Gouvernement joseph-adolphe chapleau


Gouvernement joseph-adolphe chapleau

Gouvernement Joseph-Adolphe Chapleau

Drapeau du Québec       Article sur les législatures et les gouvernements québécois       Drapeau du Québec
Gouvernement Joly de Lotbinière Gouvernement Chapleau Gouvernement Mousseau
4e législature 5e législature
1879 1880 1881 1882

Le chef conservateur Joseph-Adolphe Chapleau devient premier ministre du Québec suite à la démission du gouvernement libéral de Henri-Gustave Joly de Lotbinière, bloqué par le Conseil législatif, à prédominance conservateur, qui refuse de lui voter ses subsides, et par le lieutenant-gouverneur Théodore Robitaille qui rejette sa demande de déclencher des élections. Le mandat du gouvernement de Joseph-Adolphe Chapleau s'étend du 31 octobre 1879 au 31 juillet 1882.

Sommaire

Caractéristiques

Le gouvernement Chapleau est le premier gouvernement québécois à négocier un accord économique international (soit avec la France). Il favorise la colonisation dans les Laurentides (l'épopée du curé Labelle) et commence à préconiser l’industrialisation de la province. Attiré par le pouvoir à Ottawa, Chapleau laisse cependant son Parti divisé entre les ultramontains et les conservateurs de l'école de Cartier. Le gouvernement Mousseau aura de la misère à gérer cette crise.

Chronologie

  • 31 octobre 1879 : assermentation du cabinet Chapleau devant le lieutenant-gouverneur Théodore Robitaille. Deux des ministres, Théodore Paquet et Edmund James Flynn, sont des transfuges libéraux, mais aucun n'est de l'aile ultramontaine du Parti conservateur. C'est la lutte ouverte entre les deux branches du Parti.
  • Hiver 1880 : tractations entre Chapleau et les libéraux d'Honoré Mercier dans le but de former un gouvernement de coalition. Chapleau veut ainsi contrer une éventuelle opposition des ultramontains en Chambre, qui pourrait renverser le gouvernement. Les négociations n'aboutissent pas car Mercier demande l'abolition du Conseil législatif, ce à quoi s'oppose Chapleau.
  • 29 mai 1880 : inauguration de la troisième session de la Quatrième Législature.
  • 20 juillet 1880 : le Québec en vient à une entente avec la Banque de Paris et des Pays-Bas pour un emprunt de $4 millions. Il s'agit du premier accord économique entre le Québec et la France depuis le traité de Paris de 1763.
  • Janvier 1881 : inauguration du Crédit foncier franco-canadien. Son fonds de 5 millions de dollars (25 millions d'anciens francs) servira à consentir des prêts aux agriculteurs, aux municipalités et au gouvernement lui-même.
  • Printemps 1881 : Chapleau et Mercier négocient de nouveau pour former un gouvernement de coalition. Mercier est prêt à accepter un conservateur comme chef de la coalition mais exige au préalable la démission de Chapleau. Les tractations sont de nouveau rompues.
  • 28 avril 1881 : début de la quatrième session de la Quatrième Législature, marquée par un scandale financier. Chapleau et Théodore Paquet auraient reçu 14 000 $ chacun pour leur aide à fonder le Crédit foncier.
  • 7 novembre 1881 : Chapleau annonce des élections pour le 2 décembre.
  • 28 janvier 1882 : J. G. Robertson démissionne de son poste de trésorier provincial, se disant en désaccord avec la prochaine privatisation du Québec, Montréal Ottawa et Occidental.
  • 4 mars 1882 : Québec annonce officiellement la privatisation du Québec, Montréal Ottawa et Occidental (le chemin de fer de la rive nord du Saint-Laurent). La partie ouest est vendue au Canadian Pacific Railway Cie pour $4 millions, la partie est à un syndicat financier pour la même somme. Ce syndicat est géré par Louis-Adélard Sénécal, un ami intime de Chapleau. L'opposition crie au favoritisme.
  • 8 mars-27 mai 1882 : première session de la Cinquième Législature. Chapleau réussit de peine et de misère à faire voter la vente du chemin de fer.

Composition

  • Joseph-Adolphe Chapleau : premier ministre, ministre de l'Agriculture, ministre des Travaux publics.
  • Joseph Gibb Robertson : trésorier provincial.
  • Théodore Paquet : secrétaire provincial.
  • William Warren Lynch : solliciteur général.
  • Louis-Onésime Loranger : procureur général.
  • Edmund James Flynn : commissaire des Terres de la Couronne.

Remaniement ministériel en 1882 :

  • Élisée Dionne : ministre de l'Agriculture, ministre des Travaux publics.

Bibliographie

  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Gouvernement Joseph-Adolphe Chapleau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gouvernement joseph-adolphe chapleau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gouvernement Joseph-Adolphe Chapleau —        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Joly de Lotbinière Gouvernement Chapleau …   Wikipédia en Français

  • Joseph-adolphe chapleau — 5e premier ministre du Québec Naissance 11 novembre 1840 Sainte Thérèse (Bas Canada) Décès …   Wikipédia en Français

  • Joseph-Adolphe Chapleau — Mandats 5e premier ministre du Québec …   Wikipédia en Français

  • Adolphe Chapleau — Joseph Adolphe Chapleau Joseph Adolphe Chapleau 5e premier ministre du Québec Naissance 11 novembre 1840 Sainte Thérèse (Bas Canada) Décès …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement joseph-alfred mousseau —        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Chapleau …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Joseph-Alfred Mousseau —        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Chapleau Gouvernement Mousseau …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Chapleau — Gouvernement Joseph Adolphe Chapleau        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Joly de Lotbinière …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Mousseau — Gouvernement Joseph Alfred Mousseau        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Chapleau …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Flynn — Gouvernement Edmund James Flynn        Article sur les législatures et les gouvernements québécois        Gouvernement Taillon …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Charles-Eugene Boucher de Boucherville (1) — Gouvernement Charles Eugène Boucher de Boucherville (1)  Pour l’article homonyme, voir Gouvernement Charles Eugène Boucher de Boucherville (2).         Article sur les législatures et les gouvernements …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.