Graffenstaden


Graffenstaden

Illkirch-Graffenstaden

Illkirch-Graffenstaden

Église Saint-Symphorien.
Église Saint-Symphorien.

Armoiries
Détail
logo
Administration
Pays France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Arrondissement de Strasbourg-Campagne
Canton Canton d'Illkirch-Graffenstaden (chef-lieu)
Code Insee abr. 67218
Code postal 67400
Maire
Mandat en cours
Jacques Bigot (PS)
2008-2014
Intercommunalité Communauté urbaine de Strasbourg
Site internet mairie-illkirch-graffenstaden.fr
Démographie
Population 25 183 hab. (2006)
Densité 1 134 hab./km²
Gentilé Ilkirchois(es)
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 32″ Nord
       7° 42′ 55″ Est
/ 48.52555556, 7.71527778
Altitudes mini. 139 m — maxi. 146 m
Superficie 22,21 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Illkirch-Graffenstaden (Prononciation du titre dans sa version originale) est une commune française située dans le département du Bas-Rhin et de la région Alsace. Ses habitants se nomment les Illkirchois. Il n'y a pas de nom pour les habitants de Graffenstaden.

Durant la période de rattachement de l'Alsace-Lorraine à l'Empire allemand (1871-1918), la commune était appelée Illkirch-Grafenstaden (notez le f en moins). Ce nom est toujours usité en allemand.

Autrefois, Illkirch et Graf(f)enstaden étaient deux villages distincts. En effet, Illkirch-Graffenstaden est différente des villes classiques : elle peut toujours donner une apparence de villages fusionnés ou un prolongement de village, ce qui est probablement dû aux petites maisons anciennes. Cependant, des constructions récentes, parfois au beau milieu d'anciennes constructions, et des nouveaux quartiers font la particularité de la ville.

Elle est accolée à Strasbourg-Meinau, Ostwald ainsi qu’à Geispolsheim et traversée par la rivière de l'Ill.

De nombreux endroits de la ville et de ses environs (Ostwald notamment) ont été exploitées par des carrières. On y trouve donc quantité de lacs. Citons le Lac Achard (baignades), le Baggersee (baignades), les ballastières derrière le fort Urich (encore en fonctionnement) et l’étang Gerig d’Ostwald.

Illkirch est souvent utilisé pour nommer plus simplement la ville, autant afin de raccourcir le nom qu'à cause de la difficulté de la prononciation correcte de consonnance allemande.

Sommaire

Géographie

Situation

la mairie d’Illkirch.

Illkirch-Graffenstaden, située dans la banlieue sud de Strasbourg, est membre de la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS). Elle est la troisième ville de la CUS de par le nombre de ses habitants (environ 25 000), la quatrième du Bas-Rhin et la sixième d'Alsace.

Elle s'étend sur 22,21 km². Elle est située d'une manière générale à l'est de l'Ill, qui rejoint le Rhin quelques kilomètres en aval, à Strasbourg. La commune est également traversée du nord au sud par le canal du Rhône au Rhin.

Axes de communication

Infrastructures routières

  • Sept bus (lignes 2, 7, 62, 63, 65, 66, 211, pour une trentaine "de paires" de stations [30 x 2] dans Illkirch) traversant la ville assurent le transport
  • La ligne E et notamment la ligne A du tramway de la Communauté urbaine de Strasbourg pénètre significativement dans la ville.
    5 stations desservent Illkirch : Baggersee (terminus de la ligne E), Colonne, Leclerc, Campus Illkirch et Illkirch Lixenbuhl (terminus de la ligne A).

Ces deux moyens de transport ont plusieurs points de correspondance entre eux.

Une extension de la ligne A du tramway vers le centre ville est envisagée actuellement par la CTS, sans date prévue.

Infrastructures ferrovières

Communes limitrophes

Ostwald, Geispolsheim, Lipsheim, Fegersheim, Ohnheim, Eschau.

Urbanisme

  • Une partie des champs sera utilisé pour la construction de logements. La création d'un nouveau quartier est envisagé[réf. nécessaire].

