Henry De Monfreid


Henry De Monfreid

Henry de Monfreid

Henry de Monfreid, né à La Franqui, commune de Leucate (Aude) le 14 novembre 1879, et mort le 13 décembre 1974 à Ingrandes (Indre), était un aventurier et écrivain français.

Sommaire

Biographie

Henry[1] de Monfreid était le fils de George-Daniel de Monfreid, peintre et graveur, et d'Amélie dite Marie-Émilie Bertrand. En 1913, il se marie avec une allemande, Armgart Freudenfeld, dont il aura trois enfants. Elle aura une grande influence sur son œuvre d'écrivain.

Il a bien connu le peintre Paul Gauguin, ami intime de son père à partir de 1887. Il se lie d'amitié avec le Père Teilhard de Chardin, rencontré en 1926 sur l'Ankor entre Marseille et Djibouti.

Il tira de ses aventures dans la mer Rouge et la Corne de l'Afrique des romans et nouvelles.

Il part en 1911 pour Djibouti, alors possession française, faire le négoce du café et de peau. Il construit lui-même ses boutres, dont le plus célèbre, l'Altaïr, et fréquente les côtes de la mer Rouge. Sa connaissance des mouillages et des ports en fait une source de renseignements utile à la France pendant la Première Guerre mondiale. Il rejoindra plus tard l'organisation des Croix-de-feu.

Il entame ensuite une vie de contrebandier, se convertit à l'islam en 1914[2], religion de son équipage et prend le nom d'Abd el Haï (esclave du vivant). Selon Guillaume de Monfreid, sa « conversion était une conversion de circonstance ». Il continue : « je ne crois pas qu'il fût plus attaché à un rite qu'à un autre, parce que de toute façon, ce n'était pas un homme pour qui le spirituel avait beaucoup d'importance. Il était trop noyé dans l'action. Et puis, ayant découvert la vraie liberté, il ne veut plus de carcan[3] ».

Il vit de différents trafics, perles, armes, haschisch, qui lui valent plusieurs séjours en prison, ce qui ne l'empêche pas de faire assez de bénéfices pour acheter une minoterie et construire une centrale électrique.

Il fit également la connaissance de Paul Vaillant-Couturier, Joseph Kessel, tous fascinés par sa personnalité. Kessel lui conseille d'écrire ses aventures. Ses romans remportent un franc succès dans les années 1930. Il est également correspondant de presse.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert les Italiens et, capturé par les Britanniques, il est déporté au Kenya. Libéré, il vit de chasse et de pêche sur les pentes du Mont Kenya ; il retournera en France en 1947.

Œuvres (sélection)

Littérature
  • Les secrets de la mer Rouge (1931)
  • Aventures de mer (Grasset, 1932)
  • La croisière du hachich (Grasset, 1933)
  • Vers les terres hostiles de l'Éthiopie (Grasset, 1933)
  • La poursuite du Kaïpan (Grasset, 1934)
  • Le naufrage de la Marietta (Grasset, 1934)
  • Le drame éthiopien (Grasset, 1935)
  • Le lépreux (Grasset, 1935)
  • Les derniers jours de l'Arabie Heureuse (N.R.F, 1935)
  • Les guerriers de l'Ogaden (N.R.F, 1936)
  • Le masque d'or (Grasset, 1936)
  • L'avion noir (Grasset, 1936)
  • Le Roi des abeilles (Gallimard)
  • Le Trésor du pélerin (Gallimard, 1938)
  • Charras (Editions du Pavois, 1947)
  • Du Harrar au Kenya (Grasset, 1949)
  • L'homme sorti de la mer (Grasset, 1951)
  • Ménélik tel qu’il fut (Grasset, 1954)
  • Sous le masque Mau-Mau (Grasset, 1956)
  • Mon aventure à l’île des Forbans (Grasset, 1958)
  • Le Radeau de la Méduse : comment fut sauvé Djibouti, (Grasset, 1958)
  • Les Lionnes d’or d’Ethiopie (Laffont, 1964)
  • Le Feu de Saint-Elme (Laffont, 1973)
  • Journal de bord (Arthaud, 1984)
  • Lettres d'Abyssinie (Flammarion, 1999)
  • Lettres de la mer Rouge (Flammarion, 2000)


Discographie

« Henry de Monfreid chante la mer », microsillon 33-tours, PolyGram distribution, PY 899, Henry de Monfreid y interprète des chansons de marins en s'accompagnant au piano.

Bibliographie

  • Georges M.Poisson, Henry de Monfreid, Le Passionné de l'aventure, Paris, Médicis, 1966
  • Daniel Grandclément, l'Incroyable Henry de Monfreid, Paris, Grasset, 1990
  • Freddy Tondeur, Sur les traces d'Henry de Monfreid, Paris, Anako, 2004
  • Francis Bergeron, Monfreid, Éditions Pardès, coll. Qui suis-je ?, 2009

Audiovisuel

Radio

Entretiens radiophoniques menés et produits par Paul Guimard, diffusés sous le titre « les Chemins de l'aventure », onze entretiens entre le 19 octobre et le 21 décembre 1956, archivés par la Phonothèque de l'INA Institut national de l'audiovisuel et édités sous la forme de quatre disques.

