Honore d'Urfe


Honore d'Urfe

Honoré d'Urfé

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Urfé.
Honoré d'Urfé
Portrait d'Honoré d'Urfé paru dans la 3e édition de L'Astrée par Balthazar Baro en 1623.
Portrait d'Honoré d'Urfé paru dans la 3e édition de L'Astrée par Balthazar Baro en 1623.

Activité(s) Romancier
Naissance 11 février 1567
Marseille
Décès 1er juin 1625
Genre(s) Roman
Œuvres principales

Honoré d'Urfé, né le 11 février 1567 à Marseille et mort le 1er juin 1625 à Villefranche-sur-Mer, est un écrivain français, auteur du premier roman-fleuve de la littérature française, L'Astrée.

Sommaire

Biographie

Né à Marseille dans une famille noble originaire du Forez alliée à la Maison de Savoie par sa mère (Renée de Savoie-Tende) venue alors à Marignane pour traiter de ses affaires avec Françoise de Foix, Honoré d'Urfé fait ses études chez les jésuites. Homme d'action, il prend parti pour la Ligue catholique et reste à jamais fidèle au duc de Nemours.

Le 2 décembre 1592, le duc de Nemours prend Montbrison (actuellement dans le département de la Loire). Honoré se remet alors au service du duc et rompt avec Anne d'Urfé, bailli de Forez, qui tente dès lors de pacifier la province. À sa sortie de prison, le 26 juillet 1594, Nemours nomme Honoré « lieutenant-général au gouvernement de Forez ».

En 1600, le 15 février, Honoré revient en Forez pour épouser Diane de Châteaumorand, sa belle-sœur, après l'annulation de son mariage avec Anne d'Urfé.

Auteur d'un poème pastoral, sans doute écrit vers 1604 La Sireine, il défend les théories platoniciennes de l'amour dans les Épîtres morales (1603).

Il fonde, vers 1606/1607, avec ses amis Antoine Favre, François de Sales et Claude Favre de Vaugelas, l'Académie florimontane, la première société savante de Savoie.

Il est surtout connu pour son roman précieux L'Astrée, roman d'aventures en partie autobiographique paru entre 1607 et 1633. Cette œuvre inachevée, publiée en quatre parties entre 1607 et 1627, s'inscrit dans la tradition des romans hellénistiques, de Virgile et des poètes courtois.

L'Astrée comporte plus de 5 000 pages, soit cinq parties divisées chacune en 12 livres. Les trois premières parties sont publiées en 1607, 1610, et 1619 et lorsque Urfé meurt en 1625, son secrétaire Balthazar Baro aurait achevé la quatrième partie et lui aurait donné une suite (1632-1633).

Selon Larousse (1863), les cinquième et sixième parties auraient été composées par Pierre Boitel, sieur de Gaubertin, et éditées en 1626. C'est l'un des plus considérables succès du siècle, qui n'aura pas de postérité véritable dans le genre du roman pastoral, mais une influence considérable sur le roman, le théâtre (Molière), l'opéra et les mentalités. L'impact de ce roman se fait encore sentir aujourd'hui puisque les porcelaines à glaçure verte, à l'origine venant de Chine et de Corée, sont encore appelées céladons de nos jours, en souvenir du nom du second personnage de ce roman lequel était toujours en habits ornés de rubans vert tendre. Cette influence s'exerce aussi dans le monde anglo-saxon.

Les épisodes de ce roman d'amour ont été nourris des quelques années passées en région forézienne où la famille d'Urfé, installée vers l'an 1000 au-dessus de Champoly, avait construit dans la plaine du Lignon du Forez le Château de la Bastie d'Urfé, le premier des châteaux dits « Renaissance ».

Il a également laissé un recueil de poèmes la Savoysiade (1609), une pastorale en cinq actes la Sylvanire ou la Morte vive (1625).

Il meurt au cours d'une campagne militaire, en 1625, au cours de laquelle il mène les troupes savoyardes du duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie contre les Espagnols.

Page de garde d'une édition de L'Astrée du XVIIe siècle

Œuvres

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « Honor%C3%A9 d%27Urf%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Honore d'Urfe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Honoré d’Urfé — Honoré d Urfé Pour les articles homonymes, voir D Urfé. Honoré d Urfé …   Wikipédia en Français

  • Honoré d'Urfé — y su firma. Honoré d Urfé, conde de Châteauneuf, Marqués de Valromey, señor de Virieu le Grand, (Marsella, 11 de febrero de 1568 Villefranche sur Mer, 1 de junio de 1625) fue un escritor francés. Es autor de …   Wikipedia Español

  • Honore d'Urfe — Honoré d’Urfé Honoré d’Urfé (* 11. Februar 1568 in Marseille; † 1. Juni 1625 in Villefranche sur Mer bei Nizza) war ein französischer Offizier, Höfling und Schriftsteller. Sein Name ist verbunden mit L Astrée, einem so umfang wie erfolg und… …   Deutsch Wikipedia

  • Honoré d'Urfé — Honoré d’Urfé Honoré d’Urfé (* 11. Februar 1568 in Marseille; † 1. Juni 1625 in Villefranche sur Mer bei Nizza) war ein französischer Offizier, Höfling und Schriftsteller. Sein Name ist verbunden mit L Astrée, einem so umfang wie erfolg und… …   Deutsch Wikipedia

  • Honoré d’Urfé — (* 11. Februar 1568 in Marseille; † 1. Juni 1625 in Villefranche bei Nizza) war ein französischer Offizier, Höfling und Schriftsteller. Sein Name ist verbunden mit L Astrée, einem so umfang wie erfolg und einflussreichen Schäferroman …   Deutsch Wikipedia

  • Honoré d'Urfé — Honoré d Urfé, marquis de Valromey, comte de Châteauneuf (February 11, 1568 June 1, 1625) was a French novelist and miscellaneous writer. Life He was born at Marseille, and was educated at the Collège de Tournon. A partisan of the League, he was… …   Wikipedia

  • Honoré d'Urfé — Pour les articles homonymes, voir D Urfé. Honoré d Urfé …   Wikipédia en Français

  • Château d'Honoré d'Urfé — Présentation Propriétaire Propriété privée Protection  Inscrit MH (1935) Géogra …   Wikipédia en Français

  • La Sylvanire ou la Morte-vive (Honoré d'Urfé) — Pour les articles homonymes, voir La Sylvanire. La Sylvanire ou la Morte vive est un drame en cinq actes, avec un prologue et des chœurs d Honoré d Urfé, datant de 1625. La pièce a été publiée en 1627, après la mort de l auteur. Cette fable… …   Wikipédia en Français

  • Lycée honoré d'urfé — Le lycée Honoré d Urfé est un lycée d enseignement général et technologique de la ville de Saint Étienne, dans la Loire. Il est situé au 20 rue de la Jomayère, dans le quartier de Bellevue. Il comporte un lycée classique, avec des classes de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.