Génération perdue


Génération perdue
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Génération perdue (film, 1987)

Le terme de Génération perdue (Lost Generation) désigne un courant littéraire américain de l'entre-deux-guerres ainsi qu'une génération sociologique.

Sommaire

Historique

Il a été créé par Gertrude Stein pour décrire un groupe d'auteurs américains expatriés à Paris durant l'entre-deux-guerres. Dans Paris est une fête (titre original : A Moveable Feast), Ernest Hemingway dévoile sous la forme d'une anecdote que le nom de « génération perdue » n'a aucune connotation tragique, au contraire de ce qui est souvent admis.

Membres notables

Le mouvement compte parmi ses membres Ernest Hemingway, le plus emblématique, John Steinbeck, Dos Passos, F. Scott Fitzgerald, Ezra Pound, Sherwood Anderson, Waldo Pierce, Sylvia Beach, T.S. Eliot et Gertrude Stein elle-même. Tous ont vu et raconté la perte de transcendance d'une Amérique bouleversée par les mutations sociales et morales. On considère souvent F. Scott Fitzgerald comme le chef de file de la Génération Perdue.

Voir aussi

Liens internes


Précédé de :
-
Génération perdue
Suivi de :
Génération grandiose
-

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Génération perdue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Generation perdue — Génération perdue  Pour l’article homonyme, voir Génération perdue (film, 1987).  Le terme de Génération perdue (Lost Generation) désigne un courant littéraire américain de l entre deux guerres. Il a été créé par Gertrude Stein pour… …   Wikipédia en Français

  • Génération Perdue —  Pour l’article homonyme, voir Génération perdue (film, 1987).  Le terme de Génération perdue (Lost Generation) désigne un courant littéraire américain de l entre deux guerres. Il a été créé par Gertrude Stein pour décrire un groupe d… …   Wikipédia en Français

  • GÉNÉRATION PERDUE — Au sens large, la génération postérieure à la Première Guerre mondiale; mais, de façon plus précise, le groupe d’écrivains américains parvenus à l’âge adulte pendant la guerre et qui bâtirent leur réputation littéraire au cours des années vingt.… …   Encyclopédie Universelle

  • Generation perdue (film, 1987) — Génération perdue (film, 1987)  Pour l’article homonyme, voir Génération perdue.  Génération perdue (The Lost Boys) est un film de Joel Schumacher destiné à un public adolescent et qui traite des vampires. Kiefer Sutherland y joue l un… …   Wikipédia en Français

  • Génération perdue (film, 1987) —  Pour l’article homonyme, voir Génération perdue.  Génération perdue (The Lost Boys) est un film de Joel Schumacher destiné à un public adolescent et qui traite des vampires. Kiefer Sutherland y joue l un d eux. On y retrouve également… …   Wikipédia en Français

  • Les Jeunes Chevaliers Jedi 3 : Génération perdue — Génération perdue (titre original : The Lost Ones) est le troisième volume de la série Les Jeunes Chevaliers Jedi. Cette série relate les aventures de quatre jeunes élèves de l Académie Jedi de Luke Skywalker : les jumeaux Solo, Jacen… …   Wikipédia en Français

  • La Génération perdue — Album par Johnny Hallyday Pays  France Sortie 19 octobre 1966 …   Wikipédia en Français

  • La Génération Perdue — est un album studio de Johnny Hallyday sorti en 1966. Il s agit d un de ses grands classiques. Don t need nobody est une rareté puisqu il s agit d un trio : outre Johnny on peut entendre son guitariste Micky Jones et son batteur Tommy Brown …   Wikipédia en Français

  • La generation perdue — La Génération perdue La Génération perdue est un album studio de Johnny Hallyday sorti en 1966. Il s agit d un de ses grands classiques. Don t need nobody est une rareté puisqu il s agit d un trio : outre Johnny on peut entendre son… …   Wikipédia en Français

  • La génération perdue — est un album studio de Johnny Hallyday sorti en 1966. Il s agit d un de ses grands classiques. Don t need nobody est une rareté puisqu il s agit d un trio : outre Johnny on peut entendre son guitariste Micky Jones et son batteur Tommy Brown …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.