Hincmar De Reims


Hincmar De Reims

Hincmar de Reims

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hincmar.

Hincmar (v. 80621 décembre 882 à Épernay), archevêque de Reims, également auteur de traités.

Sommaire

Education

Très tôt, il suit l'abbé Hilduin à Saint-Denis où il reçoit son éducation religieuse. En 822, l'abbé le présente à l'empereur Louis le Pieux. En 830, Hilduin rallie la cause de Lothaire Ier, fils aîné de Louis le Pieux s'étant révolté contre son père. Hincmar le suit en Saxe, puis à nouveau lors de son retour à Saint-Denis lorsque Hilduin se réconcilie avec l'empereur. À la mort de Louis le Pieux, il soutient Charles le Chauve, le fils cadet de l'empereur.

Archevêque de Reims

Grâce au soutien du roi, Hincmar est nommé à l'archevêché de Reims en 845. En 853, le concile de Soissons condamne les clercs qui étaient entrés en conflit avec lui, en raison de ses positions différentes de celles de son prédécesseur, l'archevêque Ebbon. La même année, il préside le concile de Quierzy-sur-Oise qui voit la condamnation de Gottschalk d'Orbais, dont les opinions concernant la prédestination sont considérées comme hérétiques.

Il prend dès lors une part importante dans la vie politique et religieuse, cherchant sans répit à défendre et étendre les droits de l'Église. Soutien énergique et conseiller écouté de Charles le Chauve, il approuve sa politique en Lorraine et le sacre roi de Lotharingie à Metz en 869.

Au milieu du IXe siècle, l'apparition des Fausses décrétales remet en cause les droits des métropolites, ce qui est contraire aux opinions de Hincmar. Rothad, évêque de Soissons, est quant à lui un ardent défenseur des théories des fausses décrétales, ce qui entraîne l'opposition des deux hommes. Déposé lors du concile de Soissons de 863, Rothad fait appel au pape Nicolas Ier qui le rétablit dans ses fonctions, ce qui constitue un premier échec pour Hincmar vis-à-vis de sa hiérarchie.

Il entre en conflit avec son neveu Hincmar de Laon à propos de l'autorité des métropolites. Il obtient la condamnation à l'exil de ce dernier lors du concile de Douzy en 871, décision confirmée par le pape Jean VIII. Hincmar de Laon dut attendre l'an 878 pour sa réconciliation avec l'Église. Cependant, un conflit surgit entre Hincmar et le pape Jean VII lorsque ce dernier nomme Ansegisus, archevêque de Sens, au poste de vicaire apostolique, car pour Hincmar il s'agit d'un empiètement sur la juridiction des archevêques. Durant la même période il entreprend l'écriture d'une biographie de Saint Remi.

En 852, il fit restaurer et reconstruire la Cathédrale Notre-Dame de Reims, et la consacra.

En 877, il couronne Louis le Bègue roi de France. Le rôle qu'il joue pendant le règne de Louis reste assez obscure. Durant cette période il écrit de nombreux traités dans lesquels il expose entre autres ses opinions sur les fonctions d'un souverain. À l'automne 882, une attaque de Normands force Hincmar à se réfugier à Épernay, où il meurt le 21 décembre.

Les écrits prolifiques de Hincmar ont été rassemblés par Jacques Sirmond en 1645, puis réédités par Migne en 1852. À Reims, une rue porte son nom.

Écrits

  • De praedestinatione Dei et libero arbitrio
  • De divorcio Lotharii et Teulbergae
  • Opusculum L V. capitulorum
  • De jure metropolitanorum
  • De ecclesiis et capellis
  • De ordine palatii
  • De regis persona et regio ministerio
  • Instructio ad Ludovicum regem
  • De coercendo et exstirpendo rapta viduarum, puellarum et sanctimonialum
  • De villa Noviliaco

Sources


Ce document provient de « Hincmar de Reims ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hincmar De Reims de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hincmar de reims — Pour les articles homonymes, voir Hincmar. Hincmar (v. 806–21 décembre 882 à Épernay), archevêque de Reims, également auteur de traités. Sommaire 1 Education …   Wikipédia en Français

  • Hincmar de Reims — Pour les articles homonymes, voir Hincmar. Hincmar de Reims Archevêque de Reims …   Wikipédia en Français

  • Hincmar of Reims — born с 806, northern France? died Dec. 21, 882, Épernay, near Reims French archbishop and theologian. The most influential churchman of the 9th century, he advised the Carolingian emperors Louis I and Charles II and was chosen archbishop of Reims …   Universalium

  • Hincmar de Reims — ( 806, ¿norte de Francia?–21 dic. 882, Epernay, cerca de Reims). Arzobispo y teólogo francés, el eclesiástico más influyente del s. IX. Aconsejó a los emperadores de la dinastía carolingia, Luis I y Carlos II, y fue nombrado arzobispo de Reims en …   Enciclopedia Universal

  • Hincmar, Archbishop of Reims —     Hincmar     † Catholic Encyclopedia ► Hincmar     An archbishop of Reims; born in 806; died at Epernay on 21 December, 882. Descended from a distinguished family of the West Franks, he received an excellent education at the Abbey of St Denis …   Catholic encyclopedia

  • Hincmar, Bishop of Laon —     Hincmar     † Catholic Encyclopedia ► Hincmar     Bishop of Laon; died 879. In the beginning of 858 the younger Hincmar, a nephew on the mother s side of the famous Hincmar of Reims, was elevated by his uncle s favour to the See of Laon, a… …   Catholic encyclopedia

  • Hincmar of Laon — (Hincmar the younger) (died 879) was a French bishop of Laon. He was a nephew on the mother s side of Hincmar of Reims.LifeIn the beginning of 858 the younger Hincmar was elevated by his uncle s favour to the See of Laon, a suffragan of the… …   Wikipedia

  • Hincmar de Laon — (ou Le Jeune) était le neveu du côté maternel de l archevêque Hincmar de Reims. En 858, peut être grâce aux faveurs de son oncle, il fut élu évêque de Laon, suffragant de Reims. Le caractère ambitieux d Hincmar le Jeune le poussa à entrer en… …   Wikipédia en Français

  • Hincmar — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux prélats francs portèrent le prénom d Hincmar : Hincmar de Reims, archevêque de Reims ; Hincmar de Laon, évêque de Laon, neveu du précédent …   Wikipédia en Français

  • Hincmar — (806 ndash;December 21, 882), archbishop of Reims, one of the most remarkable figures in the ecclesiastical history of the Carolingian period. He belonged to a noble family of the north or north east of Gaul.Early lifeDestined to the monastic… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.