Histoire

Illkirch-Graffenstaden fut fondée à l’époque des Francs. La date précise reste difficile à déterminer. La commune a connu plusieurs noms au cours de son histoire : Ellofanum (720), Illechilechen (826), Illenkirche (845), Illekiriche (920), Illachirecha (1163), Illenkirchen (1172) et enfin Illkirch qui s’est maintenu jusqu'à nos jours. Le nom est dû à une église (Kirche en allemand) qui aurait été construite au bord de l’Ill.

Autrefois, une partie de la ville était vigneronne (cf. rue des Vignes).

Pour plus d’informations, veuillez consulter le paragraphe Histoire de l'article de la ville d’Ostwald.

Graffenstaden était un village attenant à Illkirch. Pour des raisons économiques, les deux communes furent unifiées (entre 1790 et 1794). Les délimitations de Graffenstaden par rapport à Illkirch sont de moins en moins connues.

Après la Première Guerre mondiale, l’industrie principale de la ville fut la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques (SACM) qui fabriquait des machines-outils et des locomotives. Subsiste encore aujourd'hui en entreprise très restreinte Huron, fabriquant de machines-outils modernes (fraiseuses) pour le monde entier. De loin la plus grande part de la grande usine, «Unseri fabrik» (Notre fabrique), est devenue un centre commercial, d’agences et même de lotissements (le nom de la station de bus à proximité est Graffenstaden Usine en souvenir de l'usine Onseri Fobrik).

De nos jours, en raison du déclin de ce secteur dû à la modernisation et des imports, Illkirch-Graffenstaden développe plutôt le secteur tertiaire et les services.

Politique et administration

Tendances politiques

Administration municipale

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
9 mars 2008 → en cours Jacques Bigot[1] Conseiller régional - Président de la CUS - Avocat
18 mars 2001 9 mars 2008 Jacques Bigot Conseiller régional - Avocat
25 juin 1995 18 mars 2001 Jacques Bigot Conseiller régional - Avocat
21 mars 1971 25 juin 1995 André Durr
26 mai 1953 21 mars 1971 Charles Reichenshammer
21 mai 1937 26 mai 1953 Georges Laufenburger
7 juillet 1914 21 mai 1937 Achille Baumann
5 juillet 1908 7 juillet 1914 Charles Urban
18 octobre 1906 5 juillet 1908 Frédéric Milius
6 octobre 1891 18 octobre 1906 Anton Edel
30 janvier 1877 6 octobre 1891 Johann Schertzer
6 janvier 1872 30 janvier 1877 Charles Brauer
12 août 1860 6 janvier 1872 Jacques Messmer
27 avril 1848 12 août 1860 Georges Michel Mursch
3 février 1844 27 avril 1848 Georges Kientz
28 avril 1839 3 février 1844 Martin Mursch
8 septembre 1830 28 avril 1839 Michel Munch
1 août 1825 8 septembre 1830 Sanson Libermann
3 juin 1817 1 août 1825 Dominique Ignace de Livio
20 juin 1800 3 juin 1817 François Poirson
août 1798 20 juin 1800 Jean-Michel Wurtz
24 septembre 1793 août 1798 Jean-Jacques Mursch
1790 24 septembre 1793 Jean-Michel Sengel
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Politique environnementale

La commune s'est vue décerner les prix suivants :

  • Le trophée national Éco Actions 2005[2], catégorie politique globale, décerné par l'association Éco Maires[3] ;
  • Trois fleurs au concours des villes et villages fleuris 2008[4].

Jumelages

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[5] et INSEE[6])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 520 1 621 1 667 1 907 1 766 2 293 2 545 3 187 3 208
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
4 209 4 437 4 668 4 755 4 739 4 733 5 017 5 228 5 549
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6 111 6 313 6 522 6 450 6 979 7 739 7 936 7 774 7 942
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
9 607 11 648 16 330 19 857 22 307 23 815 25 183 - -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Enseignement et recherche

