Glinka


Glinka

Mikhaïl Glinka

Mikhaïl Glinka
Michail Ivanovič Glinka.jpg
Nom de naissance Mikhaïl Ivanovitch Glinka
Naissance 1er juin 1804
Novospasskoïe, Russie Russie
Décès 15 février 1857
Berlin, Allemagne Allemagne
Activité principale compositeur

Mikhaïl Ivanovitch Glinka (en russe : Михаи́л Ива́нович Гли́нка), né le 1er juin 1804 à Novospasskoïe, dans le gouvernement de Smolensk en Russie occidentale, et mort le 15 février 1857 à Berlin, était un compositeur russe, fondateur de l'école musicale russe moderne.

Sommaire

Biographie

Il poursuit des études musicales auprès de nombreux professeurs d'Europe centrale et notamment à Berlin avec Siegfried Dehn, ancien élève de Beethoven. Il subit l'influence de l'Allemagne, de la France et de l'Italie où il séjourne en 1830 et 1833 mais de retour en Russie, il décide de construire une harmonie nouvelle fondée sur les particularités des chants populaires russes. Il apparait comme le fondateur de l'école russe. L’œuvre de Glinka a en effet une dimension dramatique qui annonce Moussorgski et Rimski-Korsakov. Il fut également le contemporain et l'ami de Pouchkine et de Gogol, encouragea la vocation musicale du jeune Balakirev et fut le modèle et l'inspirateur direct du Groupe des Cinq.

Glinka est également l'auteur de la Chanson patriotique utilisé comme l'hymne national de la Fédération de Russie de 1991 à 2000.

Œuvres principales

Opéras

Tous deux chorégraphiés par Antoine Titus.

Romances et mélodies

  • Ma harpe (première romance connue de Glinka, composée en 1824 « C’est ma première expérience d’une œuvre avec texte », précise-t-il sur l’autographe.
  • L’Alouette
  • la Ronde de nuit
  • les Adieux à Saint-Pétersbourg
  • Le Doute
  • Où donc est notre rose

Musique de chambre

  • Fantaisies pittoresques
  • Romance pour Violon, violoncelle et Harpe
  • Variations pour harpe et piano sur un motif de Mozart
  • Trio Pathétique en Ré mineur (deux orchestrations du compositeur: violon, violoncelle et piano ou clarinette, basson et piano; il existe aussi une version pour clarinette, clarinette basse et piano)

- Sonate pour Alto et piano.

Poèmes symphoniques

  • Jota aragonaise (1848)
  • Souvenir d’une nuit d’été a Madrid, également appelée Ouverture espagnole No.2 (1848)
  • Kamarinskaïa (1848)

Filmographie

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail de l’opéra Portail de l’opéra
Ce document provient de « Mikha%C3%AFl Glinka ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Glinka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GLINKA (M. I.) — «Père de la musique russe», auteur des deux premiers opéras qui n’ont jamais quitté le répertoire national, Glinka fut aussi le compositeur le plus ouvertement «occidental» de son pays; il puisa très largement son inspiration dans le langage… …   Encyclopédie Universelle

  • Glinka — may refer to:People*Fyodor Glinka (1786–1880), Russian poet and author *Małgorzata Glinka (b. 1978), Polish volleyball player *Mikhail Glinka (1804–1857), Russian composer *Sergey Glinka (1774–1847), Russian author *Yuliana Glinka (1844–1918),… …   Wikipedia

  • Glinka — ist der Familienname folgender Personen: Dmitri Borissowitsch Glinka (1917–1979), sowjetischer Jagdflieger Fjodor Nikolajewitsch Glinka (1786–1880), russischer Schriftsteller Konstantin Dmitrijewitsch Glinka (1867 1927), russischer Bodenkundler… …   Deutsch Wikipedia

  • Glinka — (izg. glȉnka), Mihail Ivanovič (1804 1857) DEFINICIJA ruski skladatelj, začetnik ruskog glazbenog romantizma (opere Ivan Susanjin, Ruslan i Ljudmila), orkestralna djela, solo pjesme …   Hrvatski jezični portal

  • Glinka — Glinka, 1) Sergei Nikolajewitsch, geb. 1774 im Gouvernement Smolensk, trat 1796 als Lieutenant aus dem Cadettencorps in die Armee, nahm aber schon 1799 als Major den Abschied, ging darauf als Lehrer 3 Jahre in die Ukraine, lebte dann als Literat… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Glinka — Glinka, 1) Sergej Nikolajewitsch, russ. Schriftsteller, geb. 1774 im Gouv. Smolensk, gest. 1847 in Moskau, war 1796–99 Offizier in der Armee, ging als Erzieher in die Ukraine und lebte dann in Moskau. Er machte den Feldzug von 1806 mit, ließ sich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Glinka — Glinka, Fedor Nikolajewitsch, russ. Schriftsteller, geb. 1788 im Smolenskischen, nahm an den Feldzügen bis 1814 teil, gest. 23. Febr. 1880 in Twer; »Briefe über die Feldzüge von 1805 6 und 1812 15« (8 Bde., 1815 16), auch Gedichte. – Sein Bruder… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Glinka — Glinka, Feodor Nikolajewicz, geb. 1788, russ. Offizier in den großen Kriegen, über welche er »Briefe« (Moskau 1815–16, 8 Bde.) herausgab; auch seine poet. Versuche werden von den Russen sehr geschätzt. – G., Sergei Nikolajewicz. geb. 1774,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Glinka — Glinka, Michail Ivanovič …   Enciclopedia Universal

  • Glinka — (Mikhaïl Ivanovitch) (1804 1857) compositeur russe. Il fonda l opéra national russe: la Vie pour le tsar (1836), Rouslan et Lioudmila (1842) …   Encyclopédie Universelle

  • glinka — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. ż Ib, CMc. glinkance; lm D. glinkanek {{/stl 8}}{{stl 7}} ilasta skała osadowa o barwie szarej, czerwonej lub brązowej, wykorzystywana w produkcji przedmiotów ceramicznych : {{/stl 7}}{{stl 10}}Wypalać naczynie z glinki.… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.