Grand Prix automobile de Belgique 2008


Grand Prix automobile de Belgique 2008

50°26′14″N 5°58′17″E / 50.43722, 5.97139

Victoire de Felipe Massa, sur tapis vert.

Le Grand Prix de Belgique 2008, disputé sur le circuit de Spa-Francorchamps le 7 septembre 2008, est la 798e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la treizième manche du championnat 2008.

Sommaire

Déroulement de la course

Essais libres

Accidenté lors des essais libres, Kimi Räikkönen connaitra le même sort en course.

Vendredi matin

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1min 47s 284
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1:47.623 0s 339
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1:47.878 0s 594
4 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1:47.932 0s 648
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1:48.104 0s 820
6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1:48.428 1s 144


Vendredi après-midi

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1min 48s 454
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1:48.504 0s 050
3 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1:48.740 0s 286
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1:47.805 0s 351
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1:49.328 0s 874
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1:49.405 0s 951


Samedi matin

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1min 47s 876
2 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1:48.165 0s 289
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1:48.307 0s 431
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1:48.356 0s 480
5 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1:48.692 0s 816
6 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1:48.768 0s 892

Grille de départ

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1min 46s 887 1min 46s 088 1min 47s 338
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1:46.873 1:46.391 1:47.678
3 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1:46.812 1:46.037 1:47.815
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1:46.690 1:46.298 1:47.992
5 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1:47.419 1:46.311 1:48.315
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1:47.154 1:46.491 1:48.504
7 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1:47.270 1:46.814 1:48.736
8 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1:47.093 1:46.494 1:48.763
9 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1:46.777 1:46.544 1:48.951
10 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1:47.152 1:46.804 1:50.319
11 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1:47.400 1:46.949
12 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 1:47.052 1:46.965
13 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 1:47.359 1:46.995
14 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 1:47.132 1:47.018
15 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1:47.503 1:47.429
16 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 1:48.153
17 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 1:48.211
18 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Ferrari 1:48.226
19 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1:48.268
20 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1:48.447


La grille de départ du Grand Prix

Classement de la course

Le départ du Grand Prix.
Le dépassement illicite de Hamilton sur Räikkönen
La Ferrari endommagée de Kimi Räikkönen
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 44 1h 22min 59s 394 (222,715 km/h) 2 10
2 3 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 44 +9s 383 5 8
3 22 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 44 +10s 539 (pénalisé de 25 secondes) 1 6
4 5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 44 +14s 478 6 5
5 15 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 44 +14s 576 10 4
6 4 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 44 +15s 037 8 3
7 14 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 44 +16s 735 9 2
8 10 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 44 +42s 776 7 1
9 12 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 44 +1 min 07s 045 (pénalisé de 25 secondes) 13
10 23 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 43 Boîte de vitesses 3
11 9 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 43 +1 tour 14
12 7 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 43 +1 tour 15
13 20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Ferrari 43 +1 tour 18
14 8 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 43 +1 tour 19
15 16 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 43 +1 tour 17
16 11 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 43 +1 tour 11
17 21 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 43 +1 tour 20
Abd. 1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 42 Accident 4
Abd. 17 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 18 Boîte de vitesses 16
Abd. 6 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 12 Accident 12
  • Légende: Abd.=Abandon
  • Premier sous le drapeau à damier, Lewis Hamilton a été pénalisé de 25 secondes (ajoutées à son temps final) par les commissaires qui ont estimé qu'il avait tiré un avantage du fait d'avoir court-circuité la dernière chicane du circuit à l'issue du 42e tour. Après avoir dépassé Kimi Räikkönen dans la manœuvre, Hamilton l'avait brièvement laissé repasser, avant de le dépasser une deuxième fois dès le freinage suivant[1]. L'appel formé par l'écurie McLaren a été jugé non-recevable par le Tribunal d'appel de la FIA, réuni le 22 septembre 2008[2].
  • Huitième sous le drapeau à damier, à 56 secondes du vainqueur, Timo Glock a également été pénalisé de 25 secondes (ajoutées à son temps final) par les commissaires de course pour avoir dépassé sous drapeau jaune[3].