  • Collèges
    • Collège des roseaux
    • Collège du parc
  • lycées professionnels
    • lycée des arts et de l’industrie graphique Gutenberg : impression, prépresse, communication graphique, PAO, électronique
    • lycée polyvalent de bâtiment Le Corbusier : architecture, construction et design
    • lycée hôtelier Alexandre Dumas : hôtellerie et tourisme (resauration, service - dépendant de Strasbourg)
IUT Robert Schumann
  • ISU (International Space University, en français université internationale de l’espace)
  • ENSPS (école nationale supérieure de physique de Strasbourg)
  • ESBS (école supérieure de biotechnologie de Strasbourg)
  • CNAM (conservatoire national des arts et métiers)
  • IGBMC (institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire)[7]
  • SUPINFO (école privé d’informatique)
  • EREA (établissement régional d’enseignement adapté)

Les bâtiments se situent au campus d’Illkirch (ou à proximité) ainsi qu’au parc d’innovation (ces deux points n’étant pas très éloignés l’un de l’autre).

Services

  • Le Centr’Ill, centre commercial construit sur les friches industrielles de l’ancienne usine SACM
  • Le centre commercial du Baggersee
  • Bureau de police et gendarmerie
  • 1er régiment du génie (caserne qui sera bientôt occupée par un bataillon allemand)
  • CHU (centre hospitalier universitaire), SOS main (pour blessures aux mains), orthopédie, ex-centre de traumatologie général dépendant de Strasbourg (la station de bus à proximité du CHU a gardé le nom Centre de traumatologie)
  • Clinique vétérinaire
  • La ville est traversée par de nombreuses pistes cyclables

Manifestations culturelles et festivités

  • Fêtes de l’Ill ; musique, danse et spectacle, thèmes sur des pays étrangers, invitation des villes et villages voisins, jeux de son et lumières, représentations artistiques, restauration et feux d’artifices ; deux jours (fin juin - début juillet) ; cours de l’Illiade.
  • Fête du 14 juillet ; défilé militaire, verre de l'amitié, restauration, musique et danse (le 14) ; feu d’artifice, restauration, son et lumière, musique et bal à l’Illiade la veille (en raison de la concurrence du feu d'artifice de Strasbourg).
  • Fête de la musique ; 21 juin ; nombreux lieux dans la ville.
  • Fête des peuples ; restauration de spécialités de divers pays et régions en septembre ; lieux variants (cité Libermann, l’Illiade, parking du Collège des Roseaux).
  • Feu de la Saint-Jean ; bûcher, musique country et restauration traditionnellement le jour de la Saint-Jean-Baptiste sur le terrain de football Lixenbuhl (anciennement cour de la chapelle Saint-Joseph), organisé par les scouts du groupe Henry de Bournazel, 1re Graffenstaden.
  • Marché de Noël (ChriskindelsmarikMarché de l’enfant-Christ) en fin novembre - début décembre (en raison de la forte concurrence de Strasbourg) sur le parvis de l’église Saint-Symphorien.
  • Cinéma en plein air en été dans différents lieux (quartier Libermann, école Lixenbuhl, etc.).
  • Festival rock actuel ; un festival annuel permettant à la jeune scène rock de la région de faire ses premières scènes.
  • Autres petites animations toute l’année, notamment en été (braderie, Johrmarik — marché de l'an, Messti — fête foraine, conférences, etc.)

Médias

Les magazines suivants sont distribués gratuitement aux Illkirchois

  • le journal de la commune : Infograff
  • le bulletin des festivités

Personnalités liées à la commune

Scientifiques et industriels
Hommes politiques
  • François Joseph de Klinglin, prêteur royal
Sportifs
  • Gérard Grave, handballeur international sélectionné en équipe de France
  • Mehdi Baala, coureur olympique

Martin Djetou , ancien footballeur international français né le 15 décembre 1974 à Abidjan (Côte d'Ivoire). Il évoluait au poste de défenseur central.

Économie

Un technopôle spécialisé dans les biotechnologies et les technologies de l'information (mais on y trouve également d'autres secteurs d'activités) est situé à Illkirch-Graffenstaden. Il comprend notamment un IUT, deux écoles d'ingénieurs (ENSPS et ESBS), les facultés de pharmacie et d'informatique de Strasbourg, ainsi que de nombreux laboratoires privés et publics et de nombreuses entreprises, comme Puma, Kodak, Unilog (a LogicaCMG Company), et Air France. Illkirch accueille également un batiment d'Alcatel (maintenant Alcatel-Lucent) d'une surface utile de 67000 m² depuis 1988, tout près du pôle d'innovation.