Télévision

. Fiche technique

  • Scénario : Henry de Monfreid, Roland Laudenbach, Edmond Levy et Jean O'Neill.
  • Musique : François de Roubaix.
  • Interprétation : Pierre Massimi, Alex Lacaste, Miloud Khetib, Mustapha Chadli, Mostéfa Stiti, Hans Wyprächtiger, Baaron, Alphonse Beni, Jean-Claude Ballard, Christiane Krüger.
Lettres.jpg

"Coup de cœur du Jury du Public" au Festival de Luchon, 2006. Lauriers de l'Audiovisuel, Prix Marcel Jullian de la "Première oeuvre". Résumé : Dans le château de George Daniel de Monfreid, au début du XXe siècle, le fils Henry, gravement malade, qui s'est vu au seuil de la mort, décide de rompre avec son existence petite-bourgeoise et rangée. Il confie ses deux enfants à une jeune Allemande proche de la famille et part le plus loin possible : à Djibouti. Il s'y livre au commerce de peaux, d'armes, de café, ce qui, dans ces contrées frontalières, se confond souvent avec trafic et contrebande. Il entame alors une correspondance régulière et aussi détaillée qu'un journal de bord, avec son père et son amie allemande et future épouse, Armgart Freudenfeld. Ce sont les Lettres de la mer Rouge.

. Fiche technique

  • Scénario : Gilles Taurand, d'après Henry de Monfreid
  • Image : Christophe Paturange
  • Son : Erik Ménard
  • Montage : Gérard Parisot
  • Musique : Nathaniel Mechaly
  • Interprétation : Arnaud Giovaninetti, Kalassahun Bekele, Élodie Navarre, Didier Pain
  • Production : Pierre Javaux Productions
  • Coproduction ARTE France avec la participation de France 3

Lien externe

Site officiel d'Henry de Monfreid

Note

  1. L'orthographe de son prénom semble légèrement différer de celle rapportée dans son état civil : « y » au lieu de « i ». La Bibliothèque nationale de France rapporte les deux orthographes en renvoyant tout vers la graphie « Henry de Monfreid », qualifiée de forme savante à valeur internationale.
  2. Thibaut Pinsard, L'appel à une autre vie, Routard.com
  3. Thibaut Pinsard, L'appel à une autre vie, Routard.com
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime


Ce document provient de « Henry de Monfreid ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henry De Monfreid de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henry de Monfreid — Activités écrivain, aventurier, navigateur Naissance 14 novembre 1879 La Franqui Décès 13 décembre 1974 (à 95 ans) Ingrandes Langue d écriture français Genres roman d aventures …   Wikipédia en Français

  • Henry de monfreid — Henry de Monfreid, né à La Franqui, commune de Leucate (Aude) le 14 novembre 1879, et mort le 13 décembre 1974 à Ingrandes (Indre), était un aventurier et écrivain français. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres (sélection) …   Wikipédia en Français

  • Henry de Monfreid — (14 November 1879, Leucate 13 December 1974) was a French adventurer and author. Born in Leucate, Aude, France, he was the son of artist Georges Daniel de Monfreid and knew Paul Gauguin as a child. I have lived a rich, restless, magnificent life …   Wikipedia

  • Henry de Monfreid — Henry or Henri de Monfreid (* 14. November 1879 in Leucate, Frankreich; † 13. Dezember 1974) war ein französischer Schriftsteller und Abenteurer. Henry ist der Sohn des französischen Kunstsammlers Daniel de Monfreid, dessen enger Freund Paul… …   Deutsch Wikipedia

  • Fonds Henry de Monfreid — En 2009, les héritiers Monfreid ont fait don à la Société de géographie en dépôt au Département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France d’une volumineuse documentation rassemblée par Henry de Monfreid. Henry de Monfreid (1879… …   Wikipédia en Français

  • Monfreid — may refer to: George Daniel de Monfreid (1856 – 1929), French painter and art collector Henry de Monfreid (1879 – 1974), French adventurer and author See also Manfreid Manfred This disambiguation page lists articles associated with the same title …   Wikipedia

  • Henry Béraud — Henri Béraud Pour les articles homonymes, voir Béraud. Henri Béraud Henri Béraud, né à Lyon le 21  …   Wikipédia en Français

  • Henri de Monfreid — Henry de Monfreid Henry de Monfreid, né à La Franqui, commune de Leucate (Aude) le 14 novembre 1879, et mort le 13 décembre 1974 à Ingrandes (Indre), était un aventurier et écrivain français. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres… …   Wikipédia en Français

  • Daniel de Monfreid — George Daniel de Monfreid George Daniel de Monfreid, dit Géo de Monfreid (New York le 14 mars 1856 Corneilla de Conflent le 26 novembre 1929) fut un peintre et collectionneur d art français. Né aux États Unis de parents originaire de l Aude, il… …   Wikipédia en Français

  • George-Daniel De Monfreid — George Daniel de Monfreid, dit Géo de Monfreid (New York le 14 mars 1856 Corneilla de Conflent le 26 novembre 1929) fut un peintre et collectionneur d art français. Né aux États Unis de parents originaire de l Aude, il passe son enfance dans le… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.