Lewis Hamilton ne tire pas longtemps avantage de sa pole position puisqu'il part en tête-à-queue à l'épingle de la Source dès le second tour, laissant le leadership à Kimi Räikkönen. Au départ, l'empilement à l'épingle pénalise Heikki Kovalainen, Jarno Trulli et Nick Heidfeld tandis que Felipe Massa est troisième, suivi par Fernando Alonso et Sébastien Bourdais.

Le classement ne va guère évoluer jusqu'au 42e des 44 tours de l'épreuve, au moment où la pluie fait son apparition. Hamilton revient très fort sur Räikkönen et coupe une chicane pour éviter un accrochage. Il laisse le Finlandais reprendre l'avantage pour éviter une pénalité mais cette manœuvre a brisé l'élan du pilote Ferrari qui se fait doubler à la Source. Räikkönen, peu après, en chasse derrière Hamilton, part à la faute en évitant Nico Rosberg en toupie sur la piste. Si Hamilton franchit en tête le drapeau à damiers, il sera rétrogradé au troisième rang pour avoir tiré avantage de sa manœuvre sur Räikkönen.

Massa hérite donc de la victoire tandis que Heidfeld, qui a chaussé des intermédiaires, se classe second en doublant six monoplaces dans les derniers tours. Bourdais, longtemps troisième se fait dépasser par Alonso (quatrième), Vettel (cinquième) et Robert Kubica (sixième) et devance Timo Glock pour l'attribution des points.

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 76
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 74
3 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 58
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 57
5 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 49
6 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 43
7 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 26
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 23
9 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 19
10 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 15
11 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 13
12 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 13
13 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 11
14 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 9
15 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 8
16 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 6
17 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 4
18 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 3
19 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 0
20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Ferrari 0
21 Drapeau du Japon Takuma Sato Super Aguri-Honda 0
22 Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson Super Aguri-Honda 0
Constructeurs
Pos Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 131
2 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 119
3 Drapeau de l'Allemagne BMW Sauber 107
4 Drapeau du Japon Toyota 41
5 Drapeau de la France Renault 36
6 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 25
7 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Toyota 17
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 17
9 Drapeau du Japon Honda 14
10 Drapeau : Inde Force India-Ferrari 0
11 Drapeau du Japon Super Aguri-Honda 0

A noter

  • 11e pole position de sa carrière pour Lewis Hamilton.
  • 10e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 208e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 100e départ en Grand Prix pour Felipe Massa.
  • En marge du Grand Prix de Belgique de Formule 1, le virage n°15 qui raccorde l'actuelle piste à l'ancien tracé de 14 kilomètres a été rebaptisée "Courbe Paul Frère", du nom de l'ancien pilote et journaliste belge disparu en février 2008 à 91 ans. Il avait été le premier pilote belge à remporter un Grand Prix (hors-championnat et en catégorie Formule 2) et s'était imposé aux 24 heures du Mans 1960.

Notes et références

  1. (fr) Hamilton pénalisé, Massa premier l'equipe.fr, 7 septembre 2008
  2. (fr) GP de Belgique - Hamilton définitivement rétrogradé yahoo.fr, 23 septembre 2008
  3. (en) Glock hit with 25-second penalty autosport.com, 7 septembre 2008

Voir aussi

Course précédente :
Grand Prix d'Europe 2008
FIA Championnat du monde de Formule 1
Saison 2008
Course suivante :
Grand Prix d'Italie 2008

Course précédente :
Grand Prix de Belgique 2007
Grand Prix de Belgique Course suivante :
Grand Prix de Belgique 2009


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grand Prix automobile de Belgique 2008 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.