Heptagone régulier


Heptagone régulier

Heptagone

Un heptagone est un polygone à sept sommets et sept côtés.

Un heptagone régulier est un heptagone dans lequel tous les côtés sont égaux et tous les angles sont égaux. Les angles sont alors tous égaux à \frac{5\pi}{7}. L'heptagone régulier s'inscrit dans un cercle et les angles au centre associés à chacun de ses côtés sont tous égaux à \frac{2\pi}{7}. Le rapport entre la longueur d'un côté et le rayon du cercle circonscrit est alors :

\frac{c}{r}=2\sin\left(\frac{\pi}{7}\right)\approx 0,86777

L'aire A d'un heptagone régulier est déterminée par la formule suivante où c représente la longueur d'un côté :

A = \frac{7}{4}c^2 \cot \frac{\pi}{7} \approx 3,63391 c^2.

L'heptagone régulier est le plus petit des polygônes réguliers non constructible à la règle et au compas car 7 est un nombre premier qui n'est pas de Fermat (théorème de Gauss-Wantzel) .

Il est cependant possible de réaliser une construction à la règle et au compas si on s'aide d'autres outils géométriques ou si la règle peut être graduée. Il est aussi possible d'en tracer une version approchée, aux erreurs faibles, avec le compas et la règle.

Sommaire

Non constructiblité

L'heptagone régulier n'est pas constructible car 7 n'est pas un nombre de Fermat. On peut aussi démontrer cette propriété de non-constructiblité sans faire appel au nombre de Fermat , en faisant seulement appel au théorème de Wantzel

Si l'heptagone était constructible alors \cos\left(\frac{\pi}{7}\right) serait un nombre constructible. Notons x=\cos\left(\frac{\pi}{7}\right). Les angles \frac{3\pi}{7} et \frac{4\pi}{7} étant supplémentaires, on a l'égalité

\cos\left(\frac{4\pi}{7}\right)=-\cos\left(\frac{3\pi}{7}\right) \quad[1]

Les développements

cos(4a) = 8cos4(a) − 8cos2(a) + 1
cos(3a) = 4cos3(a) − 3cos(a)

transforment [1] en

8x4 − 8x2 + 1 = − 4x3 + 3x

Le passage de tout dans un membre et une factorisation par x + 1 conduit à

(x + 1)(8x3 − 4x2 − 4x + 1) = 0

Le réel x est donc racine de 8x3 − 4x2 − 4x + 1 irréductible sur \mathbb Q et de degré 3. Donc \cos\left(\frac{\pi}{7}\right) n'est pas constructible, par conséquent l'heptagone n'est pas constructible.

Construction par neusis

Une construction par neusis ou par inclinaison est un procédé de construction utilisant une règle graduée et consistant à construire un segment de longueur donnée dont les extrémités se trouvent sur deux courbes données. Il s'agit ici de construire un angle de \frac{\pi}{7}.

Une construction préliminaire

Heptagone triangle.png

Dans la figure jointe, ABCDEFGA est un polygone où tous les segments sont de longueur 1. ABFD sont alignés et AGCE aussi.

L'angle DAE vaut \frac{\pi}{7}

Si on note cet angle a, alors le triangle ABC étant isocèle, l'angle CBD vaut 2a.
Le triangle BCD étant isocèle, la somme des angles DCE et BCA vaut 4a, comme BCA vaut a, l'angle DCE vaut 3a
Le triangle CDE étant isocèle, l'angle AED vaut 3a
Le triangle ADE étant isocèle, la somme des angles vaut 7a donc a=\frac{\pi}{7}

La longueur BE vaut \sqrt 2

On note s et t les longueurs BF et FD.
Le triangle FDE étant isocèle, 2cos(EDF) = t
Les droites (FC) et (DE) étant parallèles, l'angle ACF vaut 3a. Comme l'angle ACB vaut a, l'angle BCF vaut 3a-a = 2a. Le triangle BFC est donc isocèle et FC = FB = s
Le même parallélisme permet de dire, d'après le théorème de Thales, que
\frac{1+s}{1+s+t}=\frac{s}{1}
qui par produit en croix et simplification donne s2 + st = 1
Le théorème d'Al-Kashi dans le triangle BDE donne alors
BE2 = BD2 + DE2 − 2.BD.DE.cos(EDF) = 1 + (s + t)2t(s + t) = 1 + s2 + st = 2

La construction par neusis

Heptagone neusis.png

Il s'agit de construire un point A sur la médiatrice d'un segment [DE] et un point B sur le segment [AD] tels que AB = 1 et BE = \sqrt 2. On aura alors reconstitué le triangle précédent.

On construit un carré CDEF de côté 1, on trace la médiatrice (d) de [DE] et le cercle de centre E et de rayon EC
On place l'origine de la règle sur la médiatrice, la règle s'appuie sur le point D, on fait glisser l'origine de la règle sur la médiatrice jusqu'à ce que le cercle (C) traverse la règle à la graduation 1. On obtient alors les point B et A
On construit le cercle circonscrit aux points ADE qui se trouve être aussi le cercle circonscrit de l'heptagone de base DE qu'il suffit de construire.

Constructions approchées

À l'aide d'un triangle équilatéral

Siebeneck Konstruktion1.jpg

La recherche approchée de la solution de l'équation 8x3 − 4x2 − 4x + 1 = 0 comprise entre \frac{1}{2} et 1 par la méthode de Newton donne pour valeur de x une valeur voisine de 0,901. En prenant comme valeur approchée de sin(π / 7), le réel \frac{\sqrt{3}}{4} , on obtient pour une valeur approchée de \cos\left(\frac{\pi}{7}\right), la valeur \frac{\sqrt{13}}{4} très voisine de 0,901. Or la longueur \frac{\sqrt{3}}{4} est très facile à obtenir à l'aide d'un triangle équilatéral.


