Guillaume d'Auvergne


Guillaume d'Auvergne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume de Paris (homonymie).

Guillaume d'Auvergne (1190 - 1249), parfois appelé Guillaume de Paris, fut théologien, conseiller et confesseur de Saint Louis, évêque de Paris. Il a participé en 1241 à Paris au procès du Talmud.

Sommaire

Vie

Né à Aurillac vers 1190, Guillaume d'Auvergne était le fils d'Astorg V, seigneur de Conros, et de Marie de Bénavent-Rodez, et l'oncle du troubadour Astor d'Orlhac[1],

Il fut d'abord chanoine de Notre-Dame de Paris, en 1223 et professeur de théologie en 1225. Le pape Honorius III lui confia plusieurs importantes missions.

Il fonda le couvent des Filles-Dieu à Paris en 1226 « pour retirer des pécheresses qui, pendant toute leur vie, avaient abusé de leur corps et à la fin estoient en mendicité »[2],[3].

A la mort de l'évêque Barthélémy de Paris, en 1227, Guillaume proteste contre l'élection, qu'il juge anti-canonique, de son successeur et fait appel au Saint-Siège. Le pape Grégoire IX casse l'élection, se réservant le droit de désigner lui-même le nouvel évêque de Paris. Il désigne alors Guillaume d'Auvergne, le 10 avril 1228, et le sacre évêque lui-même.

Dans les premières années de son épiscopat, Guillaume d'Auvergne doit gérer de nombreux conflits avec les maîtres de l'Université, les chanoines, et les officiers du roi. Plus tard, totalement en accord avec Saint Louis, il gouverne pieusement son diocèse, confie la direction spirituelle du monastère de Port-Royal à Saint Thibault de Marly et protège toute sa vie les ordres mendiants.

Spiritualité

Influencé à la fois par Avicenne et par Saint Augustin, ses principes théologiques semblent réaliser : « une synthèse - nouvelle certes, mais encore intuitive et ambiguë - des concepts chrétiens et d'une ontologie aristotélicienne, sensiblement déformée par un néo-platonisme diffus».

Bibliographie

Œuvres de Guillaume d'Auvergne

  • De legibus (Des lois), in Opera omnia, Venise, 1591, t. I.
  • De primio principio (Du premier principe, ou De Trinitate, De la Trinité) (1228), De Trinitate. An edition of the Latin Text with an Introduction, Toronto, Pontifical Institute, 1976. Trad. an. : The Trinity, or the first principle, Milwaukee, Marquette University Press, 1989.
  • De anima (De l'âme, 1230), in Opera omnia, vol. 2, Supplementum, p. 65-228. Trad. partielle (VI, 1-9) J.-B. Brenet : De l'âme, Vrin, 1998
  • De universo creaturarum (Sur l'univers des créatures, 1231) : édition de Nuremberg en 1496, et, édition d'Orléans (1674, 2 vol. in-fol.) ; in Opera omnia, vol. I, p. 593-1074. Trad. partielle : The universe of creatures, Marquette University Press, 1998.

Études sur Guillaume d'Auvergne

  • Jacques-Antoine Dulaure, Histoire de Paris, 1839, Furne, Paris, (8 Volumes).
  • Dictionnaire des sciences philosophiques par une réunion de savants et de philosophes, Imprimerie Pankouck, rue des Poitevins, Hachette. Librairie de l'Imprimerie Royale de France, 1845, tome II, p. 612. [1]
  • Noël Valois, Guillaume d'Auvergne, évêque de Paris (1228-1249), A. Picard, 1880.
  • Dictionnaire des philosophes, Encyclopaedia Universalis / Albin Michel, 1998 : "Guillaume d'Auvergne" (Olivier Juillard)
  • Stanford Encyclopedia of Philosophy [2]
  • Lynn Thorndike, A History of Magic and Experimental Science, New York, Columbia University Press, 1923-1941, t. II. [3]
  • F. Morenzoni et J.-Y. Tilliette (dir.), Autour de Guillaume d'Auvergne (+ 1249). Etudes réunies, Turnhout, Brepols, 2005.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guillaume d'Auvergne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guillaume d’Auvergne —     L’avicennisme qui s’introduit ainsi avec Gondisalvi eut, au début du XIIIe siècle, un grand nombre de partisans : tous les auteurs de Sommes citent alors Aristote pour prendre parti à son égard : Guillaume d’Auxerre, archidiacre de Beauvais… …   Philosophie du Moyen Age

  • GUILLAUME D’AUVERGNE — (apr. 1180 1249) Sacré, en 1228 par Grégoire IX, évêque de Paris, où il avait été reçu magister theologiae en 1223, Guillaume d’Auvergne a été fortement influencé par les commentaires arabes d’Aristote et se présente à la fois comme le défenseur… …   Encyclopédie Universelle

  • Guillaume d'Auvergne — (después de 1180, Aurillac, Francia–1249, París). Filósofo y teólogo francés. Nombrado obispo de París en 1228, Guillaume fue un reformista que defendió a las órdenes mendicantes nacientes de los ataques del clero secular. Luego de que la Iglesia …   Enciclopedia Universal

  • Guillaume d'Auvergne — Guglielmo d Alvernia …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Guillaume — Guillaume, Charles Édouard Guillaume, G. Paul * * * (as used in expressions) Apollinaire, Guillaume Crèvecoeur, Michel Guillaume Saint Jean de Dufay, Guillaume Dupuytren, Guillaume Gide, André (Paul Guillaume) Guillaume d Auvergne …   Enciclopedia Universal

  • Guillaume VI d'Auvergne — Pour les articles homonymes, voir Guillaume VI. Guillaume VI, (né vers 1069, décédé en 1136), comte d Auvergne après 1095. Il est le fils de Robert II, comte d Auvergne et de Gévaudan, et de sa deuxième épouse, Judith de Melgueil. L an 1102, il… …   Wikipédia en Français

  • Guillaume de Paris (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Guillaume et Saint Guillaume. Guillaume de Paris peut faire référence à : Saint Guillaume de Paris, (1105 1202)… …   Wikipédia en Français

  • Guillaume — Fr. /gee yohm /, n. Charles Édouard Fr. /shannrddl ay dwannrdd /, 1861 1938, Swiss physicist: Nobel prize 1920. * * * (as used in expressions) Dufay Guillaume Dupuytren Guillaume Gide André Paul Guillaume Guizot François Pierre Guillaume Machaut… …   Universalium

  • Guillaume VII Dauphin d'Auvergne (v. 1130-1169) — Guillaume VII d Auvergne Pour les articles homonymes, voir Guillaume VII. Guillaume VII, comte légitime d Auvergne à la mort de son père Robert III, en Palestine, vers 1147, fut dépossédé de ses biens par son oncle, connu sous le nom de . Après… …   Wikipédia en Français

  • Guillaume XII — d Auvergne Guillaume XII d Auvergne, né vers 1300, mort le 6 août 1332. Guillaume XII d Auvergne fut comte d Auvergne et de Boulogne (1325 1336), succédant dans les deux fiefs à son père Robert VII (v. 1282 1325), et de Blanche de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.