906–1253 das säckingische Meieramt besessen, beruht auf Fälschungen Gilg Tschudis. Zu Ansehen gelangte die erst seit dem 13. Jahrh. in echten Dokumenten… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tschudi — Tschudi,   seit dem 13. Jahrhundert nachweisbares, aus dem Kanton Glarus stammendes schweizerisches Geschlecht. Bedeutende Vertreter:    1) Aegidius (Gilg), Staatsmann und Historiker, * Glarus 5. 2. 1505, ✝ ebenda 28. 2. 1572; Schüler von H.… …   Universal-Lexikon

  • Tschudi, Gilg — ▪ Swiss historian also called Aegidius born Feb. 5, 1505, Glarus, Switz. died Feb. 28, 1572, Glarus       Swiss humanist and scholar, the author of a chronicle of Swiss history that was used as a source by many subsequent writers, including… …   Universalium

  • Aegidius Tschudi — Gilg Tschudi Pour les articles homonymes, voir Tschudi. Aegidus Tschudi Aegidius (ou Gilg, Gilles) Tschudi (5 février 1505 à …   Wikipédia en Français

  • Aegidus Tschudi — Gilg Tschudi Pour les articles homonymes, voir Tschudi. Aegidus Tschudi Aegidius (ou Gilg, Gilles) Tschudi (5 février 1505 à …   Wikipédia en Français

  • Gilles Tschudi — Gilg Tschudi Pour les articles homonymes, voir Tschudi. Aegidus Tschudi Aegidius (ou Gilg, Gilles) Tschudi (5 février 1505 à …   Wikipédia en Français

  • Aegidius Tschudi — (* 5. Februar 1505 in Glarus; † 28. Februar 1572 auf seiner Burg Gräpplang, ebenda) war der erste schweizerische Historiker und zugleich auch Politiker. Eine Büste des auch Gilg Tschudi genannten Geschichtsschreibers ist in der von König Ludwig I …   Deutsch Wikipedia

  • Ägidius Tschudi — Aegidius Tschudi (* 5. Februar 1505 in Glarus; † 28. Februar 1572 ebenda) war der erste schweizerische Historiker und zugleich auch Politiker. Eine Büste des auch Gilg Tschudi genannten Geschichtsschreibers ist in der von König Ludwig I. von… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.