D'où la construction suivante :

Tracer un cercle de rayon 1 et de centre M.
Prendre un point X sur le cercle. Le cercle de centre X et de rayon XM rencontre le cercle précédent en A et Y
Les droites (AY) et (MX) se coupent en H.
La longueur AH est une bonne approximation du côté de l'heptagone inscrit dans ce même cercle.

Par cette méthode l'angle au centre est d'environ 51,32 degrés au lieu des 51,43 (environ) attendu, soit une erreur relative de 2,15 pour mille

Construction à l'aide d'un découpage de segment

construction d'un heptagone régulier
heptagone régulier inscrit

En s'inspirant de la construction de l'enneagone[1], on peut tracer une construction approchée d'un heptagone régulier, à la règle et au compas.


Tracer le cercle de centre O de rayon OX
Place, sur le cercle deux points A et B tels que l'angle AÔB = 120°.
Tracer l'arc de cercle de rayon XY et de centre X
Tracer l'arc de cercle de rayon YX et de centre Y
Ces arcs se coupent en U
Tracer les droites (UA) et (UB). Elles coupent le diamètre (XY) en C et D
A partir de C, sur une droite quelconque, porter avec un compas sept segments égaux CE = EF = FG = GH = HI = IJ = JK
Tracer la droite (KD) et mener par G une parallèle à celle-ci (au moyen de la règle et du compas), qui coupe (XY) en G’. Éventuellement tracer la parallèle à (KD) passant par J qui coupe (XY) en J’.
Tracer la droite (UG').Elle coupe le cercle en G’’.
Reportez au compas tout le long du cercle la longueur AG’’, on trouve alors les sept sommets de l'heptagone régulier inscrit dans le cercle.

Remarque : pour faire un heptagone comprenant le point B, il aurait fallu prendre les points H’’ ou E’’. De plus, en utilisant le point F’’, en reportant AF’’, on obtient un polygone à 21 sommets.

Par cette construction, l'angle au centre AOG’’est d'environ 51,327, soit une erreur relative de 1,98 pour mille équivalente à l'erreur obtenue par la méthode précédente.

Cette méthode permet de faire n'importe quel polygone régulier. Il suffit de sectionner le segment CD en autant de secteurs identiques qu'il y a de cotés souhaités pour le polygone. Ensuite, on prend le troisième point en partant de C (G’), on trace le segment qui le relie à U et on obtient G’’ à l'intersection entre le cercle et ce segment (dans le demi-plan inférieur à XY). L'erreur commise sur l'angle au centre pour cette méthode varie de 1,98 pour mille à 11,7 pour mille selon le nombre de côtés.

Heptagone régulier dans la vie courante

Fenêtre heptagonale dans le jardin Yu de Shanghai (Chine).

Euro 20cents.png

  • La pièce de 20 centimes d'euros est découpée sous forme d'un heptagone régulier.
  • Les pièces britanniques de 20 et de 50 pence sont également heptagonales.

Voir aussi

Notes

Liens internes

Lien externe

  • Portail de la géométrie Portail de la géométrie
Ce document provient de « Heptagone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Heptagone régulier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • heptagone — [ ɛptagɔn; gon ] n. m. • 1542; gr. heptagonos ♦ Math. Polygone qui a sept angles et sept côtés. Un heptagone régulier. Adj. HEPTAGONAL, ALE, AUX . ● heptagone nom masculin (bas latin heptagonus, du grec heptagônos) Polygone qui a sept angles et,… …   Encyclopédie Universelle

  • Heptagone — Un heptagone est un polygone à sept sommets et sept côtés. Un heptagone régulier est un heptagone dans lequel tous les côtés sont égaux et tous les angles sont égaux. Les angles sont alors tous égaux à . L heptagone régulier s inscrit dans un… …   Wikipédia en Français

  • HEPTAGONE — adj. des deux genres T. de Géom. Qui a sept angles et sept côtés. Une figure heptagone.   Il est aussi substantif masculin. Un heptagone régulier.   Il se dit particulièrement, en termes de Fortification, d Un ouvrage composé de sept bastions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HEPTAGONE — adj. des deux genres T. de Géométrie Qui a sept angles et sept côtés. Une figure heptagone. Il est aussi nom masculin. Un heptagone régulier. Il se dit particulièrement, en termes de Fortification, d’un Ouvrage composé de sept bastions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Régulier (géométrie) — Polytope régulier Pour les articles homonymes, voir régulier. Le Dodécaèdre, un des cinq solides platoniciens. E …   Wikipédia en Français

  • Construction Du Pentagone Régulier À La Règle Et Au Compas — La construction d un pentagone régulier à la règle et au compas est une des premières constructions (après le triangle équilatéral et le carré) non triviale réalisable grâce aux axiomes d Euclide. La construction exacte d un pentagone régulier… …   Wikipédia en Français

  • Construction du pentagone regulier a la regle et au compas — Construction du pentagone régulier à la règle et au compas La construction d un pentagone régulier à la règle et au compas est une des premières constructions (après le triangle équilatéral et le carré) non triviale réalisable grâce aux axiomes d …   Wikipédia en Français

  • Polygone régulier — Pour les articles homonymes, voir régulier. Pentagone convexe régulier En géométrie, un polygone régulier est un polygone équilatéral (tous ses côtés ont la même longueur) dont …   Wikipédia en Français

  • Polygone regulier — Polygone régulier Pour les articles homonymes, voir régulier. Pentagone régulier En géométrie, il existe deux définitions équivalentes de …   Wikipédia en Français

  • Polytope régulier — Pour les articles homonymes, voir régulier. Le dodécaèdre régulier, un des cinq solides platoniciens. En mathématiques, plus précisément …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.