Principales sociétés

L’entreprise Alcatel d’Illkirch, le long du canal du Rhône au Rhin.
  • Alcatel-Lucent (télécommunication).
  • Huron, fabriquant de machines-outils modernes (fraiseuses) ; reste de la grande usine SACM[8], aujourd’hui reconvertie en centre commercial, logements et regroupement d’agences.

Culture et patrimoine

Monuments et lieux historiques

Équipement culturel et loisirs

l’Illiade.
jardin de l’Illiade.
  • L’Illiade, actuel pôle culturel d’Illkirch: un bâtiment où se déroulent spectacles, théâtres, concerts, conférences, danses, fêtes, expositions, films etc. Son nom est un jeu de mots avec la première syllabe du nom de sa ville, «ill», ou le fleuve la traversant, l’Ill (passant derrière l'Illiade), et l’Iliade d’Homère. À ne pas confondre avec l’Odyssée de Strasbourg, un cinéma promouvant la culture (l’Odyssée d’Homère).
  • La Médiathèque Sud, structure dépendant de la Communauté Urbaine de Strasbourg et associée au pôle culturel de l’Illiade. Elle offre notamment au public des livres (romans, documentaires, bandes dessinées), des CD et DVD, des revues, l'accès à Internet, des cabines d'auto-formation (apprentissage de langues, bureautique…).
  • Le parc Friedel, mini-zoo gratuit permettant le contact direct avec les animaux.
  • Le parc du CHU.
  • Centre équestre, centre canin, pigeon club.
  • Centre de loisirs Muhlegel, qui propose plusieurs activités (équitation, natation, échecs…) à destination des plus jeunes pendant les congés scolaires.
  • Scoutisme (éclaireurs comme scouts).
  • Sport : terrains (football, rugby, tennis, golf et mini-), gymnases (dont un appartenant à la SIG, équipe de basket-ball de Strasbourg Illkirch-Graffenstaden, le complexe sportif Lixenbuhl à côté du gymnase du lycée Gutenberg, gymnase du collège des roseaux, gymnase et terrain à proximité du collège du parc), la mini-piscine de la Hardt (à côté du Lac Achard), propositions de nombreuses activités (centre de loisirs Muhlegel).

Annexes

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

Bibliographie

Notes et références


  • Portail de l’Alsace Portail de l’Alsace
Ce document provient de « Illkirch-Graffenstaden ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Graffenstaden de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Graffenstaden — Illkirch Graffenstaden …   Deutsch Wikipedia

  • Gare de Graffenstaden — Graffenstaden Localisation Pays France Ville Geispolsheim Adresse Rue de l industrie 67118 Geispolsheim Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Illkirch-Graffenstaden — 48° 31′ 32″ N 7° 42′ 55″ E / 48.52555556, 7.71527778 …   Wikipédia en Français

  • Illkirch-graffenstaden — Église Saint Symphorien. Détail …   Wikipédia en Français

  • Illkirch-Graffenstaden — Illkirch Graffenstaden …   Deutsch Wikipedia

  • Illkirch-Graffenstaden — Escudo …   Wikipedia Español

  • Canton d'Illkirch-Graffenstaden — Administration Pays France Région Alsace Département Bas Rhin Arrondissement Arrondissement de Strasbourg Campagne …   Wikipédia en Français

  • Illkirch-Graffenstaden — French commune nomcommune=Illkirch Graffenstaden région=Alsace département=Bas Rhin arrondissement=Strasbourg Campagne canton=Illkirch Graffenstaden insee=67218 cp=67400|maire=Jacques Bigot (PS) mandat=2008 intercomm=Communauté urbaine de… …   Wikipedia

  • Strasbourg Illkirch-Graffenstaden Basket — Pour les articles homonymes, voir SIG. SIG …   Wikipédia en Français

  • Strasbourg Illkirch Graffenstaden Basket — Pour les articles homonymes, voir SIG. SIG …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.