Honoré Fragonard


Honoré Fragonard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fragonard.

Honoré Fragonard (Grasse, 1732 - Charenton, 1799) était un anatomiste français célèbre pour ses Écorchés, qui sont conservés dans le musée Fragonard (École nationale vétérinaire de Maison-Alfort). C'était un cousin germain de Jean Honoré Fragonard.

Sommaire

Biographie

Ecorché d'un cheval et de son cavalier réalisé entre 1766 et 1771 par Honoré Fragonard

Après des études de chirurgie, Honoré Fragonard obtient son brevet en 1759 puis est recruté en 1762 par Claude Bourgelat, écuyer de Louis XV et fondateur à Lyon de la première école vétérinaire du monde. Fragonard y exerce comme professeur d’anatomie (1765-1771) et directeur de l’école (1766-1771) et commence à réaliser ses premières pièces anatomiques.

En 1766, Louis XV, à la demande de Bourgelat et de Bertin, décide d'ouvrir une école vétérinaire à Paris. L'école est d'abord implantée rue Saint-Apolline avant d'être déménagée à Alfort (aujourd'hui Maisons-Alfort) en 1766. Fragonard y occupe les mêmes postes qu'à Lyon et, durant 6 ans, y prépare des milliers de pièces, dont une bonne cinquantaine d'écorchés et commence à fournir les cabinets de curiosités de toute l'aristocratie. Il est renvoyé de l'École vétérinaire d'Alfort en 1771 à cause de conflits incessants avec Claude Bourgelat. Il continue alors à disséquer chez lui, et s'assure de larges revenus en vendant ses œuvres à l'aristocratie.

En effet, Fragonard, en plus de disséquer minutieusement ses sujets, maîtrise une technique de conservation qui reste encore un mystère de nos jours et a permis à ses pièces de parvenir jusqu'à nous en résistant aux dommages du temps et du dermeste du lard. De plus, Il donne des poses artistiques, théâtrales à certaines de ses pièces, qui relèvent alors plutôt d'une recherche d'effet dramatiques que de la simple recherche scientifique ; en témoignent notamment des réalisations comme le Cavalier ou L'Homme à la Mandibule.

En 1793, aux côtés de son cousin et du peintre David, il devient membre du Jury national des arts, puis est nommé membre de la Commission Temporaire des Arts l'année suivante. À ce poste, il inventorie notamment son ancienne collection à l'École d'Alfort. Il ambitionne de rassembler ses pièces au sein d'un grand Cabinet National d’Anatomie, mais les pièces attirent les convoitises et son inventaire servira finalement à disperser les pièces entre divers musées. Très affecté par cette dispersion, il devient directeur des recherches anatomiques de l’École de Santé de Paris nouvellement créée, avant de s'éteindre à Charenton le 5 avril 1799.

Technique de préparations des pièces

Ecorchefragonard20100711.JPG

Ce qui a fait la célébrité de Fragonard est sa technique de conservation de ses écorchés, dont on a découvert les principales particularités en 2005. Selon Christophe Degueurce, professeur d'anatomie à l'école nationale vétérinaire d'Alfort, et conservateur du musée, la technique utilisée était très proche de celle de Jean-Joseph Sue. Les principales particularités tenaient à la nature de l'injection vasculaire ; Fragonard ne recourrait pas à la cire pour son mélange mais utilisait du suif de mouton. Cette graisse fondait à une assez basse température et les vaisseaux pouvaient être injectés sans que le corps soit chauffé trop longtemps. Par ailleurs, Fragonard vernissait sa préparation avec la résine du mélèze, la térébenthine de Venise, probablement à l'origine de l'absence d'attaque par les insectes destructeurs des pièces anatomiques sèches.

Pour plus d'informations à ce sujet, se reporter au document pdf présenté dans la section référence.

Collection de préparations anatomiques

Sa collection était l'une des plus riches de France, sinon du monde, jusqu'à ce qu'elle soit dispersée sous la Révolution. Seuls 21 écorchés restés sur place à Alfort sont parvenus jusqu'à nous, la plupart sont conservés au Musée Fragonard de l'École vétérinaire de Maisons-Alfort. Le musée Orfila de la Faculté de médecine de Paris recèle encore un écorché de singe préparé par Fragonard, de même que le musée Atger de l'Université Montpellier 1. Le Muséum national d'histoire naturelle en possédait également, mais ils ont été jetés au début du XIXe siècle.

Hommages

Franck Thilliez fait longuement référence à ses écorchés dans son thriller "La chambre des morts" (2005)

  • Fragonard (2011), docu-fiction de Jacques Donjean et Olivier Horn. Avec Bruno Todeschini.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Christophe Degueurce, Honoré Fragonard et ses Écorchés - Un anatomiste au siècle des Lumières, Éd. RMN, 2010.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Honoré Fragonard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Honore Fragonard — Honoré Fragonard Pour les articles homonymes, voir Fragonard. Honoré Fragonard (Grasse, 1732 Charenton, 1799) était un anatomiste français célèbre pour ses Écorchés, qui sont conservés dans le musée Fragonard (Ecole Nationale Vétérinaire de… …   Wikipédia en Français

  • Honoré Fragonard — (June 13, 1732 April 5, 1799) was a French anatomist, now remembered primarily for his remarkable collection of écorchés (flayed figures) in the Musée Fragonard d Alfort.Fragonard was born in Grasse as cousin to painter Jean Honoré Fragonard.… …   Wikipedia

  • Jean-Honoré Fragonard — Pour les articles homonymes, voir Fragonard. Jean Honoré Fragonard …   Wikipédia en Français

  • Jean Honore Fragonard — Jean Honoré Fragonard Pour les articles homonymes, voir Fragonard. Jean Honoré Fragonard …   Wikipédia en Français

  • Jean Honoré Fragonard — Pour les articles homonymes, voir Fragonard. Jean Honoré Fragonard …   Wikipédia en Français

  • Jean-Honore Fragonard — Selbstporträt Jean Honoré Fragonard [ʒã onoˈʀe fʀaɡoˈnɑʀ] (* 5. April 1732 in Grasse (Var); † 22. August 1806 in Paris) war ein französischer Maler, Zeichner und Radierer. Er war Schüler François Bouchers …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Honoré Fragonard — Selbstporträt Jean Honoré Fragonard [ʒã onoˈʀe fʀaɡoˈnɑʀ] (* 5. April 1732 in Grasse (Var); † 22. August 1806 in Paris) war ein französischer Maler, Zeichner und Radierer. Er war Schüler François Bouchers …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Honoré Fragonard — Inspiración (autorretrato), 1769 Nacimiento 5 de abril de 1732 Grasse …   Wikipedia Español

  • Jean-Honoré Fragonard — Selbstporträt Jean Honoré Fragonard [ʒã onoˈʀe fʀaɡoˈnɑʀ] (* 5. April 1732 in Grasse (Var); † 22. August 1806 in Paris) war ein französischer Maler, Zeichner und Radierer. Vermutlich ein Spros …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Honoré Fragonard — (April 5, 1732 ndash; August 22, 1806) was a French painter and printmaker whose late Rococo manner was distinguished by remarkable facility, exuberance, and hedonism. One of the most prolific artists active in the last decades of the ancien… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.